Finnick
Date de création :
Le 04 mars 2016
Nom Original :
Finnick
Créateur(s) :
Bret Bays
Renato Dos Anjos
Nathan Engelhardt
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Tomy « Tiny » Lister
Voix Française(s) :
Teddy Riner

Le portrait

Publié le 30 juillet 2020

Apparaissant dans le Grand Classique Zootopie (2016), ce petit fennec est l’ami et le partenaire d’arnaques de Nick Wilde. Derrière ses airs mignons qui lui permettent de se faire aisément passer pour un très jeune enfant, se cache en réalité un solide et doué adulte qui n’hésite pas à tremper dans les combines les plus douteuses imaginées par son acolyte.

Lorsque Finnick croise la route du lieutenant de police Judy Hopps pour la première fois, il se fait passer pour le très jeune fils de Nick Wilde et porte un déguisement d’éléphant. Sucette en bouche, il laisse son acolyte mener l’arnaque pour laquelle ils ont besoin d’un « Jumbo Pop », une gigantesque glace à l’eau vendue exclusivement aux éléphants et autres gigantesques mammifères comme les hippopotames par le glacier Jerry Jumbeaux Jr. Celui-ci refusant en effet de servir de petits mammifères, Nick argumente en mettant en avant la détresse de son présumé jeune fils qu’il présente comme fasciné par les éléphants, des animaux qu’il admire, rêvant de devenir lui-même un pachyderme. Dans son déguisement d’éléphant, Finnick accompagne malicieusement le discours de Nick Wilde de « petits coups de trompes » et autres mines désappointées. Touchée par l’histoire inventée par le renard, la lapine policière Judy Hopps intervient alors : elle menace l’éléphant glacier de le verbaliser pour infraction aux règles sanitaires parce que son employé sert des glaces avec sa trompe sans l’avoir au préalable protégée et ce, pour qu’il accepte de servir aux prétendus père et fils leur « Jumbo Pop » rouge. Quand au moment de payer, Nick Wilde fait semblant d’avoir oublié son argent, Judy décide même d’offrir le bâtonnet glacé au petit fennec au costume d’éléphant dont c’est censé être l’anniversaire. Feignant d’être particulièrement reconnaissants, Nick et Finnick remercient Judy qui offre au petit fennec un autocollant de la police de Zootopie, avant de s’éloigner.

Quelques instants plus tard, alors qu’elle continue à dresser des procès verbaux, Judy aperçoit Finnick. Elle se fige lorsqu’elle réalise qu’il est en train de remplir un bocal d’un liquide rouge coulant d’une gouttière : ce n'est autre que le jus du « Jumbo Pop » que Nick Wilde a fait fondre en l’exposant au soleil sur le toit d’un immeuble. De nouveau surprise quand elle découvre que le petit fennec conduit en fait le van dans lequel les deux acolytes ont chargé leurs bocaux remplis de jus de glace à l’eau, elle décide de les suivre jusqu’au quartier polaire de Tundra Town. Dans les traces de pas laissées dans la neige par Finnick, les deux comparses déversent ainsi le jus rouge et apposent ensuite des bâtonnets en attendant que le tout gèle. Leur idée est simple et géniale : à partir d’un gigantesque « Jumbo Pop » à quinze dollars, ils créent des dizaines de petites glaces à l’eau qu’ils vont revendre à des Lemmings businessmen pour deux dollars la pièce. Caché dans les conteneurs à poubelle où les lemmings jettent les bâtons après avoir dévoré leur glace, Finnick les récupère ensuite pour les revendre avec Nick à un chantier de construction pour petits mammifères qui ont besoin de beaucoup de bois : avec ces deux-là, décidément rien ne se perd et tout doit rapporter le plus d’argent possible ! Une fois le partage de l’argent opéré, le fennec enlève son costume d’éléphant et remet ses lunettes de soleil tout en crachant sa sucette. D’une voix étrangement grave et virile, il somme Nick d’arrêter de se moquer de lui et démarre son van dans lequel il écoute du rap, volume à fond. Finnick est donc parti lorsque Judy tente de confondre, en vain, Nick Wilde pour les arnaques qu’ils ont commises.

Quelques jours plus tard, tandis que Judy a réussi à se faire confier une véritable enquête policière, elle entreprend de retrouver Nick et Finnick. Emmitt Otterton, une loutre qui a disparu et dont Judy est chargée du cas, a en effet été photographié quelques temps avant de se volatiliser par une caméra de la ville où il est vu en train de manger l’une des glaces à l’eau vendues par le duo de petits escrocs. Lorsqu’elle les retrouve dans les rues de Zootopie, Nick balade Finnick, de nouveau déguisé en bébé, dans un landau ; une nouvelle arnaque étant visiblement en préparation. Judy, qui a besoin de la collaboration de Nick pour trouver une véritable piste pour retrouver M. Otterton, le fait alors chanter : elle l’enregistre à son insu alors qu'il se vante de gagner beaucoup d’argent grâce à ses activités malhonnêtes et menace de le dénoncer aux services fiscaux auprès desquels le renard a menti, déclarant des revenus nuls. Amusé par le vilain tour que la jeune policière inexpérimentée a joué à son vieil acolyte, Finnick éclate de rire, se moquant de voir Nick s'être bien fait « carotter » au point de devoir désormais collaborer avec la police. Il lui colle alors sur sa chemise l’autocollant de la police de Zootopie que Judy lui avait offert puis, hilare et sarcastique, s’éloigne.

Le temps passant, Nick et Judy ont fini par sympathiser. Ils sont parvenus à retrouver Emmitt Otterton et les autres prédateurs disparus mais une déclaration à la presse maladroite de la lapine policière vexe le renard et entraîne un vent de violence dans Zootopie : Judy a en effet laissé croire que tous les prédateurs de la ville pouvaient redevenir sauvages et représenter une menace pour les autres. Judy finit par quitter la police mais revient vite aux affaires lorsqu’elle comprend comment les prédateurs concernés sont redevenus agressifs. Pour appréhender les responsables de ces agissements, elle a de nouveau besoin de Nick. Parcourant les rues de Zootopie, elle finit par repérer le van de Finnick et toque à la porte. L'accolyte, une batte à la main, surgit menaçant mais se radoucit aussitôt quand il aperçoit la lapine Judy : il lui indique alors l’endroit où elle pourra trouver le renard.

Finnick ne réapparaît ensuite plus à l’écran mais se devine tout de même dans l'une des dernières séquences du film : devenu officiellement policier, Nick mange en effet l’une des glaces qu’il produisait auparavant avec son acolyte fennec. Cela laisse à penser que Finnick continue ses petites arnaques et, lui, ne s’est pas définitivement rangé...

Un Van de Clins d'Œil à d'autres films Disney

Finnick possède et conduit un van très décoré qui a donné l’occasion aux artistes Disney de faire de nombreux clins d’œil, dont deux à des Grands Classiques Disney.

Le premier concerne Les Nouveaux Héros (2014) : la tête de l’antenne du van est en effet à l’effigie du robot infirmier Baymax.

Le second se rapporte au film Vaiana, la Légende du Bout du Monde (2016) : l’arrière du van de Finnick est décoré avec un hameçon similaire à celui utilisé par le demi-dieu Maui, compagnon de route de Vaiana.

Le design de Finnick a été fixé par Byron Howard, Cory Loftis, Shiyoon Kim et Bill Schwab. Le personnage a ensuite été principalement animé par les artistes Bret Bays, Renato Dos Anjos et Nathan Engelhardt.
Avant cela, Bret Bays a participé à l’animation du court-métrage À Cheval ! (2013) ainsi qu’à celle de plusieurs personnages des Grands Classiques La Reine des Neiges (2013) et Vaiana, la Légende du Bout du Monde (2016). Renato Dos Anjos a, quant à lui, travaillé en tant qu’animateur sur de nombreuses autres productions des studios Disney : le court-métrage Lutins d'Élite : Mission Noël (2009) ainsi que les Grands Classiques Volt, Star Malgré Lui (2009), Raiponce (2010), Les Mondes de Ralph (2012), La Reine des Neiges et Vaiana, la Légende du Bout du Monde.
Enfin, après avoir œuvré pendant plusieurs années au sein des studios d’animation Blue Sky, Nathan Engelhardt a rejoint The Walt Disney Company en tant qu’animateur pour Les Mondes de Ralph puis sur La Reine des Neiges. Ayant donné satisfaction en tant que superviseur de l’animation de Hiro Hamada dans Les Nouveaux Héros (2014), il a repris cette fonction stratégique pour Zootopie. Il a aussi travaillé sur Vaiana, la Légende du Bout du Monde.


Tomy « Tiny » Lister
Teddy Riner

En version originale comme en version française, le choix a été fait d’attribuer à Finnick une voix grave qui ne correspond pas à l’apparence physique du petit animal : l’intention est claire, souligner le paradoxe que représente le fennec. Derrière une apparence innocente qui lui permet de se faire passer pour un très jeune enfant, se cache en réalité un solide escroc bien adulte et très roué. Ainsi, c’est l’ancien catcheur Tommy « Tiny » Lister qui interprète Finnick dans la version originale de Zootopie. Ce sculptural combattant a, en parallèle de ses activités sportives, mené une carrière cinématographique depuis la seconde moitié des années 1980. Pour Disney, il a aussi prêté sa voix au personnage de M. Mollusque, une moule bodybuildée apparaissant dans la série télévisée d’animation Ça Bulle ! (2010-2014).
En version française, le colossal et multiple champion du monde et olympique de judo Teddy Riner tient avec jubilation le rôle de l’acolyte de Nick Wilde.

Selon Jared Bush, l’un des coréalisateurs du 55e Grand Classique Disney, « Finnick » n’est pas le véritable nom du partenaire d’arnaques de Nick Wilde mais un pseudonyme, dérivé du nom de l’espèce à laquelle il appartient, qu’il utilise pour garder une forme d’anonymat dans ses activités illégales. Son véritable nom reste donc un secret bien gardé par le petit fennec, personnage secondaire jouant les parfaits escrocs au sein de la mégalopole animalière servant de décor à l'intrigue de Zootopie.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.