Dossiers » Marvel » Articles
Marvel » Articles

Avengers : Endgame
50 Références Cachées

L'article

rédigé par
Publié le 12 mai 2019

Le 24 avril 2019, Marvel Studios crée l’événement avec Avengers : Endgame, 22ème long-métrage du Marvel Cinematic Universe qui, onze ans après la sortie de Iron Man, clôt avec panache la Saga de l'Infini. Véritable phénomène de société ayant récolté la bagatelle d’1,2 milliard de dollars de recettes en seulement 5 jours, explosant au passage tous les records, le film rassemble ainsi brillamment pendant plus de trois heures les plus grands héros apparus au cours de la dernière décennie, tous réunis pour contrer Thanos qui, d’un claquement de doigts, a anéanti la moitié de l’humanité à la fin d'Avengers : Infinity War. Le public, après avoir attendu un an pour découvrir la suite de l’histoire, a donc été au rendez-vous de ce qui est, personne n’en doutait, une véritable audace. Et si certains estiment que le film ne s’adresse qu’aux aficionados les plus assidus aux comics, les réalisateurs se livrant à un fan service d’envergure pouvant laisser une partie du public sur le bas-côté, la très grande majorité des spectateurs a aimé revoir ses héros sur grand écran et découvrir, cachés çà et là, de manière plus ou moins subtiles, les références aux films du passé et aux comics ayant inspiré leurs aventures sur grand écran. 

Pour permettre à chacun de profiter en profondeur du long-métrage et aux lecteurs de comics encore novices en la matière de lire entre les lignes, l’article suivant propose de revenir en détails et chronologiquement sur certains des nombreux easter eggs, références cachées, caméos et autres clins d'œil dissimulés au sein d’Avengers : Endgame, un bon moyen de revivre la leçon de cinéma des frères Russo sous un jour nouveau et de briller en société !


 

Avertissement

Les éléments qui sont listés ci-dessous regorgent de spoilers et de révélations diverses et variées sur Avengers : Endgame et sur certains arcs narratifs des comics Marvel. Les rédacteurs de Chronique Disney conseillent donc, avant d’aller plus loin, d’avoir au moins vu le film pour ne pas se voir gâcher la surprise. 

01 - Avengers : Endgame s’ouvre sur une première scène montrant Clint Barton en compagnie de sa famille et - le public ne le sait pas encore - quelques minutes avant le claquement de doigts de Thanos, cause de la disparition de la moitié de l’humanité. Clint, tout comme Scott Lang dans Ant-Man et La Guêpe, porte logiquement un bracelet électronique de surveillance à la cheville à la suite des événements survenus dans Captain America : Civil War. À ses côtés, il partage l’écran avec Linda Cardellini dans le rôle de Laura Barton. La fille du couple, Lila, est ici incarnée par Ava Russo, la propre fille de Joe Russo. À noter également que dans le film, Clint surnomme sa fille “Hawkeye”, utilisant ici son surnom de super-héros pour appeler celle qui, peut-être, pourrait prendre sa relève...

02 - Pendant ce temps, après leur combat sur la planète Titan, Tony et Nebula se retrouvent à la dérive dans l’espace à bord du Milan pendant exactement vingt-deux jours. Ils ne doivent finalement leur salut qu'à Captain Marvel. Le nombre 22 fait référence ici à l’ensemble des films du MCU produits depuis 2008.

03 - Dès le début du film, les héros ayant survécu au génocide se lancent à la poursuite de Thanos qui s’est retranché dans une planète qu'il surnomme le Jardin, totalement dépeuplée et où il espère désormais vivre reclus. Dès les premières images, il apparaît ainsi en tenue de fermier, abandonnant son armure à présent utilisée comme simple épouvantail, une référence directe aux dernières cases du comics Le Gant de l’Infini qui, de manière très discrète, avait déjà été utilisé à la fin d’Avengers : Infinity War


04 - Durant cette scène, les héros se livrent à un deuxième assaut contre Thanos : Captain Marvel. Captain America, War Machine, Rocket, Hulk, Iron Man ou encore Black Widow trouvent alors un ennemi très mal en point, dont le corps a été à moitié calciné après avoir utilisé une dernière fois le pouvoir des Pierres d’Infinité pour qu’elles se détruisent. La traduction française du passage induit d'ailleurs en erreur quant au destin des dites Pierres. En effet, Thanos explique en version originale qu'il a réduit les Pierres à la taille d'atomes et non détruites en cendres. Une information confirmée par les réalisateurs et qui rejoint le comics où ces artefacts ne peuvent s'auto-détruire. S’il ne s’agit pas là d’un clin-d’oeil, le film s’éloigne toutefois du comics originel dans lequel il est clairement expliqué que les pierres ne peuvent être détruites. La séquence s’achève alors avec Thor qui, dans un excès de rage, tranche la tête du Titan Fou, réalisant là ce qu’il aurait dû accomplir à la fin d’Avengers : Infinity War...

05 - Après la mort de Thanos et les cinq ans qui se sont écoulés sous forme d’ellipse, certains des héros acceptent la situation et se reconstruisent. C’est le cas de Tony Stark qui se retire et fonde une famille avec Pepper Potts. Tous les deux ont désormais une petite fille, Morgane Stark. Dans Avengers : Infinity War, Tony racontait justement à sa fiancée qu’il avait rêvé que tous les deux avaient un enfant et qu’ils l’appelleraient Morgan(e), comme l’oncle excentrique de Pepper. Or, dans le comics, Morgan Stark est en réalité... un cousin de Tony. 

06 - Dans le même temps, d’autres héros ressassent le passé même s'ils tentent d’aller de l’avant. Juste après l’ellipse de cinq ans, Natasha fait ainsi un briefing avec certains membres des Avengers en mission. Carol Danvers et James Rhodes semblent alors très proches. Une certaine tendresse se ressent en effet entre eux. Dans le comics Civil War II, les deux héros sont en fait... en couple.

07 - Captain America, de son côté, tente d’aider son prochain en organisant des groupes de parole et en laissant tout un chacun parler de l’être cher disparu. Au cours la scène, la part belle est alors donnée à deux créateurs. L’un des témoins principaux - celui qui prend la parole le plus longtemps ! - n’est autre que Joe Russo, un des deux réalisateurs du film. Il faut savoir d'ailleurs qu'il était déjà apparu au sein de Captain America : Le Soldat de l’Hiver dans le rôle du docteur Fine, le médecin chargé de soigner Nick Fury. Mais ici, le caméo amène beaucoup plus qu'une simple apparition fugace : il marque en effet pas moins que la mise en lumière du tout premier personnage ouvertement gay dans le MCU ! Une avancée notable, et parfaitement amenée dans le récit, dans la représentativité de la communauté LGBTQ+.
À côté de lui, un second protagoniste du groupe de parole est incarné, pour sa part, par Jim Starlin : il se trouve qu'il est, dans la vraie vie, l’un des scénaristes vedettes de Marvel Comics et notamment le créateur, entre autres, de Thanos et des principaux arcs cosmiques.

08 - À la fin de Ant-Man et La Guêpe, Scott Lang se retrouve malgré lui coincé dans le tunnel quantique, Hank Pym, sa femme Janet et sa fille Hope ayant été réduits en cendres par Thanos. Les spectateurs apprennent alors au début d’Avengers : Endgame que le van de Scott, et donc Scott lui-même, ont été récupérés et stockés dans un box qui porte le numéro 616, une référence à l’ancienne Terre principale des héros Marvel dans les comics avant que celle-ci et nombreux autres univers parallèles ne soient détruits dans Secret Wars
Au passage, l'employé du garde-meubles est interprété par Ken Jeong, l’un des acteurs du sitcom Community dans lequel joue aussi Yvette Nicole Brown qui incarne pour sa part un agent du S.H.I.E.L.D.. À savoir également, la première saison de cette série produite pour la chaîne NBC a été réalisée en partie par les Frères Russo. Enfin, durant la même scène, Ken lit The Terminal Breach, un récit de nouvelles écrit par J. G. Ballard dont la première histoire se nomme… End-Game !

09 - Scott, libéré du monde Quantique, se retrouve complètement perdu dans une Amérique (comme le monde entier) désormais à la dérive suite à la disparition de la moitié de ses habitants. Lang est d'ailleurs considéré comme mort. Il retrouve donc sa fille Cassie qui a grandi, 5 ans ayant passé, interprétée par Abby Ryder Fortson. Une porte s'ouvre donc pour l'avenir puisque Cassie Lang est elle-même une jeune héroïne dans les comics, répondant au nom de Stature, au pouvoir similaire à ceux de son père.

10 - Les Avengers battent le rappel des troupes et marquent ainsi le retour sur Terre de War Machine, Nebula et Rocket Racoon. Ce dernier a d'ailleurs changé de costume pour en adopter un plus proche de son homologue papier.

11 - À l’autre bout du monde, au cœur de la Norvège, Thor, après avoir tué Thanos, s’est retranché au sein d’un nouveau village, The New Asgard, peuplé avec les survivants d’Asgard ayant réchappé au Ragnarok. Loin d’être créé de toutes pièces, The New Asgard est en réalité un village déjà existant, à savoir celui de Tønsberg. C’est là qu’Odin avaient combattu les géants de glace désirant envahir la Terre au début de Thor. C’est là également que Johann Schmidt mettait la main sur le Tesseract durant la scène d’ouverture de Captain America - First Avenger

12 - Convaincu que le génocide de Thanos est en partie de sa faute, Thor tombe en pleine dépression. Désormais reclus dans l’une des maisons de New Asgard avec Korg et Miek, deux de ses compagnons d’aventures dans Thor : Ragnarok, il se laisse aller, arborant un “joli” ventre à bière et une longue barbe mal entretenue. Tony Stark, jamais avare d’un bon mot, le surnomme “The Big Lebowski”, faisant ainsi référence au personnage principal du classique des Frères Cohen incarné par Jeff Bridges. 

13 - Pour changer le futur et déjouer les plans de Thanos, Natasha décide de retrouver Clint. À la suite de la disparition de toute sa famille, ce dernier mène, en effet, une lutte pour la justice de manière expéditive. Il change pour ce faire d’identité et devient Ronin. Dans le comics, l’archer prend également cette nouvelle identité et ce nouveau costume, mais dans d'autres circonstances puisque c'est à la suite de sa résurrection dans House Of M.


14 - Les héros élaborent un plan pour récupérer les Pierres d'Infinité dans d'autres temporalités. Hulk y mange un pot de glace saveur Les pistaches Vertes de Hulk... le parfum préféré de Wong comme il le dit lui-même dans Avengers : Infinity War.

15 - Durant le test de voyage dans l’espace-temps exécuté par Clint Barton, il est possible de lire l’inscription A-113 sur l’un des moniteurs de Bruce Banner, un easter egg classique dans le domaine de l’animation faisant référence à l’une des salles de classe du CalArts, le California Institute of the Arts où des artistes comme Brad Bird, Tim Burton, Glen Keane, John Lasseter, mais aussi plusieurs autres ayant travaillé sur le film, ont étudié.

16 - Juste avant de mettre leur plan de voyage spatio-temporel en route, les Avengers brandissent leurs poings pour se donner du courage. Les couleurs et l’agencement de chacun rappellent étrangement le premier réacteur ARC conçu par Tony Stark.


17 - Dans chaque film de la Phase 2 du MCU, un personnage perd ou se retrouve avec un bras ou une main blessée, un hommage à peine masqué à Star Wars : L’Empire Contre Attaque, le second volet de la première trilogie. Cette règle est une fois encore de mise durant le voyage de Nebula et War Machine sur Morag. Cette dernière va en effet brûler son bras en récupérant la Pierre du Pouvoir placée derrière un puissant écran de protection.

18 - Envoyé en 2012 pendant la terrible bataille de New York pour récupérer le sceptre de Loki à l’intérieur duquel se trouve la Pierre de l’Esprit, Steve Rogers se retrouve dans un ascenseur entouré par Rumlow et Sitwell, deux agents d’Hydra infiltrés au S.H.I.E.L.D.. La scène fait évidemment écho au film Captain America : Le Soldat de l’Hiver. Le spectateur peut donc s’attendre à un nouveau combat épique. Mais Captain America est malin et l'évite en murmurant à l’oreille de Sitwell “Hail Hydra”, se faisant ainsi passer pour un agent double. La réplique est une référence directe au comics de Nick Spencer dans lequel Steve Rogers devient un membre de la célèbre organisation terroriste dont le point d'orgue est Secret Empire.


19 - La séquence permet aux spectateurs de redécouvrir la scène dans une version rallongée et de comprendre pourquoi à la fin de Marvel's Avengers Loki se retrouve avec un bâillon. Alors que le Dieu de la Malice est capturé et à la merci des héros, il se moque, en effet, de Steve Rogers en prenant furtivement son apparence, comme il le fait déjà dans Thor : Le Monde des Ténèbres.

20 - Débarrassé de Rumlow et Sitwell, Cap se retrouve face à son alter-égo de 2012. Pensant faire face à Loki, ce dernier engage alors le combat. “Je pourrais faire ça toute la journée” dit-il alors, répétant une phrase déjà prononcée à maintes reprises tout le long de la saga.


21 - Un opus Marvel ne serait pas un film Marvel sans la traditionnelle apparition surprise de Stan Lee, le légendaire scénariste de la Maison des Idées ayant imaginé la plupart des héros présents dans le film, de Hulk à Spider-Man, en passant par Iron Man, les Avengers, Thor et le Docteur Strange. “Stan the Man” apparaît ainsi au moment où Captain America et Tony Stark, lancés comme leurs acolytes à la recherche des pierres d’infinité, se retrouvent en 1970 au cœur du Camp Lehigh, la base militaire sous laquelle sont dissimulés les bureaux du S.H.I.E.L.D. Grâce aux techniques récentes de rajeunissement numérique, il incarne alors un jeune chauffeur pacifiste dans sa voiture pour un caméo d’autant plus émouvant qu’il s’agit du dernier du genre, Lee étant décédé le 12 novembre 2018, quelques mois seulement avant la sortie d'Avengers : Endgame. “Faites l’amour, pas la guerre”, clame-t-il alors !

22 - Désormais plongé au tout début des années 1970, Tony Stark investit les locaux souterrains du S.H.I.E.L.D. à la recherche du Tesseract et des particules Pym. Durant ses pérégrinations dans le laboratoires d’Hank Pym, le spectateur aperçoit furtivement le casque originel d’Ant-Man.
La base est, en outre, celle-là même où Steve Rogers s’entraînait dans Captain America - First Avenger. C’est d’ailleurs là qu’il découvrait la mainmise d’Hydra sur le S.H.I.E.L.D. dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver

23 - Pendant que Stark cherche le Tesseract, Steve Rogers, qui n’a pas changé depuis les expériences entreprises sur lui dans les années 1940, tente de passer inaperçu. Il revêt alors un uniforme sur lequel est inscrit le nom de Roscoe. Dans le comics, Roscoe Simons est un soldat américain chargé par le gouvernement de remplacer le super-soldat durant les années 1950 suite à la mort supposée de Cap à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

24 - Lorsque Steve Rogers, ainsi déguisé, pénètre dans le bureau de Peggy Carter en 1970, l’horloge passe de 4:25 à 4:26, une référence à la date de sortie d’Avengers : Endgame sur le sol américain.

25 - Peggy Carter, dans cette même scène, parle d’un certain Braddock. Il peut s’agir d’une allusion à Brian Braddock, un super-héros basé en Angleterre et mieux connu sous le nom de Captain Britain.
En plus de celui de Braddock, un autre nom est prononcé, celui d’Arnim Zola, le bras droit de Crâne Rouge dans Captain America - First Avenger qui, semble-t-il, travaille pour le S.H.I.E.L.D. en 1970. La voix de Toby Jones, l’interprète du personnage, se fait d'ailleurs entendre en fond sonore.

26 - Pendant la scène se déroulant en 1970, Tony Stark croise la route de son père, Howard, toujours interprété par John Slattery dont les traits ont été rajeunis par ordinateur. Évoquant la grossesse de sa femme qui, il l’ignore, va mettre au monde Tony, Howard est intrigué par le visage de son interlocuteur. Persuadé d’avoir déjà croisé Tony, il demande conseil à Edwin Jarvis, son chauffeur qui, dans le comics, est le majordome des Avengers. Jarvis est alors campé par James d’Arcy qui retrouve le rôle qu’il tenait déjà dans la série télévisée Agent Carter.


27 - Après que Hulk a utilisé les Pierres pour annuler le Snap de Thanos, la version de 2014 de ce dernier apparaît et bombarde le QG des Avengers. Le Colosse de Jade se retrouve alors à supporter seul une partie de l’édifice qui menace de s’écrouler. La scène est un hommage à la couverture de Jim Steranko sur Hulk Annual #1.

28 - Les Frères Russo ne manquent pas de rendre hommage à Alien, le Huitième Passager avec une réalisation miroir au film culte au moment où Clint, le Gant de l’Infinité sous le bras, tente d’échapper aux sbires de Thanos dans les couloirs et les souterrains du QG des Avengers en ruines.

29 - Avengers : Endgame est principalement centré sur les six Avengers originaux mais se focalise aussi en particulier sur la Trinité Marvel, à savoir Thor, Iron Man et Captain America. Ce sont d’ailleurs ces trois héros qui combattent seuls Thanos avant l’arrivée des renforts.

30 - Durant le combat épique de la fin, et alors que les héros sont en grandes difficultés, Steve parvient à soulever et manier Mjöllnir, le marteau de Thor. Un double clin d’œil est ici fait. Tout d’abord, une petite référence au film Avengers : L'Ère d’Ultron dans lequel les héros tentaient de soulever le marteau du dieu. Seul Rogers arrivait alors à la surprise générale à le faire légèrement basculer. Dans Avengers : Endgame, Thor s’exclame ainsi “Je le savais !”.
La scène fait aussi référence au comics dans lequel Cap est l’un des très rares héros parvenant à brandir l’arme fétiche de Thor. Le marteau a ainsi toujours porté l’inscription "Quiconque possédera ce marteau, s'il s'en trouve digne, recevra le pouvoir de Thor", des mots prononcés par Odin, incarné par Anthony Hopkins, dans Thor. C’est donc en toute logique que le digne Steve Rogers parvient finalement à manier la foudre !

31 - Le bouclier de Captain America est en partie détruit par Thanos lors du combat final. Ici aussi, une double référence est cachée. Une fois encore, l’une d’elle fait allusion à Avengers : L'Ère d’Ultron. Dans le film, Tony Stark a en effet une vision d’un futur et aperçoit ses amis morts au combat, notamment Steve avec à ses pieds son bouclier brisé en deux. Il dit d’ailleurs au milliardaire "Vous auriez dû nous sauver". D'ailleurs, lors de son retour sur Terre et alors qu'il est très mal en point, Tony se souvient de cette vision et la rappelle aux autres héros présents. La scène fait enfin aussi référence à la saga Le Gant de l’Infini où le Titan réalise le même exploit. 


32 - Alors que la bataille semble perdue, Steve reçoit une transmission "sur ta gauche". C’est Sam Wilson qui lui annonce que les renforts arrivent. Or, c'étaient sur ces mêmes mots que les deux héros en train de faire leur jogging se rencontrent dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver.

33 - La plupart des héros du MCU sont présents lors de la bataille finale. Les Asgardiens, les tribus du Wakanda, les disciples des Arts Mystiques de Kamar-Taj ou les Ravageurs sont évidemment de la partie mais aussi Howard le Canard, visible très brièvement, et Pepper qui porte l’armure de Rescue. Cela fait un lien direct avec les comics, même si dans ces derniers, l’armure est uniquement défensive alors que dans Avengers : Endgame, elle possède un arsenal complet. Le nom du morceau composé par Alan Silvestri pour ce passage se nomme d’ailleurs Portals, en lien avec les portails magiques utilisés pour amener les héros sur place.

34 - Le QG des Avengers est en ruine suite à l'attaque de Thanos mais les héros arrivent à s'en sortir, notamment grâce à Scott Lang qui se transforme à nouveau en Giant-Man. Dans sa main se cachent d'ailleurs Rocket et War Machine, le Gardien de la Galaxie se tenant sur l'épaule de Rhodes rappelant la position de combat qu'il adopte avec Groot dans le film Les Gardiens de la Galaxie.


35 - Traumatisé par la perte de Peter Parker sur Titan dans Avengers : Infinity War - c'est d'ailleurs la première chose qu'il dit à Rogers en rentrant sur Terre ! - Tony prend "le gamin" dans ses bras au milieu du champ de bataille. Cette scène fait écho à Spider-Man : Homecoming quand le jeune héros pense que Tony veut lui faire un câlin alors qu'il lui ouvre simplement la porte de la voiture.

36 - Pour la première fois en vingt-deux films, la très célèbre maxime des héros, "Avengers Rassemblement", est scandée par Steve Rogers.

37 - Le grand assaut de Thanos marque aussi le retour sur Terre de Carol Danvers alias Captain Marvel qui arbore une nouvelle coupe. Désormais, l’héroïne a les cheveux courts, une allusion directe au comics où elle a adopté depuis quelque temps ce style de coiffure ; un changement que Rocket Raccoon ne se prive pas de signaler auparavant dans le film via une vanne bien sentie dont il a le secret...

38 - De nombreux héros se passent le relais afin d'amener le Gant et les Pierres hors de portée de Thanos. Quand Black Panther le récupère auprès de Barton, il l’appelle par son prénom, Clint, une réplique faisant référence au combat de l’aéroport dans Captain America : Civil War durant lequel T’Challa dit se moquer de connaître le prénom de son adversaire.

39 - Durant la scène, Spider-Man active le mode "mise à mort instantanée" évoqué dans Spider-Man : Homecoming.

40 - Comme dans Avengers : Infinity War, un plan montre les héroïnes s’unir pendant la bataille finale. Cela renvoie directement à A-Force, un comics mettant en avant les femmes de Marvel, en particulier She-Hulk, Medusa, Spider-Woman ou encore Dazzler. 

41 - Le combat prend fin quand Tony Stark vole les Pierres et les intègre à son armure. Cette technique est utilisée dans The Avengers #12 mais, pour cette fois, défaire The Hood et non Thanos.

42 - Dans chaque film de la trilogie Iron Man, les spectateurs pouvaient voir le magazine Rolling Stones avec un titre évocateur : Tony Starks wants to save the World. À la fin d’Avengers : Endgame, c’est chose faite. 

43 - Lors du film Iron Man, à la fin, Nick Fury a préparé pour Tony Stark un discours avec un alibi tout prêt pour protéger sa nouvelle identité sécrète. Fidèle à sa réputation de personne impulsive et imprévisible, le milliardaire met ses fiches de côtés et l'opus se finit sur la déclaration "Je suis Iron Man". Cette phrase devient aussi son épitaphe puisque c'est la dernière qu'il prononce avant d'activer les pouvoirs des Pierres et de snapper l'armée de Thanos.

44 - Lors de la cérémonie d’hommage à Tony, de très nombreux personnages du MCU sont là. Hank Pym, Janet Van Dyne, Nick Fury, la plupart des Avengers… Un jeune homme est également présent, seul et à l’écart, semblant de pas appartenir à un groupe en particulier. Il s’agit d’Harley Keener, le petit garçon qui, dans Iron Man 3, a aidé Tony. Ty Simpkins reprend ici, sept ans après, son rôle.

45 - Quand Happy demande à Morgane ce qu’elle a envie de manger, elle répond qu’elle veut un cheeseburger, un plat que son père adorait et qu’il réclamait dans Iron Man juste après son évasion, mais aussi au début d’Avengers : Endgame lorsqu’il dérive dans l’espace…

46 - À la fin du film, un changement d’équipe s’opère lorsque Thor intègre les Gardiens de la Galaxie. Jamais avare d’un bon mot, il les surnomme alors les Asgardiens de la Galaxie. Un comics au titre éponyme existe bel et bien et a été lancé en septembre 2018.

47 - Steve Rogers ramène les Pierres d’Infinité dans leur espace-temps d’origine, tout comme Mjöllnir, le marteau de Thor détruit durant les événements de Thor : Ragnarok. Avant de partir, il échange quelques mots avec Bucky et lui demande de ne pas faire de bêtises pendant son absence. Dans Captain America - First Avenger, c’est Bucky qui faisait cette remarque au jeune Rogers qui se retrouvait seul pendant que son ami partait à la guerre.

48 - Plusieurs personnes ont porté le bouclier et le titre de Captain America dans les comics dont Bucky et plus récemment Sam Wilson. C’est finalement à ce dernier que Steve cède sa place dans le MCU

49 - En choisissant de rester avec Peggy Carter, et de s’accorder enfin cette danse dont le titre, It’s been a long, long Time, est évocateur, Steve change sa destinée et prend le chemin opposé de Tony Stark. Tony fut durant une bonne partie de sa vie un vendeur d’armes arrogant et cynique, très égoïste qui, au final, devient un héros et se sacrifie pour l’univers. À l’opposé, Steve, qui a passé sa vie à défendre la liberté et les valeurs profondes de l’Amérique, décide de ne plus penser qu’à lui, en accomplissant enfin un acte égoïste, vivant pleinement son amour avec Peggy.

50 - Contrairement à la plupart des films du MCU, pas de scène post-générique à la fin d’Avengers : Endgame, alors même qu’il s’agissait jusqu’ici de l’une des marques de fabrique des Marvel Studios. La décision est logique. Car même si Avengers : Endgame ne marque pas la fin de la Phase 3 (celle-ci s’achève avec Spider-Man : Far From Home), le film clôt le combat contre Thanos et un pan de plus de dix ans de cinéma. Mais le public est invité à cependant rester jusqu’à la fin du générique. Un dernier hommage est en effet mené à la toute fin du générique avec un son qui accompagne le logo Marvel Studios, le bruit des coups de marteaux de Tony Stark construisant sa première armure dans la grotte d'Afghanistan dans le premier Iron Man. La boucle est ainsi bouclée. 

N’en déplaise à certains, Avengers : Endgame figure incontestablement parmi les films les plus marquants de l'histoire du cinéma. Jamais une telle œuvre n’avait été entreprise avant lui. Jamais l’attente n’avait été aussi forte, si ce n’est pour des franchises également mythiques comme Star Wars. Révélant une parfaite maîtrise du fan service, c'est-à-dire l’utilisation de clins d'œil plus ou moins subtils destinés aux fans Marvel de la première heure, Avengers : Endgame est sans aucun doute la meilleure déclaration d'amour de ses deux réalisateurs à la Pop Culture et à l’univers Marvel et ce, sans pour autant empêcher les novices d’en profiter eux aussi au maximum...
Indéniablement, un chef-d'œuvre qu'il est tout bonnement impossible de ne pas aimer plus de trois fois mille !

Poursuivre la visite

1968 • 2018
1966 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.