Dossiers » Expositions & Visites » Disney Autour du Monde
Expositions & Visites » Disney Autour du Monde

Dans les Pas de Disney... à Londres

L'article

rédigé par
Publié le 10 septembre 2017

Avec Los Angeles, New York, Rome et Paris, Londres est certainement l’une des villes les plus représentées au cinéma. Les pionniers comme Alfred Hitchcock y ont posé leurs caméras dès la première moitié du XXe siècle. Les 39 Marches, Le Crime Était Presque Parfait, La Guerre des Mondes, My Fair Lady, Le Loup-Garou de Londres, Le Secret de la Pyramide, Oliver Twist, Shakespeare in Love, V pour Vendetta, Le Prestige, les films de la saga James Bond et de la saga Harry Potter font ainsi partie des classiques dont l’action se situe tout ou en partie dans la capitale anglaise. Et les studios Disney ne sont pas en reste. Walt, dès la fin des années 1940, fonde, en effet, une filiale à Londres pour filmer ses premiers longs-métrages en prises de vues réelles. Avec Lillian, il visite par ailleurs à de très nombreuses reprises la ville qui apparaît dans plusieurs de ses opus à l’instar de Peter Pan et Mary Poppins.


Chronique Disney organise donc une petite visite de la métropole londonienne, sur les traces de Walt Disney et de son œuvre…

Remarque : La liste de sites proposée ici est indicative et non exhaustive. Les informations sont à jour au moment de la rédaction de l'article.

Un peu d’histoire…

C’est en juin 1935 que Walt Disney découvre Londres. Inscrit sur la liste des passagers du SS Normandie avec sa femme Lillian, son frère Roy Oliver et l’épouse de ce dernier Edna, c’est la première fois que le cinéaste revient en Europe, seize ans après la fin de la Première Guerre mondiale au cours de laquelle il avait servi comme ambulancier en France. Submergé dès son arrivée par une foule de fans venus pour lui serrer la main et obtenir un autographe, Disney n’est pas un inconnu dans la capitale anglaise. Ses cartoons, bien entendu, triomphent sur les écrans depuis des années. Les journaux publient aussi chaque semaine les planches de bande dessinée mettant en scène Mickey. Les studios ont par ailleurs une filiale sur place, la Mickey Mouse Ltd. créée dès juillet 1933 et administrée par Cyril James et Eddie Davis. Installés à l’hôtel Grosvenor House, les deux couples visitent Londres et le Royaume-Uni pendant une douzaine de jours, découvrant notamment les palais de Buckingham et de St. James, l’hippodrome d’Ascot, le zoo ou encore Oxford.

En 1946, quelques semaines après la première de Mélodie du Sud, Walt et Lillian sont de retour à Londres accompagnés de leur fille Sharon et de quelques collaborateurs des studios Disney. Tous découvrent la capitale anglaise qui se reconstruit après la Seconde Guerre mondiale et le terrible Blitz. Pour soulager l’esprit des Anglais et leur redonner du baume au cœur, c’est d’ailleurs à Londres que Disney avait souhaité organiser la première européenne de Bambi en 1942. Pendant ces quelques jours de vacances à l’hôtel Savoy, Walt profite de sa présence en Angleterre pour débuter ses recherches sur The Little People, un livre d’H. T. Kavanagh sur les farfadets.

Trois ans plus tard, en juin 1949, cette fois en qualité de producteur de films live, Walt Disney, accompagné de sa femme et de ses filles Diane et Sharon, retrouve Londres. Logé à l’hôtel Dorchester, il est en effet venu pour superviser L’Île au Trésor, premier film en prises de vues réelles de son label tourné aux studios Denham et financé grâce aux recettes de ses précédentes fictions bloquées au Royaume-Uni. Rencontrant le metteur en scène Byron Haskin, Walt et les siens en profitent également pour se livrer à un petit retour aux sources. Les Disney seraient en effet originaires de Normandie et après l’invasion de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant au XIe siècle, les lointains ancêtres de la famille se seraient installés dans le village de Norton Disney, dans le Lincolnshire. Retrouvant un gisant sur lequel le nom de « Disne » est gravé, Walt ne peut cacher son émotion.

Bénéficiant désormais d’équipes à Londres, Disney poursuit son incursion dans la production de films live avec Robin des Bois et ses Joyeux Compagnons, La Rose et l’Épée et Échec au Roi, la dernière oeuvre mise au point en Angleterre avant la fermeture des bureaux londoniens et le rapatriement de toute la filiale de prises de vues réelles à Los Angeles. La capitale anglaise accueille par ailleurs dans le même temps la première mondiale d’Alice au Pays des Merveilles organisée le 26 juillet 1951 au Leicester Square Theatre où Walt est présent aux côtés de Kathryn Beaumont. Moins d’un an plus tard, c’est Robin des Bois et ses Joyeux Compagnons qui est présenté à son tour dans le cinéma londonien au cours d’une soirée de charité à laquelle Disney participe une fois encore avec une partie du casting.

Durant toute sa vie, Walt Disney et son épouse Lillian ont arpenté les rues de Londres durant leurs séjours en Europe. Ils adorent cette ville que le jeune public américain découvre le 17 octobre 1955 dans la partie What I Want to Be diffusée dans le Mickey Mouse Club et durant laquelle le jeune correspondant anglais Dirk Metzger visite Covent Garden, Bushy Park et le refuge pour animaux de Battersea. À partir de 1957, les époux Disney se rendent sur le Vieux continent deux, trois, quatre fois par an, à chaque fois avec une escale à Londres où une nouvelle filiale des studios est ouverte en 1958 pour superviser le tournage du (Le) Troisième Homme sur la Montagne et des autres productions dont l’action se situe en Europe à l’image de La Vie de Beethoven. Au cours de ses voyages dans la capitale anglaise, le cinéaste noue repos et travail. En 1959, il rencontre notamment P. L. Travers avec qui il négocie les droits de Mary Poppins. En 1960, il se rend dans le magasin Selfridges où a été installée l’exposition The Art of Animation. En 1961, il visite le tournage des (Les) Enfants du Capitaine Grant. En 1965, au cours de l’un de ses ultimes voyages, il apprend même qu’une rue et une place portent son nom, Disney Street et Disney Place. Désireux d’en savoir plus, il se rend sur place et découvre une ruelle qui, après s’être appelée Harrow’s Dunghill, la « rue du fumier », a été rebaptisée Disney Street en hommage à un philanthrope des années 1860…

Les monuments…
  • « C’est là-bas Wendy, la deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin ». En 1953, Peter Pan, Wendy et ses deux frères Jean et Michel survolent Londres dans le classique Peter Pan et se servent de la célèbre Tour horloge du Palais de Westminster pour prendre leur élan vers le Pays Imaginaire. Bâtiment emblématique de la ville, celle que tout le monde appelle Big Ben, un nom en réalité emprunté à l’énorme cloche de 13,5 tonnes placée en son sommet, est sans conteste le monument qui représente le mieux Londres, pour ne pas dire le Royaume-Uni tout entier. Construite entre 1843 et 1859, elle domine la ville du haut de ses quatre-vingt-seize mètres. Rebaptisée Tour Elisabeth à l’occasion du jubilé de diamant d’Elisabeth II en 2012, elle est également chez Disney le théâtre du combat final opposant Basil et le professeur Ratigan, les deux antagonistes de Basil, Détective Privé qui s’affrontent au cœur des rouages de l’horloge dans une scène grandiose conçue par les artistes de Disney qui, pour la première fois, utilisent l’animation assistée par ordinateur. Surnommée Big Bentley, Big Ben est également au centre de la partie londonienne de Cars 2, la tour servant à retenir captifs la dépanneuse Martin et les espions Finn McMissile et Holley Shiftwell. Le stupide professeur Doofenshmirtz tente par ailleurs de dérober la tour horloge dans un épisode de Phineas et Ferb. Enfin, le tintement de la cloche réveille les plus vils instincts de Cruella d'Enfer dans 102 Dalmatiens.

  • Basil, Détective Privé fait partie de la longue liste des films très British des studios Disney dont l’action se déroule à Londres. Inspiré de l’œuvre d’Eve Titus et Paul Galdone qui se sont amusés à livrer une version de Sherlock Holmes dans le monde des souris, l’action se déroule durant l’ère victorienne, au cœur du Royaume des souris dont le centre de gravité tourne autour du célèbre Palais de Buckingham où trône la reine Mousetoria, alter ego « souricienne » de Victoria. Construit à partir de 1703 par le duc de Buckingham, Buckingham Palace est acquis par le George III qui, à la fin du XVIIIe siècle, l’utilise comme siège du pouvoir au même titre que le Palais de Saint James. Installé au cœur de Londres, le manoir devenu palais est, comme Big Ben, présent dans une version « motorisée » dans Cars 2. Également visité dans le film La Course au Trésor avec Jodie Foster, Buckingham est par ailleurs le théâtre de l’une des principales scènes d’action de Benjamin Gates et le Livre des Secrets au cours de laquelle le héros, dont la famille semble impliquée dans le meurtre d’Abraham Lincoln, s’introduit dans les appartements privés de la reine pour examiner son bureau et trouver les preuves de l’innocence de son ancêtre.

  • Poursuivi par les sbires de Mitch Wilkinson, Benjamin Gates arpente les rues de Londres. Il traverse notamment la Tamise en empruntant le Southwark Bridge, l’un des pont de Londres reliant la City à Southwark. En arrière plan, le public découvre alors Tower Bridge, le pont basculant de la capitale anglaise ouvert en 1894 et qui est survolé par Peter Pan, Wendy et ses frères dans le classique de 1953 et l'attraction de Disneyland Peter Pan's Flight, mais également par le Professeur Ratigan qui, pour alléger le poids de son dirigeable et accélérer sa fuite, sacrifie son acolyte Fidget, la chauve-souris handicapée précipitée malgré elle dans le fleuve.

  • À deux pas de Tower Bridge, la célèbre Tour de Londres qui donne son nom au pont avec, au centre de l’édifice, la célèbre Tour blanche aperçue lors du survol de la ville par les enfants Darling et Peter Pan, ainsi qu’au début de Pocahontas, une Légende Indienne lorsque le gouverneur Ratcliffe embarque à bord du Susan Constant à destination de l’Amérique. Juste à côté, la Tour Martin abrite les joyaux de la couronne que Catox tente de dérober dans l’épisode SOS Fantôme à Tac de la série Tic et Tac - Rangers du Risque.

  • La course-poursuite aérienne entre Basil et le Professeur Ratigan emporte les deux antagonistes dans le ciel de Londres, sous les yeux (ou plutôt l’œil !) du célèbre amiral Nelson, dont la statue trône sur la colonne haute de quarante-quatre mètres élevée entre 1840 et 1843 au centre de Trafalgar Square. Au nord de la célèbre place du quartier de Westminster que Roger Radcliff dévale à vélo dans Les 101 Dalmatiens, la National Portrait Gallery offre aux visiteurs de découvrir les visages des anglais les plus célèbres depuis l’ère élisabéthaine à l’époque actuelle. Aux côtés d’Elizabeth 1ère, de Shakespeare, d’Henry VIII, de la reine Victoria, de Charles Darwin, de la princesse Diana ou de la reine Elisabeth II, trônent ainsi des auteurs comme Charles Dickens et Roald Dahl qui ont respectivement inspiré aux studios Disney des films comme Le Noël de Mickey et Le BGG - Le Bon Gros Géant, des acteurs Jeremy Irons, la voix de Scar dans Le Roi Lion, et Tom Hiddleston, l’interprète de Loki dans les films Marvel, ou encore de Dame Judi Dench, la voix de Mrs Caloway dans La Ferme se Rebelle et Dame Maggie Smith, la Mère Supérieure de Sister Act.

  • « Le jour s’est levé sur les marches de Saint-Paul… ». Autre film mythique des studios Disney, Mary Poppins de Robert Stevenson. Triomphe de 1964 couronné par cinq Oscars, le classique propose lui aussi une superbe image du Londres des années 1910 et offre au public de purs moments de tendresse et d’émotion. Parmi eux, la séquence du coucher des enfants Banks durant laquelle la célèbre nounou interprétée par Julie Andrews chante la complainte d’une vieille femme qui, assise sur les marches de la cathédrale Saint-Paul, encourage les badauds à nourrir chaque jour les oiseaux. Également survolée par les enfants Darling dans Peter Pan, l'édifice achevé en 1710, près de cinquante après la destruction de l’ancien bâtiment emporté durant le grand incendie de 1666, est l’un des bijoux de la capitale anglaise. Il est située au cœur du quartier de la City où se trouve l’établissement bancaire pour lequel travaille George Banks, le père de Jeanne et Michael qui, malgré eux, provoquent une crise sans précédent lorsqu’ils refusent de céder leur argent pour le mettre sur un compte. Humilié, monsieur Banks repasse près de Saint-Paul avant d’aller affronter le courroux de ses patrons...

  • Lorsqu’en 1942, Walt Disney décide d’organiser la première londonienne de Bambi à Londres, il souhaite offrir un peu de joie de vivre à l’Angleterre qui est la seule grande démocratie européenne à encore résister au joug nazi. Hitler et ses troupes, en effet, continuent la lutte contre la Grande-Bretagne, le roi George VI et le gouvernement de Winston Churchill refusant tout net de capituler ou de négocier. L’Allemagne nazie abat alors sur Londres et les principales villes du pays une pluie de bombes qui tombent sans discontinuer jour et nuit. C’est le Blitz en particulier montré dans Vaillant - Pigeon de Combat !, Le Monde de Narnia, Chapitre 1 : Le Lion, La Sorcière Blanche et l’Armoire Magique ou dans Peter Pan 2 : Retour au Pays Imaginaire. Les petits londoniens sont séparés de leur famille et envoyés dans la campagne anglaise. Le métro devient un lieu de refuge. Churchill, ses ministres et l’état-major s’enterre dans le War Room Cabinet installé dans les sous-sols de White Hall. Aujourd’hui devenu un musée, l’endroit est le témoin de cette époque tragique pour l’Angleterre. Rendant hommage au premier ministre courageux qui a promis à ses concitoyens de gagner la guerre malgré toutes les souffrances, les Churchill War Rooms offrent aux visiteurs une plongée au cœur de la vie de ce dernier. Une table interactive placée au centre du Churchill Museum permet notamment de revivre les grands évènements qui se sont passés durant son existence. Une évocation de la sortie de Dumbo aux États-Unis en octobre 1941 puis au Royaume-Uni en février 1942 est ainsi présente, l’ombre du petit éléphanteau volant planant sur la table.

  • Après une visite des Churchill War Rooms, les amateurs de musées seront comblés avec notamment un passage par le British Museum où sont rassemblées des centaines de merveilles de l’Antiquité. Parmi elles, de nombreux vases grecs représentant les travaux d’Hercule et dont les artistes de Disney se sont notamment inspirés pour le classique de 1997.

  • Le Museum d’Histoire naturelle est également à sa manière une expérience disneyenne. Le majestueux bâtiment orné de sculptures représentant des centaines d’espèces d’animaux du monde entier a été le lieu de tournage d’Objectif Lotus, le film de 1975 réalisé par Robert Stevenson avec Peter Ustinov et Helen Hayes. Véritable parc d’attraction à faire pâlir le Museum de Paris, le musée d’histoire naturelle de Londres rend hommage aux animaux que les studios Disney ont notamment mis en scène dans la collection des True-Life Adventures. Mentionnant le cochon tirelire Bayonne de Toy Story dans l'une de ses vitrines, l'endroit offre également une plongée au cœur du monde des dinosaures avec de nombreux automates. Un mur de la section paléontologique évoque par ailleurs les fictions ayant pour personnages centraux des dinosaures. Dans la liste, des séries comme Les Pierrafeu et Denver le Dernier Dinosaure, mais également des films comme Jurassic Park, King Kong, L’Âge de Glace 3 : Le Temps des Dinosaures, Voyage au Centre de la Terre et Dinosaure, le long-métrage de Disney produit en 2000.

Les parcs et jardins…
  • Plus grand parc du centre de la ville, Hyde Park est le poumon vert de Londres. Créé en 1637, le jardin de plus de cent quarante hectares est le lieu où les londoniens aiment se promener, faire du sport, entendre les perruches chanter, nourrir les écureuils, flâner sur la Serpentine, écouter les orateurs prendre la parole au Speaker’s Corner… En 1951, le classique Alice au Pays des Merveilles débute dans un parc semblable. Alice, assise sur la branche d’un arbre planté le long d’un cours d’eau tranquille, écoute avec lassitude la leçon d’histoire de sa sœur. Préférant jouer avec sa chatte Dinah, elle se met alors à divaguer, apercevant soudain un lapin blanc avec une montre qu’elle décide de suivre jusqu’au pays des merveilles.

  • À l’ouest de la Serpentine, s’étendent les Kensington Gardens. Couvrant cent dix hectares, les jardins appartenaient autrefois au palais de Kensington, l’une des résidences royales de la ville. Autre poumon vert de Londres, le parc sert de cadre à Peter Pan in Kensington Gardens, le prélude de Peter Pan écrit par James Matthew Barrie. En hommage à l’auteur et à son œuvre, une statue de Peter est nichée au cœur d’un bosquet sur le bord de la rivière. Représentant le héros debout sur un piédestal sur lequel grimpe des lapins et des écureuils, la statue en bronze est l’œuvre de Sir George Frampton qui l’a sculptée en 1912. Commandée par Barrie lui-même, elle est placée dans les jardins de Kensington en secret dans la nuit du 30 avril 1912 pour que les enfants, à leur réveil, imaginent qu’elle a été déposée là par des fées. Elle est dévoilée le 1er mai. Walt Disney découvre la statue lors de l’un de ses séjours à Londres en juin 1951. Il est filmé en train de nourrir les oiseaux au pied de l’œuvre, les images étant ensuite diffusées dans The Peter Pan Story, une émission spéciale proposée à la télévision américaine en 1952.

  • Au nord-ouest de Londres, Regent's Park compte parmi les parc royaux de la ville. Parcouru de superbes parterres de fleurs, il abrite notamment le zoo de Londres. Au sud, les promeneurs peuvent découvrir Baker Street et Madame Tussauds. Chez Disney, c'est dans ce parc que Roger Radcliff et la charmante Anita se rencontrent, précipités dans l'eau par leurs dalmatiens Pongo et Perdita dans Les 101 Dalmatiens, le classique animé de 1961. Au nord de Regent's Park, la colline de Primerose Hill surplombe Londres : Pongo, désemparé après le rapt de ses petits, y lance un appel à l'aide lors de l'aboiement du soir.

  • Dans l'adaptation live des (Les) 101 Dalmatiens produite en 1996, c'est cette fois dans le lac de St James' Park, à quelques mètres de Buckingham Palace et du palais de St James, que Roger et Anita se rencontrent.

  • Le parc royal et le musée maritime de Greenwich, situé sur la rive sud de la Tamise, à l’est du Grand Londres, est au cœur de la séquence finale de Thor : Le Monde des Ténèbres au cours de laquelle le dieu nordique affronte Malekith, seigneur des elfes noirs, qui compte profiter de la position stratégique du site pour répandre les ténèbres sur les Neuf royaumes. Egalement à Greenwich, est ancré le célèbre voilier Cutty Sark. Lancé en direction de la Chine et de l'Océanie en 1869, le superbe trois mâts apparaît dans Le Cow-boy Capitaine du Cutty Sack, le troisième épisode de La Jeunesse de Picsou, la célèbre bande dessinée de Don Rosa créée en 1992.

Les bonnes adresses…
  • Disney Street et Disney Place : découvertes par Walt Disney et sa femme Lillian en 1965, la rue et la place portent en réalité le nom d’un riche philanthrope de Londres honoré au milieu du XIXe siècle. Implantées dans le quartier de Southwark et coincées entre Redcross Way et Bourough High Street, la rue et la place sont au cœur d’un quartier plutôt dégradé, certains diront miteux. Disney lui-même s’était montré étonné de la qualité de vie dans le coin. En plaisantant, il avait alors émis l’idée qu’une rue qui porte son nom, comme Disneyland, mériterait d’être franchement nettoyée et rafraîchie ! Le message aurait été à l’époque transmis au maire de Londres !

  • 3 Queen Caroline Street, Hammersmith : le siège de The Walt Disney Company Limited, la filiale anglaise de The Walt Disney Company, et de The Walt Disney Company EMEA, la filiale en charge du marché européen, africain et du Moyen-Orient.

  • 53 Park Lane, Mayfair : l’adresse de l’hôtel Dorchester, un palace cinq étoiles dans lequel les Disney ont séjourné durant certains de leurs séjours à Londres.

  • The Strand : l’adresse de l’hôtel Savoy, un autre palace londonien dans lequel les Disney avaient leurs habitudes.

  • 221b Baker Street : l’adresse fictive de Sherlock Holmes dans le quartier de Marylebone, dans le nord de Londres, où réside également Basil, le célèbre détective privé ! Dans l’épisode Docteur Jekyll et Mister Picsou de la série La Bande à Picsou, le canard le plus riche du monde évolue également dans l’univers de Sherlock Holmes.

  • Bloomsbury Street : à deux pas du British Museum, dans le quartier de Candem, la rue où vit la famille Darling dans Peter Pan.

  • 17 Cherry Tree Lane : la rue fictive créée par P. L. Travers où réside la famille Banks dans Mary Poppins. La demeure des Banks semble inspirée des maisons bourgeoises construites au début du XXe siècle entre Belgravia et Belgrave Square, dans le centre de Londres, à quelques centaines de mètres de Buckingham Palace.

  • Admiral Lane, Hampstead Grove : rue du nord de Londres où se trouve l’Admiral’s House, la maison qui inspira à P. L. Travers, qui vivait à quelques pas de là, la demeure si particulière de l’Amiral Boom dans Mary Poppins. Acquise en 1791 par le lieutenant Fountain North, l’édifice possède un toit plat sur lequel un canon avait été installé par le propriétaire pour célébrer l’anniversaire du roi ainsi que ses victoires lors de batailles navales. La maison a également appartenu à Sir George Gilbert Scott, l’architecte de la gare de St Pancras et du Palais de Westminster, à l’amiral Barton, qui lui aussi faisait tirer quelques coups de canons à chaque naissance royale, et, selon les rumeurs, à l’acteur Russell Crowe.

  • 50 Smith Street, Chelsea : la maison de P. L. Travers, à deux pas de la Tamise, dont l’extérieur apparaît dans le film Dans l’Ombre de Mary - La Promesse de Walt Disney dans lequel l’auteur est incarnée par l’actrice Emma Thompson. L’intérieur de la maison a cependant été reconstitué en studio.

  • Portobello Road : rue située dans le quartier de Notting Hill, connue pour son marché aux puces fréquenté par Miss Eglantine Price et le professeur Emelius Brown dans le classique de 1971 L’Apprentie Sorcière.

  • Saffron Hill : rue de l’est londonien où vit le jeune Oliver Twist au milieu de la bande de malfrat dirigée par Fagan dans l’œuvre de Charles Dickens adaptée par Disney en 1988 et 1997.

  • 23 Egerton Terrace : l’adresse d’Elizabeth James, la maman des jumelles Aline et Annie dans À Nous Quatre, à deux pas du Victoria and Albert Museum, dans le sud de Londres.

  • 7 Savile Row, Burlington Gardens : dans Mayfair, l’adresse de Phileas Fogg, excentrique explorateur héros du roman Le Tour du Monde en 80 Jours de Jules Verne adapté par les studios Disney en 2004.

Les spectacles et divertissements…
  • Jouée pour la première fois le 8 juillet 1997 sur les planches de l’Orpheum Theater de Minneapolis, la comédie musicale Le Roi Lion est une adaptation du classique de 1994 par Walt Disney Theatrical Productions ensuite déplacée à Broadway, au New Amsterdam Theatre puis au Minskoff Theatre où elle triomphe depuis vingt ans. Couronné par six Tony Awards, dont celui du meilleur metteur en scène remis à Julie Taymor, ainsi que d’une multitudes d’autres prix, le spectacle est adapté dans de nombreux pays parmi lesquels la Chine, le Japon, le Canada, l’Allemagne, l’Australie, l’Afrique du Sud et la France. À Londres, Le Roi Lion est joué depuis le 24 septembre 1999 au Lyceum Theatre, l’une des mythiques salles de spectacle de la capitale londonienne. Construit sur Wellington Street, dans le West End, l’établissement de deux mille cent places est inauguré le 14 juillet 1834. Durant plus de cent cinquante ans, le théâtre, démoli et reconstruit en 1904, a accueilli plusieurs adaptations de l’œuvre de Charles Dickens, des spectacles de pantomimes, des mélodrames, des adaptations de Shakespeare dont un Hamlet qui fait un tabac en 1874, Le Marchand de Venise, Beaucoup de Bruit pour Rien, Roméo et Juliette, ou encore MacBeth. Après Jésus Christ Superstar et Oklahoma!, la salle propose Le Roi Lion

  • « Chim chiminey, Chim chiminey, Chim chim cher-ee! ». Mary Poppins est certainement le plus londonien des films de Walt Disney. En 2004, Cameron MacIntosh, le célèbre producteur des (Les) Misérables qui a acquis les droits de l’œuvre de P. L. Travers un an plus tôt, s’associe avec Walt Disney Theatrical Productions pour monter une nouvelle comédie musicale adaptée du film de 1964. Et contrairement au (Le) Roi Lion, il ne s’agit pas de la transposition d’un spectacle de Broadway, mais d’une création originale pour la ville de Londres. Mary Poppins est joué pour la première fois le 18 septembre 2004 au Bristol Hippodrome puis, à partir du 15 décembre, au Prince Edward Theatre, établissement du West End de mille sept cent seize spectateurs inauguré le 3 avril 1930 sur Old Compton Street. La comédie musicale, exportée à New York, est produite pendant trois ans avant sa dernière représentation, le 12 janvier 2008.

  • « Experience the Magic ». Inspiré du classique de 1992, Disney’s Aladdin : The New Stage Musical est monté le 7 juillet 2011 au 5th Avenue Theatre de Seattle. Nouveau triomphe pour Walt Disney Theatrical Productions, la comédie musicale se déplace le 1er février 2014 à Broadway, au New Amsterdam Theatre, et s’exporte dans le même temps aux Philippines, en Allemagne, au Japon, en Australie. A Londres, le spectacle s’installe le 15 juin 2016 au Prince Edward Theatre qui, de 2004 à 2013, avait accueilli la comédie musicale Mary Poppins.

  • En 1992, Whoopi Goldberg triomphe en salles avec Sister Act, comédie déjantée d’Emile Ardolino dans laquelle l’actrice campe une chanteuse de cabaret obligée de se cacher dans un couvent pour échapper à un parrain de la mafia. Après une suite en 1993, c’est sur les planches que Dolores Van Cartier revient dans une comédie musicale inspirée du film. Ecrit par Cheri et Bill Steinkellner avec des chansons écrites par Glenn Slater et une musique d’Alan Menken, Sister Act est jouée à Pasadena à partir du 24 octobre 2006 puis à Atlanta en janvier 2007, avant de s’exporter à Londres où Stage Entertainment, associé à Whoopi Goldberg, monte le spectacle au London Palladium, l’une des salles historiques de la ville ouverte en 1910. Sister Act se joue du 2 juin 2009 au 30 octobre 2010 avant d’être adaptée à Broadway, Paris ou Montréal.

  • Auteur des paroles des chansons du (Le) Roi Lion, Sir Tim Rice collabore en 1976 avec Andrew Lloyd Weber et crée l’un des plus grands succès dans le domaine des comédies musicales, Evita, d’après la vie d’Eva Perón. Joué sur les planches du Prince Edward Theatre à partir du 21 juin 1978 avec Elaine Page dans le rôle-titre, le spectacle donne lieu à une adaptation cinématographique produite par Hollywood Pictures et réalisée par Alan Parker avec Madonna dans le rôle principal. Evita revient à Londres pour une durée limitée au Phoenix Theatre.

  • Inspiré du triomphe de 1999 couronné aux Oscars, Shakespeare in Love est monté à Londres par Walt Disney Theatrical Productions en 2014 en partenariat avec Sonia Friedman Productions, la société à l’origine de nombreux spectacles comme le succès The Book of Mormons. Adapté par Lee Hall, la comédie musicale se joue entre du 23 juillet 2014 au 18 avril 2015 au Noel Coward Theatre, établissement mythique de la ville construit en 1903 sur St. Martin’s Lane.

  • Musée fondé en 1835 à Londres à l’angle de Marylebone Road, Madame Tussauds est plus d’une simple exposition de statues de cire. C’est un spectacle à part entière. Adapté dans de nombreux pays, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, la République Tchèque, les États-Unis, Singapour, la Chine ou encore l’Australie, l’équivalent anglais du Musée Grévin propose de rencontrer les avatars des grandes personnalités du pays à l’instar d’Emma Watson, Kate Winslet, Benedict Cumberbatch, Patrick Stewart, Helen Mirren, le couple Beckham, Daniel Craig et Judi Dench, Alfred Hitchcock, la reine Victoria, Elisabeth II, Winston Churchill, Oscar Wilde, Charles Dickens, Adele, les Beatles, mais également du monde avec Marylin Monroe, Charles Chaplin, Tom Cruise, Morgan Freeman, George Clooney, Julia Roberts, Leonardo DiCaprio, Angelina Jolie, Brad Pitt, Johnny Depp, Steven Spielberg, Usain Bolt, Miley Cyrus, Michael Jackson, Britney Spears, Mohammed Ali, Gandhi, Martin Luther King, Barack Obama et John Kennedy, Donald Trump, Nelson Mandela… Après une découverte (somme toute assez piteuse) de l’histoire de Londres, Madame Tussauds offre aux visiteurs une incursion dans l’univers Marvel avec des représentations d’Hulk, Iron Man, Captain America, Nick Fury, Hawkeye ou Spider-Man, ainsi qu’un film inédit, Marvel Super Heroes Command Centre, une expérience en quatre dimensions durant laquelle les héros sauvent Londres de la menace du docteur Fatalis. La visite se termine par la section Star Wars dans laquelle sont reproduites quelques scènes des films de la franchise créée par George Lucas en 1977.


Le coin shopping…
  • Au 350-352 Oxford Street, l’adresse incontournable est évidemment le Disney Store de Londres. Plus grand magasin de la franchise en Europe, l’endroit offre tous les produits dérivés des films et franchises de la compagnie de Mickey. Le carrosse de Cendrillon, Flash McQueen, Spider-Man, les Stormtroopers sont au rendez-vous pour une photo souvenir.

  • Sur Brompton Street, Harrods est le magasin le plus imposant et le plus luxueux (certains diront vulgaire) de Londres. Fondé en 1856, l’établissement qui fournit la famille royale dispose d’un royaume des jouets dans lequel les enfants trouveront pléthores d’articles estampillés Disney, en particulier des peluches hors de prix fabriquées par la célèbre marque Steiff. Au rayon LEGO, quelques Stormtroopers pour la photo souvenir. Et au rayon libraire, les riches lecteurs peuvent s’offrir une magnifique édition signée de Winnie l’Ourson pour quelques 1 200 livres sterling, ou bien une édition rare d’Alice au Pays des Merveilles

  • Au 48 Leicester Square, le traditionnel LEGO Store et ses boîtes de jeu de toutes sortes. Accueillis par le monstre du Loch Ness, la Reine Elisabeth et une reproduction (splendide) de Big Ben fabriqués avec les célèbres petites briques, le visiteur trouve toute la camelote habituelle dont une bonne partie consacrée à Disney, Marvel, Star Wars.

  • Au 188-196 Regent Street, Hamleys est une institution du jouet. C’est le plus grand magasin de jouets au monde. Sur sept étages, les jeunes et les moins jeunes peuvent s’offrir tout ce qui se fait dans le domaine du divertissement. Au sous-sol, un rayon exclusivement consacré à Star Wars avec des reproductions grandeur nature de Kylo Ren, des Stormtroopers, de BB-8 et de Rey, des dizaines de mètres de rayonnages avec des boîtes de LEGO de toutes sortes. La marque danoise dispose de son propre étage, avec une figurine d’Iron Man mais également de Batman et de la Reine pour prendre la pose !

  • Au 1 Berwick Street, une boutique bien plus modeste, Gosh, spécialisée dans la vente de comics. Au rez-de-chaussée, les titres les plus récents de chez DC Comics et Marvel. Et surtout, au sous-sol, des caisses remplies d’anciens numéros remontant à des décennies. Les collectionneurs peuvent y retrouver des albums anciens, introuvables, à des prix parfois très intéressants.

  • Au 107 Charing Cross, la librairie Foyles. Des livres en pagailles dans l’une des librairies les plus fournies de la ville et un très beau rayon consacré au cinéma avec une multitude d’Art of... et d’ouvrages consacrés aux films des studios Disney.

Une sélection de la filmographie londonienne

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Le Crapaud et le Maître d'École
Animation 2D
1949
Cinéma
1949
Cinéma
002
Alice au Pays des Merveilles
Animation 2D
1951
Cinéma
1951
Cinéma
003
Peter Pan
Animation 2D
1953
Cinéma
1953
Cinéma
004
Les 101 Dalmatiens
Animation 2D
1961
Cinéma
1961
Cinéma
005
Merlin l'Enchanteur
Animation 2D
1963
Cinéma
1963
Cinéma
006
Mary Poppins
Animation 2D / Film "Live"
1964
Cinéma
1964
Cinéma
007
L'Apprentie Sorcière
Animation 2D / Film "Live"
1971
Cinéma
1971
Cinéma
008
Robin des Bois
Animation 2D
1973
Cinéma
1973
Cinéma
009
L'Île sur le Toit du Monde
Aventure
1974
Cinéma
1974
Cinéma
010
La Mare aux Grenouilles
Animation 2D
1975
Cinéma
1975
Cinéma
011
La Course au Trésor
Comédie
1978
Cinéma
1978
Cinéma
012
Espionnage
1979
Télévision
1979
Télévision
013
La Grande Aventure des Muppets
Marionnettes
1981
Cinéma
1981
Cinéma
014
Le Noël de Mickey
Animation 2D
1983
Cinéma
1983
Cinéma
015
Basil, Détective Privé
Animation 2D
1986
Cinéma
1986
Cinéma
016
La Bande à Picsou - Docteur Jekyll et Mister Picsou
Animation 2D
1987
Télévision
1987
Télévision
017
Tic & Tac - Rangers du Risque - S.O.S. Fantôme à Tac
Animation 2D
1989
Télévision
1989
Télévision
018
Noël Chez les Muppets
Marionnettes
1992
Cinéma
1992
Cinéma
019
Pocahontas, une Légende Indienne
Animation 2D
1995
Cinéma
1995
Cinéma
020
Les 101 Dalmatiens
Comédie
1996
Cinéma
1996
Cinéma
021
Les Aventures d'Oliver Twist
Comédie dramatique
1997
Télévision
1997
Télévision
022
À Nous Quatre
Comédie
1998
Cinéma
1998
Cinéma
023
Pocahontas 2 : Un Monde Nouveau
Animation 2D
1998
Vidéo
1998
Vidéo
024
Comédie dramatique
1999
Cinéma
1999
Cinéma
025
102 Dalmatiens
Comédie
2000
Cinéma
2000
Cinéma
026
Harry Potter à l’École des Sorciers
Fantastique • Warner Bros.
2001
Cinéma
2001
Cinéma
027
Peter Pan 2 : Retour au Pays Imaginaire
Animation 2D
2002
Cinéma
2002
Cinéma
028
Le Règne du Feu
Science-fiction
2002
Cinéma
2002
Cinéma
029
101 Dalmatiens 2 : Sur la Trace des Héros
Animation 2D
2003
Vidéo
2003
Vidéo
030
Shanghai Kid 2
Action
2003
Cinéma
2003
Cinéma
031
Le Tour du Monde en Quatre-Vingt Jours
Aventure
2004
Cinéma
2004
Cinéma
032
Vaillant - Pigeon de Combat !
Animation 3D
2005
Cinéma
2005
Cinéma
033
Le Monde de Narnia - Chapitre 1 : Le Lion, la Sorcière Blanche et l'Armoire Magique
Fantastique
2005
Cinéma
2005
Cinéma
034
Le Prestige
Thriller
2006
Cinéma
2006
Cinéma
035
Fantastique • 20th Century Fox
2007
Cinéma
2007
Cinéma
036
Benjamin Gates et le Livre des Secrets
Aventure
2007
Cinéma
2007
Cinéma
037
Phinéas et Ferb - Élémentaire, ma Chère Stacy
Animation 2D
2009
Télévision
2009
Télévision
038
Le Drôle de Noël de Scrooge
Animation Motion Capture • Disney Digital 3-D
2009
Cinéma
2009
Cinéma
039
Alice au Pays des Merveilles
Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2010
Cinéma
2010
Cinéma
040
Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence
Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2011
Cinéma
2011
Cinéma
041
Cars 2
Animation 3D • Disney Digital 3-D
2011
Cinéma
2011
Cinéma
042
Thor : Le Monde des Ténèbres
Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2013
Cinéma
2013
Cinéma
043
Dans l'Ombre de Mary - La Promesse de Walt Disney
Comédie dramatique
2013
Cinéma
2013
Cinéma
044
Opération Muppets
Comédie
2014
Cinéma
2014
Cinéma
045
Alice de l'Autre Côté du Miroir
Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2016
Cinéma
2016
Cinéma
046
Le BGG - Le Bon Gros Géant
Fantastique • Disney Digital 3-D
2016
Cinéma
2016
Cinéma
047
Doctor Strange
Fantastique • IMAX • Disney Digital 3-D
2016
Cinéma
2016
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲

Nos Réseaux Sociaux