D23 Expo 2015
4 - Mondes, Galaxies et Univers : Live Action au Walt Disney Studios

L'article

Publié le 28 août 2015

Depuis le rachat de Marvel et de Lucasfilm, Ltd., les films à prises de vues réelles sont devenus plus que jamais, un élément essentiel des Walt Disney Studios. De plus, depuis Alice au Pays des Merveilles en 2010, le label Disney a enfin trouvé la voie du succès et les faveurs du public en adaptant ses grands classiques d'animation en films "live". Il n'est donc pas étonnant que le panel Live Action de la D23 Expo 2015 soit l'une des présentations le plus attendues des fans, tous labels confondus. Organisée dans le Hall D23, le samedi 15 août dans la matinée à partir de 10h30 (heure locale), le show réunit pas moins de 7 500 fans excités d'en apprendre plus sur leurs films et leurs sagas préférée. Et vu le nombre de stars qui se sont présentées sur scène, c'était clairement un évènement à ne rater sous aucun prétexte !


Alan Horn
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

La séance commence donc par un clip incroyable montrant et compilant certaines images des prochains films des Walt Disney Studios, tous labels confondus, que cela soit en animation ou en prises de vue réelle, identique à celui projeté la veille lors du panel animation. Cette fois-ci, en revanche, lors de la diffusion des images de Star Wars : Le Réveil de la Force, la salle exulte. Le Maître de cérémonie de cette présentation extraordinaire fait alors son entrée. Il s'agit d'Alan Horn lui-même, le président des Walt Disney Studios. Il rappelle combien il aime travailler pour ce studio qui s'appuie non seulement sur des valeurs intemporelles comme l'honneur et le respect mais aussi sur des marques fortes comme Disney, Marvel ou Lucasfilm, Ltd.. Il salue ainsi le PDG de The Walt Disney Company, Bob Iger, d'avoir réuni sous le même toit des franchises aussi emblématiques. Il remercie également les fans pour leur présence et leur passion pour les films des Walt Disney Studios. Il leur promet une présentation avec des exclusivités, des images inédites et des rencontres de stars. Un programme terriblement alléchant.


Kevin Feige
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Après avoir donné un aperçu du line-up des prochaines sorties américaines jusqu'au milieu de 2017, Alan Horn cède sa place à deux des trois présidents des labels des Walt Disney Studios. Il passe ainsi d'abord la parole à Kevin Feige, président des Marvel Studios pour qu'il aborde le début de la Phase 3 du Marvel Cinematic Universe. Ensuite, c'est au tour de Sean Bailey président de Walt Disney Studios Motion Picture Production et responsable des films "live" du label Disney, de présenter un programme assez chargé pour le label au château enchanté. Enfin, Alan Horn reprend la parole pour aborder le label Lucasfilm, Ltd. : Kathleen Kennedy, sa présidente, étant en effet absente de la D23 Expo (elle devait accompagner sa fille pour son entrée à l'université).


Sean Bailey
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Voici par ordre de présentation, tous les films abordés durant le panel :

Doctor Strange
Marvel
04 novembre 2016 (US) / 26 octobre 2016 (FR)

Kevin Feige commence sa présentation en se remémorant le passé. Il explique ainsi que, lors de sa première D23 Expo en 2009, il n'était que dans le public. Pour celle de 2011, il est venu présenter un petit film que personne n'attend : Marvel's Avengers. Puis en 2013, il est alors en plein milieu de la Phase 2 du Marvel Cinematic Universe. Il confirme au passage que celle-ci vient de se finir avec le lancement d'Avengers : L'Ère d'Ultron et d'Ant-Man, qui sont, à des degrés différents, tous deux des succès. Il en profite d'ailleurs pour remercier les fans qui, opus après opus, ont plébiscité les films Marvel. Kevin Feige aborde alors la Phase 3.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Il commence par le deuxième dans le planning : Doctor Strange. Il précise que le long-métrage est en gestation depuis le début du Marvel Cinematic Universe et qu'il n'aura rien à voir avec tout ce qui a été fait par Marvel Studios jusque-là. Ce sera un film qui parle, selon ses dires, de filles, de voitures volantes, de cape rouge et de projection astrale dans une autre dimension. Le tournage ne débutant qu'en novembre 2015, il est difficile d'en montrer des images inédites. Pourtant, deux clips sont présentés. Le premier est un bref message de Benedict Cumberbatch disant combien il est heureux de participer au projet tandis que le second est un montage de concepts arts. Et de ce qui est révélé, force est de constater que Doctor Strange semble vraiment prometteur en proposant un film aussi bizarre que coloré et original. Il offrira assurément du grand spectacle que cette simple mise en bouche restitue déjà.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Captain America : Civil War
Marvel
06 mai 2016 (US) / 27 avril 2016 (FR)

Il est ensuite temps de revenir sur le film qui ouvre la Phase 3 du Marvel Cinematic Universe : Captain America : Civil War. Kevin Feige précise qu'il reste encore une semaine de tournage et que toute l'équipe se trouve actuellement en Allemagne. Il annonce néanmoins la venue d'un acteur qui a fait spécialement le déplacement pour la D23 Expo : il s'agit d'Anthony Mackie alias le Faucon. Mais ce dernier indique tout de go qu'il est impossible, pour lui, de parler du film sans Captain America sur scène annonçant, contre toute attente, la venue de Chris Evans dans le Hall D23 et mettant la salle en délire. Rayonnant, Chris Evans explique ensuite combien il aime Disneyland et est heureux de faire partie de la famille Disney, étant honoré d'être ici, à cette réunion de fans.


Anthony Mackie et Chris Evans
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Mais il est désormais grand temps de montrer les première images de Captain America : Civil War. Une bande-annonce / montage est ainsi proposé à la salle. Il y est montré un combat entre Captain America, Le Faucon et la Veuve Noire contre Crossbones et ses hommes. Ensuite, un autre plan révèle Iron Man et le Captain en pleine dispute puis des flashs font défiler certains des différents personnages du film. Pour terminer, une dernière scène ravit la salle : Ant-Man rencontre pour la première fois Captain America et réagit devant, en vrai geek, complètement fan. Kevin Feige demande alors si les gens dans la salle ont remarqué l'allusion cachée au D23 dans les extraits montrés : une inscription sur un décor. Les premières images de Captain America : Civil War sont assez prometteuses même s'il faut avouer que son style, qui ressemble par trop à Captain America : Le Soldat de l'Hiver et Avengers : L'Ère d'Ultron, lui donne un terrible air de déjà-vu.


Cliquez sur l'image pour agrandir

The Finest Hours
Disney
29 janvier 2016 (US) / 24 février 2016 (FR)

Alan Horn donne alors la parole à Sean Bailey, le président de Walt Disney Studios Motion Picture Production et responsable des films "live" du label Disney. Il précise que le label Disney a enfin trouvé sa voie et que le studio est depuis en pleine effervescence. En réadaptant des histoires classiques, il dispose de deux types de films possibles : ceux qui s'éloignent du matériel original comme Maléfique ou Into The Woods : Promenons-Nous Dans les Bois et ceux qui restent fidèles aux contes classiques comme Cendrillon. Cela dit, Sean Bailey décide de choisir comme premier film de sa présentation, non pas l'adaptation d'un conte d'antan mais celle d'une histoire vraie.


Cliquez sur l'image pour agrandir

The Finest Hours raconte comment, à Cape Cod en 1952, le Capitaine Bernie Webber, membre des Gardes Côtes US, part sauver avec trois membres d'équipage, un bateau en détresse dans une mer déchainée. Réalisé par Craig Gillespie, l'opus se veut d'après l'extrait et la bande-annonce montrés, très réaliste et extrêmement impressionnant. L'acteur Chris Pine qui joue le premier rôle monte alors sur scène sous les ovations du public pour parler de son personnage et de son expérience sur le film. Lui, qui vient de grosses productions de science-fiction, révèle que jouer dans un film dramatique, pour dépeindre un héros anonyme, s'est avéré une expérience très intéressante : il insiste néanmoins sur le fait que l'action est bien présente, notamment avec les vagues véritablement impressionnantes. The Finest Hours est l'un des films les plus rafraichissants du line-up Disney, étant l'un des rares à ne pas être le remake d'un grand classique d'animation ou la suite d'une grande franchise.


Chris Pine et Sean Bailey
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Le Livre de la Jungle
Disney
15 avril 2016 (US) / 13 avril 2016 (FR)

Pour parler du prochain film, Le Livre de la Jungle, Sean Bailey appelle son réalisateur, Jon Favreau. Ce dernier explique tout de go qu'il a voulu rester le plus fidèle possible au livre de Rudyard Kipling mais également au film d'animation de Walt Disney. Ce sont des œuvres tellement emblématiques qu'il lui semblait impensable de les trahir, tout en essayant d'apporter quelque chose de neuf et d'innovant. Il raconte alors comment Walt Disney a toujours été attiré par la nouveauté technologique. Le Livre de la Jungle, version 2016, va donc constituer un incroyable tour de force. Il est, en effet, presque entièrement construit avec les outils 3D, l'animation motion-capture et le CGI. Ainsi, mis à part les acteurs humains, tout le reste est construit par ordinateur : la jungle comme les animaux. Il rappelle au passage que tout a été "tourné" à Los Angeles... Les premières images montrées ne démentent pas la prouesse technique tant elles sont vraiment impressionnantes de réalisme.


Ben Kingsley, Lupita Nyong'o et Neel Sethi et Jon Favreau
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Jon Favreau invite ensuite certains acteurs pour parler de leur expérience. Ben Kingsley (Bagheera), Lupita Nyong'o (Raksha) et Neel Sethi (Mowgli) viennent alors sur la scène. Ben Kingsley est littéralement ovationné par la foule tandis que Neel Sethi est, pour sa part, impressionné d'être, aussi jeune, le centre d'autant d'attentions. Ben Kingsley explique être ravi de voir sa voix mise au service d'un nombre incroyable de talents qu'ils soient techniques ou humains. Un proverbe à Hollywood dit pourtant de ne jamais travailler avec des enfants ou des animaux  : parlant d'une expérience extraordinaire, Ben Kingsley s'amuse à le contredire en affirmant avoir joué avec un enfant merveilleux en interprétant une panthère... Le réalisateur fait ensuite découvrir le poster du film ainsi que sa toute première bande-annonce. Les premières images sont alors extrêmement bien accueillies par le public de la D23 Expo qui ovationne l'équipe du film. Il est clair que Le Livre de la Jungle ne ressemble à aucun autre : aussi bluffant technologiquement que respectueux du matériel d'origine. Ce premier contact donne clairement envie !

Cliquez sur les images pour agrandir
Alice de l'Autre Côté du Miroir
Disney
27 mai 2016 (US) / 01 juin 2016 (FR)

Les studios Disney ont toujours voulu dépeindre des héroïnes fortes et Alice rentre tout à fait dans ce registre. Alice de l'Autre Côté du Miroir est donc la suite du film Alice au Pays des Merveilles sorti en 2010 et réalisé par Tim Burton. Si ce dernier est toujours producteur, il laisse cette fois-ci sa place à la caméra à James Bobin (Les Muppets, Le Retour). Le casting original est, quant à lui, toujours présent :  Mia Wasikowska en tant qu'Alice, Johnny Depp en Chapelier Toqué, Helena Bonham Carter en Reine Rouge et Anne Hathaway en Reine Blanche tandis qu'un nouveau personnage fait son apparition, le Temps, interprété par Sasha Baron Cohen.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Mia Wasikowska monte alors sur scène pour présenter le film. Elle explique que les personnages seront suivis à différentes époques de leur vie grâce au nouveau personnage du Temps. Une petite bande-annonce est alors proposée : Alice revient au Pays de Merveilles en traversant un miroir. Elle y retrouve la Reine Blanche ainsi que Tweedle Dum et Tweedle Dee qui l'informent que le Chapelier Toqué est devenu sombre. Elle doit donc voyager dans le temps pour le sauver et retrouve pour cela le Temps dans son château : il s'avère être un personnage très puissant que personne ne voudrait avoir pour ennemi. Les premières images d'Alice de l'Autre Côté du Miroir semble indiquer que la suite est conforme visuellement au premier film ; reste donc à savoir si le scénario a, lui aussi, été travaillé dans la même veine...

Mia Wasikowska
(Cliquez sur les images pour agrandir)
Peter et Elliott le Dragon
Disney
12 août 2016 (US) / 17 août 2016 (FR)

Qui aurait pu penser que Peter et Elliott le Dragon, la comédie musicale de 1977 alliant images à prises de vues réelles avec l'animation 2D, aurait droit, un jour, à un remake ? La vague d'adaptation des classiques Disney a visiblement emporté la décision : Peter et Elliott le Dragon, le remake de 2016 sera donc réalisé par David Lowery et tourné en Nouvelle Zélande même si l'action est censée se dérouler dans le Maine. Parmi le casting, le spectateur retrouvera le jeune Oakes Fegley dans le rôle de Peter ; Oona Laurence dans celui de Natalie, l'amie de Peter ; Bryce Dallas Howard dans celui de Grace, un ranger et enfin, Robert Redford dans celui du père de Grace.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Comme le premier film, Peter et Elliott le Dragon racontera l'histoire d'une amitié entre un garçon et son dragon imaginaire. Il insistera sur la croyance envers l'impossible, surtout pour les adultes. Par contre, à l'inverse de l'opus de 1977, il ne sera pas une comédie musicale ! Au contraire, il aura une portée plus écologique mais aussi plus dramatique, réaliste et émouvante. L'actrice Bryce Dallas Howard  - qui a récemment cartonné dans Jurassic World - est venue sur scène en présenter les première images. Même si le dragon n'a pas été montré dans ce teaser, le ton de Peter et Elliott le Dragon a l'air très émouvant et les premiers extraits très prometteurs dans un film qui semble se rapprocher de Secret de Térabithia.

Bryce Dallas Howard
(Cliquez sur les images pour agrandir)
The Queen of Katwe
Disney
Sans Date

Dans la tradition des films Disney comme Million Dollar Arm, McFarland, USA ou Le Plus Beau des Combats, The Queen of Katwe racontera une histoire vraie dans le domaine du sport, bien qu'ici le sujet s'axe plus sur de la compétition, s'agissant de suivre une joueuse d'échecs. Le film revient en effet sur l'histoire véridique de la joueuse d'échecs de l'Ouganda du nom de Phiona Mutesi. Le long-métrage, réalisé par Mira Nair, se base sur le livre éponyme de Tim Crothers qui se focalise sur le rêve de Mutesi de devenir Grand Maître d'échec. David Oyelowo y joue le rôle de son entraineur Robert Katende tandis que Nyong'o interprète la mère de Mutesi.


Cliquez sur l'image pour agrandir

L'actrice Lupita Nyong'o revient sur scène pour parler de ce nouveau rôle. Elle raconte qu'elle a été ravie de tourner ce film à proximité de son lieu de naissance, le Kenya, qui est juste à côté de l'Ouganda. Elle a également rencontré Phiona Mutesi et sa mère qu'elle qualifie de gens extraordinaires. Ce genre de film apprend l'humilité, rajoute-t-elle, car il montre comment des gens démunis parviennent à force de travail à accomplir leur rêve. Les premières images de The Queen of Katwe promettent un film touchant. Il n'est toutefois, pour l'instant, pas daté aux Etats-Unis, et comme tous les derniers films sportifs Disney, il a très peu de chance d'arriver en France...

Lupita Nyong'o
(Cliquez sur les images pour agrandir)
La Belle et la Bête
Disney
17 mars 2017 (US) / 29 mars 2017 (FR)

Un des films les plus attendus des fans est assurément La Belle et la Bête. Il faut dire que le casting du film réalisé par Bill Condon (Le Cinquième Pouvoir) est tout simplement extraordinaire : Emma Watson (Belle), Dan Stevens (La Bête), Luke Evans (Gaston), Emma Thompson (Mrs. Samovar), Kevin Kline (Maurice), Ian McKellen (Big Ben), Josh Gad (Le Fou), Stanley Tucci (Cadenza), Ewan McGregor (Lumière), Audra McDonald (L'Armoire) et Gugu Mbatha-Raw (Plumette). Le film sera fidèle au grand classique Disney et, comme lui, sera une comédie musicale qui inclura deux nouvelles chansons écrites par Alan Menken et Tim Rice.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Aucun acteur ne vient toutefois sur scène pour en parler, tous étant actuellement en train de le tourner à Londres. Ils ont néanmoins réaliser une petite vidéo spécialement pour la D23 Expo. Emma Watson apparait ainsi la première à l'écran, ovationnée par le public. Elle explique comme elle est impatiente de montrer le film au public, même si 2017, peut sembler loin. Ensuite, Luke Evans et Josh Gad décident de chanter un petit extrait de la chanson Gaston. D'autres images rapides sont montrées et confirment que les décors du film seront magnifiques et les numéros musicaux ambitieux. La Belle et la Bête fait drôlement envie : l'attente jusqu'à sa sortie sera très longue.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales
Disney
07 juillet 2017 (US) / 12 juillet 2017 (FR)

Le dernier film Disney à être présenté lors du panel est le cinquième volet d'une franchise bien connue : Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales. Bien-sûr Johnny Depp y reprend son rôle du Capitaine Jack Sparrow, de même que Geoffrey Rush celui du Capitaine Barbossa. La grosse annonce de la D23 Expo 2015 est, en fait, le retour du personnage de Will Turner toujours incarné par Orlando Bloom. Trois nouveaux venus viennent, en outre, compléter le casting. D'abord, Javier Bardem dans le rôle du méchant, le Capitaine Salazar ; ensuite Kaya Scodelario (Carina Smyth) et Brenton Thwaites (Henry).


Cliquez sur l'image pour agrandir

Aucune image du film n'est en revanche montrée.  Pour compenser et surtout, pour le plus grand bonheur des 7 500 fans du Hall D23, Johnny Depp dans son costume de Jack Sparrow, fraichement auréolé de son Disney Legend reçu la veille, monte sur la scène, faire son show. Longuement ovationné, il joue avec le public. S'amusant à interrompre Sean Bailey, se moquant des Disney Legend dont il est incapable de se rappeler les noms de tous les lauréats ou voulant chanter, puis se rétractant, il met la salle en délire. L'acteur a tout simplement été fantastique et extrêmement drôle. Un des meilleurs moments de la présentation.

Johnny Depp
(Cliquez sur les images pour agrandir)
A Star Wars Story : Rogue One
Lucasfilm, Ltd.
16 décembre 2016 (US) / 14 décembre 2016 (FR)

Le moment le plus attendu des fans est assurément la dernière partie du panel, celle consacrée à Lucasfilm, Ltd. et aux films Star Wars. C'est donc Alan Horn qui vient parler ce label en remplacement de Kathleen Kennedy, absente. Il commence d'abord par donner quelques informations générales sur le line-up confirmant qu'il y aurait un film Star Wars tous les ans à partir de cette année. L'Episode VIII sera réalisé par Rian Johnson (Looper) et le deuxième Star Wars Story, consacré à Han Solo, par Phil Lord et Christopher Miller (La Grande Aventure Lego) avec, au scénario, Lawrence Kasdan et Jon Kasdan. Ensuite, il confirme Colin Trevorrow (Jurassic World) à la réalisation de l'Episode IX, officialisant ainsi des rumeurs qui couraient déjà.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Il s'attarde ensuite sur A Star Wars Story : Rogue One, le second film Star Wars de l'ère Disney prévu de sortir en 2016. Il montre pour ce faire une courte vidéo du réalisateur Gareth Edwards, alors sur le plateau de tournage. Il dévoile également les portraits du casting comprenant Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Donnie Yen, Wen Jiang, Forest Whitaker, Mads Mikkelsen Alan Tudyk et Riz Ahmed. Enfin, il propose la première image de l'opus, rassemblant une partie du casting.


Cliquez sur l'image pour agrandir

Star Wars : Le Réveil de la Force
Lucasfilm, Ltd.
18 décembre 2015 (US) / 18 décembre 2015 (FR)

Mais le film que tout le monde attend est clairement Star Wars : Le Réveil de la Force. Comme annoncé, aucune nouvelle image n'est montrée. Mais la D23 Expo n'est pas pour autant avare en exclusivité. D'abord, elle fait monter sur scènes une grande partie de l'équipe. Ainsi J.J. Abrams vient présenter le film, accompagné des acteurs John Boyega, Daisy Ridley, Oscar Isaac et Lupita Nyong'o. Cette dernière, qui revient donc pour la troisième fois, se fait alors gentiment moquer par J.J. Abrams qui précise qu'elle doit "juridiquement" faire partie de tous les films Disney. Mais la vraie surprise qui met la salle en délire est l'arrivée d'Harrison Ford ! Une longue standing ovation est rendu à l'acteur d'Han Solo qui semble réellement ému. Dernière cerise sur le gâteau, un poster réalisé par Drew Struzan, l'artiste à l'origine des anciens posters de la franchise, est dévoilé. Réalisé spécialement et en exclusivité pour la D23 Expo, il est même annoncé que chacun des 7 500 personnes présentes au panel repartira avec un exemplaire exclusif. Un très beau cadeau qui a fini de conquerir les fans !


Oscar Isaac, John Boyega, Lupita Nyong'o, Daisy Ridley,
J.J. Abrams et Harrison Ford
(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Vient le tour de Bob Iger de rejoindre tout ce beau monde sur scène pour dire combien il est fier du cast de Star Wars : Le Réveil de la Force. Il s'amuse toutefois à dire qu'ils ont cherché les meilleurs réalisateurs mais, aucun n'étant disponible, qu'ils se sont résignés à choisir au final J.J.Abrams... Après cette blague qui fonctionne dans la salle, il avoue qu'il a toujours trouvé le travail du réalisateur remarquable depuis l'époque où il était chez ABC et qu'il tournait pour la chaine des séries comme Alias ou Lost, Les Disparus. Tout le casting quitte ensuite la scène au prétexte qu'il leur faut se remettre au travail pour tenir les délais, sauf le PDG de The Walt Disney Company qui a une dernière grosse annonce à faire sur Star Wars : l'ouverture de Star Wars Land aussi bien au Disneyland Park à Anaheim en Californie qu'à Disney's Hollywood Studios à Walt Disney World en Floride. Il s'agit là de la plus grande extension sur un seul land que proposeront les Parcs à Thème Disney. Le nouveau land sera ambitieux et immersif. Il offrira des endroits connus tirés de la première trilogie comme la fameuse Cantina mais également des lieux tirés de la nouvelle trilogie. Deux grandes attractions seront proposées dont une permettant de conduire le Faucon Millénium. Pour terminer, un bref teaser du land est diffusé. La salle est une nouvelle fois en délire et repart comblé après un panel décidément riche en invités, en images inédites, en annonces et émotions.
Le panel Live Action a tenu toutes ses promesses et demeure l'un des moments forts de la D23 Expo 2015 !

Bob Iger
(Cliquez sur les images pour agrandir)