Star Wars
Galaxy's Edge

Star Wars : Galaxy's Edge
La couverture
Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 24 juin 2020
Genre :
Comics
Auteur(s) :
Ethan Sacks (Scénariste)
Will Sliney (Dessinateur)
Nombre de pages :
112

Le sommaire

• Galaxy's Edge #1 (24/04/2019)
• Galaxy's Edge #2 (22/05/2019)
• Galaxy's Edge #3 (26/06/2019)
• Galaxy's Edge #4 (31/07/2019)
• Galaxy's Edge #5 (28/08/2019)

La critique

rédigée par
Publiée le 11 septembre 2020

Star Wars : Galaxy's Edge est une mini-série s'étalant sur cinq issues servant de promotion au nouveau Land Star Wars: Galaxy's Edge dans les Parcs à Thème Disney.

Star Wars : Galaxy's Edge rentre ainsi dans un programme de publications destinées à présenter la planète Batuu. Se situant dans la Bordure Extérieure, très proche des Régions Inconnues, elle accueille à sa surface l'avant-poste Black Spire qui n'est autre que le lieu idéal pour tous ceux qui veulent se faire oublier ou passer inaperçus. La planète est en fait une création imaginée spécifiquement pour le Land Star Wars: Galaxy's Edge présent à Disneyland Resort au Disneyland Park en Californie depuis le 29 mai 2019 et à Walt Disney World Resort au Disney's Hollywood Studios en Floride depuis le 29 août 2019. Il faut d'ailleurs savoir que les événements dans ce Land se passent au cours d'une seule journée située chronologiquement juste après Star Wars : Les Derniers Jedi. Chose importante, tout ce qui s'y déroule fait partie de la canonicité de l'Univers Officiel Star Wars. Ainsi, si des visiteurs venaient à venir plusieurs jours d'affilée Star Wars: Galaxy's Edge, ils revivraient... la même journée ! 
Batuu a, en fait, été mentionnée la toute première fois dans la mise à jour de l'attraction Star Tours : L'Aventure Continue proposée fin 2017 et se basant sur le film Star Wars : Les Derniers Jedi. La grande différence, par rapport à Star Wars: Galaxy's Edge, repose alors dans le fait que les aventures qui y sont vécues ne sont pas du tout canon. La première apparition de Batuu dans une oeuvre officielle se produit, quant à elle, au sein du roman Thrawn : Alliances publié le 24 juillet 2018. Puis, pour fêter l'ouverture des deux Lands, un ensemble de publications littéraires est mis sur le marché afin d'approfondir et de visiter cette fameuse planète : le comics Star Wars : Galaxy's Edge sorti le 24 avril 2019, le livre de conte Myths & Fables et le roman jeune adulte A Crash of Fate proposés le 6 août 2019 sans oublier le roman adulte Black Spire publié, lui, le 27 août 2019.

Star Wars : Galaxy's Edge se voit écrit par Ethan Sacks et dessiné par Will Sliney.
Ethan Sacks est un scénariste qui a d'abord commencé sa carrière en tant que journaliste cinéma au sein du New York Daily News mais aussi dans le magazine Wizard où il parle de sa passion pour les comics. En 2017, il franchit le pas et devient scénariste en se chargeant d'une histoire courte pour Marvel : Secret Empire : Brave New World puis s'occupe des séries Old Man Hawkeye et Old Man Quill. Pour la saga Star Wars, il écrit les scénarios des mini-séries Star Wars : Galaxy's Edge et Star Wars : Allégeance et, depuis 2020, celle de la série Bounty Hunters.
Will Sliney, né le 19 novembre 1982, est, quant à lui, un dessinateur irlandais qui débute sa carrière en tant que designer multimédia avant de passer aux comics à la fin des années 2000. Il se fait remarquer sur la série Farscape ainsi que sur deux histoires du magazine anglais Star Wars: The Clone Wars. Il est engagé par Marvel en 2013 où il travaille notamment sur Fearless Defenders puis sur Spider-Man 2099. Il revient ensuite à l'Univers Star Wars en se voyant confier le dessin du one-shot Beckett en 2018, celui de l'adaptation en comics de Solo : A Star Wars Story, le premier annual de Docteur Aphra, un issue de L'Ère de la Rébellion ainsi que les mini-séries Star Wars : Galaxy's Edge et Star Wars : L'Ascension de Kylo Ren.

Sur le papier, Star Wars : Galaxy's Edge est un produit marketing lambda tournant autour du Land de Disneyland un peu comme l'était Star Wars : Le Vol du Faucon Millenium. Le principe est d'ailleurs à peu près le même : le comics narre une histoire principale, sorte de fil rouge qui sert de liant à un certain nombre de flashbacks. Le récit se déroule alors au présent, c'est-à-dire durant la Nouvelle Grande Guerre contre le Premier Ordre, qui a lieu entre Star Wars : Les Derniers Jedi et Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Les aventures dans le passé se passent elles bien des années auparavant, durant l'Empire, avant ou juste après Star Wars : Un Nouvel Espoir. Si le système de découpage du comics pourrait passer pour artificiel, au demeurant l'ensemble se suit bien. Surtout, le scénariste arrive parfaitement à rendre le fil rouge et les histoires annexes palpitants si bien que le lecteur se surprend à passer un bon moment.

La vraie réussite du comics est d'arriver à faire participer un certain nombre de personnages croisés dans d'autres œuvres de l'Univers Étendu. Naturellement, le lecteur reconnaitra sans mal Han Solo et Chewbacca avant qu'ils croisent la route de Luke Skywalker. L'idée de les envoyer chercher un "bébé" sarlacc (le fameux monstre dans le désert de Tatooine où Jabba le Hutt les destine à finir engloutis dans sa gueule dans le film Star Wars : Le Retour du Jedi) est plutôt amusante. Le lecteur retrouve aussi Greedo, le chasseur de prime pas très doué, dans son avant-dernière mission avant de se faire tuer par Han Solo dans Star Wars : Un Nouvel Espoir. Le troisième flashback est particulièrement intéressant car il fait intervenir le pirate Hondo Ohnaka mais également Chirrut Îmwe, alors qu'il était Gardien des Whills dans la ville sainte de Jedha avant les événements contés dans le film Rogue One : A Star Wars Story. Enfin, les deux dernières histoires du passé font intervenir la fameuse archéologue Docteur Aphra à la recherche d'un dangereux artefact Sith.Toutes ces rencontres et ces histoires sont alors particulièrement intéressantes et s'imbriquent bien les unes dans les autres, rendant l'ensemble passionnant.

Mais si tous les récits contés en flashback fonctionnent, c'est d'abord parce que le fil rouge, lui-même, est bien construit et tout aussi palpitant, donnant envie au lecteur d'en savoir plus. Il met, en effet, en place un jeu de billard à trois bandes où plusieurs groupes vont s'affronter. Il y a d'abord le Premier Ordre qui est à la recherche d'espions de la Résistance ainsi que d'une bande de voleurs. Vient ensuite justement le groupe de brigands en question mené par Kendoh Voss qui possède la moitié d'un artefact Sith et recherche l'autre moitié mais se voit traqué par la Premier Ordre. Enfin, celui qui tire les ficelles de cet affrontement n'est autre que l'Ithorien Dok-Ondar, le tenancier d'un magasin d'antiquités qui veut par tous les moyens récupérer l'artefact dont il possède l'autre partie, cherchant à attirer les voleurs mais sans se faire remarquer du Premier Ordre. Dès lors, l'atout appréciable du récit est de voir que ces personnages vont apparaître au delà de ce comics. Ainsi, Dok-Ondar a droit à son propre audio-animatronics dans la boutique Dok-Ondar's Den of Antiquities présente dans les Lands Star Wars: Galaxy's Edge aussi bien en Californie qu'en Floride. L'Ithorien est également présent dans le roman Le Collectionneur qui se déroule avant les événements du comics mais qui a été publié après. Naturellement, il est mentionné dans les deux romans prenant pour thème Star Wars: Galaxy's EdgeBlack Spire et A Crash of Fate. Kendoh Voss et son équipes, pour leur part, sont vus dans le comics Star Wars : Allégeance, qui se déroule chronologiquement avant et explique pourquoi le Premier Ordre est à leur trousse, mais qui a été publié après, pour préparer la sortie de Star Wars : L'Ascension de Skywalker.

Certains prendront Star Wars : Galaxy's Edge pour une opération marketing anecdotique. Il s'avère en réalité que le comics est plutôt grisant, faisant apparaître plusieurs personnages charismatiques, liant plusieurs époques et offrant un récit à tiroir intéressant et palpitant. Et pour ne rien gâcher, les dessins et les couleurs sont vraiment à la hauteur. Un comics à ne pas négliger, donc !

Poursuivre la visite

1985 • 2020

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.