Flèche Parr
Date de création :
Le 05 novembre 2004
Nom Original :
Dashiell Robert « Dash » Parr
Apparition :
Cinéma
Disney+
Parcs
Jeux Vidéo
Livres
Voix Originale(s) :
Spencer Fox (Les Indestructibles)
Huck Milner (Les Indestructibles 2)
Voix Française(s) :
Simon Koukissa (Les Indestructibles)
Timothé Vom Dorp (Les Indestructibles 2)

Le portrait

Publié le 25 septembre 2021

Membre du quintette familial du film Pixar Les Indestructibles (2004), Flèche Parr est un garçon espiègle âgé de dix ans, capable de se déplacer à une vitesse fulgurante. Il est en effet le fils des super-héros M. Indestructible et Elastigirl (aussi connus sous les noms de Robert « Bob » Parr et d’Hélène Parr). C’est le cadet de la fratrie qui compte aussi sa grande-sœur Violette et son petit-frère Jack-Jack.

Flèche Parr dans Les Indestructibles

Flèche est né après l’entrée en vigueur de la loi interdisant les activités des super-héros. Il a donc dû grandir en cachant aux yeux de tous ses super-pouvoirs, ce qui est pour lui la source d’une immense frustration. Provocateur, il n’hésite pas à user de sa super-rapidité pour jouer de mauvais tours, notamment à Bernie Kropp, l’un de ses professeurs, qu’il prend un malin plaisir à martyriser. L’enseignant, persuadé que Flèche est coupable de tous les coups pendables qu’il subit, ne parvient jamais à prouver ses dires, à cause de la super-rapidité de son élève dont il ignore tout. Convoqué dans le bureau du Principal John Walker, en présence de sa mère, Flèche arbore un grand sourire satisfait quand il se rend compte que, malgré une caméra vidéo, Bernie Klopp est incapable de démontrer que c’est lui qui a posé une punaise sur sa chaise juste avant qu’il ne s’y assoie.

Blanchi par le directeur, il doit cependant subir les remontrances légitimes de sa mère. Flèche en profite pour se plaindre d’être contraint de faire semblant d’être un petit garçon normal, niant ainsi sa super-vitesse : il veut notamment pouvoir faire de l’athlétisme et briller aux yeux de tous. Son père, quant à lui, ne se montre guère sévère lorsqu’il apprend, lors du dîner du soir, la bêtise de son fils : la tête ailleurs, il tend plutôt à l’encourager maladroitement en étant fasciné par le fait qu’il ait pu aller trop vite pour être pris en flagrant délit par une caméra de surveillance.

Durant ce même repas, Flèche provoque sa sœur aînée Violette, en révélant au reste de la famille qu’elle est amoureuse d’un camarade de classe, Tony Rydinger. Les deux jeunes super-héros se disputent avant d’en venir aux mains et aux super-pouvoirs et de forcer leurs parents à les séparer… Juste au moment où Lucius, alias le super-héros Frozone aux pouvoirs réfrigérants, sonne à la porte. Flèche apprécie beaucoup le plus vieux copain de son père et, pour rigoler, il crache de l’eau sur lui pour l’amener à user de ses pouvoirs de glace : il transforme l’eau en boule de glace et la rattrape habilement avant qu’elle n’explose sur le sol. Flèche ne sait pas que Lucius et son père ont repris depuis quelques temps leurs activités super-héroïques dans la clandestinité et que Bob comprend mieux que personne son envie de pouvoir révéler aux yeux du monde ce qu’il est vraiment, à l’école ou en faisant les compétitions d’athlétisme que sa mère lui interdit pour ne pas que sa super-vitesse ne trahisse son identité réelle.

Quelques temps après ces évènements, alors que Bob a repris activement sa vie de super-héros en étant débauché par Mirage, une mystérieuse jeune femme représentant un employeur plus énigmatique encore, Flèche va voir se présenter l’occasion dont il rêvait pour passer à l’action. Inquiète des absences répétées de son mari qui ne lui a rien dit de ses activités professionnelles super-héroïques, Hélène a découvert que Bob avait demandé à leur vieille amie la styliste Edna Mode de lui confectionner un nouveau costume. Lorsqu’elle se décide à rendre visite à la créatrice, cette dernière lui remet une nouvelle super-tenue pour chacun des membres de la famille Parr : celui de Flèche a été spécialement conçu pour supporter les terribles frottements générés par sa super-vitesse. Hélène apprend aussi d'Edna que Bob se trouve sur l’île de Nomanisan et décide donc d’aller l’y rejoindre. Alors qu’elle prépare ses bagages dans sa chambre, Flèche profite de sa super-vitesse pour s’emparer de son costume et de celui de Violette que sa mère avait déposés sur le lit. Tandis qu’Hélène ordonne à ses deux aînés de rester à la maison pour s’occuper de Jack-Jack, ils décident de revêtir leur costume en cachette et d’embarquer clandestinement dans le jet privé que leur mère pilote à destination de Nomanisan.

Quand Hélène découvre finalement que Flèche et Violette sont à bord du jet, il est trop tard : l’avion est sur le point d’arriver à Nomanisan. De plus, l’employeur de son mari, qui est en réalité le super-vilain Syndrome, envoie des missiles sur l’avion, persuadé que l’aéronef vient secourir M. Indestructible qu’il détient prisonnier après avoir testé sur lui son robot de combat, l’Omnidroïde, qu’il considère comme fin prêt pour son plan machiavélique visant à faire disparaître à jamais les super-héros. Hélène, Violette et Flèche survivent à l’explosion : la mère de famille très élastique s’étend pour prendre la forme d’un parachute et parvient à secourir ses enfants. Dans l’eau, ses esprits retrouvés après avoir évité le crash de l’appareil, Flèche laisse éclater sa panique d’avoir ainsi frôlé la mort… Il se calme cependant lorsque sa mère lui demande d’utiliser sa super-rapidité pour les conduire, elle et Violette, en sécurité sur l’île : Flèche bat des pieds de toutes ses forces dans l’eau en poussant sa mère dont le corps s’est mué en bateau sur lequel se trouve sa grande sœur.

Arrivés sur l’île de Nomanisan, Hélène et ses enfants trouvent une grotte dans laquelle ils se réfugient. La mère de famille annonce alors qu’elle va partir seule à la recherche de Bob et nomme Violette responsable en son absence, au grand dam de Flèche. Elle leur donne leur masque et demande ensuite à ses enfants de ne pas hésiter à utiliser leurs super-pouvoirs en cas de danger. Hélène tout juste partie, Flèche n’en fait qu’à sa tête : il n’écoute pas sa sœur qui lui demande de rester où ils se trouvent et part explorer les cavités profondes de la grotte. Il découvre rapidement que le conduit où il se trouve sert de canal d’évacuation aux flammes et à la fumée générées par le décollage de fusées, envoyées par Syndrome dans le cadre de son plan pour semer la panique sur Métroville. Courant à toute vitesse pour échapper au feu, il rejoint Violette et la tire derrière lui juste à temps, vers l’extérieur de la grotte. Épuisés, ils s’endorment à la belle étoile. À leur réveil le lendemain matin, Flèche découvre un oiseau qui parle… Il comprend trop tard qu’il s’agit d’un robot espion qui donne l’alerte et signale leur présence : les gardes de Syndrome s’élancent alors aux trousses de Flèche et Violette.

Rejoints par les gardes de Syndrome, équipés des plus redoutables inventions technologiques de leur patron, Flèche et Violette doivent lutter pour leur survie. Violette ordonne alors à Flèche de courir le plus vite possible et le jeune garçon obtempère. Plusieurs gardes de Syndrome, à bord d’engins volants ultra-rapides, les aéronefs à lames circulaires, se lancent à sa poursuite et malgré ses efforts Flèche ne parvient pas à les distancer durablement. Mais une chute et même les insectes qu’il avale ne le font pas renoncer : saisissant une liane, il s’envole dans les airs et retombe sur l’un des aéronefs à lames circulaires piloté par un garde de Syndrome. Il évite alors les coups que le pilote tente de lui donner et enchaîne les crochets au visage de son adversaire avant de s’immobiliser en voyant que l’engin volant est sur le point de s’écraser contre une falaise. Le pilote lui ne s’est rendu compte de rien et profite de la déconcentration de Flèche pour lui asséner un violent coup de poing : le choc propulse Flèche loin de l’engin au moment même où celui-ci explose contre la roche. Flèche parvient à ralentir sa chute en s’accrochant à une liane et, trop heureux d’être encore en vie, crie sa joie ce qui attire l’attention d’autres gardes qui reprennent la course-poursuite. Il réussit à se débarrasser de deux gardes en provoquant leur crash contre des arbres qui parsèment la forêt tropicale, mais deux autres employés de Syndrome parviennent à le suivre. Flèche court en direction du littoral et parvient à courir sur l’eau jusqu’au tunnel d’une caverne dans lequel les deux sbires de Syndrome le prennent en tenaille : le jeune super-héros a alors l’idée d’arrêter de courir pour tomber dans l’eau, entraînant la collision des deux engins volants qui déclenche une explosion mortelle pour leurs occupants.

Flèche fait ensuite irruption alors que sa sœur est en mauvaise posture, menacée par un garde armé. Il le renverse et le frappe, laissant le temps à Violette de s’échapper. Alors que le garde s’apprête à ouvrir le feu sur Flèche, Violette surgit devant son frère et active un champ de force pour le protéger. Le champ de force prend une forme de boule dans laquelle Flèche court à toute vitesse : cela provoque la destruction de plusieurs aéronefs à lames circulaires. Pris dans son élan, Flèche ne se rend pas tout de suite compte que le champ de force vient de heurter ses super-parents ; Violette désactive le champ de force et la famille se retrouve enfin… Mais rapidement, ils doivent de nouveau lutter contre les gardes de Syndrome : Flèche participe activement en courant autour de sa famille pour créer un nuage de poussière rendant les super-héros difficilement visibles pour les gardes. La famille de super-héros prend aisément le dessus sur les gardes mais Syndrome fait irruption et les neutralise avec son rayon immobilisateur. Flèche, sa sœur et ses parents sont conduits au quartier général et retenus prisonniers par un système high-tech de boules électrifiées. Syndrome leur révèle son plan puis part pour le mettre à exécution à Métroville.

Violette parvient, grâce à ses champs de force, à se libérer et délivre les autres. Les Indestructibles sont bien décidés à se rendre à Métroville pour faire barrage à Syndrome mais il leur faut un moyen de locomotion rapide… Flèche suggère alors d’utiliser l’une des fusées de Syndrome et sa famille acquiesce. La fusée vole en pilotage automatique, avec les coordonnées entrées par Syndrome pour le précédent décollaget andis que Bob et ses deux ainés sont à bord d’une camionnette qu’Elastigirl maintient dans les airs en s’accrochant à l’engin volant de tout son corps ultra-étirable ! En arrivant à Métroville, Hélène relâche son étreinte et saute à bord de la camionnette qui fonce dans la ville jusqu’à retrouver l’Omnidroïde : le « créneau » façon tonneau, à la Space Mountain, réjouit Flèche, adepte de sensations fortes. Les Indestructibles engagent alors le combat contre l’Omnidroïde qui s’est libéré du contrôle de Syndrome. Dans un premier temps, M. Indestructible et Elastigirl intiment l’ordre à leurs enfants de ne pas se mêler à la lutte, d’autant qu’ils sont rejoints par Frozone.

M. Indestructible parvient à récupérer la télécommande de Syndrome mais le robot de combat la repère et cherche à la détruire. Flèche demande alors à son père de lui lancer la télécommande et, cela fait, il s’élance à toute vitesse, courant sur l’étendue d’eau d’un bassin, pour la réceptionner. Frozone arrive alors et attrape Flèche qui tient toujours la télécommande pour le conduire hors de portée de l’Omnidroïde. Le robot de combat parvient à faire chuter le super-héros aux pouvoirs de glace qui a juste le temps de générer un tapis de neige pour amortir la chute de Flèche qui, lui, ne peut empêcher la télécommande de rouler plus loin. Violette s’en empare et rejoint sa mère, son frère et Frozone, tous sains et saufs. Ni Flèche, ni Violette ne parviennent à neutraliser le robot de combat en appuyant sur les touches de la télécommande mais leur mère se montre plus efficace : elle parvient à activer un bras tombé du robot que son mari lâche en direction de l’Omnidroïde et qui le traverse de part en part, détruisant son système. Les super-héros ont vaincu le robot et sauvé Métroville ! Flèche vit alors, pour la première fois, une ovation populaire.

Au nom du gouvernement, l’Agent Rick Dicker réceptionne et remercie les Indestructibles. Flèche est ravi d’être dans une limousine et tout excité par les aventures super-héroïques qu’il vient de vivre. Son enthousiasme est douché lorsque les Parr arrivent à leur domicile et y sont de nouveau immobilisés par Syndrome qui est venu kidnapper Jack-Jack. Heureusement, Bob et Hélène, bien aidés par Jack-Jack qui libère ses super-pouvoirs contre Syndrome, parviennent à récupérer leur dernier-né. Syndrome est lui happé par son jet et meurt sur le coup, entraînant le crash de l’avion et la destruction de la maison des Parr qui, eux, sont sains et saufs grâce à la protection d’un champ de force généré par Violette.

Trois mois après ces évènements, toute la famille Parr est réunie pour assister à une compétition d’athlétisme à laquelle Flèche participe. Le jeune super-héros va donc pouvoir pratiquer la course comme il en rêvait mais, pour préserver son anonymat et le secret sur ses pouvoirs, ses parents insistent pour qu’il ne finisse que deuxième et sans courir aussi vite qu’il le pourrait ! Flèche obtempère et obtient une coupe. Il sort tout heureux du stade, sur les épaules de son père, entouré de sa mère, de sa sœur et de son petit-frère quand un nouveau super-vilain nommé le Démolisseur sort des entrailles de la ville à bord d’un gigantesque tunnelier et menace la population… Sans hésiter, Flèche, comme le reste de sa famille, enfile son masque de super-héros, prêt à en découdre tous ensemble !

Flèche apparaît, sous forme stylisée, au cours du générique de fin du film.

Flèche dans Les Indestructibles 2

Flèche figure bien évidemment au casting des (Les) Indestructibles 2 (2018) dont l’intrigue débute quelques secondes après celle du premier opus. Il est cependant, sans doute, le membre de la famille Parr qui y est le moins mis en avant.

Comme dans le premier opus, Flèche est bien décidé à vivre au grand jour sa vie de super-héros et à combattre les criminels et les super-vilains dès que l’occasion se présente ! Et il ne faut pas lui attendre longtemps pour cela : juste après la compétition d’athlétisme où il s’est classé deuxième, le Démolisseur sort des entrailles de Métroville à bord d’un tunnelier géant, bien décidé à semer la terreur dans les rues et à dévaliser les banques. Flèche et sa famille enfilent alors leur costume et plongent dans l’action. Le justicier super-rapide s’en va à toute allure pour ne pas avoir à surveiller passivement Jack-Jack et s’occupe dans un premier temps de sécuriser le périmètre, en évacuant notamment les civils qui risqueraient d’être des victimes innocentes du tunnelier : il secourt ainsi de justesse une vieille dame se déplaçant à l’aide d’un déambulateur et va même jusqu’à réajuster ses lunettes, un peu bancales après son super-sauvetage.

Il essaie ensuite d’aider sa famille à arrêter le tunnelier du Démolisseur. Malgré leurs efforts conjugués, les Indestructibles et Frozone ne parviennent pas à empêcher le tunnelier de faire d’importants dégâts, ni à arrêter le Démolisseur qui prend la fuite. Les forces de police arrêtent la famille Parr et leur reprochent d’être responsables des nombreuses destructions engendrées par leur intervention. Cela scelle le destin des super-héros de Métroville : leurs agissements restent illégaux et, en plus, le programme de réinsertion qui les accompagnait depuis des années, coordonné par l’agent spécial Rick Dicker, est annulé. Rentrés au motel où ils résident depuis la destruction de leur maison, les Parr se mettent à table. Flèche est heureux de voir que ses parents ont commandé un repas chinois mais alors qu’il s’apprête à s’empiffrer, Violette lui fait remarquer qu’il ne s’est pas lavé les mains. Il s’empresse alors d’y remédier à toute vitesse et en râlant avant de déchanter en découvrant que sa mère n’a acheté que des légumes et aucun des mets gras et appétissants dont il raffole ! Durant le repas, les Parr ne sont pas d’accord sur le comportement à adopter : Hélène veut cesser d’intervenir, pour protéger sa famille considérée comme hors-la-loi, tandis que les autres, Flèche notamment, ne se résolvent pas à arrêter de lutter contre le crime, pour l’intérêt général. Plus tard cette même soirée, Bob et Hélène rencontrent Winston et Evelyn Deavor qui leur proposent, pas l’intermédiaire d’Elastigirl dans un premier temps, de réhabiliter définitivement les super-héros : après discussion, les Parr acceptent l’alléchante proposition.

En acceptant de collaborer avec les Deavor, Hélène alias Elastigirl va permettre à sa famille d’améliorer brutalement son quotidien : Winston, milliardaire philanthrope, leur met en effet à disposition l’une de ses villas de luxe. Toute la famille est charmée par l’incroyable demeure, et Flèche plus encore que les autres : il court à toute vitesse aux quatre coins de la vaste propriété, ébloui par tout ce qu’il découvre. Il va même jusqu’à plonger tout habillé dans l’immense piscine extérieure ! Il se passionne pour une super-télécommande domotique qui permet de faire apparaître des bassins d’eau au milieu du salon, d’actionner des cascades intérieures, d’allumer une cheminée ou encore de faire apparaître une télévision ! Dans son excitation, Flèche appuie sur trop de boutons au hasard et finit par faire tomber dans l’eau le canapé et les fauteuils de la maison ! Quelques temps plus tard, c’est une autre télécommande qui va ravir Flèche : celle de l’Indestructibolide, le véhicule de super-héros de son père, qui appartient désormais à un collectionneur. Bob a conservé la télécommande et il pilote sa voiture à distance pour effrayer le riche propriétaire qui l’exhibe comme un précieux trophée en direct à la télévision alors qu’on avait fait croire à M. Indestructible qu’elle était bonne pour la casse. Flèche, au comble de l’excitation, veut s’amuser à actionner le système de missiles mais il en est finalement empêché par son père, plus raisonnable que son fils turbulent.

Hélène partie en mission de super-héroïne, Bob a la charge de s’occuper seul de la maison et des enfants. Il a fort à faire avec Flèche, élève médiocre, qui ne parvient pas à faire ses exercices de mathématiques. Bob, qui se considère comme en expert en la matière, se rend compte rapidement qu’il a sans doute surestimé ses capacités : il ne parvient pas à mettre en application les méthodes données par le professeur de Flèche pour résoudre des équations qui ne sont plus celles que lui a apprises en son temps. Il ne comprend pas pourquoi les mathématiques ont ainsi changé et laisse Flèche avancer tout seul. Le jeune garçon finit par s’endormir sur son cahier, épuisé, sans que ses exercices n’aient été terminés. Ne voulant pas abdiquer, Bob, vexé de surcroît par une remarque de Flèche qui lui a dit qu’il demanderait de l’aide à sa mère, travaille une grande partie de la nuit pour pouvoir expliquer la leçon à son fils le lendemain au réveil. Le matin venu Bob s’exécute puis Flèche, ravi, s’en va à l’école. C’est sûrement ce qui le pousse, quelques jours plus tard, à solliciter de nouveau l’aide de son père, alors plus exténué que jamais, pour faire de nouveaux exercices de mathématiques au grand dam de Bob qui pensait que son fils s’en sortirait tout seul désormais…

Flèche est aussi témoin des difficultés que son père éprouve à faire face aux besoins de sa grande sœur et de son petit frère. Il accompagne sa famille lorsque Bob décide d’emmener ses enfants dîner au Happy Platter où travaille Tony Rydinger pour que Violette puisse discuter avec le garçon dont elle est amoureuse… Cette décision maladroite met Violette tellement mal à l’aise qu’elle s’étouffe et recrache l’eau qu’elle buvait par le nez, devant l’élu de son cœur, ce qui provoque l’hilarité de Flèche, toujours moqueur. Flèche est aussi aux premières loges lorsqu’un matin Violette comprend que si Tony ne se souvient plus d’elle c’est parce que son père a demandé à l’agent Rick Dicker d’effacer sa mémoire : folle de rage, elle cherche en vain à détruire son super-costume littéralement… indestructible ! Flèche se demande alors, cynique, si c’est cela une crise d’adolescence, tout en continuant à engloutir une montagne de pancakes ruisselant de sirop d’érable. Flèche découvre enfin, quelques jours après son père, que Jack-Jack est doté de nombreux, surprenants et incontrôlables super-pouvoirs ! Il semble excité par cette situation, surtout quand, après un passage salvateur chez Edna Mode, Bob revient avec un nouveau super-costume pour Jack-Jack, qui permet de mieux anticiper et contrôler ses supers capacités, et qu’il initie ses deux aînés au bébé-blaster, un jeu de tir de son invention qui consiste à se saisir du bébé Parr et à lui faire tirer des rayons laser par les yeux !

Quand quelques temps plus tard, Evelyn Deavor contacte Bob pour lui dire qu’Hélène a besoin de son aide, il demande à Frozone de venir garder ses enfants. À peine arrivé à la villa, Frozone voit arriver six supers-héros contrôlés par l’Hypnotiseur, le super-vilain contre lequel Hélène se bat depuis plusieurs jours : les enfants Parr leur ont ouvert lorsqu’ils ont sonné à la porte, pensant qu’il s’agissait de Frozone. Hypnotisés, ils veulent emmener les enfants Parr et Frozone avec eux. Frozone les attaque en les congelant mais cela n’a pour effet que de les ralentir. Flèche utilise alors la télécommande de son père pour faire venir à toute vitesse son Indestructibolide. Tandis que Frozone affronte seul Vortex, Krushauer, Reflux et les autres, il ordonne à l’Indestructibolide tout juste arrivée de s’ouvrir et de se paramétrer pour emporter au loin Flèche, Violette et Jack-Jack. Frozone est finalement dominé par ses adversaires qui lui mettent des hypno-lunettes mais les enfants Parr ont eu tout juste le temps de fuir à bord de la super-voiture. Au lieu de se réfugier chez Edna comme prévu, Violette et Flèche décident d’aller prêter main forte à leurs parents sur le yacht des Deavor. Malheureusement, lorsqu’ils arrivent au port, le yacht est déjà en mer… Flèche se lamente alors à haute voix que la super-voiture ne puisse pas se transformer en bateau, déclenchant les commandes vocales qui font de l’Indestructibolide un navire à moteur ultra-rapide, permettant contre toute attente aux enfants Parr de rattraper le yacht des Deavor. Flèche active alors, une nouvelle fois par commande vocale, les sièges éjectables de la super-voiture, ce qui leur permet de monter sur le yacht.

Dès leur arrivée sur le luxueux bateau, Violette décide de partir en éclaireuse à la recherche de leurs parents et confie Jack-Jack à la surveillance de Flèche. Le super-bébé, lui, en a décidé autrement : il se téléporte et fausse compagnie à Flèche, même si ce dernier essaie de le localiser avec l’appareil de détection conçu par Edna Mode. Quand Flèche est finalement rejoint par Violette, ils prennent un ascenseur et retrouvent Jack-Jack. Sous la menace des super-héros hypnotisés Petit-Duc, Vortex et Krushauer, les enfants Parr se cachent dans le conduit de ventilation mais le rire bruyant de Jack-Jack fait qu’ils sont repérés. Alors que Krushauer, capable de compresser la matière, tente de les écraser dans le conduit, Jack-Jack devient géant et le fait ainsi s’écrouler. Très en colère, il fonce à travers les murs puis se téléporte pour finalement arriver dans la salle des commandes du yacht où se trouvent sa mère, son père et Frozone qui portent des lunettes qui font qu’ils sont aux ordres de l’Hypnotiseur.

Mécontent de voir sa mère avec ces hypno-lunettes, Jack-Jack les lui arrache en usant de ses pouvoirs de télékinésie. Libérée de l’emprise de l’Hypnotiseur, Elastigirl délivre à son tour M. Indestructible et Frozone mais les autres super-héros hypnotisés surgissent, prêts à les affronter. Flèche participe activement au combat. Il donne d’abord le tournis à Helectrix en courant autour de lui et permet à Violette de l’emprisonner dans un champ de force où le super-héros hypnotisé s’électrocute lui-même, avant de voir le diablotin Jack-Jack se ruer sur lui pour lui arracher ses hypno-lunettes. Attrapé dans ses serres par Petit-Duc, Flèche est épaulé par Violette qui se sert des rayons laser de Jack-Jack pour abattre le super-héros contrôlé par l’Hypnotiseur en plein vol : Flèche lui assène alors de très nombreux et rapides coups de pieds avant de courir en cercle autour de lui, attendant le moment propice pour lui décocher un coup de poing qui brise les lunettes qui l’aliénaient.

Les uns après les autres, les super-héros sont libérés de l’emprise de l’Hypnotiseur mais leurs déboires ne sont pas terminés : le yacht des Deavor est désormais incontrôlable et il fonce sur Métroville. Alors qu’Elastigirl s’en va pour affronter l’Hypnotiseur qui tente de s’enfuir, M. Indestructible et Frozone s’affairent pour ralentir le bateau. Flèche est chargé d’appuyer sur le bouton qui permettra à son père, qu’il a fait plonger sous l’eau pour dévier le safran et ainsi dévier le bateau de la ville, de remonter à la surface lorsqu’il aura mené à bien sa mission. Inquiet pour son père en apnée, Flèche hésite à plusieurs reprises à actionner le bouton alors que son père n’en a pas terminé : Violette le convainc d’attendre jusqu’au moment propice. Finalement, M. Indestructible parvient à faire changer le yacht de cap et Flèche le remonte à la surface, sain et sauf. Il n’aura fallu que quelques minutes aux super-héros pour sauver la situation : l’Hypnotiseur est neutralisé et le bateau a été arrêté sans qu’il n’ait eu le temps de commettre des dégâts dans Métroville.

Cet acte de bravoure va permettre de réhabiliter et de légaliser à nouveau et définitivement les super-héros : la famille Parr peut désormais librement combattre le crime et Flèche est bien décidé à participer activement à cette lutte ! Ce sera avec une toute nouvelle super-voiture, l’Indestructibreak, Flèche ayant dû, l’âme en peine, accepter de rendre à son père la télécommande de l’Indestructibolide qu’il aimait tant après le sauvetage du yacht ; Bob l’a ensuite probablement restituée au collectionneur ayant fait l’acquisition de sa première voiture de super-héros. Le long-métrage se termine d’ailleurs sur le début d’une course-poursuite entre des braqueurs de banque et la famille Parr prête à en découdre à bord de l’Indestructibreak.
Flèche apparaît à plusieurs reprises au cours du générique de fin.

Les Voix de Flèche

Quatorze ans s’étant écoulés entre Les Indestructibles et sa suite, Spencer Fox qui jouait Flèche dans le premier opus a dû céder sa place à Huck Milner dans Les Indestructibles 2 car sa voix d’adulte ne correspondait plus au personnage qui lui n’était pas censé avoir vieilli.
Musicien et chanteur américain, Spencer Fox a réalisé quelques prestations vocales au cours de sa jeunesse. Pour Disney, outre Flèche, il a aussi doublé le chien Bouh-Bouh dans le film Cinq Toutous Prêts à Tout (Air Bud) et les jumeaux Jim et Tim Possible dans la quatrième saison de Kim Possible. Pour l’anecdote, afin de rendre plus convaincantes les répliques prononcées par Flèche après ses longues courses à une vitesse extraordinaire, le réalisateur Brad Bird a imposé au jeune acteur de faire plusieurs tours des studios Pixar en courant, pour qu’il soit suffisamment hors d’haleine au moment de l’enregistrement !
Né quatre ans après la sortie des (Les) Indestructibles, Huck Milner récupère le rôle de Flèche dans le deuxième opus, sa participation vocale à un film Disney-Pixar à ce jour.

Spencer Fox
Huck Milner

Pour les mêmes raisons que dans la version originale, Flèche a été incarné par deux jeunes comédiens différents dans les deux opus de la saga en version française. C’est Simon Koukissa, le fils de Magali Barney notamment connue pour avoir interprété Jasmine dans la saga Aladdin, qui a tenu le rôle dans le film de 2004 avant que Timothé Vom Dorp, qui avait déjà prêté sa voix d’enfant à Nemo dans Le Monde de Dory (2016), ne lui succède pour le second opus.

Simon Koukissa
Timothé Vom Dorp
Autres Apparitions

Flèche a fait son retour en 2021 dans deux épisodes de la série Pixar Popcorn, collection de cartoons ultra-courts réalisés pendant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et diffusée sur Disney+.
Dans Les Indestructibles Font le Ménage, la famille Parr entreprend un grand nettoyage de sa maison luxueuse dans laquelle ils se sont installés dans Les Indestructibles 2. Flèche est vu tenter de démarrer la tondeuse dans le jardin, mais n’y parvenant pas, utilise les rayons laser sortant des yeux de son frère Jack-Jack pour tondre la pelouse. Plus tard, il nettoie les vitres et lave la voiture familiale en faisant usage de ses super-pouvoirs et de la télécommande domotique de la maison. Après leurs efforts, la famille s’apprête à prendre du bon temps avec un barbecue mais Bob ne parvient pas à l’allumer et les Parr se retrouvent sous la pluie. Ils utilisent le super-pouvoir de Violette pour se mettre à l’abri et celui de Jack-Jack incandescent pour se faire griller des chamalows.


Les Indestructibles Font le Ménage (2021)

Dans Cookie Miam-Miam, Bob se réveille en pleine nuit avec une fringale. Il descend dans la cuisine pour manger, et ce, sans réveiller sa femme Hélène qui dort sur le canapé du salon avec le bébé Jack-Jack dans les bras. M. Indestructible constate bien vite - et manifestement ravi - qu'il reste un dernier cookie. Prêt à lui faire sa fête, il prend tout de même le temps de se retourner pour se servir un verre de lait. Erreur fatale, le gâteau a disparu. Son fils Flèche le lui a, en effet, chipé. Le père essaye alors de lui reprendre, mais sa fille Violette entre dans la partie. Il est alors véritablement amusant de voir les trois super-héros user de leurs pouvoirs respectifs pour obtenir le précieux sésame. Et il est encore plus drôle de constater qu’Hélène finalement remporte la partie, sous les yeux médusés des trois autres, grâce à son bras élastique.


Cookie Miam-Miam (2021)

Flèche figure aussi au casting de très nombreux jeux vidéo, dont certains sont directement centrés sur l’univers des super-héros Pixar : Les Indestructibles (jeu de plates-formes développé par Heavy Iron Studios, Helixe et Beenox Studio et édité par THQ en 2004), Les Indestructibles : Quand le Danger Approche (recueil de 10 mini-jeux développé par ImaginEngine et édité par THQ en 2004), Les Indestructibles : La Terrible Attaque du Démolisseur (jeu davantage orienté vers les combats avec un mode multi-joueurs permettant d’associer M. Indestructible et Frozone, développé par Heavy Iron Studios et Helixe et édité par THQ en 2005) et LEGO : Les Indestructibles (jeu qui permet d’incarner la famille Parr en version LEGO dans des séquences issues des deux longs-métrages des studios Pixar, développé par Traveller’s Tales et édité par Warner Bros. Interactive Entertainment en 2018).

LEGO : Les Indestructibles
Disney INFINITY 3.0

Le super-héros apparaît aussi dans des jeux vidéo qui ne sont pas directement liés à son univers : Kinect Héros : Une Aventure Disney-Pixar (jeu de plates-formes réunissant plusieurs univers issus de longs-métrages d’animation Pixar, développé par Asobo Studio et édité par Microsoft Studios en 2012), la série de jeux Disney INFINITY (développée par Avalanche Software et éditée par Disney Interactive Studios depuis 2013) où il est un personnage jouable, Disney Crossy Road (un jeu pour smartphones développé par Hipster Whale et édité par Disney Mobile en 2016 dont Flèche est l’un des très nombreux personnages jouables disponibles), Disney Heroes: Battle Mode (jeu de combat pour smartphones développé et édité par PerBlue depuis 2018), Disney Magic Kingdoms (jeu vidéo développé par Disney Interactive Studios et édité par Gameloft en 2016, dans lequel Flèche figure au casting d’un événement spécial et temporaire), Disney Emoji Blitz (jeu mobile sur le format « match-3 », à la manière de Candy Crush, développé par Disney Interactive Studios et édité par Disney Mobile depuis 2016) et Disney Sorcerer's Arena (Glu Mobile, 2020).

Disney Magic Kingdoms
Disney Sorcerer's Arena

Flèche est aussi apparu dans les histoires en comics de la série dérivée de l’univers des (Les) Indestructibles.

La Source d'Inspiration du Personnage

Flèche est librement inspiré de plusieurs super-héros de comics, des éditions DC Comics et Marvel Comics, dotés de pouvoirs de super-rapidité. Les plus populaires sont Flash et Vif-Argent (Quicksilver).

Le super-héros Flash, créé par Gardner Fox et Harry Lampert pour les éditions DC Comics est apparu pour la première fois dans Flash Comics #1 en janvier 1940. Plusieurs Flash ont ensuite existé et, chacun à leur tour, sont devenus les hommes les plus rapides du monde. Le tout premier individu à revêtir le costume de Flash a ainsi été Jay Garrick. Contrairement à ses successeurs, il portait, en plus du traditionnel costume rouge et jaune siglé d’un éclair, un casque ailé évoquant le dieu Hermès qui appartenait à son père, tué lors de la Première Guerre mondiale. L’apparence physique de Flèche, avec ses cheveux blonds, le rapprocherait davantage du Flash, version Barry Allen.

Flash (DC Comics)
Vif-Argent (Marvel Comics)

Vif-Argent (Quicksilver) est apparu, lui, pour la première fois dans le comic book X-Men #4 en mars 1964, aux éditions Marvel Comics. Il a été créé par Stan Lee et Jack Kirby. De son véritable nom Pietro Maximoff, le mutant est le fils de Magnéto, ancien leader de la Confrérie des mauvais mutants et grand ennemi des X-Men. Tout comme sa sœur Wanda, la Sorcière rouge, il va choisir de rejoindre les rangs des mutants qui se battent pour le bien collectif. Il est capable de se déplacer à une vitesse extraordinaire.

Flèche, Champion de la Publicité !

Flèche, dont la super-vitesse et la relation conflictuelle avec sa sœur Violette représentent un fort potentiel pour les publicitaires et les créatifs, est apparu dans de nombreuses réclames, sans lien direct avec les longs-métrages dont il est issu, au moment de la sortie des (Les) Indestructibles. Le jeune super-héros est apparu dans une publicité des restaurants McDonald’s pour promouvoir la gamme de jouets tirés du long-métrage et offerts dans les menus enfants. Il a aussi été le personnage principal d’une publicité vantant la rapidité de l’offre internet SBC Yahoo! DSL : pour finir un exposé scolaire, Flèche a besoin d’une photographie de la muraille de Chine mais le temps de chargement de son ordinateur est si long qu’il décide d’enfiler son costume et de courir à toute vitesse prendre le cliché sur place ! Enfin, des images du long-métrage dans lesquelles figure Flèche ont aussi été utilisées pour une publicité pour les produits nettoyants Tide, Bounce et Downy.

Les prestations publicitaires ont continué avec la campagne promotionnelle des (Les) Indestructibles 2. Flèche a ainsi de nouveau été mis en scène dans une publicité pour McDonald’s quand, aux États-Unis, les Happy Meal présentaient une collection de jouets inspirés du film. Il est aussi le personnage principal d’un spot publicitaire de Sky Broadband, un service d’internet haut-débit du Royaume-Uni dans lequel il guide un installateur de l’entreprise dans sa maison. La marque de chaussures ASICS a aussi utilisé Flèche et sa famille de super-héros dans un spot les montrant multiplier les exercices physiques pour vanter les mérites de la pratique sportive… et de leurs baskets ! L’entreprise ADT a aussi utilisé des images inédites montrant Edna, Flèche et sa famille pour promouvoir leurs systèmes d’alarmes et de surveillance de la maison. Flèche taquine aussi sa sœur dans un court spot publicitaire pour les jus de fruits Juicy Juice de Fandango. Avec sa famille, il encontre Edna Mode dans une publicité pour la Chrysler Pacifica Touring L. Il est même présent dans un spot pour vanter les vertus... des œufs !

Flèche dans les Parcs à Thèmes

Flèche Parr est un personnage très peu présent dans les Parcs à thème Disney. Il ne possède pas de character à son effigie, contrairement à M. Indestructible, Elastigirl, Frozone ou encore Edna Mode.

Il figurait ainsi simplement sur l'un des chars de la Paint the Night Parade du Parc Disney California Adventure (2018) dédié à l’univers des (Les) Indestructibles où un système lumineux donne l’illusion qu’il court à toute vitesse.

Paint the Night Parade (concept art)
(Disney California Adventure)
Incredicoaster
(Disney California Adventure)

Dans le même Parc, il est aussi présent dans des éléments de décor de l’attraction Incredicoaster : il s’agit des montagnes russes anciennement connues sous le nom de California Screamin’ qui ont été thématisées en juin 2018 sur l’univers du long-métrage Les Indestructibles 2.

Tantôt facétieux et farceur, tantôt turbulent ou angoissé, le jeune Flèche Parr est un petit garçon comme n’importe quel autre, à une exception près : c’est un Indestructible ! Doté d’un super-pouvoir lui permettant de se déplacer à la vitesse de l’éclair, hyperactif et souvent dissipé en classe, il ne rêve que d’exprimer ses talents aux côtés de ses super-parents dans des missions visant à combattre les criminels. Digne descendant de son père, compétiteur n’ayant pas froid aux yeux malgré son jeune âge, Flèche a tous les atouts pour plaire au public.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.