Alexander
Et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse

Titre original :
Alexander and the Terrible, Horrible, No Good, Very Bad Day
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 10 octobre 2014
Genre :
Comédie
Réalisation :
Miguel Arteta
Musique :
Christophe Beck
Durée :
81 minutes

Le synopsis

Alexander va avoir douze ans. Troisième d'une famille de quatre enfants à qui tout réussit, il est le seul looser de la maison. Chaque journée de sa vie est, en effet, horrible, avec toujours son lot de catastrophes. Las, la veille de son anniversaire, il fait le vœu que ses proches connaissent eux-aussi la signification d'une mauvaise journée. Exaucé, il constate l'effet sur sa famille d'une journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 12 février 2015

Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse est un petit film sans prétention, certes. Mais il affiche une bonne humeur, un humour léger et un casting sympathique qui font que le spectateur passe un vrai bon moment de divertissement. Cela faisait d'ailleurs longtemps que Disney avait délaissé le genre de la comédie familiale au cinéma se contentant de l'explorer à la télévision via la collection des Disney Channel Orignal Movies. Un genre qui manquait au label et dont le retour fait du bien !

La comédie a, en effet, toujours eu une place de choix au sein des studios Disney. Walt Disney avait lancé lui-même le genre en 1959 avec Quelle Vie de Chien ! qui reçut un plébiscite public. Elle a ensuite était très présente dans les années 60 (La Fiancée de Papa), les années 70 (Un Vendredi Dingue, Dingue, Dingue), les années 90 (Flubber) jusqu'à la fin des années 2000 (Baby-Sittor). Mais les échecs successifs et massifs de Les 2 Font la "Père" (Old Dogs) en 2009 et Prom en 2011 ont eu raison de son exploitation. L'arrivée d'Alan Horn à la tête des studios Disney change pourtant la donne. Ce dernier souhaite, il est vrai, que le label dont il a désormais la charge s'ouvre à nouveau à autre chose que les blockbusters à gros potentiels. Il veut, pour faire vivre son catalogue, des petits films à petits budgets que cela soit des drames (Dans l'Ombre de Mary - La Promesse de Walt Disney), des comédies musicales (Into The Woods : Promenons-Nous Dans les Bois), des films sportifs (Million Dollar Arm) ou des comédies comme ici.

Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse est donc l'adaptation d'un livre pour enfant éponyme écrit par Judith, illustré par Ray Cruz et publié en 1972. Judith Viorst est née le 2 février 1931. Ecrivaine et journaliste américaine, elle est connue principalement pour ses poèmes et romans de littérature enfantine. À la fin des années 1970, pourtant, après deux décennies consacrées à l'écriture de romans et essais pour adultes et enfants, elle se tourne vers l'étude de la psychanalyse et sort diplômée en 1981. Sa série Alexander est l'un de ses plus grands succès qui s'est vu augmenté de trois autres volumes : Alexander, Who Used to be Rich Last Sunday (1977), Alexander, Who Is Not (Do You Hear Me? I Mean It!) Going to Move (1995) et Alexander, Who's Trying His Best to Be the Best Boy (2014).

Le film a été conçu à l'origine par la 20th Century Fox en 2011. Ecrit par Rob Lieber, produit par Lisa Henson de The Jim Henson Company, il devait, en effet, être réalisé par Lisa Cholodenko, mettant également sa patte au scénario tandis que Steve Carell rejoint le casting en avril 2012. Mais coup de théâtre, en octobre 2012, le projet passe chez Disney après que la Fox se retire faute de budget à lui allouer. L'impact est immédiat : en février 2013, Lisa Cholodenko quitte à son tour le navire et se voit remplacée un petit mois plus tard par le réalisateur Miguel Arteta. Ce dernier, né en 1965 à San Juan au Porto Rico, a fait ses débuts pour la télévision en réalisant certains épisodes de séries télévisées notamment Six Feet Under. Il est surtout connu pour son troisième long-métrage, The Good Girl en 2002, dans lequel il met en scène Jennifer Aniston en femme mariée désenchantée.

Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse se présente ainsi comme une comédie efficace. Si le film prend son temps à démarrer pour mettre en place tous les protagonistes, quand commence la véritable journée d'embrouille, le récit décolle et sert des situations amusantes, voir franchement drôles. Alors, certes, il ne constitue pas la comédie de l'année, mais le tout est fait dans la bonne humeur et avec un humour bien dosé sans être extravagant. L'amoncèlement de situations où tout se transforme en catastrophes est en effet jouissif pour les spectateurs ; Alexander se démenant par ailleurs pour tenter d'aider sa famille. Les boulettes qui s'accumulent sont, il est vrai, très amusantes : entre la sœur qui boit trop de sirop contre la toux et se retrouve pompette lors de son spectacle, l'ainé qui rate de façon magistrale son permis (assurément la scène la plus drôle du film), la mère qui fait une grosse bourde à son job et le père qui loupe son entretien d'embauche. Cette famille toujours trop pressée avec son planning millimétré voit un grain de sable mettre à mal sa mécanique de vie jusque-là parfaitement huilée. C'est d'ailleurs ici que se situe la réussite du film : rendre la situation de cette famille familière alors que ce qu'elle vit est exagérément cocasse !

Pour servir l'action et surtout la comédie, le casting est plutôt bien construit.
Ed Oxenbould tient ici le rôle d'Alexander Cooper. Le personnage est amusant car il commence le film en étant celui qui accumule gaffe sur gaffe avant de devenir le spectateur des bévues du reste de sa famille. Sympathique, sa prestation est convaincante.
Steve Carell est Ben, le père d'Alexander. Au chômage, il en profite pour être homme foyer s'occupant de Trevor le dernier de ses quatre enfants. Toujours positif, il lui est impossible de voir la vie en noir. C'est la deuxième fois que l'acteur participe à une production de The Walt Disney Company après son premier rôle dans Coup de Foudre à Rhode Island (2007) chez Touchstone Pictures.
Jennifer Garner est Kelly, la mère d'Alexander. Elle est une femme active, typique working girl, dans une maison d'édition. Elle s'astreint à assurer son travail tout en assumant son rôle de mère même si elle se repose beaucoup sur son mari. Avant Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse, l'actrice a participé à bon nombre de films pour différents labels de The Walt Disney Company : Washington Square (1997) chez Hollywood Pictures, Mr. Magoo (1997) et La Drôle de Vie de Timothy Green (2012) chez Disney, Pearl Harbor (2001) chez Touchstone Pictures, Daredevil (2003) et Elektra (2005) chez Marvel Studios sans oublier son rôle marquant de Sydney Bristow dans la série Alias (2001-2006) chez ABC Studios.
Dylan Minnette est, quant à lui, Anthony Cooper, l'ainé de la famille. Séducteur et garçon populaire, il s'apprête à inviter sa petite amie au bal du lycée. Il va découvrir, bien malgré lui, les conséquences d'une trop grande maladresse. L'acteur a déjà tenu plein de petits rôles au sein de The Walt Disney Company soit en vidéo chez Disney dans Les Copains des Neiges, soit à la télévision chez ABC Studios dans Grey's Anatomy : À Cœur Ouvert, Ghost Whisperer, Lost, Les Disparus, Les Agents du S.H.I.E.L.D. ou Scandal.
Kerris Dorsey est Emily , la deuxième de la famille. Fan de théâtre, elle est très fière d'avoir su décrocher le premier rôle dans la prochaine production du collège. Malheureusement, un rhume le jour de la représentation va gâcher sa prestation. L'actrice a été vue dans le Disney Channel Orignal Movie, Skylar Lewis, Chasseuse de Monstres mais également pour un rôle récurrent dans la série ABC Studios, Brothers & Sisters sans oublier une apparition dans Monk et la série Disney Channel, Shake It Up.

Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse comporte également beaucoup de clins d'œil Disney. D'abord, la pièce que joue Emily est Peter Pan et elle n'arrête pas de chantonner les chansons du film de 1953. Une sympathique allusions aux (Les) Mondes Ralph a également lieu lors d'une destruction involontaire. Côté casting, il y a aussi des belles apparitions. Bella Thorne, la fameuse CeCe Jones dans la série Disney Channel, Shake It Up, campe ainsi la petite amie d'Anthony tandis que Dick Van Dyke (Bert dans Mary Poppins) joue son propre rôle.

Les critiques américaines seront en moyenne bienveillantes à l'égard du film, saluant le fait que Disney revienne à des productions humbles via des comédies familiales et sympathiques. Le public est lui ausse réceptif. Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse débute ainsi en troisième position aux Etats-Unis le week-end de sa sortie avec un chiffre de 18 millions de dollars. Ce résultat n'a certes rien de vraiment extraordinaire, mais en rapport à son budget total de 28 millions, il est loin d'être déshonorant. Mieux encore, grâce à un excellent bouche-à-oreille, l'opus tient sur la durée pour atteindre un total de 66 millions en fin de carrière plus 34 millions à l'international sur le peu de territoires sur lequel il est sorti. Avec 100 millions de dollars au final, il multiplie ainsi par 3.5 son budget, et s'affiche donc bel et bien rentable.

Il est légitime de se poser la question de sa non-sortie en France. Le sujet était, en effet, tout à fait vendable dans l'hexagone et aurait pu constituer un produit idéal pour les vacances de la Toussaint. C'est d'autant plus vrai, qu'auparavant, Disney France osait sortir les comédies Disney comme Baby-Sittor ou Maxi Papa. La filiale française donne en réalité l'impression de bouder son propre catalogue ! Pire, en 2014, elle a préféré sortir deux films non Disney, une production française Benoît Brisefer - Les Taxis Rouges et un documentaire américain de James Cameron, Deepsea Challenge 3D : L'Aventure d'une Vie dont les résultats se sont avérés catastrophiques : 121 971 entrées pour le premier et même pas 10 000 entrées pour le second. Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse n'aurait-il pas pu faire mieux ? Et pourquoi aller chercher ailleurs alors que la maison mère possède des films sympathiques que le public français est apte à recevoir ?

Marquant le retour du label Disney à la comédie au cinéma, Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse est un petit film certes sans prétention mais qui remplit parfaitement sa mission : celle de divertir le spectateur avec de bons gags servis par des personnages sympathiques plongés dans des situations rocambolesques.

L'équipe du film

1925 • ....
Acteur

L'édition vidéo

Jaquette Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse
Jaquette Alexander et sa Journée Épouvantablement Terrible et Affreuse
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2015
Edition Blu-ray Disc
Zone A Simple Multizone 2015