La Bande à Picsou
La Guerre de l'Ombre !

La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre !
L'écran titre
Titre original :
Ducktales : The Shadow War !
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 18 août 2018
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Tanner Johnson
Matthew Humphreys
Musique :
Dominic Lewis
Durée :
43 minutes

Le synopsis

La sorcière Miss Tick arrive enfin à reprendre son apparence originelle en inversant le sort qui l'avait emprisonné dans le Sou Fétiche de Picsou. Désormais, c'est le milliardaire qui se retrouve pris au piège dans la pièce...

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 29 septembre 2018

Le téléfilm La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre ! clôture en apothéose la Saison 1 de La Bande à Picsou. Rarement, un épisode long de Disney Television Animation, en dehors peut-être du final de Souvenirs de Gravity Falls, n'a été aussi intense. Rempli d'action et d'émotion, il reprend la quasi totalité des personnages rencontrés auparavant pour un récit explosif et plein de surprises. Un vrai régal !

Pour bien comprendre l'importance de La Bande à Picsou, il convient d'en revenir aux sources. Suite au succès du moyen-métrage Footmania pour Dingo en 1987, décision est prise, à l'époque, de mettre en chantier une série basée entièrement sur les personnages de Carl Barks : La Bande à Picsou. Le 18 septembre 1987, est donc diffusé lors d'un "spécial" de deux heures, le pilote du programme, La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or, qui sera plus tard scindé en cinq épisodes d'une vingtaine de minutes (N'Abandonnez pas le Navire, Fausse Route vers Fausse Route, Les Trois Canards du Condor, Canards en Gelée, La Cupidité ne Paie Pas). La série appelée à devenir mythique commence ainsi le 21 septembre 1987 avec une diffusion, tous les jours de la semaine, d'épisodes d'une vingtaine de minutes chacun. Après le succès des soixante-cinq premiers épisodes de la Saison 1, Disney en commande vingt-cinq nouveaux qui ne sont néanmoins pas prêts avant un an pour une diffusion à partir du 18 septembre 1988 et étalée sur deux saisons. En attendant, et en guise de Saison 2, deux téléfilms sont proposés : La Bande à Picsou : Le Temps, C'est de l'Argent et La Bande à Picsou : Super Picsou, le premier en syndication et le second en tant qu'épisode de l'émission d'anthologie, The Magical World of Disney. Chacun d'eux est, ensuite, découpé en cinq épisodes comme son aîné La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or, pour être diffusé dans la série composée, au final, d’un total de cent épisodes !

La Bande à Picsou est assurément l'une des séries animées de Disney parmi les plus connues et les plus réussies. Chaque épisode est un véritable régal. Les scénarios sont fouillés. L'action est omniprésente et mêle, avec malice, l'aventure au fantastique et à l'humour. Les personnages, quant à eux, sont tous plus attachants les uns que les autres. Et peu importe le camp auquel ils appartiennent : les gentils comme les vilains rayonnent ici dans un casting impressionnant, en nombre et en qualité. En plus de Picsou, de Géo Trouvetou et des Rapetou qui ont fait leur première apparition dans Footmania pour Dingo, d'autres personnages de Carl Barks font débarquent en animation : Miss Tick, Gripsou, Goldie O'Gilt ou encore Gontran. D'autres encore vont être créés spécialement pour la série : Zaza, Mamie Baba, Robotik mais aussi et surtout Flagada Jones. La Bande à Picsou aura d'ailleurs un tel succès que les studios Disney décident de la décliner sur grand écran, avec le long-métrage, La Bande à Picsou - Le Film : Le Trésor de la Lampe Perdue. La diffusion est ainsi programmée entre les Saisons 3 et 4, le 3 août 1990. Le film devenu culte est depuis régulièrement rediffusé à la télévision à travers le monde entier.

Le reboot est donc dû à Matt Youngberg et Francisco Angones.
Venu de Cartoon Network, Matt Youngberg est ainsi connu pour avoir produit la série Ben 10 : Omniverse (2012-2014) mais aussi réalisé des épisodes des séries Ben 10 : Ultimate Alien (2010-2012), Transformers : Animated (2007-2009) ou Teen Titans (2005-2007). Francisco Angones s'est, lui, principalement distingué en tant que scénariste sur la série Wander (2014-2016) de Disney Television Animation. Preuve de qualité, de nombreux membres de l'ancienne équipe responsable de la superbe série Souvenirs de Gravity Falls sont présents dont Dana Terrace en tant que réalisatrice ou Sean Jimenez comme directeur artistique.

La Bande à Picsou de 2017 propose un design un peu plus stylisé et carré que celui des années 80 qui donnait lui dans la rondeur, marque de fabrique de l'époque. Pour autant, même si quelques éléments demandent un temps d'adaptation (par exemple le fait que Gripsou soit un peu plus gros que dans la série originale), son rendu visuel colle à merveille au ton du récit. Elle revêt ainsi un côté comics vraiment bienvenu. Les décors sont notamment superbes avec de belles trouvailles comme le manoir de Picsou et les nombreuses peintures qui ornent ses murs comme autant de jolis clins d'oeil aux oeuvres du Maître des Canards, Carl Barks. L'animation n'est pas en reste : fluide et dynamique, elle est réalisée par ordinateur mais arbore une apparence 2D qui donne un charme incroyable à l'ensemble.

Après la diffusion du téléfilm pilote La Bande à Picsou et l'Atlantide le 12 août 2017, la première saison s'étale du 23 septembre 2017 au 11 août 2018 durant 21 épisodes d'abord sur Disney XD avant de passer sur Disney Channel. Elle se conclut le 18 août 2018 avec un nouveau téléfilm, La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre !. À la différence du téléfilm de lancement, il nécessite que le téléspectateur ait suivi un tant soit peu la première saison. Les deux fils rouges de cette dernière se télescopent, en effet, dans l'épisode spécial qui sert de conclusion à la Saison 1. Il vaut donc mieux avoir vu les épisodes autour de Lena et sa tante Miss Tick (Un Anniversaire chez les Rapetou, Le Peuple Souterrain, Jaw$ ! et The Other Bin of Scrooge McDuck !) mais aussi ceux autour de Della Duck (À la Recherche de la Pièce FéticheLa Lance de Sélène !) et bien sûr, les deux derniers de la saison (The Secret(s) of Castle McDuck !, The Last Crash of the Sunchaser !).

La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre ! est un téléfilm qui impressionne à tous les niveaux. D'abord, son scénario est soigné et travaillé. Il arrive à mettre en place une action qui monte crescendo tout en insufflant une émotion qui fait mouche et touche le public. Grâce à tout ce qui s'est passé dans les épisodes précédents, chacun des membres de la famille des Duck se remet, il est vrai, en question et a, dans un premier temps, du mal à sortir de l'état dans lequel il se trouve. Les personnages vont alors montrer une facette touchante, vraiment digne de Don Rosa, et que l'ancienne série de La Bande à Picsou n'avait jamais vraiment effleurée. Le discours sur la famille fonctionne ainsi à merveille et l'émotion est réellement à fleur de peau. Mamie Baba, les neveux Riri, Fifi et Loulou et surtout Donald sont assurés de donner des larmes aux yeux aux téléspectateurs tandis que Picsou étonne tellement ses fans qui ne sont décidément pas habitués à le voir si abattu. Cette vision inédite du canard richissime lui apporte une humanité et une fragilité qui, certes, s'éloignent des visions de Carl Barks ou de Don Rosa, mais amènent une fraîcheur inattendue.

Si la première moitié du téléfilm est dans la mise en place et l'émotion, la deuxième joue dans l'action pure et jubilatoire. L'attaque de Miss Tick s'avère aussi impressionnante qu'haletante. Les différents membres de la bande à Picsou vont ainsi devoir s'unir afin de venir à bout de la sorcière et délivrer le milliardaire. Et en choisissant de placer le théâtre de l'affrontement au niveau du Coffre Fort de Picsou, la lutte finale se trouve aussi diverse que variée. La petite troupe se divise en effet et attaque sous la mer, sur terre et dans les airs proposant un théâtre d'opération aux décors multiples. Les combats ont lieu avec des machines, des véhicules voire à mains nues. Tout ceci est parfaitement chorégraphié et l'animation est exemplaire. Il sera particulièrement apprécié, vers la fin, la bataille entre Miss Tick et Zaza qui n'a jamais été autant une dure à cuire. La conclusion donne ainsi des frissons surtout que La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre ! termine sur un cliffhanger qui annonce beaucoup des choses pour la prochaine saison.

Autre excellent point, l'épisode spécial a la merveilleuse idée de faire revenir de nombreux personnages vus au cours de la saison. En plus de Picsou et ses neveux, il y a bien sûr Mamie Baba, Zaza et Flagada Jones sans compter Lena qui tient ici un rôle central dans le téléfilm. Mais les téléspectateurs sont ravis aussi de retrouver Géo Trouvetou, Filament, Manny le cheval sans tête, Gérard Mentor et son armure Robotik sans compter les apparitions de Gontran ou de Gripsou. Un détail amusant doit aussi être noté. Afin de faciliter la compréhension de Donald par ses acolytes pour le combat à venir, Géo Trouvetou lui fait avaler une pilule électronique qui lui change la voix et la rend non seulement suave mais surtout intelligible ! C'est Don Cheadle (qui joue War Machine dans le Marvel Cinematic Universe) qui lui prête sa tonalité en anglais. Les artistes font ici un joli clin d'oeil au cartoon de 1948, Voix de Rêve, tout en utilisant un truc pour donner à Donald un rôle plus important comme dans les comics où sa diction ne pose jamais de problème.

Pourtant, la vraie révélation de La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre ! est clairement Miss Tick qui fait ici sa première apparition physique dans la nouvelle série, là où elle n'était apparue que sous forme d'ombres auparavant. Les artistes du reboot ont décidé de prendre au mot Carl Barks en la rendant encore plus féminine et fatale que dans ses précédentes apparitions, que ce soit papiers ou animées. Elle a ainsi une classe incroyable et devient, sans conteste, la méchante la plus emblématique et charismatique de la série mais aussi la plus dangereuse. Elle représente une vraie menace pour Picsou comme pour tous les habitants de Canardville. Le personnage de Lena, sa nièce, est aussi particulièrement intéressant. Son passé et son origine sont enfin révélés dans le téléfilm. Elle est, en fait, un être étonnant, non seulement dans son identité, mais surtout dans ses réactions. Il s'agit sûrement de l'une des créations originales de la série qui enrichit vraiment l'univers des canards. Le téléspectateur est alors curieux de savoir quel rôle lui réservent les scénaristes pour la suite.

La Bande à Picsou : La Guerre de l'Ombre ! est une superbe réussite, un des meilleurs téléfilms ou épisodes spéciaux de Disney Television Animation. Émouvant, intense, imaginatif, halenant, rempli de personnages charismatiques, les téléspectateurs restent accrochés à leur siège jusqu'à la scène finale qui, cerise sur le gâteau, annonce bien des choses pour la suite.

Les personnages

1934
Cinéma
1948
BD
1961
BD
1987
Télévision
1987
Télévision

L'équipe du film

1980 • ....
Acteur

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.