Maggie
Date de création :
Le 02 avril 2004
Nom Original :
Maggie
Créateur(s) :
Chris Buck (Superviseur de l’animation)
Tim Allen
Jared Beckstrand
Anthony De Rosa
Danny Galieote
Joseph Mateo
Marc Smith
Michael Stocker
Dougg Williams
Michael Wu
Jerry Yu Ching
Apparition :
Cinéma
Vidéo
Voix Originale(s) :
Roseanne Barr
Voix Française(s) :
Marie Vincent

Le portrait

Publié le 28 février 2022

Vache de concours multi-primée dans diverses foires agricoles de l’Ouest américain, Maggie est l’un des principaux personnages du Grand Classique La Ferme se Rebelle (2004). Elle était ainsi l’une des nombreuses bêtes du fermier Abner Dixon. Mais ce dernier, victime des larcins d’Alameda Slim et complètement ruiné, a dû se séparer de sa ferme et donc de sa vache préférée, la seule à avoir échappé à la rapine. Recueillie par la fermière Pearl Gesner, Maggie rejoint sa « petite famille » composée, entre autres poules et cochons, de deux vaches laitières, la guindée Miss Caloway et l’insouciante Grace.

La vache à la robe brune et crème et aux formes très généreuses est un personnage haut en couleur, d’une exubérance qui flirte souvent avec la vulgarité et d’un ego surdimensionné. Ainsi, entre deux clowneries et autres jongleries, elle se goinfre de légumes dont elle célèbre la consommation par des rots particulièrement bruyants. C’est une forte tête, un leader né, qui dès son arrivée entre en concurrence avec Miss Caloway, jusque-là cheffe de file des animaux du Coin de Paradis.

D’autant plus que les animaux de Pearl Gesner tombent immédiatement sous le charme de la vache de concours dont l’excentricité et le vocabulaire familier tranchent avec le trop grand sérieux apparent de la vache au chapeau et son registre langagier artificiellement soutenu. Son succès est particulièrement fort auprès des trois petits Porcelets, fils du cochon Ollie, qui la prennent immédiatement pour modèle. Cependant, derrière sa grossièreté et sa volubilité de façade, Maggie cache un grand cœur qui n’a d’égal que son courage et son sens de l’honneur.

Au début de l’intrigue, Maggie, à peine arrivée à la ferme de Pearl Gesner, et les autres animaux du Coin de Paradis sont confrontés à une terrible nouvelle : la fermière est en effet lourdement endettée et risque de devoir céder sa propriété pour rembourser ses dettes qui s’élèvent à 750 dollars. Maggie entraîne alors Grace et Miss Caloway à la ville dans le but de trouver une solution à leurs problèmes financiers. Arrivées devant le bureau du Shérif Sam Brown, elles l’entendent parler d’une récompense de précisément 750 dollars qui sera offerte pour l’arrestation de la bande de voleurs de bétail menée par Alameda Slim. Malheureusement pour elles, Buck, le cheval du shérif, compte lui aussi arrêter le yodleur pour prouver sa valeur en tant qu’officier de la justice, lui qui rêve depuis toujours d’une vie d’aventures et d’exploits très éloignée de l’existence paisible à laquelle son maître l’a habitué.

Ayant rejoint un convoi bovin, les trois vaches du Coin de Paradis ne tardent pas à recevoir la visite malintentionnée d’Alameda Slim et de ses neveux, les Frères Trouillard. Maggie et Miss Caloway échappent à l’enlèvement grâce à la (non) oreille musicale de Grace mais voient les malfrats disparaître dans le lointain, emportant avec eux plusieurs milliers de bêtes parmi lesquels les taureaux Bob et Barry. Perdue dans le désert de l’Ouest américain et prise par des pluies diluviennes déclenchant de fortes crues des rares cours d’eau des environs, Maggie manque de se noyer et ne doit son salut qu’à l’intervention de Miss Caloway. Si les deux vaches peinent encore à le reconnaître, leur mésentente a déjà laissé place à une forte amitié.

C’est grâce à leur rencontre fortuite avec le lapin Jack la Chance que les trois vaches retrouvent finalement la trace de la troupe de bandits, cachés dans leur repaire, une vieille mine désaffectée. Leur première tentative d’arrestation du cow-boy yodlant vire très vite au fiasco à cause de l’intervention de Rico, desperado à la solde de Slim. Les vaches sont enfermées dans un wagon du train de Wesley dont elles sortiront en jouant sur la colère de Miss Caloway : Maggie jette en effet au dehors le sacro-saint chapeau de son amie, ce qui la met dans un état de rage terrible, la conduisant à faire exploser la porte de leur geôle.

Les trois vaches arrivent finalement à mettre hors d’état de nuire le brigand au moment même où il s’apprêtait à emporter la vente aux enchères du Coin de Paradis. L’occasion pour Maggie de faire la preuve de sa parfaite maîtrise des arts martiaux : frappant d’un coup de patte rageur la cloche qu’elle portait autour du cou, elle l’envoie valser dans la bouche de Slim, rendant inaudible et donc inoffensif son yodle hypnotique. Les trois héroïnes reçoivent l’aide décisive de Buck qui vient grossir leur rang.

Slim arrêté, Pearl Gesner empoche la récompense pour sa capture au nom de ses trois vaches et sauve sa ferme. Le Coin de Paradis peut continuer ainsi à être cette ferme où les animaux vivent dans la joie, la paix et la bonne humeur aux côtés de leurs amis de toujours mais aussi de nouveaux compagnons : Maggie met notamment fin à sa vie de célibataire en coulant désormais des jours heureux avec Bob, le taureau brun tombé sous son charme dès leur première rencontre. D’abord rivale jalousée, elle est devenue au fil de leurs pérégrinations communes l’une des meilleures amies de Miss Caloway.

La supervision de l’animation de Maggie a été confiée à Chris Buck, grand artiste des studios Disney. Après avoir animé plusieurs personnages des studios au château enchanté entre 1981 et 1990, il devient superviseur de l’animation pour la première fois sur les personnages de Grand-Mère Feuillage, Percy et Wiggins pour Pocahontas, une Légende Indienne (1995). Il a aussi exercé cette fonction pour le personnage d’Abby Mallard dans Chicken Little (2005). Co-réalisateur de Tarzan (1999), il est de retour derrière les caméras pour réaliser La Reine des Neiges (2013) et sa suite La Reine des Neiges II (2019) aux côtés de Jennifer Lee.


Chris Buck

Réalisant la voix de Maggie en version originale, l’actrice américaine Roseanne Cherrie Barr s’est fait connaître à la télévision en incarnant le rôle-titre de la série sitcom Roseanne sur la chaîne ABC entre 1988 et 1997. La vache exubérante est son unique rôle pour un film d’animation Disney. Marie Vincent, voix française du bovin, a quant à elle aussi doublé d’autres personnages de longs-métrages d’animation Disney et Pixar : la Princesse Atta pour 1001 Pattes (a bug’s life) (1998), les poupées Barbie pour Toy Story 2 (1999) et Mitaine pour Volt, Star Malgré Lui (2008).

Roseanne Cherrie Barr
Marie Vincent

Maggie est réapparue dans le seul court-métrage mettant en scène les personnages du 45e Grand Classique, Un Conte de Ferme : Les Trois Petits Cochons, réalisé pour la sortie vidéo du film, dans un style graphique très particulier. Alors que Miss Caloway narre le conte traditionnel européen, les autres animaux de la ferme se font un plaisir de revisiter l’histoire, ce qui a le don de l’exaspérer : ainsi, Maggie fait entrer dans l’intrigue une vache qui dévore une lune faite de fromage !


Un Conte de Ferme : Les Trois Petits Cochons (2005)

Bête de concours plusieurs fois primée, Maggie est une vache au fort caractère et à la personnalité exubérante. Son arrivée dans la ferme de Pearl Gesner vient perturber les habitudes de la coquette Miss Caloway et de sa consœur Grace, mais leur aventure pour déjouer les plans du diabolique Alameda Slim souderont leur amitié. Elle est sans conteste le personnage le plus marquant de La Ferme se Rebelle, un film unanimement décrit comme décevant.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.