Sherlock Holmes
Date de création :
Le 02 juillet 1986
Nom Original :
Sherlock Holmes
Apparition :
Cinéma
Télévision
Parcs
Voix Originale(s) :
Basil Rathbone (Basil, Détective Privé)
John Oliver (Souvenirs de Gravity Falls)
Voix Française(s) :
Jacques Deschamps (Basil, Détective Privé)

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Publié le 21 juillet 2022

En 1986, les studios Disney sont de retour sur les écrans avec Basil, Détective Privé. Inspiré du livre pour enfants Basil de Baker Street d’Eve Titus et Paul Galdone, le film offre le haut de l’affiche à un nouveau héros, Basil, le plus grand détective du royaume des souris et alter ego de Sherlock Holmes à qui les artistes n’ont évidemment pas oublié de rendre hommage.

Sherlock Holmes, monument de la littérature anglaise

Personnage emblématique de la littérature anglaise, Sherlock Holmes apparaît sous la plume de l’écrivain écossais Sir Arthur Conan Doyle. S’inspirant notamment du docteur Joseph Bell, son professeur de médecine dont les méthodes et les talents de déduction étaient fameux, l’auteur le met en scène pour la première fois en 1887 dans le roman policier Une Étude en Rouge. Lui fabriquant de toutes pièces une vie tout à fait passionnante, Conan Doyle le présente alors comme un virtuose du violon et grand amateur de médecine et de science. Doué d’un esprit logique remarquable, Holmes est ainsi régulièrement mis à contribution par Scotland Yard ou bien par son frère, l’homme politique Mycroft Holmes, afin de démêler les enquêtes les plus complexes.


Sir Arthur Conan Doyle

Installé en tant que détective privé dès 1878, Sherlock Holmes est flanqué de son ami le docteur John Watson, un ancien médecin militaire de retour d’Afghanistan qu’il rencontre en 1881. Ensemble, les deux hommes partagent le même appartement, au 221B Baker Street, dans le centre de Londres. Au cours de certaines de ses enquêtes, le détective croise en outre régulièrement la route du professeur James Moriarty, son Némésis qu’il affronte en 1891 lors d’un ultime duel au sommet des Chutes de Reichenbach. Signalé disparu, le détective refait finalement surface trois ans plus tard et affronte le colonel Sebastian Moran, l’homme de main de feu Moriarty. Décoré par le gouvernement français qui lui remet la Légion d’honneur en 1894, Holmes travaille jusqu’en 1903 avant de se retirer à la campagne où il se plaît à étudier la vie des abeilles. Sortant exceptionnellement de sa retraite à la veille de la Première Guerre mondiale afin de déjouer les plans d’un espion prussien, il disparaît quelques temps plus tard sans qu’aucune information précise ne soit donnée sur sa mort.


Illustration de La Maison Vide, 1903

Héros de quatre romans et de cinquante-six nouvelles, Sherlock Holmes est devenu avec le temps l’archétype même du détective privé. Ses premières aventures, publiées dans The Strand Magazine, ont tout de suite rencontré l’approbation du public au point de devenir une vraie légende. Son succès s’est ensuite poursuivi en librairie avec des titres comme Le Chien des Baskerville, l’un des plus grands tirages de l’époque. Les producteurs de théâtre et de cinéma ne se sont dès lors pas fait attendre pour s’emparer du personnage et porter ses aventures à l’écran. Plus de deux-cents adaptations cinématographiques sont ainsi recensées.

Dès 1903, Arthur Marvin signe Sherlock Holmes Baffled. En 1916, William Gillette endosse le costume dans Sherlock Holmes d’Arthur Berthelet. John Barrymore tient le haut de l’affiche en 1922 avec Sherlock Holmes contre Moriarty d’Albert Parker. Clive Brook, Arthur Wontner et Hans Albers prêtent à leur tour leurs traits au célèbre détective au cours des années suivantes. Ils sont suivis par Basil Rathbone qui reprend le rôle quatorze fois au cours des années 1930 et 1940, notamment dans Les Aventures de Sherlock Holmes d’Alfred L. Werker et Le Chien des Baskerville de Sidney Lanfield produits par 20th Century Fox et sortis en 1939. Peter Cushing, Christopher Lee, John Neville, Robert Stephens, Nicol Williamson, Christopher Plummer, Nicholas Rowe, Michael Caine, Ian McKellen et Robert Downey Junior sont autant d’interprètes du personnage durant les décennies suivantes.

Sherlock Holmes, simple figurant chez Disney

Si la littérature anglaise lui a offert une place de choix, les studios Disney ont réservé au célèbre personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle deux apparitions des plus fugaces dans Basil, Détective Privé. Pour avancer dans son enquête et retrouver la trace de Fidget, la perfide chauve-souris au service du Professeur Ratigan, Basil a en effet besoin d’un fin limier. Il emprunte donc un chemin dissimulé derrière les murs afin de se rendre chez Sherlock Holmes en personne et y débusquer Toby, le basset du détective dont le flair est particulièrement fin.

Prenant bien soin de ne pas être repéré, Basil pénètre dans la maison en poussant l’une des moulures sculptée sur l’une des plinthes. La discrétion est en effet de mise pour ne pas être vu par le maître des lieux qui, lui aussi, est plongé au cœur d’une enquête. « J’observe qu’il y a énormément de musique allemande au programme », dit-il à son acolyte, le docteur Watson, « Cela porte à l’introspection. Et je veux me livrer à l’introspection ! ».

Sherlock Holmes est discrètement de retour à la toute fin du film. Alors que la caméra s’éloigne du domicile de Basil, au 221b Baker Street, une fenêtre ouverte laisse entrevoir l’ombre du célèbre détective en train de jouer de son non-moins célèbre violon.

La Conception du personnage

Lorsqu’il se retrouve propulsé au poste de réalisateur de Basil, Détective Privé aux côtés de John Musker, Burny Mattinson et David Michener, Ron Clements suggère dès le départ d’inclure Sherlock Holmes dans l’intrigue. Entré chez Disney en 1974, l’artiste est en effet un grand fan de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle. C’est d’ailleurs grâce à un court-métrage animé de quinze minutes inspiré des aventures du célèbre détective qu’il décroche sa place aux studios de Mickey.

Mais afin de ne pas encombrer l’intrigue et détourner le spectateur du sujet principal, décision est cependant prise de ne pas faire apparaître directement Sherlock Holmes à l’écran. Les humains sont en effet totalement absents de l’histoire. L’idée est alors de ne laisser voir à l’écran que l’ombre du détective projetée sur un mur en même temps que celle du docteur Watson. Aucun animateur n’est d'ailleurs clairement associé à l’animation de Sherlock Holmes, visible seulement une poignée de secondes.


The Adventure of the Red-Headed League

Dans l'idée de poursuivre encore davantage l’hommage aux œuvres passées, les scénaristes font également le choix de ne pas écrire de répliques inédites mais de piocher dans d’autres adaptations de l’œuvre de Conan Doyle. « I observe that there’s a good deal of german music on the program. It is introspective and I want to introspect » est ainsi extraite de la version audio de La Ligue des Rouquins (The Adventure of the Red-Headed League) enregistrée en 1966 sous le label Caedmon Records avec Basil Rathbone dans le rôle de Sherlock.

Les Voix de Sherlock Holmes

Les quelques phrases prononcées par Sherlock Holmes dans Basil, Détective Privé sont donc prononcées par Basil Rathbone. Né le 13 juin 1892 à Johannesburg, en Afrique du Sud, le comédien revient à Londres avec sa famille alors qu’il n’est encore qu’un tout petit enfant. Élève de la Repton School, il nourrit très jeune une passion pour le métier d’acteur qu’il exerce notamment sur la scène du théâtre de Stratford-upon-Avon, la ville natale de William Shakespeare. Engagé durant la Première Guerre mondiale, il débute au cinéma après le conflit. Au départ sous contrat avec MGM, il joue alors dans des dizaines de films tels que Capitaine Blood, Anna Karénine, Les Derniers Jours de Pompéi, David Copperfield, Roméo et Juliette et Les Aventures de Robin des Bois. Le rôle de Sherlock Holmes qu’il campe dès 1939 dans Le Chien des Baskerville lui vaut de devenir une véritable icône. Très présent au théâtre, il complète sa filmographie avec des productions comme Le Signe de Zorro, Le Chat Noir, La Grande Nuit de Casanova, La Cuisine des Anges et Queen of Blood. Il est aussi choisi comme narrateur du segment La Mare aux Grenouilles inclus dans le film Le Crapaud et le Maître d’École produit par Disney à la fin des années 1940. Élevé au rang de Chevalier de l’Ordre de l’Empire britannique, Basil Rathbone décède à New York le 21 juillet 1967.

Basil Rathbone
Jacques Deschamps

En France, le rôle de Sherlock Holmes est tenu par Jacques Deschamps. Né le 14 août 1931 à Montpellier, le comédien suit les cours du Conservatoire de Toulouse puis commence sa carrière sur les planches dès les années 1950. Présent ponctuellement au cinéma ou à la télévision dans des fictions telles que Les Cousins et Le Samouraï, il se spécialise très tôt dans le doublage. Voix de Clint Eastwood dans ses premiers westerns et de Robert Stack dans Les Incorruptibles, Jacques Deschamps campe notamment le Roi dans Cendrillon, le castor dans La Belle et le Clochard, Merle Gogan dans Peter et Elliott le Dragon, Amos Slade dans Rox et Rouky, Dalben dans Taram et le Chaudron Magique, Fidget dans Basil, Détective Privé, Louie dans Oliver & Compagnie et le Roi Triton dans La Petite Sirène. Jacques Deschamps disparaît le 6 septembre 2001.

Les Autres Apparitions de Sherlock Holmes

Sherlock Holmes est brièvement apparu dans d’autres œuvres des studios Disney.
En 1949, un exemplaire des aventures de Sherlock Holmes est cité lors du survol de la bibliothèque au début du (Le) Crapaud et le Maître d’École.

Le Crapaud et le Maître d'École
Mr. Toad's Wild Ride

Le détective est par ailleurs présent à Disneyland. Dans l’attraction Mr. Toad’s Wild Ride, la silhouette du célèbre détective est en effet visible derrière l’une des fenêtres située au premier étage de l’un des bâtiments peints du décor.


Tic et Tac, Les Rangers du Risque

Indirectement, Sherlock Holmes est présent dans la série Tic et Tac, les Rangers du Risque. Dans l’épisode Sur les Traces de Cherdoc Jones, Tic s’est en effet pris de passion pour un livre racontant les aventures de Cherdoc Jones. Il s’improvise lui-même détective afin de découvrir le secret d’un illustre château. Cela lui permet de retrouver le bureau de Lord Baskerfish, alias Agatha Tsouin-Tsouin, l’auteur des livres qu’il adore tant. Sur la table de travail de l’écrivain, trône une statue représentant le héros dont l’apparence est assez similaire à celle de Sherlock Holmes.


Phinéas et Ferb

Dans l’épisode Élémentaire, ma Chère Stacy de la série Phinéas et Ferb, Candice et sa copine Stacy s’ennuient tellement qu’elles se mettent à lire la vieille collection de Sherlock Holmes de grand-mère Fletcher. Toutes les deux mènent bientôt l’enquête pour découvrir les plans de Phinéas et de Ferb. Candice est alors vêtue comme le détective de papier.


Souvenirs de Gravity Falls

Une statue en cire à l’effigie de Sherlock Holmes est visible dans l’épisode Le Musée de Cire de la série Souvenirs de Gravity Falls. Le personnage est alors doublé en version originale par John Oliver.

Alors que d’autres personnages majeurs de la littérature anglaise, à l’image d’Alice ou de Peter Pan, se sont taillés une part de lion dans la filmographie des studios Disney, Sherlock Holmes n’est pour sa part qu’un maigre figurant devant se contenter de clins d’œil et d’apparitions furtives.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.