Cass Hamada (Tante Cass)
Date de création :
Le 07 novembre 2014
Nom Original :
Cass Hamada (Aunt Cass)
Créateur(s) :
Michael Franceschi
Apparition :
Cinéma
Télévision
Livres
BD
Voix Originale(s) :
Maya Rudolph
Voix Française(s) :
Magali Rosenzweig

Le portrait

Publié le 17 septembre 2020

Apparue dans le Grand Classique Les Nouveaux Héros (2014), Cass Hamada est la tante des frères Tadashi et Hiro. C’est notamment elle qui les a recueillis à la suite du décès accidentel de leurs parents, alors qu’ils n’étaient encore que de jeunes enfants et les a élevés, tout en essayant de faire tourner son salon de thé où elle vend ses pâtisseries. Elle vit d'ailleurs dans un appartement situé juste au-dessus de son affaire, au cœur de la ville de San Fransokyo. Même si elle fait de son mieux, Tante Cass semble bien souvent dépassée par son rôle de mère de substitution.

Cass Hamada apparaît pour la première fois à l’écran lorsqu’elle vient récupérer ses deux neveux au commissariat de San Fransokyo, après qu’ils ont été arrêtés pour avoir été mêlés à des combats de bot-fight clandestins. Prenant d'abord le soir de les enlacer, ravie de voir qu’ils allaient bien, elle change de ton, les attrape par l’oreille et les sermonne sévèrement. Stressée, elle se jette sur les pâtisseries maison dont elle fait commerce et se questionne à haute voix sur ses qualités et potentielles erreurs de mère de substitution, laissant ses neveux retourner dans leur chambre.

Éperdue d’admiration pour ses deux surdoués de neveux, elle soutient Hiro quand il se décide enfin à présenter l’une de ses inventions dans l’espoir d’obtenir l’autorisation de s’inscrire à l’Institut de Technologie de San Fransokyo, en section robotique. Le jour du salon durant lequel les aspirants étudiants vont être sélectionnés, elle est présente ainsi aux côtés du plus jeune de ses neveux et assiste à son triomphe, folle de joie et de fierté. Ses microrobots sont en effet parvenus à bluffer l’assemblée et lui ont permis de décrocher le droit de s’inscrire à la prestigieuse faculté. La présentation terminée, elle invite alors ses deux neveux et leurs amis à venir fêter la réussite de Hiro à son salon de thé. Mais, tandis que les camarades d’université de Tadashi la suivent immédiatement, les deux frères Hamada restent eux quelques minutes supplémentaires aux abords de l’université et quand un incendie ravage l’Institut de Technologie, Tadashi, n’écoutant que son courage, s’y précipite pour porter secours à son professeur, Robert Callaghan. Prisonnier des flammes, le jeune homme décède à l’intérieur de l’édifice, sous le regard impuissant de Hiro.

Rongée par la tristesse, Cass se doit cependant de faire bonne figure pour le plus jeune de ses neveux qui ne parvient décidément pas à faire son deuil et s’est enfermé dans son chagrin depuis la mort de son aîné, refusant tout contact avec quiconque autre que sa tante. L'adolescent reste ainsi prostré chez lui et n’est jamais allé officiellement s’inscrire à l’université, refusant même de mettre le nez dehors, à la grande inquiétude de Tante Cass qui, désolée, doit constater qu'il ne touche même pas aux petits plats qu’elle ne manque pourtant pas de lui apporter dans sa chambre.

Un jour, par hasard, Hiro finit par réactiver le robot infirmier Baymax, le projet d’étude de son défunt frère. Baymax découvre alors que l’un des microrobots de Hiro est toujours actif et semble irrémédiablement attiré par quelque chose. Suivant la piste indiquée par le mini-droïde, le robot infirmier sort alors dans les rues de San Fransokyo. Inquiet pour le robot et curieux de comprendre le comportement de son microrobot, Hiro se décide aussitôt à sortir de sa chambre et à partir à sa poursuite. Tandis qu’il est sur le point de sortir du salon de thé, Cass le remarque et lui demande ce qu’il va faire dehors. Hiro lui ment en lui disant qu’il part s’inscrire à l’université : au comble du bonheur de constater que son neveu sort de sa léthargie et semble enfin décidé à reprendre sa vie en main, elle l’étreint de toutes ses forces, avant de le laisser passer la porte de son commerce.

Quand quelques heures plus tard Hiro et Baymax reviennent chez Tante Cass, après avoir été mis en déroute par Yokai, un méchant masqué responsable de la mort de Tadashi et du vol des microrobots, elle est en train de préparer pour son jeune neveu son plat préféré, du poulet très épicé à cause d’une sauce aux effets paralysants pour le visage de ceux qui le dégustent, pour fêter ce qu’elle pense être sa première journée d’université. Parvenant à cacher non sans mal à sa tante la présence de Baymax et pressé de rejoindre le robot infirmier, Hiro prétexte qu’il a des cours à rattraper et quitte sa tante, en emportant avec lui un plateau-repas.

Décidé à lutter contre Yokai, Hiro entend en fait perfectionner Baymax pour le rendre apte au combat. En pleine nuit, tandis que sa tante regarde un film d’horreur, son chat Mochi sur les genoux, il se glisse derrière elle en compagnie du robot de soins et rejoint le garage de la maison où il peut entreprendre la confection d’une armure de combat pour Baymax.

Cass Hamada ne réapparaît ensuite à l’écran qu’une fois que la bande de super-héros en herbe menée par Hiro est parvenue à vaincre Yokai et son armée de microrobots, ramenant ainsi les choses à la normale. Durant ce temps, Hiro est parvenu à accepter la mort de Tadashi et a pris le chemin des cours dispensés à l’Institut de Technologie de San Fransokyo. Ses camarades de faculté, Honey Lemon, Go Go Tomago, Wasabi et la mascotte Fred, prennent ainsi leur petit-déjeuner au coffee-shop de Tante Cass lorsque le jeune surdoué les rejoint pour aller en cours. Cass tend à son neveu un sachet contenant son déjeuner et l’étreint dans ses bras avant de le laisser partir. Reconnaissant de tout ce que sa tante a toujours fait pour lui, Hiro ressent le besoin de lui demander un dernier câlin, preuve que malgré toutes les difficultés rencontrées, Cass Hamada est une très bonne mère de substitution pour son génie de neveu dont elle ignore la vie secrète de super-héros.

Tante Cass revient lors du générique de fin. Elle est, en effet, vue, accompagnée de Hiro, Baymax et Mochi, affalée dans son canapé en train de regarder la télévision en famille. Elle est aussi présente lors de l’inauguration d’un bâtiment de haute technologie baptisé du nom de son défunt neveu, Tadashi Hamada.

L’animation de Tante Cass a été supervisée par Michael Franceschi. Après avoir travaillé pendant plusieurs années pour le compte des studios DreamWorks Animation, Franceschi a rejoint The Walt Disney Company et œuvré en tant qu’animateur sur Les Mondes de Ralph (2012) et La Reine des Neiges (2013).

Maya Rudolph
Magali Rosenzweig

En version originale, Tante Cass est incarnée par l’actrice Maya Rudolph, principalement connue outre-Atlantique pour avoir été membre du casting de l'émission télévisée humoristique phare de NBC, Saturday Night Live. En version française, le rôle est tenu par la comédienne Magali Rosenzweig. Cass Hamada est, à ce jour, le seul personnage qu’elle a interprétée pour un long-métrage d’animation de The Walt Disney Company.

La question du lien de parenté unissant Cass à Tadashi et Hiro fait l’objet de nombreux débats. Dans les premières ébauches du scénario des (Les) Nouveaux Héros, Cass était la mère de Tadashi et Hiro pour finalement devenir leur tante. Il est probable qu’elle soit une tante paternelle car les trois personnages partagent un même patronyme et que les enfants sont très majoritairement baptisés du nom de famille de leur père.


Baymax et les Nouveaux Héros : Le Retour (2017)

Cass Hamada figure ainsi fort logiquement au casting de la série animée Baymax et les Nouveaux Héros (depuis 2017) destinée au marché de la télévision. Les responsables du projet, Bob Schooley et Mark McCorkle, créateurs de la série Disney Channel Kim Possible, privilégient alors une animation 2D à la façon de Raiponce - La Série. Attention tout de même, il n'est pas question ici de dessins sur papier mais bien d'une animation 3D aux dessins aplatis, utilisant une technique qui a déjà fait ses preuves sur les séries La Garde du Roi Lion ou Mickey Mouse.

Dans le téléfilm-pilote, Baymax et les Nouveaux Héros : Le Retour (2017), Tante Cass encourage Hiro qui intègre l’Institut de Technologie de San Fransokyo et décide de continuer de lutter contre la criminalité aux côtés de ses amis au sein des Nouveaux Héros. Elle se montre ravie de revoir Baymax, recréé par Hiro en utilisant sa puce de personnalité retrouvée dans son armure. Grâce à elle, le robot remis sur pied se rappelle de son ami. Baymax réintègre ainsi l’équipe des Nouveaux Héros qui protège San Fransokyo de nouveaux ennemis.

Baymax et les Nouveaux Héros
(épisode Concours de Cuisine)
Baymax et les Nouveaux Héros
(épisode Le Garde du Pote)

Par la suite, Tante Cass apparaît régulièrement tout au long de la série et joue même un rôle majeur dans quelques épisodes. Dans Concours de Cuisine, elle affronte un chef réputé dans un combat de cuisine clandestin et remporte le duel en réalisant une crème brûlée avec des ingrédients imposés. Elle multiplie les combats et franchit les étapes jusqu’à affronter Momakase, une cheffe experte en sushis aux activités criminelles qu’elle parvient à neutraliser. Dans Le Garde du Pote, Hiro s’inquiète que sa tante finisse par détecter ses activités secrètes avec ses amis, et essaie donc de lui trouver un petit ami pour détourner son attention. Elle fait alors la rencontre d’Alistair Krei qui l’invite à dîner, mais tout ne se passe pas vraiment comme prévu…


Ralph 2.0 (2018)

Tante Cass apparaît aussi sous la forme de clin d’œil dans le film Ralph 2.0 (2018) : elle figure en effet sur une publicité présentée à Ralph quand il débarque dans l’Internet. Le texte de la pub indique « sassy Housewives that want to meet » ce qui peut se traduire par « femmes au foyer exubérantes qui veulent faire des rencontres », rappelant son statut de femme célibataire.

Personnage de second rôle, Tante Cass se révèle particulièrement attachante. Pleine d’amour et d’admiration pour ses deux neveux qu’elle a recueillis, elle se montre profondément peinée par la mort de l’aîné Tadashi mais tente de faire bonne figure pour pousser Hiro, le cadet, à ne pas sombrer et pour lui garantir un avenir à la hauteur de son talent ; le tout en faisant tourner son salon de thé ! Sa résilience a de quoi forcer l’admiration.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.