Titre original :
Crosswalk
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de mise en ligne USA :
Le 04 août 2021 (Disney+)
Genre :
Animation 2D / Animation 3D
Réalisation :
Ryan Green
Musique :
Jake Monaco
Durée :
2 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Un piéton trouve le courage de traverser à un passage piéton alors qu'il n'y a pas de trafic mais que le feu de signalisation est encore rouge...

La critique

rédigée par

La Traversée est un court-métrage des Walt Disney Animation Studios tiré de son programme intitulé Short Circuit.

La collection nommée Short Circuit est une proposition offerte aux animateurs des studios de Mickey afin d'imaginer des courts-métrages, plutôt courts (autour de 3 minutes), innovants aussi bien dans le fond que dans la forme, que cela soit d'un point de vue visuel ou technologique. Le but est clairement de permettre à une majorité d'artistes de pouvoir laisser parler leur imagination et leur créativité tout en proposant un contenu original. Diffusés dans un premier temps au cinéma El Capitan Theatre durant quelques jours (Flaques d'Eau, Programme d'Échange, Downtown, Jing Hua, Chansons à Chanter dans le Noir, Juste une Pensée, Va Chercher ! et Zenith le 12 août 2019 puis Goutte de Pluie, Cycles, Ju-Jitsu, Un Éléphant à la Maison, Un Éclair dans la Bouteille, La Course et Quel Toupet le 19 août 2019), les cartoons sont ensuite tous proposés au grand public sur la plateforme Disney+ le 24 janvier 2020 à l'exception notable de Chansons à Chanter dans le Noir qui arrive lui durant la deuxième fournée sur Disney+ le 4 août 2021 en même temps que La Traversée, Le Retour, Le Numéro 2 pour Kettering et Le Barbare Dinosaurien.

La Traversée est réalisé par Ryan Green. Né en 1976 en Pennsylvanie, il débute sa carrière en 2003 en travaillant dans de nombreux studios de Nickelodeon Studios à Cartoon Network Studios en passant Warner Bros. Animation. En 2009, il devient un artiste freelance spécialisé dans le storyboard et participe notamment aux films d'Illumination, Le Lorax et Moi, Moche et Méchant 2. En 2010, il rentre chez DisneyToon Studios où il se voit chargé des storyboards des films Clochette et le Secret des Fées, Clochette et la Fée Pirate, Planes 2 et Clochette et la Créature Légendaire ainsi que du moyen-métrage Clochette et le Tournoi des Fées. Il intègre finalement les Walt Disney Animation Studios en 2013 pour œuvrer sur les histoires de Zootopie, Vaiana, la Légende du Bout du Monde, Ralph 2.0, La Reine des Neiges II, Raya et le Dernier Dragon et Encanto, la Fantastique Famille Madrigal. La Traversée représente ainsi sa première incursion en qualité de réalisateur.

Ryan Green a eu l'idée de La Traversée alors qu'il attendait à un passage piéton, réalisant le temps qu'il perdait. Ce constat recoupait aussi l'une de ses réflexions sociétales où il mettait en opposition la liberté individuelle face aux contraintes et devoirs d'une vie en collectivité. Les feux de signalisation représentent ainsi les règles que chacun se doit de suivre pour garantir un environnement urbain sécurisé. Et si ces contraintes sont nécessaires dans l'absolu, leur généralisation frôle parfois à l'absurde comme le fait d'attendre, pour un piéton, qu'un feu passe au vert alors qu'aucune voiture ne se présente sur la route. Culturellement, ce genre de réflexion parle beaucoup plus aux Américains qui ont tendance à suivre bien plus les règles qu'aux Français, Parisiens en tête, qui eux s'en affranchissent sans aucun scrupule. Souvent même, les "Gaulois réfractaires" ne prennent même pas la peine de traverser sur un passage piéton, préférant emprunter le chemin le plus court, c'est-à-dire n'importe où dans la rue.

D'un point de vue technique, La Traversée mélange animation 2D et 3D. La 2D est présente juste au début du court-métrage, avant l'écran titre, afin de s'amuser du processus d'évolution de l'homme moderne : des premiers brins d'ADN aux dinosaures pour arriver à l'individu qui attend sagement au passage piéton. L'animation 3D, quant à elle, offre un aspect qui fait beaucoup penser à de l'animation image par image, donnant ainsi un style particulier au court-métrage, dans sa texture qui fleure bon la pâte à modeler avec son mouvement un peu saccadé. Le récit est, pour sa part, assez dynamique avec la bonne idée de personnifier le feu de signalisation, lui donnant une personnalité taquine vis-à-vis du personnage humain, se moquant de lui et en jouant avec ses nerfs. Il y a un côté improbable où le héros se doit d'évoluer jusque dans ses gênes pour trouver la force d'enfreindre enfin les règles et trouver le courage et la force de désobéir aux ordres données par le feu (et à travers lui par la société tout entière et son éducation). Son exploit le transforme, à ses propres yeux, en super-héros même si le final va vite, et ironiquement, le faire déchanter.

La Traversée est un cartoon amusant mais dont les Français ne comprendront pas forcément la frustration du personnage, ne s'embarrassant pas de ce genre de considération...

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.