Hélios
Date de création :
Le 27 juin 1997
Nom Original :
Helios
Créateur(s) :
Dave Kupczyk
Jean-Luc Ballester
David Alan Zaboski
Apparition :
Cinéma
Télévision

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Publié le 13 janvier 2022

Avec Hercule, leur 35e grand classique animé, les studios Disney offrent aux spectateurs une sympathique plongée au cœur de la mythologie grecque. Les divinités sont alors évidemment de la partie, à l’image d’Hélios, le dieu du Soleil personnifié.

Hélios ou l'incarnation du Soleil

Alter ego de Sol chez les Romains et souvent confondu avec Apollon, le dieu des arts et de la lumière, Hélios est dans la mythologie grecque l’incarnation du Soleil. Dieu mineur, il est le fils des Titans Hyperion et Théia qui enfantèrent également Séléné, la Lune, et Éos, l’Aurore.
D’une grande beauté, Hélios est souvent représenté coiffé d’une couronne rappelant la forme de l’astre solaire entouré de ses rayons lumineux. Ramené sur le devant la scène au IVe siècle grâce à Julien, le dernier empereur romain païen qui souhaite à l’époque revenir aux anciennes pratiques religieuses, le dieu conduit toute la journée durant un char doré tiré par quatre coursiers, Pyrois, Éuos, Éthion et Phlégion. Dans Les Deipnosophistes, Athénée de Naucratis note qu’il débute son voyage près du jardin des Hespérides. Traversant le ciel, il contourne alors Océan avant de se rendre en Éthiopie pour la nuit. Grâce à cette course, le Soleil se lève quotidiennement sur le monde des Hommes.


Buste d'Hélios, Musée archéologique de Rhodes.

Source de lumière et de vie, Hélios est décrit par Homère comme un « dieu portant la joie dans le cœur des Hommes ». Sa représentation la plus célèbre demeure le célèbre colosse de bronze édifié au début du IIIe siècle av. J-C. à l’entrée du port de Rhodes, la plus grande île du Dodécanèse, au sud-est de la mer Égée, dont Hélios était le dieu tutélaire. Sculptée par Charès de Lindos en souvenir de la résistance des Rhodiens face au général macédonien Démétrios 1er Poliorcète, la statue, d’une hauteur de plus de trente mètres, comptait parmi les Sept Merveilles du monde. Un séisme d’une rare violence provoqua finalement sa destruction vers 226 av. J.-C.. Sa reconstruction fut alors interdite par un oracle. Les morceaux encore debout, les pieds, les tibias et les genoux, furent à leur tour démantelés près de huit-cents ans plus tard, vers 654, lors d’une expédition arabe dirigée par le calife Mu ‘awiya 1er.


Le Colosse de Rhodes, gravure de Maarten van Heemskerck, XVIe siècle.

Également vénéré à Argos, Hermione, à Sicyone et même en Égypte, Hélios est réputé pour sa capacité à tout voir. Dans L’Odyssée, Homère raconte que c’est lui qui dénonce Aphrodite à son mari, Héphaïstos. La déesse de la beauté le trompe en effet avec Arès. Découvrant donc le pot-aux-roses grâce à Hélios, le dieu de la forge piège alors les deux amants dans un filet magique afin de les humilier devant toute l’Olympe. Toujours dans L’Odyssée, Homère évoque par ailleurs le bétail sacré d’Hélios. Rassemblé sur l’île de Thrinacie, l’actuelle Sicile, il est constitué par sept troupeaux de cinquante brebis auxquels s’ajoutent sept troupeaux de génisses gardées précieusement par les nymphes Lampétie et Phaéthuse. Immortelles, certaines bêtes sont bientôt capturées et mangées par Ulysse et son équipage qui meurent de faim. Fou de rage, Hélios menace Zeus d’emporter le soleil aux Enfers s’il ne venge pas cet affront. Armé de son foudre, le roi des dieux détruit alors le navire d’Ulysse et laisse périr l’ensemble de son équipage.


Hélios en provenance de Troie, Métope en marbre,
vers 390 av. J.-C., Musée de Pergame, Berlin.

Présent dans de nombreux mythes, Hélios multiplie les conquêtes, notamment Rhodé, l’une des filles de Poséidon associée à l’île de Rhodes. Lors de sa liaison avec Athéna, il donne naissance aux Corybantes, des jeunes hommes en armures dansant en l’honneur de Cybèle, la déesse de la nature sauvage. Avec la naïade Aéglé, Hélios enfante les Charites : Aglaé (la Splendeur), Euphrosyne (l’Allégresse) et Thalie (l’Abondance). Avec la nymphe Nééra, il donne le jour aux sœurs Lampétie et Phaéthuse. Avec l’océanide Ocyrhoé, il crée Phasis, une divinité fluviale du Colchide, à l’est de la mer Noire. De son amour avec l’océanide Clymène, naissent Lampétie, la mère de la sorcière Circé, et les Héliades (les Enfants du Soleil) : Éthérie, Hélia, Mérope, Phœbé, Dioxippe, Églé et Astrie. Hélios et Aéglé sont aussi les parents de Phaéton. Parfois présenté comme le fils d’Apollon, le jeune dieu tente un jour de conduire le char de son père. Perdant le contrôle de l’engin, il embrase alors par accident le ciel et la terre. Zeus intervient bientôt et le tue en lançant sur lui la foudre.


Le Midi, Hélios, huile sur toile de Raphael Mengs,
vers 1765,
Palais de la Moncloa, Madrid.

Hélios est enfin épris de l’océanide Clytie. Il l’abandonne cependant pour offrir son amour à une mortelle, Leucothoé. Pour se venger, Clytie prévient alors le père de cette dernière, Orchamos, qui décide de punir sa fille en l’enterrant vivante. Hélios tente alors de sauver son aimée en arrosant la terre d’un nectar parfumé... En vain. Débarrassée de sa rivale, Clytie n’obtient toutefois pas ce qu’elle désire. Hélios n’éprouve plus que du dégoût pour elle. Désespérée à l’idée d’avoir perdu l’amour de sa vie, Clytie s’assoit nue sur un rocher et reste là neuf jours à contempler Hélios qu’elle ne perd pas du regard. Victime de la faim, de la soif et de la brulure des rayons du Soleil, elle se transforme finalement en tournesol...

Hélios, simple figurant chez Disney

Dans Hercule, Hélios est, comme la plupart des dieux de l’Olympe, un simple figurant dont les apparitions demeurent particulièrement fugaces. Il est ainsi présent sur la montagne sacrée au milieu de la foule des divinités invitées pour assister à la présentation d’Hercule par Zeus et Héra. Une coupe à la main, il est alors en pleine discussion avec Athéna Niké, la déesse de la victoire reconnaissable à sa couronne de lauriers en or et à sa paire d’ailes gigantesque.

Visible ensuite aux côtés de Perséphone, la fille de Déméter, Hélios est, comme ses congénères, sous le charme du bébé Hercule qui manque cependant de le pulvériser en jetant vers lui l’un des foudres de son père.

Dix-huit ans plus tard, Hélios est de retour dans l’intrigue, toujours de manière très sporadique. Après la conquête de l’Olympe par Hadès et les Titans, il est, comme les autres dieux, fait prisonnier. Heureusement, Hercule arrive à temps pour sauver tout le monde et détrôner le dieu des Enfers, renvoyé dans son royaume de ténèbres. La victoire acquise, Hélios est là pour saluer comme il se doit le retour du héros sur l’Olympe.

La Conception du personnage

L’apparence graphique d’Hélios se rapproche beaucoup des représentations antiques du dieu. Dans Hercule, il apparaît ainsi sous les traits d’un jeune homme joufflu à la peau violette. Vêtu d’une toge jaune et beige, un diadème rouge autour de la tête, il possède une longue chevelure blonde, hirsute, dont certaines mèches rappellent la forme des rayons du soleil.

Comme celle des autres dieux figurants de l’Olympe, l’animation d’Hélios est supervisée par Dave Kupczyk, Jean-Luc Ballester et David Alan Zaboski.
Né le 21 mai 1964 à Woodstock, au Canada, Dave Kupczyk suit les cours du Sheridan College de Toronto d’où il sort diplômé en animation en 1987. Après une participation à la série animée The Care Bears, il travaille entre 1988 et 1992 pour les Don Bluth Animation Studios sur Charlie, Mon Héros, Rock-O-Rico et Poucelina. Il passe ensuite chez Turner Pictures où il est engagé sur Richard au Pays des Livres Magiques et Danny, le Chat Superstar. En 1933, Dave Kupczyk rejoint les studios Disney et collabore à la production de Pocahontas, une Légende Indienne, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule et Mulan, des films pour lesquels il anime John Smith, Esméralda, les dieux, Chien-Po et Ling. Animateur pour Fantasia 2000 et artiste visuel sur La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers, il quitte Disney en 1998 pour les studios Dreamworks, S.K.G.. Il anime alors Chel dans La Route d’Eldorado et Spirit dans Spirit, l’Étalon des Plaines. Chez Sony Imageworks de mars à septembre 2001, il œuvre sur les effets visuels de Spider-Man puis sur Les Supers Nanas pour le compte de Cartoon Networks. Entre 2002 et 2006, il participe en freelance à la création d’Ozzy & Drix, Kangaroo Jack: G’Day U.S.A., Les Bébés Looney Tunes, Batman, Aquaman, Lone Ranger pour Warner Bros. Dave Kupczyk est enfin au générique de Wolverine et les X-Men, The Goode Family, Ultimate Spider-Man et Bug! Une Production Looney Tunes. Enseignant à l’Institut CalArts entre 2001 et 2004, il revient chez Disney Television Animation où il travaille sur la série La Loi de Milo Murphy. Dave Kupczyk est en lice pour l’Annie Award du Meilleur animateur en 2001.

Dave Kupczyk
Jean-Luc Ballester
David Alan Zaboski

Jean-Luc Ballester est l’un des artistes de Walt Disney Animation France, le studio ouvert par Disney à Montreuil, dans la région parisienne. En tant qu’animateur ou intervalliste, il travaille alors sur Winnie l’Ourson : Noël à l’Unisson, Dingo et Max, Mickey Perd la Tête, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule, Tarzan, Kuzco, l’Empereur Mégalo, Atlantide, l’Empire Perdu, Le Livre de la Jungle 2 et Lorenzo. Jean-Luc Ballester est également crédité au générique du (Le) Chat du Rabbin.
David Alan Zaboski entre chez Disney à la fin des années 1980. Il travaille alors comme intervalliste sur La Belle et la Bête puis Aladdin. Promu au poste d’animateur, il se charge parmi d’autres des personnages de John Smith, de Phoebus, des dieux et participe à la production de la séquence de L’Oiseau de Feu dans Fantasia 2000. Après son départ des studios Disney, il collabore à la création d’Osmosis Jones, Stuart Little 2, Les Looney Tunes Passent à l’Action, Unforgotten: The Story of Paul Pender.

Les Autres Apparitions d'Hélios

Contrairement à d’autres dieux figurants dans Hercule, le personnage d’Hélios n’est pas à proprement parler repris dans la série animée dérivée du long-métrage.


Hercule, la Série

Toutefois, dans l’épisode Hercule et le Héros d’Athènes, une courte séquence montre un bref instant le légendaire Colosse de Rhodes. Sculpture à l’effigie d’Hélios, la statue possède cependant une apparence très différente de celle du dieu visible dans Hercule. Les téléspectateurs apprennent alors que le Colosse, splendide, a en réalité été brisé par Hercule alors qu’il prenait la pose avec ses amis près du célèbre monument !

Simple figurant, Hélios fait partie de la liste pléthorique de personnages d’Hercule qui offre au film une qualité visuelle incomparable.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.