Adventures in Music : Melody
L'affiche
Titre original :
Adventures in Music : Melody
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 28 mai 1953
Série :
Genre :
Animation 2D
Disney Digital 3-D
Réalisation :
Charles Nichols
Ward Kimball
Durée :
10 minutes

Le synopsis

Le professeur Owl explique le principe de la mélodie à ses élèves...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 21 avril 2015

Adventures in Music : Melody a une place de choix dans la filmographie Disney. C'est en effet le premier d'une série de deux cartoons qui utilisent le même style d'animation, les mêmes personnages mais surtout qui innovent techniquement.

La grande particularité d'Adventures in Music : Melody est ainsi, d'abord et avant tout, d'avoir été tourné en 3-D.
La première expérience cinématographique en 3 dimensions remonte au début de l'année 1935. Elle est alors menée par la MGM et nécessite le port de lunettes à verres de papier transparent, de couleurs différentes selon le côté, rouge et bleu. Il faut ensuite patienter presque vingt ans pour revoir le procédé mis à la une. En 1953, Hollywood tremble, en effet, devant la démocratisation de la télévision soupçonnée des pires conséquences, et notamment de la disparition pure et simple de l'industrie cinématographique. Tous les moyens sont alors bons pour retenir le public dans les salles : l'innovation technique est le premier d'entre eux. Le format cinémascope et la projection en 3-D inaugurent ainsi cette nouvelle politique.
Pour le coup, Walt Disney, pourtant réputé précurseur, se contente de suivre le mouvement en proposant lui aussi des films en 3-D. Il surprend tout de même son monde quand il présente, le 28 mai 1953, le tout premier cartoon en trois dimensions (en réalité le tout premier cartoon américain car il a été devancé d'une année par la production britannique The Owl and the Pussycat), extrait de la collection Special, Adventures in Music : Melody. Le court-métrage est ainsi proposé en avant programme de Fort Ti, un western, lui aussi tourné en trois dimensions et produit par Columbia Pictures. Le papa de Mickey teste à l'occasion le goût du public et se renseigne sur la pérennité de la technologie. Il lance ensuite un deuxième chantier de cartoon en 3-D, avec cette fois-ci des poids-lourds d'audience, Donald et Tic & Tac. Le 11 novembre 1953 sort Les Cacahuètes de Donald, le deuxième court-métrage animé en trois dimensions de Disney... Et le dernier !

Le jeu n'en vaut, en effet, pas la chandelle, le public s'étant très vite lassé de la technologie. Walt Disney ne l'enterre toutefois pas complètement. Il propose, il est vrai, dès le 16 juin 1956, ses deux cartoons agglomérés à d'autres films en couleurs interprétés par les Mouseketeers du Mickey Mouse Club pour une durée totale de 26 minutes, dans une attraction située à Fantasyland à Disneyland, 3-D Jamboree. La sauce ne prend toujours pas : le manège est démonté quelques années plus tard.
Il faut ensuite attendre 1982 pour revoir un film 3-D dans un parc Disney avec Magic Journeys à Epcot. S'enchainent alors plusieurs déploiements dans divers resorts : Captain EO (1986), Muppet Vison 3-D (1991), Chérie, J'ai Rétréci le Public (1994), It's Tough to be a Bug (1998) et Mickey's Philharmagic (2003).
En 2005, le studio de Mickey lance un procédé de diffusion numérique en trois dimensions, le Disney Digital 3-D, pour son tout premier long-métrage natif, entièrement animé par ordinateur, Chicken Little. Le studio a désormais la ferme intention de généraliser autant que possible cette technologie à la fois pour ses films "live" (Hannah Montana et Miley Cyrus - Le Film Concert Evénement en 3-D) que pour son animation 3D (Volt, Star Malgré Lui)...

Adventures in Music : Melody montre rapidement que les studios Disney ne voulaient pas utiliser les astuces répandues dans l'utilisation de la trois dimension, par exemple la projection d’objets au public. Dès le générique, des panneaux se balancent donc pour montrer la profondeur vite relayés ensuite, tout au long du cartoon, par des notes de musique, des feuilles, des étoiles, des cœurs, des rubans et autres objets abstraits colorés.

Adventures in Music : Melody introduit aussi de nombreux personnages dont le singulier Professor Owl, un hibou dont le côté didactique sera repris des années plus tard dans la personnalité de Ludwig Von Drake. Ici, il s'agit d'une hibou bleu, tout de bleu vêtu, portant de grosses lunettes rondes noires. Il s'agit assurément d'une évolution stylisée du hibou déjà présent dans le même genre de rôle, même si plus sérieux, dans les parties animées de Danny, le Petit Mouton Noir. Il est à la fois le narrateur du cartoon mais également l'instituteur d'une classe d’oisillons dont l'école se situe dans un abri à oiseaux perché dans un arbre. Parmi ses élèves, plusieurs retiennent l'attention : Bertie Berdbrain (le cancre de la classe), The Canary Sisters (des triplettes), Penelope Pinfeather (l'intellectuelle de la classe) et Suzy Sparrow (la pinup de la classe).


Le cours du jour traite des mélodies de la vie de tous les jours. Une séquence des plus réussies a lieu notamment durant la chanson The Bird and the Cricket and the Willow Tree. Composée par Paul Francis Webster et écrite par Sonny Burke, elle est ici magnifiquement illustrée dans un style s'inspirant de celui de Paul Klee, un peintre allemand. Ensuite, le professeur parle de l'autre espèce animale à produire des sons mélodieux en dehors des oiseaux : l'homme. Dans la séquence, Steps of Life, il démontre ainsi que tout au long de sa vie, l'homme chante et vit de mélodies. Ensuite, plusieurs de ses élèves parlent de l'inspiration qui amène à créer des chansons quand enfin le cours se termine sur une reprise de la musique de The Bird and the Cricket and the Willow Tree encore plus richement illustrée.

 

Adventures in Music : Melody est un cartoon étonnant de par son style et ses personnages originaux. Son petit défaut est une histoire un peu fouillie qui a du mal à retenir l'attention. La leçon sera retenue dans la fabuleuse suite qui sortira six mois plus tard, Les Instruments de Musique.

L'équipe du film

1961 • 2015
Animateur
1916 • 2000
Artiste
1901 • 1966
Producteur
1914 • 2002
Réalisateur

L'édition vidéo

Ce cartoon est disponible en DVD Zone 1 dans le volume Les Raretés de Disney de la collection des Walt Disney Treasures, en DVD Zone 1 en bonus de l’édition vidéo du film, Fantasia 2000, sorti en 2000.