Mr. Big
Date de création :
Le 04 mars 2016
Nom Original :
Mr. Big
Créateur(s) :
Ian Butterfield
Cory Loftis
Chad Sellers
Apparition :
Cinéma
Livres
Jeux Vidéo
Voix Originale(s) :
Maurice LaMarche
Voix Française(s) :
Manuel Tadros

Le portrait

Publié le 03 janvier 2022

Cette toute petite musaraigne arctique vieillissante, au nom pour le moins trompeur, est le parrain de la pègre de Zootopie, dans le Grand Classique Disney éponyme (2016). Résidant dans le quartier de Toundra Town, il est craint par toute la population.

Alors que Judy Hopps, jeune lapine policière, enquête sur la disparition de Monsieur Otterton, une loutre qui semble s’être volatilisée, elle découvre, grâce au renard Nick Wilde qui l’aide bien malgré lui, que la dernière fois où le petit prédateur a été aperçu, il était dans une limousine d’une compagnie appartenant à Mr. Big. Elle apprend par la même qu’il s’agit du parrain de la mafia locale. Inspectant le véhicule incriminé, les deux enquêteurs se font bien vite intercepter par les hommes de main de Mr. Big, de colossaux ours polaires, bien décidés à les voir cesser de fouiner dans les affaires de leur patron.

N’ayant jamais rencontré Mr. Big, contrairement à Nick Wilde, Judy pense dans un premier temps que le chef de la mafia est l’un des gigantesques ours blancs qui défilent devant elle. Et elle est finalement présentée au véritable et... minuscule Mr. Big, assis dans un tout petit fauteuil ! Il n’accepte évidemment pas que des curieux s’intéressent de trop près à lui et ordonne qu’ils soient immédiatement « refroidis », c’est-à-dire jetés à travers une trappe donnant sur des eaux polaires frigorifiques. Le mafieux en veut par ailleurs beaucoup à Nick qui, par le passé, lui a vendu sans le lui dire un tapis en poils de fesses de putois dans lequel il a enterré sa défunte et très chère « grandmama ».

C’est à ce moment-là que la fille du parrain de la pègre, Fru Fru, dont c’est le mariage, fait irruption pour demander à son père de venir danser avec elle. Mécontente de voir son paternel continuer ses viles affaires en ce jour de fête, elle finit par reconnaître en Judy la lapine qui lui a sauvé la vie quelques jours plus tôt, alors qu’une enseigne publicitaire en forme de donut géant était sur le point de l’écraser. Reconnaissant, Mr. Big demande à ses hommes de main de reposer sur le sol Judy et Nick : il insiste même pour que la lapine et le renard restent assister aux festivités données en l’honneur de l’union de Fru Fru. Durant celles-ci, le parrain accepte en plus de collaborer à l’enquête de Judy en lui livrant des éléments importants au sujet d’Emmitt Otterton, son fleuriste personnel : il serait en effet tout à coup devenu sauvage alors que l’un des chauffeurs de Mr. Big, le jaguar Renato Manchas, était en train de le conduire à lui ; la loutre désirant s’entretenir de choses importantes et urgentes. Emmitt Otterton, si docile d'habitude, a alors attaqué le chauffeur puis a disparu. Mr. Big conseille donc à l’enquêtrice d’aller questionner son employé et lui donne pour cela son adresse.

À la fin du film, Mr. Big refait deux apparitions rapides. Durant la première, il utilise ses méthodes brutales et intimidantes pour faire parler Duke Weaselton, un petit malfrat qui détient des informations essentielles à l’enquête de Judy. Mr. Big menace le malheureux, qui refuse de parler, de le faire « refroidir » par ses colossaux hommes de main : il finit évidemment par se mettre à table, livrant ainsi à Judy un élément précieux qui lui permet rapidement de confondre enfin les responsables du retour à l’état sauvage de M. Otterton et de tant d’autres prédateurs de Zootopie.
Mr. Big fait également partie des très nombreux spectateurs du concert de la pop-star Gazelle qui conclut le 55e Grand Classique des studios Disney : tenu dans sa gigantesque patte par l’un des ours polaires qui travaillent pour lui, il est vu assis sur son fauteuil, bougeant légèrement au son de la musique, tandis que sa fille danse à ses côtés.

Le design graphique du baron de la pègre de Toundra Town a été fixé par les artistes Ian Butterfield et Cory Loftis qui se sont inspirés des plus grandes figures de mafieux. Mr. Big reprend ainsi certains traits de Don Vito Corleone, protagoniste iconique de la saga cinématographique Le Parrain de Francis Ford Coppola, inspirée du roman éponyme de Mario Puzo. Comme Marlon Brando, qui incarne Vito Corleone dans le premier opus, Mr. Big s’exprime avec une voix rauque et un accent italien prononcé ; il arbore aussi des sourcils broussailleux et des cheveux parfaitement gominés. Les deux personnages sont en outre vêtus de manière semblable : ils portent un costume noir très luxueux orné d’une boutonnière à fleur, rouge vif, et d’un nœud papillon noir. Tous les deux arguent de l’importance de la confiance et de la famille et n’acceptent aucune forme de trahison qu’ils punissent en ayant recours à la violence. Leurs habitudes sont d'ailleurs similaires : ils se font saluer en tendant leur chevalière pour que ceux qui leur font face l’embrassent. De façon plus générale, Mr. Big est l’archétype du mafieux et doit aussi certains aspects de sa personnalité à d’autres figures de la pègre, réelles (Al Capone…) ou fictives (Tony Montana).

Vito Corleone
Al Capone
Tony Montana

L’animation du personnage a été supervisée par Chad Sellers. Après quelques années passées au service des Blue Sky Studios, l’animateur a œuvré sur plusieurs longs-métrages Disney : Raiponce (2010), Les Mondes de Ralph (2012), La Reine des Neiges (2013), Les Nouveaux Héros (2014) et Vaiana, la Légende du Bout du Monde (2016). Il a aussi travaillé sur les courts-métrages Lutins d'Élite : Opération Secret du Père Noël (2010), Lutins d'Élite : Méchants Contre Gentils (2011), Le Mariage de Raiponce (2012), Le Festin (2014) et La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf (2017).

En version originale, le parrain de Toundra Town est interprété par le comédien canadien Maurice LaMarche qui a incarné beaucoup d’autres personnages Disney, notamment des rôles secondaires dans des séries télévisées. Parmi ses prestations les plus remarquables, peuvent être citées Eurêka dans les séries La Petite Sirène (1992-1994) et Disney’s Tous en Boîte (2001-2003) – pour laquelle il incarne d’autres personnages comme Mortimer Mouse, Basil de Baker Street ou le Professeur Ratigan –, Horace Badun depuis 101 Dalmatiens 2 : Sur la Trace des Héros (2002) ou encore le Roi Agnarr d’Arendelle dans La Reine des Neiges (2013).
Dans la version française, c’est Manuel Tadros qui prête sa voix à Mr. Big. Ce comédien québécois d’origine égyptienne, père de l’acteur-réalisateur Xavier Dolan, est très connu du public canadien francophone adepte des films Disney puisqu’il a déjà joué à de nombreuses reprises des personnages des studios au château enchanté dans les versions doublées pour la « Belle Province ». C’est, par contre, la toute première fois que sa performance est ainsi reprise dans la version hexagonale d’un long-métrage Disney.

Maurice LaMarche
Manuel Tadros

Selon l’ouvrage The Official Zootopia Handbook, véritable « bible » officielle sur l’univers et les personnages du Grand Classique Zootopie, Mr. Big est multimillionnaire. Il doit sa fortune à ses nombreuses activités illégales bien plus qu’à ses pourtant importantes sociétés légalement déclarées comme la Tundratown Limousine Service.

Comptant parmi les plus petites espèces peuplant la mégalopole animalière de Zootopie, Mr. Big a acquis la réputation d’en être la plus grande figure du crime, n’hésitant pas à refroidir ses contradicteurs, quelle que soit leur taille.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.