Titre original :
Going Home
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de mise en ligne USA :
Le 04 août 2021 (Disney+)
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Jacob Frey
Musique :
Jake Monaco
Durée :
2 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Un jeune homme est confronté au changement chaque fois qu'il revient dans sa ville natale...

La critique

rédigée par
Publiée le 13 septembre 2021

Le Retour est un court-métrage des Walt Disney Animation Studios tiré de son programme intitulé Short Circuit.

La collection nommée Short Circuit est une proposition offerte aux animateurs des studios de Mickey afin d'imaginer des courts-métrages, plutôt courts (autour de 3 minutes), innovants aussi bien dans le fond que dans la forme, que cela soit d'un point de vue visuel ou technologique. Le but est clairement de permettre à une majorité d'artistes de pouvoir laisser parler leur imagination et leur créativité tout en proposant un contenu original. Diffusés dans un premier temps au cinéma El Capitan Theatre durant quelques jours (Flaques d'Eau, Programme d'Échange, Downtown, Jing Hua, Chansons à Chanter dans le Noir, Juste une Pensée, Va Chercher ! et Zenith le 12 août 2019 puis Goutte de Pluie, Cycles, Ju-Jitsu, Un Éléphant à la Maison, Un Éclair dans la Bouteille, La Course et Quel Toupet le 19 août 2019), les cartoons sont ensuite tous proposés au grand public sur la plateforme Disney+ le 24 janvier 2020 à l'exception notable de Chansons à Chanter dans le Noir qui arrive lui durant la deuxième fournée sur Disney+ le 4 août 2021 en même temps que La Traversée, Le RetourLe Numéro 2 pour Kettering et Le Barbare Dinosaurien.

Le Retour est réalisé par Jacob Frey. Né en Allemagne, il fait ses études à l'Académie du Film du Bade-Wurtemberg où il fait de nombreux stages. Diplôme en poche, il déménage aux États-Unis où il travaille chez Cartoon Network pour la série Le Monde Incroyable de Gumbal puis chez Illumination Mac Guff pour le film Comme des Bêtes, à chaque fois durant quelques mois. Il rentre finalement au sein des Walt Disney Animation Studios en 2014 et devient animateur sur Zootopie, Vaiana, la Légende du Bout du Monde, Ralph 2.0, La Reine des Neiges II, Raya et le Dernier Dragon et Encanto, la Fantastique Famille Madrigal. Il est promu ensuite responsable des personnages au sein des studios. Entre temps, il s'essaye à la réalisation chez Disney via le court-métrage Le Retour.

Le Retour est ainsi un cartoon incroyablement émouvant pour celui ou celle qui vit loin de sa ville natale ou de chez ses parents. Les visites sont ainsi espacées, souvent de plusieurs mois, ce qui fait que les changements se font plus vivaces et sautent aux yeux tout de suite. Les lieux de l'enfance, restés gravés dans les souvenirs, évoluent et ne restent pas figés dans le marbre comme tout lieu de vie qui bouge au fil du temps. Mais là où le court-métrage est vraiment déchirant, c'est dans sa conclusion. Naturellement, si les lieux changent, il en est de même des gens. Ils vieillissent évidemment. Tout le monde en fait s'en rend compte mais n'y pense jamais vraiment, où pas de façon aussi accélérée que dans Le Retour. Le récit met alors un coup au moral du spectateur qui ne peut que penser à sa propre expérience quand il retourne chez ses parents et remarque le temps qui passe inexorablement. Il sait qu'un jour, il vivra malheureusement la même chose que le personnage à l'écran...

D'un point de vue technique, Le Retour est aussi une belle réussite. Le cartoon en animation 3D a la bonne idée de faire promener à pied son personnage dans les rues de sa ville natale, de la sortie du tramway jusqu'à la maison de ses parents. Au fur et à mesure qu'il avance, tout change : les décors, ses habits, la météo. En deux minutes, ce sont ainsi plusieurs années qui défilent devant les yeux des spectateurs mais de façon intelligente. Le réalisateur propose en effet un élément de décor et montre comment il évolue sur deux ou trois saisons, puis il passe à un nouveau alors que le personnage avance toujours. Dans ce nouveau décor, le personnage fait un bon en arrière dans le temps pour revenir à la première saison au moment où il est descendu du tramway puis refait à nouveau une avance rapide dans le temps de deux ou trois saisons pendant qu'il reste sur ce nouveau décor. Et ainsi de suite... L'effet donne à la fois l'impression que le personnage avance via une démarche normale mais aussi que les changements tout autour de lui se font en accéléré. Le mélange de vitesse apporte à l'ensemble un dynamisme incroyable. Le compositeur Jake Monaco, qui a déjà fait la musique du film Flora & Ulysse ou du court-métrage Out, apporte ici beaucoup de mélancolie au cartoon, le rendant encore plus touchant. Ainsi entre les images et la mélodie, il est difficile pour le public de ne pas avoir une larme à l'œil quand arrive le clap de fin.

Le Retour est un court-métrage particulièrement touchant qui sait parfaitement retranscrire un vécu aussi sincère que poignant.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.