Les Nymphes
Date de création :
Le 27 juin 1997
Nom Original :
The Nymphs
Créateur(s) :
Dave Kupczyk
Jean-Luc Ballester
David Alan Zaboski
Apparition :
Cinéma
Télévision
Voix Originale(s) :
Mary Kay Bergman (Hercule)
Heather Locklear (Hercule, la Série)
Rebecca Gayheart (Hercule, la Série)
Annie Potts (Hercule, la Série)
Voix Française(s) :
Mary Kay Bergman (Hercule
Interprète(s) :
Violet Columbus (Percy Jackson : Le Voleur de Foudre)
Sarah Smyth (Percy Jackson : Le Voleur de Foudre)
Merritt Patterson (Percy Jackson : Le Voleur de Foudre)
Emma Booth (Once Upon A Time – Il Était une Fois)
Gabrielle Miller (Once Upon A Time – Il Était une Fois)
Kira Leroux (Once Upon A Time – Il Était une Fois)

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Publié le 24 septembre 2022

Avec Hercule, leur 35e grand classique animé, les studios Disney offrent aux spectateurs une sympathique plongée au cœur de la mythologie grecque. Les héros, les dieux, les monstres sont alors au rendez-vous tout comme les nymphes qui font une courte mais très séduisante apparition.

Les Nymphes, incarnations de la Nature

Dans la mythologie grecque et romaine, les nymphes sont des divinités mineures incarnant la nature sous tous ses aspects. Tirant leur nom du mot grec « nymphé » qui signifie « jeune fille » ou « vierge », elles représentent ainsi les forêts, les fleurs, les plantes, les sources, les rivières, l’océan, les montagnes, les vallées et chaque élément constitutif de l’environnement.


Les Nymphes, huile sur toile de William Bouguereau,
1878, Musée Haggin, Stockton, États-Unis.

En fonction du milieu naturel dans lequel elles évoluent, les nymphes appartiennent à différentes catégories. Les Épigées sont les nymphes terrestres qui se divisent elles-mêmes en plusieurs groupes, les Hamadryades (nymphes des arbres), les Dryades (nymphes des chênes), les Épimélides (nymphes des pommiers), les Hespérides (nymphes du couchant), les Hyléores (nymphes des sapins) et les Méliades (nymphes des frênes). Les Oréades incarnent quant à elles les montagnes. Les Corycides symbolisent les grottes. Les Alséides protègent les bocages. Les Auloniades représentent les vallées. Les Limoniades sont les nymphes des fleurs et des plantes.


Nymphe endormie surprise par des satyres, huile sur toile
de Nicolas Poussin, vers 1627, National Gallery, Londres.

Les Hydriades sont quant à elles des nymphes aquatiques au nombre desquelles figurent les Océanides (les fleuves et les ruisseaux), les Néréides (les vagues de la mer) et les Naïades (les sources). Les Ouranies sont les nymphes célestes qui symbolisent la pluie (les Hyades), le soleil (les Héliades), les nuages (les Néphélées)... Les Lampades sont les nymphes infernales. Les Thyades ou Bacchantes accompagnent Dionysos. Dans certains textes, les Muses, qui incarnent les arts, sont évoquées comme appartenant au groupe des nymphes.


Nymphe à la coquille, ronde-bosse en marbre,
2e quart du IIe siècle ap. J.-C., Musée du Louvre, Paris.

Les nymphes sont filles de dieux ou de titans. D’une beauté incroyable, elles nourrissent des romances avec ces derniers mais aussi avec des mortels. La Néréide Amphitrite épouse notamment Poséidon, le dieu de la mer, pendant que Daphné, elle, préfère se changer en arbre pour échapper aux avances d’Apollon. Du fruit de leurs amours avec les divinités, certaines nymphes donnent naissance à des demi-dieux comme Achille, le fils du roi Pélée et de la Néréide Thétis. D’autres engendrent par ailleurs certaines familles royales comme celle de Troie et celle de Sparte. Certaines nymphes possèdent en outre des pouvoirs magiques comme la sorcière Circé, la fille d’Hélios et de l’Océanide Perséis. La nymphe de la mer Calypso, fille d’Atlas, est réputée pour rendre les humains immortels.


Nymphe dans un paysage, huile sur toile de Palma le Vieux,
1518, Gemäldegallerie de Dresde, Allemagne.

Présentes dans L’Odyssée d’Homère ou bien dans Les Métamorphoses d’Ovide, les nymphes vivent sous la tutelle de la déesse Artémis. Elles sont également très proches de Dionysos, le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé qui, pour échapper à la colère d'Héra, est confié dès la naissance aux nymphes Hyades du mont Nysa, en Thrace. Composant la suite d'Apollon, de Pan et du dieu de la vigne devenu grâce à elles un beau jeune homme, les incarnations de la Nature sont souvent réputées pour leurs nombreuses romances et autres aventures sexuelles. Le terme nymphomane provient de leur nom...

Les Nymphes, simples figurantes chez Disney

Les nymphes entrent dans l’histoire à la vingt-cinquième minute d’Hercule. Fraîchement arrivé sur l’île de Philoctète afin d’y suivre son entraînement, le héros entend des rires de femmes au loin. Poussant les feuilles d’un buisson, il aperçoit alors trois charmantes nymphes en train de se la couler douce au cœur d’un superbe lagon. L’une d’elle, une Limoniade, est allongée sur une branche et mange du raisin. Une deuxième, qui appartient au groupe des Hamadryades, barbote au bord de l’eau et s’amuse à éclabousser la troisième dont la peau bleue peut laisser penser qu’il s’agit d’une Océanide ou d’une Naïade.

La scène est paradisiaque et les trois demoiselles semblent passer là un délicieux moment. C’est en tout cas ce que pense Philoctète, le maître des lieux qui, désormais à la retraite, adore consacrer ses journées à observer en douce ces sublimes créatures qu’il espère un jour conquérir. Le calme apparent est toutefois rapidement rompu. Surpris par Hercule, le satyre s’agace et pousse quelques hurlements qui ont pour conséquence de provoquer la fuite des nymphes. Poursuivie par Philoctète, la première abandonne son raisin et se transforme en fleurs. À son tour prise en chasse, la deuxième se mute quant à elle en arbre. Bien que n’apparaissant plus à l’écran, il est possible de croire que la troisième se change pour sa part en eau.

« Les nymphes, elles sont toutes folles de moi ! », se vante alors Philoctète pour qui ces petites courses-poursuites sont toujours aussi amusantes et revigorantes. Une bonne baffe donnée par l’Hamadryade changée en arbre à néanmoins tôt fait de calmer ses ardeurs. Ainsi remis à sa place, Philoctète s’en retourne, vexé. Sur son chemin, il ramasse le bol rempli de raisins. Balançant la grappe, il croque alors goulûment dans la céramique...

La Conception des personnages

Anonymes, les nymphes d’Hercule sont un énième clin d’œil des scénaristes à la mythologie grecque. N’apportant pas grand-chose dans l’histoire, elles permettent néanmoins de cerner la personnalité de Philoctète, dragueur patenté attiré par les jolies filles et qui, après avoir été déçu par tant de héros, n’a plus pour seule motivation dans la vie que de parvenir à en attraper une. Et gare à celui qui se mettra en travers de son chemin, à l’image d’Hercule qui, sans le vouloir, s’attire les foudres du satyre dont le caractère est explosif.

Les nymphes d’Hercule apparaissent sous la forme de charmantes jeunes femmes vêtues de robes très légères. La première, blonde à la peau verte, porte une tunique rappelant les pétales d’une fleur. La deuxième, dont les cheveux sont turquoise, est vêtue d’une robe rappelant l’écorce d’un arbre. La troisième, bleue, possède une longue chevelure faisant penser à des vagues. Par certains aspects, les nymphes ne sont pas sans rappeler les jeunes femmes, les bimbos, les sirènes et autres centaurettes imaginées cinquante ans plus tôt par Fred Moore au moment de la production de classiques tels que Fantasia, La Boîte à Musique ou Peter Pan.

Hercule
Fantasia
Peter Pan

Comme celle de la plupart des dieux et autres figurants d’Hercule, l’animation des nymphes est supervisée par Dave Kupczyk, Jean-Luc Ballester et David Alan Zaboski.
Né le 21 mai 1964 à Woodstock, au Canada, Dave Kupczyk suit les cours du Sheridan College de Toronto, d’où il sort diplômé en animation en 1987. Après une participation à la série animée The Care Bears, il travaille entre 1988 et 1992 pour les Don Bluth Animation Studios sur Charlie, Mon Héros, Rock-O-Rico et Poucelina. Il passe ensuite chez Turner Pictures où il est engagé sur Richard au Pays des Livres Magiques et ponctuellement sur Danny, le Chat Superstar. En 1933, Dave Kupczyk rejoint les studios Disney et collabore à la production de Pocahontas, une Légende Indienne, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule et Mulan, des films pour lesquels il anime John Smith, Esméralda, les dieux, Chien-Po et Ling. Animateur pour Fantasia 2000 et artiste visuel sur La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers, il quitte Disney en 1998 pour les studios Dreamworks, S.K.G.. Il anime alors Chel dans La Route d’Eldorado, Spirit dans Spirit, l’Étalon des Plaines. Chez Sony Imageworks de mars à septembre 2001, il œuvre sur les effets visuels de Spider-Man puis sur Les Supers Nanas pour le compte de Cartoon Networks. Entre 2002 et 2006, il participe en Freelance à la création d’Ozzy & Drix, Kangaroo Jack: G’Day U.S.A., Les Bébés Looney Tunes, Batman, Aquaman et Lone Ranger pour Warner Bros. Dave Kupczyk est enfin au générique de Wolverine et les X-Men, The Goode Family, Ultimate Spider-Man et Bug! Une Production Looney Tunes. Enseignant à l’Institut CalArts entre 2001 et 2004, il revient chez Disney Television Animation où il travaille sur la série La Loi de Milo Murphy. Dave Kupczyk est en lice pour l’Annie Award du Meilleur animateur en 2001.

Dave Kupczyk
Jean-Luc Ballester
David Alan Zaboski

Jean-Luc Ballester est, lui, l’un des artistes de Walt Disney Animation France, le studio ouvert par Disney à Montreuil, dans la région parisienne. En tant qu’animateur ou intervalliste, il travaille alors sur Winnie l’Ourson : Noël à l’Unisson, Dingo et Max, Mickey Perd la Tête, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule, Tarzan, Kuzco, l’Empereur Mégalo, Atlantide, l’Empire Perdu, Le Livre de la Jungle 2 et Lorenzo. Jean-Luc Ballester est également crédité au générique du (Le) Chat du Rabbin.
David Alan Zaboski, enfin, entre chez Disney à la fin des années 1980. Il travaille alors comme intervalliste sur La Belle et la Bête puis Aladdin. Promu au poste d’animateur, il se charge parmi d’autres des personnages de John Smith, de Phoebus, des dieux et participe à la production de la séquence de L’Oiseau de Feu dans Fantasia 2000. Après son départ des studios Disney, il collabore à la création d’Osmosis Jones, Stuart Little 2, Les Looney Tunes Passent à l’Action et Unforgotten: The Story of Paul Pender.

La Voix des Nymphes

En version originale comme en version française, les rires et les cris des nymphes sont interprétés par la comédienne Mary Kay Bergman qui prête également sa voix à cette habitante de Thèbes victime du tremblement de terre.


Mary Kay Bergman

Née le 5 juin 1961 à Los Angeles, Bergman étudie à l’université de Californie avant de se lancer dans la comédie. Elle devient alors une voix incontournable aux États-Unis en doublant des centaines de personnages féminins parmi lesquels Daphne Blake dans Scooby-Doo, Arista dans La Petite Sirène, Plumette dans La Belle et la Bête, la mère de Quasimodo dans Le Bossu de Notre-Dame, Sheila Broflovski dans South Park et Si dans La Belle et le Clochard 2 : L’Appel de la Rue. Atteinte de trouble bipolaire et d’anxiété, Mary Kay Bergman se donne la mort le 11 novembre 1999 à l’âge de trente-huit ans.

Les Autres Apparitions des Nymphes

D’autres nymphes sont apparues dans la série télévisée Hercule.
Dans Hercule et la Toison d'Or, Médée et cinq autres nymphes de mer vivent notamment sur l’île tropicales sur laquelle Hercule, Jason et les Argonautes échouent. D’apparence charmantes et accueillantes, elles s’avèrent être en fait de terribles traîtresses dont le but est de retenir les hommes à leurs côtés afin de les donner en pâture à un gegeneis, un singe blanc gigantesque à quatre bras qui, en retour, accepte de les épargner.
En version originale, Médée est doublée par la comédienne Rebecca Gayheart (Urban Legend, Once Upon a Time in Hollywood). Le générique indique que les autres nymphes sont incarnées par l’actrice Heather Locklear (Hooker, Melrose Place).


Hercule et la Toison d'Or

Une autre nymphes, Syrinx, apparaît quant à elle dans l’épisode Hercule et Terpsichore. Habitant sur l’île de Philoctète, elle noue une relation affective avec le satyre. Mais leur amourette dégénère rapidement lorsque son père, Éphialtès, décide de s’en mêler. Le vieil arbre n’est en effet pas du tout d’accord avec l’idée que sa fille adorée sorte avec un « homme-chèvre ». Avec ses trois fils, il fait dès lors tout pour briser cette romance.
En version originale, Syrinx est interprétée par Annie Potts (SOS Fantôme, Toy Story).


Hercule et Terpsichore

L’Océanide Styx, qui personnifie le fleuve des Enfers, est par ailleurs à l’honneur dans l’épisode Hercule et le Styx. Avec l’aide de Poséidon, la nymphe voit alors son cours détourné par Hadès qui souhaite mettre Athènes sous son commandement.


Hercule et le Styx

Dans la Saison 7 de la série Once Upon A Time - Il Était une Fois, Mère Gothel est présentée comme une nymphe des arbres. Avec sa sœur cadette Achillée, elle est chargée par Flora, la Mère Nature, de veiller sur un jardin de la Nouvelle Forêt enchantée. Lorsque sa famille est exterminée par les Hommes, Gothel se met alors en tête de se venger. Les trois personnages sont incarnés par Emma Both (Gothel), Gabrielle Miller (Flora) et Kyra Leroux (Achillée).

Once Upon A Time - Il Était une Fois
Percy Jackson : Le Voleur de Foudre

Dans le générique de Percy Jackson : Le Voleur de Foudre, Violet Irene Columbus, la fille du réalisateur Chris Columbus, est créditée dans le rôle d’une nymphe guerrière. Elle apparaît à l’écran aux côtés de Sarah Smyth et Merritt Patterson, simplement nommées « Pretty Girl #1 » et « Pretty Girl #2 ».

Disney Magic Kingdoms
Disney Sorcerer's Arena

Dans le jeu vidéo Disney Magic Kingdoms, le joueur peut ajouter des nymphes dans les allées de son parc virtuel. Une nymphe fait également partie des personnages de Disney Sorcerer’s Arena.

Figurantes tout à fait anecdotiques, les nymphes font partie de la distribution pléthorique d’Hercule qui offre au film une qualité visuelle et un charme incomparables.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.