Louis
Date de création :
Le 11 décembre 2009
Nom Original :
Louis
Créateur(s) :
Bill Schwab (Conception)
Eric Goldberg (Superviseur de l'Animation)
Bert Klein (Animation)
Hyun-Min Lee (Animation)
Apparition :
Cinéma
Jeux Vidéo
Parcs
Voix Originale(s) :
Michael-Leon Wooley
Voix Française(s) :
Richard Darbois

Le portrait

rédigé par

En 2009, les studios Disney renouent avec la tradition des contes de fée en adaptant une œuvre des frères Grimm dans un film d’animation 2D, La Princesse et la Grenouille. Mettant à l’affiche une héroïne afro-américaine déterminée à accomplir ses rêves et déroulant une intrigue efficace dans des décors de Louisiane sublimés, le 49e Grand Classique Disney a d’autres atouts, comme sa musique entraînante et une galerie de personnages attachants. Parmi eux, l’alligator Louis est assurément une pure réussite.

Un Alligator Mélomane et Sensible

Louis fait son apparition quand Tiana et le Prince Naveen, tout juste transformés en grenouilles, se retrouvent au milieu des eaux sombres du bayou un soir de pluie. Pris en chasse par une bande d’alligators affamés, le duo trouve refuge dans la souche d’un arbre et y passe la nuit. Le matin venu, Tiana entend bien retourner au plus vite à La Nouvelle-Orléans pour se faire désenvoûter et constitue pour ce faire un radeau de fortune. Alors qu’elle commence à ramer et que Naveen se la coule douce à bord en jouant du banjo, une tête d’alligator effrayante apparaît hors de l’eau et sort toutes ses dents en direction de l’embarcation…

L’alligator en question dévoile toutefois un caractère inoffensif : indiquant avoir reconnu la chanson jouée par Naveen, il se met lui-même à jouer l’air avec la trompette qu’il tient en main. Interloqué par cette rencontre, le Prince demande au reptile comment il a appris à jouer aussi bien. Le mélomane prénommé Louis lui répond que « le bayou est la meilleure école du monde, tous les grands musiciens jouent sur des bateaux à aube », avant de confesser qu’il rêve de faire un bœuf avec ses idoles musiciens. Sa dernière tentative de jouer aux côtés d’humains sur un bateau s’est toutefois soldée par une panique générale, le contraignant à fuir rapidement dans l’eau, pris pour cible par de nombreux tirs de fusil.

Peu rassurée par cette discussion engagée avec un alligator, Tiana s’empresse de le remercier de « ne pas (les) avoir dégustés » et indique qu’elle et Naveen doivent rapidement repartir. Le Prince lui précise alors qu’ils sont en fait des humains, victimes du sort jeté par un sorcier vaudou. Louis, qui connaît le vaudou, leur parle alors de Mama Odie, « la reine du bayou » qui maîtrise les sortilèges et malédictions, mais refuse de les mener jusqu’à elle, craignant les braconniers et leurs fusils. Naveen recourt alors à la ruse pour le convaincre, lui précisant qu’un sort de Mama Odie pour le rendre « plus petit et avec moins de dents » pourrait contribuer à exaucer son rêve.

Finalement persuadé que Mama Odie pourra le faire devenir humain, Louis accueille le duo de grenouilles sur son ventre et se met en route dans l’eau marécageuse du bayou, tout en chantant sur un air de jazz entraînant ce à quoi sa vie pourrait ressembler une fois transformé. Tiana et Naveen se laissent entraîner et indiquent également ce qu’ils voudront faire de leur vie quand ils seront de nouveau humains. Informé des projets de Tiana d’ouvrir un restaurant, Louis lui demande s’il y aura des écrevisses à l’étouffée, des haricots rouges au riz ou encore le colombo, dévoilant sa facette de grand gourmand.

Au cours de leur voyage vers la demeure de Mama Odie, Louis et ses amies grenouilles rencontrent Ray, une luciole qui les informe qu’ils vont dans la mauvaise direction et qui enseigne à Tiana la règle n°1 du bayou : « l’alligator a toujours tort » ! Ray et sa famille éclairent alors le chemin à Louis, Tiana et Naveen mais, lors du périple, le groupe tombe sur un trio de braconniers qui prend en chasse et capture les deux grenouilles. Terrorisé de voir que ces chasseurs ont des fusils, Louis plonge dans des buissons d’épines pour se cacher, laissant Tiana et Naveen se débattre seuls. Quand il est parvenu à s’échapper, le duo retrouve Louis dont l’arrière-train rempli d’épines oblige à une pause pour permettre à Ray de toutes les lui enlever.

Au cours de la soirée, Louis savoure le gombo préparé par Tiana et assiste au rapprochement entre la jeune femme transformée en grenouille et le prince Naveen. Leur étreinte est toutefois interrompue quand ils sont attaqués par des ombres démons, envoyées par le Docteur Facilier pour capturer Naveen. Les ombres sont neutralisées par une surprenante vieille femme aveugle qui n’est autre que Mama Odie.

Louis, Tiana et Naveen accompagnent Mama Odie jusqu’à sa demeure - une épave de bateau perchée dans un arbre - et écoutent ses conseils : « il faut creuser encore et encore pour trouver qui vous êtes ». La vieille femme apprend ensuite à Naveen que pour espérer rompre le sort et redevenir humain, il doit embrasser une princesse, et lui conseille de cibler Charlotte Lebœuf, l’amie de Tiana et la princesse du Mardi Gras. Louis en profite pour lui demander comment il peut lui aussi espérer devenir humain mais Odie ne fait que lui répéter son conseil de creuser encore avant de le chasser de sa maison.

Louis prend la route de La Nouvelle-Orléans avec Tiana et Naveen. Pour aller plus vite, ils montent à bord d’un bateau à aube et Louis se fait recruter par un groupe de musiciens qui croient qu’il est un homme déguisé en alligator pour le Mardi Gras. Arrivé à La Nouvelle-Orléans, Louis prend part à la grande parade dans les rues de la ville en jouant de sa trompette aux côtés de ses nouveaux amis musiciens, mais il s’arrête quand il remarque les ombres de Facilier poursuivre Ray. L’alligator choisit d’abandonner son grand rêve pour venir en aide à ses amis. Il poursuit les démons mais retrouve Ray gravement blessé. Rempli de tristesse, il regarde la luciole rendre son dernier souffle et rejoindre sa belle Evangéline.

Louis et ses deux amis Tiana et Naveen - qui sont restés des grenouilles - assistent aux émouvantes funérailles de Ray dans le bayou et admirent avec émotion une nouvelle étoile qui brille dans le ciel. Peu après, l’alligator est au premier rang pour assister au mariage de Tiana et Naveen, célébré par Mama Odie qui les proclame « unis par les liens des batraciens ». Quand Naveen embrasse sa belle, tous les deux redeviennent humains car Tiana est à l’instant devenue une princesse en épousant son prince. Face à tant d’émotions, Louis ne peut se retenir de verser de nouveau des larmes, cette fois de bonheur.

Revenu à La Nouvelle-Orléans avec ses deux amis, Louis aide Tiana à ouvrir son restaurant, intimidant les frères Fenner qui vendent le bâtiment que Tiana rêvait d’acheter depuis longtemps pour concrétiser son rêve. Le Palais de Tiana enfin ouvert, Louis y accomplit aussi son plus grand souhait : devenir un musicien, jouant sur la scène du restaurant en tant que membre principal du groupe Firefly Five Plus Lou, aux côtés d’humains.

La Conception du Personnage

Le nom donné au personnage est un clin d’œil à Louis Armstrong, grand trompettiste et musicien de jazz américain, que l'alligator cite lui-même comme l'une de ses idoles au début du film. Le rôle de Louis a en fait beaucoup évolué au fil de la production de La Princesse et la Grenouille. Il était un temps envisagé qu’il soit un humain passionné de musique mais jouant terriblement mal. Il rendait alors visite au Docteur Facilier pour apprendre la trompette grâce à sa magie. Le sorcier vaudou accédait à sa demande mais en le transformant en alligator dans le bayou. Les premières recherches graphiques le présentaient alors sous une forme « cartoonesque » avec un corps fin se rapprochant de celui d’un humain, et portant des lunettes. Cette idée qui alourdissait le récit principal a finalement été abandonnée.


Dessins préparatoires

Il a ainsi été décidé d’introduire le personnage directement sous sa forme d’alligator, au moment où Tiana et Naveen, tout juste devenus grenouilles, débarquaient au cœur du bayou. Le design de l’alligator a alors évolué, sous l’influence de plusieurs animateurs, dont Bill Schwab, character designer pour le film, et Eric Goldberg, superviseur de l’animation de Louis.

Dessin de Randy Cartwright
Dessin de Bill Schwab

Artiste talentueux des studios Disney, Eric Goldberg a remporté en 2010 l’Annie Award de la meilleure animation de personnage pour le cinéma pour son travail sur Louis. Embauché au sein des studios Disney peu de temps avant le début de la production d’Aladdin (1992), il s'est vu confier l’animation du Génie. Par la suite, il confirme tout son talent sur d’autres Grands Classiques Disney. En 1995, il réalise ainsi Pocahontas, une Légende Indienne. Cinq ans après Aladdin, il se voit confier l'animation d'un autre personnage secondaire, Philoctète, dans le Grand Classique Hercule (1997). La même année, il commence la production d'un court-métrage basé sur la musique Rhapsody in Blue de George Gershwin. Ce film devient en 2000 l'un des segments de Fantasia 2000. Après quelques années passées comme directeur de l'animation chez Warner Bros. (2003-2006), Eric Goldberg revient chez Disney. En 2007, il participe à l'animation de Comment Brancher son Home Cinéma, un cartoon avec Dingo en vedette, avant de superviser l'animation de l'alligator Louis. Pour le Grand Classique Winnie l'Ourson (2011), il est chargé de l'animation de Coco Lapin. Il participe aussi à l'animation du court-métrage À Cheval ! inspiré des anciens cartoons de Mickey Mouse et projeté en 2013 avant La Reine des Neiges. Il contribue à l'animation des Grands Classiques Vaiana, la Légende du Bout du Monde (2016) et Ralph 2.0 (2018). Plus récemment, il anime Mickey dans un court-métrage d’animation traditionnelle exclusif, Mickey in a Minute (2022), et réalise Oswald, le Lapin Chanceux (2022) aux côtés de Mark Henn et Randy Haycock. Il a également participé à l’animation de certains personnages Disney apparaissant dans le cartoon Il Était une Fois un Studio (2023) à l’occasion des cent ans des Walt Disney Animation Studios.

Eric Goldberg
Dessin d'Eric Goldberg
Les Voix de Louis

En version originale, Louis est incarné par l’acteur et chanteur américain Michael-Leon Wooley qui, pour Disney, a aussi prêté sa voix à quelques personnages mineurs de séries télévisées comme le Roi Oberlyn dans Princesse Sofia et le jouet Nosh dans Docteur la Peluche.

Pour la version française, le rôle de l’alligator a été confié à Richard Darbois. Spécialiste du doublage, cet acteur franco-canadien est connu pour être la voix française d'Harrison Ford et de Richard Gere. Pour Disney, il double le Génie d’Aladdin (1992), Oogie Boogie dans L'Étrange Noël de Monsieur Jack (1993), le Docteur Frankenollie dans le cartoon Mickey Perd la Tête (1995), Buzz l'Éclair dans la saga Toy Story et dans la série télévisée Les Aventures de Buzz l'Éclair (2000-2001), Maestro Forte dans La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté (1997), Shan-Yu dans Mulan (1998), Henri James Waternousse dans Monstres & Cie (2001), ou encore Bruce dans Le Monde de Nemo (2003).

Michael-Leon Wooley
Richard Darbois
Autres Apparitions

Le 16 octobre 2023, à l’occasion de la célébration de leur centième anniversaire, les studios d’animation Disney révèlent au public Il Était une Fois un Studio, un court-métrage spécial rassemblant des centaines de personnages Disney. Après le départ des employés, Mickey et Minnie sortent en effet de leur cadre fixé au mur et réunissent de nombreux amis sur l’esplanade devant le Roy E. Disney Animation Building pour une grande photo de famille. Louis apparaît sortant de son cadre en jouant de la trompette, manquant de peu d’écraser la lapine Judy Hopps et le renard Nick Wilde, sous le regard amusé de Tiana et de Pinocchio. Peu après, l’alligator participe au grand rassemblement sur l’esplanade et est visible parmi la multitude de personnages qui se retrouvent pour figurer sur le mythique cliché souvenir.


Il Était une Fois un Studio (2023)

Louis est aussi réapparu dans quelques jeux vidéo, notamment dans The Princess and the Frog: The Video Game (2009) développé pour Nintendo Wii, Nintendo DS et PC, ainsi que dans les jeux pour smartphones Disney Magic Kingdoms (Gameloft, 2016) et Disney Emoji Blitz (Disney Interactive, 2016).

The Princess and the Frog: The Video Game
Disney Magic Kingdoms

L'alligator a été décliné en une série d'objets dérivés tels que des peluches, des pins ou encore des figurines. Il possède sa propre figurine POP! (numéro 151) : il s'agit d'une gamme de figurines en plastique créée par la société américaine de jouets Funko qui décline les personnages de nombreuses franchises de films et séries, dont ceux de Disney. Une carte à son effigie figure par ailleurs dans le jeu de société Disney Villainous développé par Prospero Hall.

Dans les Parcs à Thèmes Disney

Louis est apparu pour la première fois à l’occasion du Tiana's Showboat Jubilee, un événement spécial célébrant la sortie du Grand Classique dans les Parcs américains. Joué pendant dix semaines à partir du 26 octobre 2009 dans le Parc Magic Kingdom de Walt Disney World Resort, et du 6 novembre 2009 dans le Disneyland Park de Disneyland Resort, le spectacle montrait Tiana, Naveen, le Docteur Facilier, Louis et des danseurs défiler sur les rives de Liberty Square et de Frontierland, puis monter à bord du Liberty Belle Riverboat (en Floride) et du Mark Twain (en Californie) pour saluer le public sur des airs de jazz.

Tiana's Snowboat Jubilee
(Walt Disney World Resort)
Mickey's Soundsational Parade
(Disneyland Resort)

À Disneyland Resort, Louis défilait aux côtés de Tiana sur le char inspiré de La Princesse et la Grenouille lors de la Mickey’s Soundsational Parade (2011-2019). À Walt Disney World Resort, l’alligator apparaît lors du spectacle Mickey's Magical Friendship Faire joué depuis 2016 devant le château de Cendrillon dans le Parc Magic Kingdom. À Disneyland Paris, quelques rares spectateurs ont pu le croiser en juillet 2013 dans le cadre de l’événement Disney Dreamers Everywhere! en compagnie de Tiana, Naveen et le Docteur Facilier.

Mickey's Magical Friendship Faire
(Walt Disney World Resort)
Projet pour Tiana's Bayou Adventure
(Disneyland Resort et Walt Disney World Resort)

Fin 2024, Louis apparaît sous la forme d’un audio-animatronic dans la nouvelle attraction Tiana’s Bayou Adventure, issue d’une rethématisation de l’attraction Splash Mountain dans le Disneyland Park et le Magic Kingdom.

Grand amateur de jazz et de bons mets, Louis n’est assurément pas un alligator comme les autres. Reptile au grand cœur et grand émotif très douillet, le personnage à l'animation particulièrement soignée a su s’imposer comme un acolyte efficace et attachant comme le public n’en avait plus connu depuis longtemps.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.