Les Simpson - Saison 8
L'écran titre
Titre original :
The Simpsons - Season 8
Production :
20th Century Fox Television
Gracie Films
Date de diffusion USA :
27 octobre 1996 - 18 mai 1997
Genre :
Animation 2D
Création :
Matt Groening
Musique :
Danny Elfman
Richard Gibbs
Durée :
555 minutes
Les Simpson - Autre(s) saison(s) :
Saison 01
Saison 02
Saison 03
Saison 04
Saison 05
Saison 06
Saison 07
Saison 08
Saison 09
Saison 10
Saison 11
Saison 12
Saison 13
Saison 14
Saison 15
Saison 16
Saison 17
Saison 18
Saison 19
Saison 20
Saison 21
Saison 22
Saison 23
Saison 24
Saison 25
Saison 26
Saison 27
Saison 28
Saison 29
Saison 30
Saison 31
Saison 32
Saison 33
Saison 34
Disponibilité(s) en France :

Liste et résumés des épisodes

1. Treehouse of Horror VII
Simpson Horror Show VII
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 1
Date de diffusion USA : 27 octobre 1996
Réalisé par : Mike B. Anderson
Durée : 23 minutes
Bart découvre qu'il a un frère jumeau diabolique dont il a été séparé à la naissance...
2. You Only Move Twice
Un Monde Trop Parfait
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 2
Date de diffusion USA : 3 novembre 1996
Réalisé par : Mike B. Anderson
Durée : 23 minutes
Les Simpson déménagent quand Homer décroche un nouveau job auprès d'un milliardaire...
3. The Homer They Fall
Le Roi du Ring
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 3
Date de diffusion USA : 10 novembre 1996
Réalisé par : Mark Kirkland
Durée : 23 minutes
Ancien adepte des rings, Moe convainc Homer de devenir boxeur...
4. Burns, Baby Burns
Le Fils Indigne de M. Burns
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 4
Date de diffusion USA : 17 novembre 1996
Réalisé par : Jim Reardon
Durée : 23 minutes
Les Simpson prennent en stop un homme qui s'avère être le fils caché de M. Burns...
5. Bart After Dark
Bart Chez les Dames
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 5
Date de diffusion USA : 24 novembre 1996
Réalisé par : Dominic Polcino
Durée : 22 minutes
Après une bêtise, Bart doit travailler pour la tenancière de la Maison Derrière, un cabaret clandestin...
6. A Milhouse Divided
Un Milhouse pour Deux
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 6
Date de diffusion USA : 1er décembre 1996
Réalisé par : Steven Dean Moore
Durée : 22 minutes
Tandis que le couple Van Houten acte son divorce, Homer s'interroge sur son propre mariage...
7. Lisa's Date With Density
Le Gros Petit Ami de Lisa
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 7
Date de diffusion USA : 15 décembre 1996
Réalisé par : Susie Dietter
Durée : 22 minutes
Lisa découvre qu'elle développe des sentiments pour Nelson Muntz...
8. Hurricane Neddy
Une Crise de Ned
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 8
Date de diffusion USA : 29 décembre 1996
Réalisé par : Bob Anderson
Durée : 22 minutes
Après la destruction de sa maison, Ned Flanders pète les plombs et se fait interner...
9. El Viaje Misterioso de Nuestro Homer
Le Mystérieux Voyage d'Homer
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 9
Date de diffusion USA : 5 janvier 1997
Réalisé par : Jim Reardon
Durée : 22 minutes
Après avoir dégusté un chili trop pimenté, Homer est victime d'une hallucination...
10. The Springfield Files
Aux Frontières du Réel
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 10
Date de diffusion USA : 12 janvier 1997
Réalisé par : Steven Dean Moore
Durée : 22 minutes
Homer rencontre un extraterreste et le FBI débarque à Springfield...
11. The Twisted of Marge Simpson
Pour Quelques Bretzels de Plus
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 11
Date de diffusion USA : 19 janvier 1997
Réalisé par : Chuck Sheetz
Durée : 22 minutes
Marge investit dans un commerce itinérant de bretzels...
12. Mountain of Sadness
La Montagne en Folie
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 12
Date de diffusion USA : 2 février 1997
Réalisé par : Mark Kirkland
Durée : 22 minutes
Pour améliorer l'esprit d'équipe de ses employés, M. Burns organise une course à la montagne...
13. Simpsoncalifragilisticexpiala(Annoyed Grunt)cious
Shary Bobbins
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 13
Date de diffusion USA : 7 février 1997
Réalisé par : Chuck Sheetz
Durée : 22 minutes
Les Simpson recrutent Shary Bobbins, une nounou presque parfaite...
14. The Itchy & Scratchy & Poochie Show
Itchy, Scratchy et Poochie
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 14
Date de diffusion USA : 9 février 1997
Réalisé par : Steven Dean Moore
Durée : 22 minutes
Un nouveau personnage est introduit dans The Itchy & Scratchy Show : Poochie le chien !
15. Homer's Phobia
La Phobie d'Homer
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 15
Date de diffusion USA : 16 février 1997
Réalisé par : Mike B. Anderson
Durée : 22 minutes
Homer se retrouve confronté à l’homosexualité de John, un vendeur devenu l’ami de la famille.
16. Brother From Another Series
Les Frères Ennemis
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 16
Date de diffusion USA : 23 février 1997
Réalisé par : Pete Michels
Durée : 22 minutes
Sous liberté conditionnelle, Tahiti Bob travaille pour son frère Cécil...
17. My Sister, My Sitter
À Bas la Baby-Sitter !
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 17
Date de diffusion USA : 2 mars 1997
Réalisé par : Dan Greaney
Durée : 22 minutes
Lisa se découvre une passion pour le baby-sitting...jusqu’à ce qu’elle doive garder Bart !
18. Homer vs. Th Eighteenth Amendment
Homer, le Baron de la Bière
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 18
Date de diffusion USA : 16 mars 1997
Réalisé par : Bob Anderson
Durée : 22 minutes
Sous la prohibition, Homer se lance dans un business de contrebande...
19. Grade School Confidential
L'Amour Pédagogique
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 19
Date de diffusion USA : 6 avril 1997
Réalisé par : Susie Dietter
Durée : 22 minutes
Le Principal Skinner et Edna Krapabelle initient une liaison amoureuse que Bart découvre...
20. The Canine Mutiny
Un Chien de ma Chienne
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 20
Date de diffusion USA : 13 avril 1997
Réalisé par : Dominic Polcino
Durée : 22 minutes
Bart se procure une carte de crédit et achète un nouveau chien...
21. The Old Man and the Lisa
Le Vieil Homme et Lisa
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 21
Date de diffusion USA : 20 avril 1997
Réalisé par : Mark Kirkland
Durée : 22 minutes
Ruiné, M. Burns se lance dans le recyclage des déchets en s’associant avec Lisa...
22. In Marge We Trust
Je Crois en Marge
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 22
Date de diffusion USA : 27 avril 1997
Réalisé par : Steven Dean Moore
Durée : 22 minutes
Marge vient en aide au Révérend Lovejoy dont les sermons endorment ses fidèles...
23. Homer's Enemy
L'Ennemi d'Hmer
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 23
Date de diffusion USA : 4 mai 1997
Réalisé par : Jim Reardon
Durée : 22 minutes
Nouvel employé de la centrale, le rigoureux Frank Grimes s’offusque de la fainéantise d’Homer...
24. The Simpson Spin-Off Showcase
Les Vrais-Faux Simpson
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 24
Date de diffusion USA : 11 mai 1997
Réalisé par : Neil Affleck
Durée : 23 minutes
Troy McClure présente trois épisodes de séries dérivées des Simpson...
25. The Secret War of Lisa Simpson
La Guerre Secrète de Lisa Simpson
Genre : Episode télé
Série : Les Simpson
Saison 8 Épisode 25
Date de diffusion USA : 18 mai 1997
Réalisé par : Mike B. Anderson
Durée : 22 minutes
Homer et Marge envoient Bart à l'école militaire...

La critique

rédigée par
Publiée le 05 novembre 2022

En octobre 1996, alors que les États-Unis s’apprêtent à réélire Bill Clinton pour un second mandat à la Maison Blanche, Les Simpson poursuivent leur rêve américain en proposant aux téléspectateurs une huitième saison. Dans le prolongement de la précédente saluée pour son art de manier l’humour, cette nouvelle saison fait rire tout en se montrant souvent plus sérieuse, et parfois même plus sombre.

Nommés showrunners de la série lors de la Saison 7, Bill Oakley et Josh Weinstein sont reconduits dans leurs fonctions pour la Saison 8. Amis d’enfance, les deux complices travaillent ainsi de manière permanente sur Les Simpson à partir de 1992. Auteurs d’épisodes à succès, ils accèdent au poste de producteurs exécutifs qu’ils occupent donc pour deux saisons consécutives. La saison étant reconduite pour vingt-cinq épisodes, les deux anciens showrunners Al Jean et Mike Reiss reprennent aussi du service pour produire deux épisodes, Aux Frontières du Réel et Shary Bobbins.

Alors que les saisons précédentes commençaient dès le mois de septembre, le premier épisode de la Saison 8 n’est diffusé aux États-Unis que le 27 octobre 1996, à quelques jours de la fête d’Halloween. Pour la première fois, c’est donc le traditionnel épisode spécial Simpson Horror Show VII qui inaugure la saison, toujours composé de trois segments distincts. Le premier, La Chose et Moi, voit Bart découvrir qu’il a un frère siamois diabolique, Hugo, dont il a été séparé à la naissance et qu’Homer et Marge ont gardé caché dans le grenier. Dans L’Éprouvette de la Genèse, Lisa réalise une expérience de biologie : elle plonge une de ses dents de lait dans du soda, avant que Bart ne lui donne une décharge électrique. Un monde miniature se développe alors à l’intérieur de la dent. Le troisième segment, Citizen Kang, est le plus savoureux. Pour la première fois, la série fait référence à une campagne présidentielle en cours. Voulant envahir la Terre, les extraterrestres Kang et Kodos kidnappent le président démocrate sortant Bill Clinton et son challenger républicain Bob Dole, les deux principaux candidats à l’élection présidentielle américaine alors prévue quelques jours après la diffusion de l’épisode, le 5 novembre 1996, et prennent leur apparence. Le sketch ne manque pas de railler le bipartisme américain, tout en ne laissant aucune chance au candidat de la « troisième voie » de constituer une alternative crédible.

Comme lors de la Saison 7, les producteurs concentrent leurs scénarios autour des cinq personnages de la famille nucléaire, approfondissant leur personnalité. Homer demeure le rôle principal de la série, figurant au cœur de l'intrigue de la moitié des épisodes de la saison. Le deuxième, Un Monde Trop Parfait, le voit d'ailleurs prendre un tournant professionnel. Son ancienneté à la centrale nucléaire de Springfield le conduit en effet à être embauché à la Globex Corporation, pour un salaire et un poste plus intéressants, contraignant toutefois la famille à déménager à Cypress Creek. Heureux de prendre de nouvelles responsabilités dans une entreprise où tout le monde travaille relax, il ne perçoit pas la véritable personnalité de son nouveau patron, Hank Scorpio, et a peu de considération envers sa famille insatisfaite de son nouveau cadre de vie. Après cette expérience de courte durée, la famille réintègre sa maison du 742 Evergreen Terrace à Springfield, et Homer retrouve son poste à la centrale nucléaire, où il s’illustre toujours comme un fainéant peu à cheval sur les procédures de sécurité. Cela n’empêche pas Monsieur Burns de l’avoir à la bonne, faisant équipe avec lui lors d’une course à la montagne (La Montagne en Folie). Il s’attire toutefois l’inimitié de Frank Grimes, un nouvel employé qui ne comprend pas comment un homme sans diplôme peut occuper un poste aussi sensible dans une centrale nucléaire (L’Ennemi d’Homer).

En dehors de son travail, Homer conserve ses principaux travers et son hygiène de vie déplorable déjà bien connus des téléspectateurs. Il mange trop, passe la majorité de son temps libre avachi dans le canapé familial et, surtout, boit plus que de raison. C’est d'ailleurs après une soirée trop arrosée chez Moe qu’il rencontre un homme vert fluorescent en forêt mais que personne ne le croit (Aux Frontières du Réel). Le patriarche Simpson flirte aussi plusieurs fois avec l’illégalité, en mettant au point une petite arnaque avec un appareil émettant des appels téléphoniques automatiques pour se faire envoyer de l’argent dans Le Gros Petit Ami de Lisa, en n’hésitant pas à faire appel à la mafia locale pour venir en aide à sa femme dans Pour Quelques Bretzels de Plus, et surtout, en organisant la contrebande après la prohibition de l’alcool à Springfield dans Homer, le Baron de la Bière.
La saison le voit aussi se lancer dans diverses activités. Il entame une carrière de boxeur après que Moe a découvert que son cerveau baigne dans un liquide en proportion très supérieure à la normale, lui permettant d’absorber tous les chocs (le fameux syndrome Homer Simpson). Sa capacité de résistance aux coups lui permet de remporter de nombreux matchs jusqu’à affronter le grand champion Drederick Tatum (Le Roi du Ring). Plus tard, il passe un casting pour réaliser la voix du chien Poochie, nouveau personnage du cartoon Itchy et Scratchy, et décroche le rôle. Le personnage est toutefois supprimé après sa première apparition télévisée (Itchy, Scratchy et Poochie).

Sur un plan plus intime, la saison voit Homer s’interroger à plusieurs reprises sur son couple avec Marge. Outre la divergence de vue entre les deux époux lors de la courte période du déménagement à Cypress Creek, la saison montre plusieurs scènes d’incompréhension ou d’agacement entre Homer et Marge. Après le divorce des Van Houten dans l’épisode Un Milhouse pour Deux, Homer affirme à propos de son propre mariage : « on a une chose entre Marge et moi qui pourra jamais être brisé : un mariage solide bâti sur les fondations inébranlables du train-train quotidien ». Pourtant, son mariage bat bel et bien de l’aile et Homer entre dans une phase de doute. Il se remémore avoir raté son premier mariage et, pour se rattraper, réorganise une cérémonie d'union devant tous leurs proches pour faire plaisir à Marge, après avoir acté leur divorce.

Dans le prolongement de la saison précédente, Marge vit toujours mal son statut de femme au foyer et supporte difficilement la charge mentale associée aux responsabilités qui sont liées. Habituée à toutes ces contraintes, elle dépérit totalement quand la famille s’installe dans la maison ultra-moderne de Cypress Creek où tout est automatique : dépourvue d’activités, elle se met à boire. À l’inverse, quand elle est surmenée par ses activités domestiques et le peu d’aide qu’elle reçoit de son mari et de ses enfants, elle en perd ses cheveux. Ce trop grand stress conduit la famille à embaucher une nounou (Shary Bobbins).
Femme de morale et de valeur, elle sait toujours mener des combats qu’elle estime justes. Ainsi, choquée d’apprendre l’existence de la Maison Derrière, un cabaret clandestin, elle se lance à la tête d’un comité pour la morale publique pour faire fermer ce club de débauche (Bart Chez les Dames). Croyante pratiquante, elle se lamente de voir que le public s’endort lors des sermons du Révérend Lovejoy à l’église et accepte de faire du bénévolat pour l’aider dans sa tâche (Je Crois en Marge).
Elle tente aussi de s’émanciper en participant à un club d’investissement financier, avant de se lancer dans une entreprise solo en ouvrant un commerce itinérant de bretzels (Pour Quelques Bretzels de Plus). Régulièrement agacée par le comportement d’Homer, comme lorsqu’il boit trop (Le Mystérieux Voyage d’Homer), elle lui pardonne toujours ses excès et, étonnamment, le soutient même quand il organise la contrebande, déclarant que c’est le truc le plus futé qu’il a fait depuis leur mariage (Homer, le Baron de la Bière).

Toujours prompt à faire des bêtises, Bart est fidèle à sa réputation d’enfant turbulent et imprévisible. Casse-cou, il dégrade la Maison Derrière en voulant récupérer un avion téléguidé tombé sur son toit : il est puni à des travaux d'intérêt général pour réparer ses dégâts. Plus tard, il se procure frauduleusement une carte de crédit qui l’entraîne dans un engrenage le conduisant à donner son fidèle chien Petit Papa Noël (Un Chien de ma Chienne). Il fait vivre un véritable calvaire à sa sœur Lisa quand ils doivent rester seuls à la maison et qu’elle endosse le rôle de babysitter (À Bas la Baby-Sitter !) et, lors de la fête de la Saint-Patrick, c’est sa consommation excessive de bière en public jusqu’à l’ébriété qui impose le retour de la prohibition à Springfield (Homer, le Baron de la Bière). Quand il fait exploser toutes les vitres de la ville avec l'ensemble des mégaphones du commissariat, sa mère confesse « ne plus savoir quoi faire avec lui » et ses parents l’envoient à l’école militaire pour tenter de le remettre dans le droit chemin (La Guerre Secrète de Lisa Simpson). Enfin, la saison le voit retrouver son grand ennemi Tahiti Bob, qui a déjà tenté de l’assassiner à plusieurs reprises…

Devenue officiellement végétarienne dans la Saison 7, Lisa continue d’exprimer sa conscience écologique tout au long de la Saison 8. Elle part ainsi sauver des phoques après une marée noire (Bart Chez les Dames) mais renonce face à la difficulté de la tâche. Plus tard, elle se lance dans le recyclage des déchets en s’associant à M. Burns mais découvre en réalité que son usine pille tous les poissons de la mer pour fabriquer une bouillie commercialisée (Le Vieil Homme et Lisa). Dépitée, elle refuse l’argent que Burns lui propose quand il revend l’usine, privilégiant ses convictions, au grand dam de son père. À l’école, elle s’ennuie et s’offusque que sa professeure ne passe que des films en classe, s’estimant pas assez stimulée. Elle décide d’elle-même d’accompagner Bart à l’école militaire pour connaître l’ordre et la discipline. Mûre et responsable, elle se lance dans une expérience peu concluante de baby-sitter (À Bas la Baby-Sitter !) et développe des sentiments amoureux pour la brute Nelson Muntz, avant de rompre rapidement leur relation (Le Gros Petit Ami de Lisa).
Maggie, enfin, se limite à des apparitions de second plan sans jamais jouer de rôle particulier au cours de la saison.

Pendant cette huitième saison, plusieurs personnages secondaires sont mis en lumière. Certains d’entre eux traversent d'ailleurs une véritable crise existentielle. C’est le cas de Ned Flanders, le voisin des Simpson, qui voit sa maison totalement détruite par un ouragan. Convaincu qu’il est puni par Dieu, il pète littéralement les plombs en insultant tout le monde et se présente spontanément à l’hôpital psychiatrique pour s’y faire interner (Une Crise de Ned). Le Révérend Lovejoy traverse lui aussi une période difficile : arrivé à Springfield avec l’ambition d’aider son prochain, il perd sa motivation et ne retrouve pied que grâce à l’aide de Marge (Je Crois en Marge). Krusty le Clown, enfin, se retrouve confronté à la baisse des audiences de son show télévisé, conduisant à une réflexion sur l’introduction d’un nouveau personnage dans le cartoon Itchy et Scratchy (Itchy, Scratchy et Poochie).

À l’école élémentaire de Springfield, le Principal Seymour Skinner et la professeure Edna Krapabelle débutent une relation amoureuse en s’embrassant en cachette au cours de la fête d’anniversaire de Martin Prince. Surpris par Bart dont ils achètent le silence, ils se revoient plusieurs fois en rendez-vous galant mais leur secret remonte toutefois jusqu’à l’inspecteur Chalmers. Ils se retrouvent contraints de choisir entre vivre leur amour et conserver leur poste (L’Amour Pédagogique). Cette liaison tentera de perdurer dans les saisons ultérieures mais se retrouvera confrontée au poids pesant d’Agnès Skinner, la mère omniprésente de Seymour, qui conduira Edna à s'éloigner.

Au-delà des personnages déjà connus du public, la Saison 8 introduit plusieurs personnages inédits intéressants. Parmi eux, sort notamment du lot Hank Scorpio, le propriétaire de Globex Corporation et nouveau patron d’Homer qui s’avère en fait être un dangereux terroriste rêvant de gouverner le monde (Un Monde Trop Parfait). Le rôle est assuré par l’acteur et réalisateur américain Albert Brooks, connu pour ses rôles notables dans les films Taxi Driver (1976) de Martin Scorsese, Lost in America (1985) qu’il a lui-même réalisé, et Drive (2011), thriller réalisé par Nicolas Winding Refn. 
Self-made-man promu à la télévision, Frank Grimes est embauché à la centrale et en devient un employé modèle. Ne supportant pas Homer, il est effaré de le voir occuper un poste d’inspecteur de la sécurité de la centrale sans avoir de diplôme et en fait son ennemi personnel (L’Ennemi d’Homer).
Au cours de la saison, les téléspectateurs découvrent également pour la première fois l’entraîneur de boxe Lucius Sweet, personnage interprété par l’acteur Paul Winfield et parodiant le promoteur de boxes Don King ; Larry Burns, le fils caché de M. Burns incarné par le comique Rodney Dangerfield ; Belle, la propriétaire du cabaret La Maison Derrière, ou encore Rex Banner, un policier réputé incorruptible parodiant Eliot Nass, l’inspecteur de police de Chicago qui fit tomber Al Capone. L’épisode Les Frères Ennemis fait aussi apparaître pour la première fois Cecil Terwilliger, le frère cadet de Tahiti Bob, doublé par l’acteur américain David Hyde Pierce, connu pour son rôle dans la série Frasier où il incarne le frère du personnage principal joué par Kelsey Grammer, voix de Tahiti Bob !

Comme dans les saisons précédentes, plusieurs guest-stars prêtent leur voix à d’autres personnages croisés par la famille Simpson. L’acteur et humoriste Jon Lovitz incarne le critique de cinéma Jay Sherman qu’il jouait déjà dans la série d’animation Profession : Critique, dans l’épisode Une Crise de Ned. Enfermé à l’hôpital psychiatrique, ce dernier prononce en boucle la phrase « c’est nul ! ». Le chanteur et compositeur de musique country Johnny Cash prête sa voix au fantasque Coyote de l’espace qu’Homer rencontre quand il est victime d’une hallucination dans Le Mystérieux Voyage d’Homer. Dans Aux Frontières du Réel, l’acteur Leonard Nimoy, qui se fit un nom grâce à son interprétation du capitaine Spock dans la série Star Trek, joue son propre rôle pour introduire l’épisode. Dans le même épisode, David Duchovny et Gillian Anderson jouent également leurs propres rôles des agents Fox Mulder et Dana Scully du FBI qu’ils incarnent durant onze saisons dans la série X-Files : Aux Frontières du Réel (1993-2002). Dans Les Vrais-Faux Simpson, l’acteur et scénariste Tim Conway joue également son propre rôle. Enfin, dans La Guerre Secrète de Lisa Simpson, l’acteur Willem Dafoe connu notamment pour son interprétation du Bouffon Vert dans la saga Spider-Man de Sam Raimi et dans Spider-Man : No Way Home, double le Commandant de l’école militaire dans laquelle est envoyé Bart.

Au-delà de son aspect comique, la série Les Simpson continue d’aborder des sujets sociétaux forts dans les années 1990. La Saison 8 pousse ainsi le spectateur à s’interroger sur des sujets d’actualité, tel que l’écologie : l’échouage d’un pétrolier sur une plage dans l’épisode Bart Chez les Dames est une référence évidente au naufrage du pétrolier Exxon Valdez sur les côtes de l’Alaska en 1989. Le commandant du navire fut suspecté d’avoir bu avant le drame, une référence qui est faite dans l’épisode avec le Capitaine McCalister, vu ivre à la barre du bateau. La foule d’habitants en colère massés devant le Mini Market avant un ouragan (Une Crise de Ned) fait allusion aux émeutes de 1992 à Los Angeles, après l’acquittement de six policiers accusés d’avoir passé à tabac Rodney King, un Afro-Américain, lors d’un contrôle controversé.
Cette saison ne manque pas non plus de questionner la législation en vigueur dans certains États américains. Le public ne peut que s’interroger sur la légitimité de la peine de mort quand il voit un homme condamné à la chaise électrique sauvé in extremis emporté par un ouragan, avant de retomber sur une ligne à haute tension (Une Crise de Ned). La réinsertion des criminels est également sujette à débat dans Les Frères Ennemis, quand Tahiti Bob, libéré sous caution, déclare à la foule rassemblée devant la prison « notre système judiciaire n’est-il pas basé sur cette grande idée qu’un homme peut changer ? ».

L’épisode La Phobie d’Homer est quant à lui le premier de la série à être centré sur le thème de l’homosexualité. Le sujet avait déjà été évoqué à travers quelques épisodes, notamment quand Homer se fait embrasser par un homme dans Simpson et Delila (Saison 2, épisode 2), tandis que l’homosexualité de Waylon Smithers a déjà été plusieurs fois suggérée puis évoquée. Ici, la famille Simpson fait la rencontre de John, un vendeur avec quelques manières. Si Marge comprend rapidement qu’il est homosexuel, Homer met du temps à réaliser la chose et réagit de façon virulente. Il refuse de côtoyer cet homme et croit même que son fils Bart est en train de devenir lui-même gay sous son influence. En croyant que l’homosexualité est contagieuse, Homer passe pour un homme fermé d’esprit tout en symbolisant les clichés véhiculés à l’encontre des personnes LGBT dans les années 1990. John est interprété par le réalisateur John Waters, lui-même ouvertement homosexuel et défenseur des droits LGBT, qui a aussi inspiré le design du personnage. L’épisode a failli être censuré par la chaîne Fox, le script de l’épisode étant revenu avec des annotations pour la plupart des répliques, les censeurs rejetant l’usage du mot « gay » et indiquant même que « le sujet et la substance de cet épisode sont impossibles à diffuser ». Finalement, avec le licenciement du président de Fox et le remplacement des censeurs, l’épisode a pu être diffusé sans problème.

Les épisodes de la Saison 8 sont aussi l’occasion d’évoquer d’autres thèmes de façon caustique ou grinçante. Dans une société américaine très croyante, l’épisode Une Crise de Ned interroge sur la foi au moment où un ouragan frappe Springfield : Marge prie pour que sa famille s’en sorte et, la tempête passée, s’exclame « vous avez la preuve que rien ne peut vous arriver quand on a la foi », au moment où le spectateur découvre que la maison des Flanders, très pratiquants, est elle totalement détruite. Un Milhouse pour Deux explore le thème du divorce, matérialisé par celui consommé du couple Van Houten, les parents de Milhouse, qui ne peuvent plus se supporter. L’épisode Homer, Baron de la Bière, qui s’inspire des lois d'interdiction de l'alcool aux États-Unis dans les années 1920, introduit la prohibition à Springfield, une l’occasion d’évoquer la corruption de la police. Le chef de la police, Clancy Wiggum, danse dans le bar clandestin de Moe, tandis que ses agents ferment les yeux en recevant de généreuses liasses de billets de la mafia, jusqu’à son licenciement pour être remplacé par Rex Banner, un policier réputé incorruptible.

Dans le prolongement des saisons précédentes, en complément du format classique d’épisode, les scénaristes continuent d’explorer des formats plus originaux. L’épisode Les Vrai-Faux Simpson voit ainsi l’acteur Troy McClure présenter aux téléspectateurs trois séries dérivées de l’univers des Simpson (Simpsons Spin-Off Showcase) où des personnages phares des (Les) Simpson sont plongés « dans de nouveaux lieux et de nouvelles situations ». Le Chef Wiggum troque ainsi son uniforme de policier pour celui de détective privé, formant un duo avec Seymour Skinner pour enquêter à La Nouvelle-Orléans. Mort, Abraham Simpson se matérialise dans le testeur d’amour installé dans un coin de la Taverne de Moe et aide le barman à trouver une âme-sœur. Enfin, la famille Simpson (à l’exception de Lisa) présente un spectacle de variété sur scène.

Sans rompre avec les habitudes, les scénaristes de la Saison 8 ont truffé les épisodes de nombreuses références à la pop culture, et notamment aux œuvres de The Walt Disney Company. L’épisode Shary Bobbins introduit une nounou qui vient en aide à Marge pour s’occuper des enfants : le personnage est une caricature évidente de la célèbre Mary Poppins, créée par la romancière australienne Pamela Lyndon Travers et popularisée par Walt Disney dans son film de 1964. Quand la femme classement vêtue arrive par le ciel à l’aide de son parapluie, Homer Simpson croit immédiatement reconnaître la célèbre Mary Poppins mais la postulante l’empêche de prononcer ce nom, indiquant être Shary Bobbins, « une création originale comme Rickey Mouse et Ronald Duck ». Une caricature évidente de la firme de Mickey que les scénaristes ont voulu faire tout en se protégeant de poursuites pour plagiat d’un de leurs personnages cultes. Pourtant, l’épisode est truffé de clins d’œil au film Disney : Shary Bobbins range la chambre de Bart en chantant sur l’air d’Un Morceau de Sucre (A Spoonful of Sugar), emmène Bart et Lisa au parc, comme Mary Poppins y emmène Michaël et Jeanne Banks, puis chante une chanson inspirée de Nourrir les P’tits Oiseaux (Feed the Birds) au moment du coucher.

Dans le même épisode, la musique traditionnelle américaine Turkey in the Straw, entendue dans des cartoons de Mickey Mouse comme Willie, le Bateau à Vapeur (1928), est jouée quand Homer essaie de se concentrer pour écouter Lisa. Son cerveau imagine alors une scène d’animaux de ferme jouant des instruments de musique, comme dans les premiers cartoons de Mickey.
La saison fait aussi plusieurs références à Disneyland. Quand la famille est en route pour Cypress Creek (Un Monde trop Parfait), Lisa lit une brochure où il est dit que « la sciure fournie par un seul de ces séquoias suffirait à couvrir tout ce que les gens vomissent en une journée à Disneyland ». Quand Homer et Marge conduisent Bart et Lisa à l’école militaire, ils leur promettent qu’ils les emmènent à Disneyland (La Guerre Secrète de Lisa Simpson).

Plusieurs allusions à la saga Star Wars se retrouvent également au cours de cette huitième saison. Dans Simpson Horror Show VII, la scène où Bart se fait attaquer en pleine nuit par des vaisseaux qui entrent dans son crâne s’inspire de l’assaut des chasseurs rebelles dans l’Étoile de la Mort dans Star Wars : Le Retour du Jedi (1983). Dans Aux Frontières du Réel, le Wookiee Chewbacca apparaît parmi la liste des suspects présentés par le FBI à Homer, aligné aux côtés de Marvin le Martien des Looney Tunes, d’Alf, du robot Gort du film Le Jour où la Terre s’Arrêta (1951) et d’un extraterrestre.

Parmi les nombreux autres clins d'œil à des œuvres cinématographiques de référence, la Saison 8 parodie la saga James Bond dans Un Monde trop Parfait : Hank Scorpio - dont le projet diabolique n’est pas sans rappeler ceux des plus grands ennemis de l’agent 007 - tente de tuer Mr. Bont, une copie du célèbre espion britannique créé par l’écrivain britannique Ian Fleming, à l’aide d’un puissant laser ; d’autres scènes s’inspirent de films de la saga comme Goldfinger (1964) et Casino Royale (1967) tandis que le générique de fin de l’épisode emprunte très largement le thème musical des films James BondLe Mystérieux Voyage d’Homer reprend quant à lui la célèbre musique du film Le Bon, la Brute et le Truand (1966) au moment où Homer s’approche du stand de chili du Chef Wiggum, équipé de sa cuillère en bois.

L’épisode Aux Frontières du Réel contient des références à plusieurs films, dont E.T., l’Extra-Terrestre (1982) de Steven Spielberg, que le présentateur Kent Brockman puis le Révérend Lovejoy mentionnent. D’autres allusions sont faites à Rencontres du Troisième Type (1977) également réalisé par Spielberg. Milhouse, lui, joue à un jeu vidéo Waterworld inspiré du film de Kevin Reynolds sorti en 1995, incarnant le personnage joué par Kevin Costner. Quant à Homer, il mentionne un long-métrage avec un « bus qui pouvait pas ralentir » que les plus attentifs auront identifié comme Speed (1994). Dans l'épisode Shary Bobbins, dans le cartoon Reservoir Cats, Itchy asperge Scratchy d’essence avant de lui couper l’oreille avec un rasoir comme le truand Blonde le faisait sur un policier dans le film Reservoir Dogs (1992) de Quentin Tarantino. Le réalisateur apparaît lui-même à la fin de l’épisode, et Itchy le décapite avec son rasoir.
Du côté des références musicales, le gag du canapé de Bart Chez les Dames fait référence à un album des Beatles, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (1967) que la famille Simpson et d’autres habitants de Springfield reconstituent. La chanson Gonna Make You Sweat (Everybody Dance Now) lancée en 1990 par le groupe américain C+C Music Factory retentit dans l’épisode La Phobie d’Homer quand les métallos gays de l’aciérie visitée par Homer et Bart se mettent à danser. Elle est également reprise lors du générique de fin de l’épisode.

Les scénaristes aiment aussi insuffler dans leurs histoires des références à des épisodes antérieurs de la série. Dans Le Vieil Homme et Lisa, quand M. Burns se présente à la porte des Simpson, Maggie le met en joue avec sa main en référence au double épisode Qui A Tiré sur M. Burns ? diffusé à la fin de la Saison 6 et au début de la Saison 7, où le patron de la centrale nucléaire se faisait tirer dessus. Dans L’Ennemi d’Homer, quand Frank Grimes répond à l’invitation des Simpson, Homer lui montre plusieurs photos de lui accrochées sur les murs de son salon. La première le montre partageant une bière avec le président Gerald Ford, une référence à Deux Mauvais Voisins (Saison 7, épisode 13) où l’homme d’État et sa femme emménagent à côté des Simpson. La deuxième le représente buvant une bière entouré des membres du groupe The Smashing Pumpkins qu’il avait rencontrés dans Homer le Rocker (Saison 7, épisode 24). Enfin, la troisième le montre en apesanteur dans l’espace, un paquet de chips à la main, une allusion à Homer dans l’Espace (Saison 5, épisode 15). Pour finir, Homer montre à son collègue le Grammy Award qu’il avait gagné avec son groupe Les Bémols dans Le Quatuor d’Homer (Saison 5, épisode 1). Tout est toujours lié dans les Simpson !

Aux États-Unis, la huitième saison des (Les) Simpson est diffusée sur Fox entre le 27 octobre 1996 et le 18 mai 1997. Son audience s’effrite de nouveau légèrement par rapport aux deux saisons précédentes, attirant en moyenne 14,5 millions de téléspectateurs américains chaque dimanche soir. Avec 20,9 millions de personnes réunies devant leur écran, Aux Frontières du Réel est l’épisode qui a rencontré le plus grand succès. En France, la série est diffusée un an plus tard, à compter de septembre 1997, sur la chaîne cryptée Canal+. La saison complète est commercialisée en DVD en 2006.
Cette saison remporte malgré tout un nouveau succès critique. Elle reçoit quatre nominations aux Emmy Awards et en remporte deux : Alf Clausen et Ken Keeler reçoivent la statuette des meilleures musiques et paroles pour la chanson We Put the Spring in Springfield de l'épisode Bart Chez les Dames et l’épisode La Phobie d’Homer est récompensé meilleur programme d’animation. Cet épisode remporte également l’Annie Award de la meilleure réalisation. Preuve du maintien de la qualité de la série, le classement des vingt-cinq meilleurs épisodes proposé par Entertainment Weekly en 2003 en positionne trois de cette saison : La Phobie d’Homer (5e), Les Vrais-Faux Simpson (19e) et Itchy, Scratchy et Poochie (23e). Le site IGN classe quant à lui Un Monde Trop Parfait comme meilleur épisode de cette saison et Albert Brooks, Jon Lovitz, John Waters et Leonard Nimoy parmi les meilleures performances vocales de célébrités dans la série.

Portée par le tandem formé par Bill Oakley et Josh Weinstein, la Saison 8 des (Les) Simpson est de nouveau une belle réussite, offrant 25 épisodes de qualité. Les cinq membres de la famille Simpson s’y montrent au sommet de leur art comique, tandis que leurs personnalités et leurs travers respectifs continuent d’être explorés. De nouveaux personnages bien travaillés viennent par ailleurs sublimer leurs aventures qui s’intéressent à des sujets de société plus sérieux comme l’homosexualité, le divorce ou la dépression. Le public suit toujours et en redemande...

Les personnages

Aller en bas de la liste ▼
1989
Télévision
1989
Télévision
1990
Télévision
1990
Télévision
1990
Télévision
1990
Télévision
1990
Télévision
1990
Télévision
1990
Télévision
1991
Télévision
1991
Télévision
1992
Télévision
1995
Télévision
1996
Télévision
1997
Télévision
1997
Télévision
1997
Télévision
2003
Télévision
▲ Retour en haut de la liste ▲
▲ Retour en haut de la liste ▲
▲ haut de la liste ▲
▲ haut de la liste ▲
Retour en haut de la liste ▲

Poursuivre la visite

1999 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.