Maître Hibou
Date de création :
Le 04 février 1966
Nom Original :
Owl
Créateur(s) :
Ken Anderson (Conception Visuelle)
John Lounsbery (Superviseur de l’Animation :
Les Aventures de Winnie l’Ourson)
Dale Baer (Superviseur de l’Animation :
Winnie l’Ourson – 2011)
Lieve Miessen (Assistant Animateur :
Winnie l’Ourson – 2011)
Ginny Parmele (Assistante Animatrice :
Winnie l’Ourson – 2011)
Apparition :
Cinéma
Télévision
Jeux Vidéo
Parcs
Comédie musicale
Livres
Voix Originale(s) :
Hal Smith (1966-1991)
Andre Stojka (1997-2007)
Craig Ferguson (Winnie l’Ourson – 2011)
Toby Jones (Jean-Christophe et Winnie – 2018)
Junius Matthews (A Happy Birthday Party with Winnie the Pooh – 1966)
Sam Edwards (Disques adaptés des (Les) Aventures de Winnie l’Ourson)
Steve Mackall (Disney Sing Along Songs)
Voix Française(s) :
Henry Djanik
Bernard Alane
Interprète(s) :
Victor Yerrid (The Booh of Pooh)

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Modifié le 11 décembre 2023

Les chouettes et autres hiboux occupent une place de choix au sein de la ménagerie des studios Disney. Parmi les nombreux spécimens animés de l’espèce, figure en particulier un ambassadeur de choc, Maître Hibou, volatile loufoque aux savoirs hasardeux qui accompagne Winnie et ses compagnons dans certaines de leurs aventures.

Maître Hibou, volatile "sachant tout sur tout" chez A. A. Milne

Comme l’ensemble des protagonistes des aventures de Winnie l’Ourson, Maître Hibou voit le jour dans l’esprit de l’auteur anglais Alan Alexander Milne. Né le 18 janvier 1882 dans le quartier d'Hampstead, à Londres, l'écrivain se lance dans l'écriture de ses premières œuvres dès le début du XXe siècle. Mobilisé dans le régiment du Royal Warwickshire durant la Première Guerre mondiale, il touche alors à tous les genres, enchaînant romans, enquêtes policières, nouvelles, articles de presse, pièces de théâtre, poésies et diverses publications à destination des adultes.


A. A. Milne

Jouissant d’une belle renommée, Milne connaît son heure de gloire durant la seconde moitié des années 1920 grâce à Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà (Winnie-the-Pooh), un livre pour la jeunesse dont le héros s'inspire d'Edward, l'ourson en peluche de la marque J. K. Farnell que l'épouse de l'auteur, Daphne, avait jadis offert à leur fils, Christopher Robin, à l’occasion de son premier anniversaire. Publié en Angleterre le 14 octobre 1926 par la maison d'édition Methuen & Co. puis aux États-Unis par E. P. Dutton, l’ouvrage met ainsi en scène Winnie et ses compagnons Cochonnet (Porcinet), Hi-Han (Bourriquet), Kangou (Maman Gourou) et Rou (Petit Gourou) qui sont tous autant d'animaux en peluche appartenant à Christophe Robin. Milne ajoute également deux autres personnages, Hibou (Maître Hibou) et Lapin (Coco Lapin) qui, pour leur part, ne sont pas des jouets mais des animaux en chair et en os.

Hibou apparaît dans le chapitre 4 de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà. Intitulé Dans Lequel Hi-Han Perd sa Queue et Winnie en Trouve une (In Which Eeyore Loses a Tail and Pooh Finds One), celui-ci met en scène Winnie qui décide de venir en aide au pauvre Hi-Han dont la queue a mystérieusement disparu. Pour ce faire, l’ourson se rend au cœur de la Forêt des Rêves Bleus afin de consulter Hibou. L’oiseau a en effet la réputation de tout savoir sur tous les sujets. Pour Winnie, il est donc logique d’en référer à lui. En arrivant devant le vieux châtaigner à l’intérieur duquel se trouve la maison de Hibou, le héros est impressionné. L’arbre est gigantesque et majestueux. Surtout, il découvre que la porte d’entrée est pourvue d’un heurtoir mais également d’une sonnette, tous les deux assortis d’une notice invitant les visiteurs à sonner si une réponse est voulue, ou bien à frapper si aucune réponse n'est attendue. Après avoir lui-même frappé et sonné, Winnie discute un petit moment avec Hibou qui suggère de suivre une procédure bien précise, à commencer par offrir une récompense à quiconque retrouvera la trace de la queue manquante. Il faudra ensuite rédiger des avis de recherche. Christophe Robin pourrait alors les écrire lui-même de la même manière que les différents panneaux invitant les hôtes de Hibou à frapper à la porte ou bien à sonner. Incapable de suivre toutes les explications alambiquées de l’oiseau, Winnie est bientôt distrait par ladite sonnette. En l’observant attentivement, il se rend finalement compte que la cordelette attachée à la cloche n’est autre que la queue de Hi-Han que Hibou avait trouvée par hasard dans la forêt.


A. A. Milne et son fils Christopher Robin

Hibou est de retour dans le chapitre 6, Dans Lequel Hi-Han Fête son Anniversaire et Reçoit Deux Cadeaux (In Which Eeyore has a Birthday and Gets Two Presents). Winnie croise à nouveau la route de Hi-Han dont l’humeur est une fois encore maussade. C’est en effet l’anniversaire de l’âne et il n’a reçu ni cadeau, ni gâteau, ni bougie. L’ourson se met dès lors en tête de célébrer comme il se doit l’événement. Avec Cochonnet, il commence à rassembler des cadeaux, un pot de miel et un ballon rouge. Malheureusement, la baudruche est éclatée. Quant au miel, il a tôt fait de finir dans le ventre de Winnie. Qu’à cela ne tienne, le pot vide sera en lui-même un excellent présent. Le héros se rend donc chez Hibou pour que ce dernier note « Joyeux Anniversaire » dessus. Offert à Hi-Han, le pot est alors fort utile pour ranger des choses à l’intérieur, notamment les restes du ballon éclaté.

Uniquement mentionné dans le chapitre 7, Dans Lequel Kangou et le petit Rou Arrivent dans la Forêt, et Cochonnet Prend un Bain (In Which Kanga and Baby Roo Come to the Forest and Piglet has a Bath), Hibou revient dans le chapitre 8, Dans Lequel Christophe Robin Dirige une Expotition en Gaule (In Which Christopher Robin Leads an Expotition to the North Pole). Après être difficilement parvenu à enfiler ses bottes, Christophe Robin et Winnie s’embarquent dans un formidable voyage en compagnie de tous les habitants de la forêt, Lapin, Cochonnet, Kangou, Rou, Hi-Hen et Hibou.

Dans le chapitre 9, Dans Lequel Cochonnet est Entièrement Entouré d’Eau (In Which Piglet is Entirely Surrounded by Water), des pluies diluviennes s’abattent sur la Forêt des Rêves Bleus. Observant l’eau monter encore et encore, Cochonnet décide de rédiger un appel à l’aide qu’il glisse dans une bouteille. Celle-ci est récupérée par Winnie qui, après avoir cauchemardé au sujet des Éphalants, a préféré abandonner sa maison totalement inondée. Incapable de lire le message, il se rend chez Christophe Robin qui demande à Hibou de se rendre au plus vite auprès de Cochonnet afin de lui dire que les secours sont en chemin. En attendant l’arrivée de l’aide providentielle, le volatile s’évertue alors à parler au petit cochon à qui il raconte une histoire interminable au sujet de l’une de ses tantes qui, jadis, couva par erreur un œuf de mouette. Dans l’ultime chapitre de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà, Dans lequel Christophe Robin donne une réception en l’honneur de Winnie, et nous faisons nos adieux (In Which Christopher Robin Gives Pooh a Party and We Say Goodbye), la pluie a laissé place au soleil. Pour célébrer le sauvetage de Cochonnet par Winnie, Christophe Robin prévoit d’organiser une grande fête. Il demande donc à Hibou d'en avertir ses amis.

Assorti de sublimes illustrations signées par le dessinateur Ernest H. Shepard, Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà devient en quelques semaines un formidable best-seller. Cent-cinquante-mille exemplaires s'écoulent en effet en une seule année. Forte de ce succès, l'œuvre de Milne est bientôt traduite dans plus de soixante-dix langues. Deux ans plus tard, elle est complétée par un second volume, Winnie l'Ourson : La Maison d'un Ours-comme-çà (The House of Pooh Corner) dans lequel est introduit le personnage de Tigrou.

Juste évoqué dans les parties 1, 3, 4, 6, 7 et 10 du second tome, Hibou revient dans le chapitre 5, Dans Lequel Lapin est très Occupé, et nous Apprenons ce que Fait Christophe Robin tous les Matins (In Which Rabbit Has a Busy Day, and We Learn What Christopher Robin Does in the Mornings). Bien décidé à travailler toute la journée, Lapin se rend chez Christophe Robin afin d’obtenir son aide. Trouvant porte close, le rongeur s’arrête chez Hibou afin qu'il lui lise le message laissé par le petit garçon, une mission toujours aussi ardue pour l’oiseau incapable de déchiffrer la moindre phrase sans en détourner le sens.

Dans le chapitre 8, Dans Lequel Cochonnet Fait une Chose de Vraiment Magnifique (In Which Piglet Does a Very Grand Thing), Winnie et Cochonnet rendent visite à Hibou afin de lui souhaiter une bonne journée. Invités à prendre le thé, tous discutent alors de la tempête qui fait rage dehors. Évoquant les souvenirs de son oncle Robert, Hibou n’a pas le temps de finir son histoire que soudain, le vent déracine son arbre et renverse sa maison. Désormais sans logis, l’oiseau et ses compagnons se mettent en quête d’un nouveau toit. Dans le chapitre 9, Dans Lequel Hi-Han trouve la Bihoutière et Hibou y Emménage (In Which Eeyore Finds the Wolery and Owl Moves Into It), Hibou est finalement relogé dans la maison de Cochonnet qui, au départ très triste d’abandonner son doux foyer, accepte pour sa part d’emménager chez Winnie…

Qualifié de « Plus grand succès de la littérature anglaise au cours des années 1920 », Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà ne manque évidemment pas d'attirer l'attention des producteurs de théâtre et de cinéma. Dès les années 1930, Stephen Slesinger achète ainsi les droits pour les États-Unis et le Canada. Après son décès en 1953, les studios Disney acquièrent à leur tour l'œuvre d'A. A. Milne. Walt, en effet, connaissait bien les livres de l'auteur anglais que ses filles Diane et Sharon adoraient lire lorsqu'elles étaient petites. Ne sachant quoi faire de toutes ces histoires, le cinéaste attend toutefois près d'une décennie avant de lancer la production d'un premier moyen-métrage, Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel qui sort en salle le 4 février 1966, presque dix ans jour pour jour après le décès d'A. A. Milne survenu le 31 janvier 1956. Trois ans plus tard, en 1969, le réalisateur soviétique Fyodor Khitruk livre sa propre version du premier chapitre, Winnie l'Ourson, suivie en 1971 et 1972 par deux nouveaux opus, Winnie l'Ourson Rend Visite et Winnie l'Ourson et le Jour des Soucis.

Depuis leur création, les histoires de l'ourson de « peu de jugeote » n'ont jamais cessé d'être publiées, encore et encore, aux quatre coins du monde. Dans le même temps, les studios Disney ont poursuivi leur transposition sur les écrans, au cinéma et à la télévision. En 2009, David Benedictus et l'illustrateur Mark Burgess prolongent à leur tour l'expérience avec un nouveau recueil, Return to the Hundred Acre Wood, écrit en accord avec les héritiers de Milne. En 2016, Egmont publie Bear on All the World de Paul Bright, Jeanne Willis, Kate Saunders et Brian Sibley. Le 1er Janvier 2022, Winnie-the-Pooh est tombé dans le domaine public aux États-Unis.

Maître Hibou, moulin à paroles abscons chez Disney

Le 11 mars 1977, le public américain découvre sur les écrans Les Aventures de Winnie l'Ourson, le vingt-deuxième long-métrage animé des studios Disney réalisé par John Lounsbery et Wolfgang Reitherman. Agrémenté de séquences de transition et d'une scène finale inédites, il réunit alors les trois moyens-métrages de Winnie et ses amis produits en 1966, 1968 et 1974.

Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel (1966)

Inspiré des deux premiers chapitres de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà, Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel est le premier opus des aventures cinématographiques de l'ourson créé par A. A. Milne. Supervisé par Wolfgang Reitherman et proposé en salle le 4 février 1966 en avant-programme du film Quatre Bassets pour un Danois, le moyen-métrage débute sur les premières pages du livre d’histoire qui, en s’ouvrant, laisse entrevoir les différents protagonistes. Assis sur sa balançoire, Jean-Christophe est un petit garçon rêveur autour duquel gravite toute une ménagerie d'animaux, Winnie, bien sûr, mais aussi Bourriquet, Maman Gourou et Petit Gourou, Coco Lapin, Porcinet et Maître Hibou.

Maître Hibou apparaît donc aux côtés de Jean-Christophe, occupé à remettre la queue de Bourriquet en place. Perché sur une branche, il suggère alors de la déplacer un peu plus à droite. Toujours prompt à donner son avis, le hibou ne revient que quelques minutes plus tard pour constater que Winnie est bel et bien coincé dans l’entrée du terrier de Coco Lapin. Estimant qu’il vaut mieux faire appel à un expert pour déloger l’ourson, il est surpris par l’arrivée soudaine de Grignotin, le gaufre qui lui remet sa carte.

Observant le rongeur étudier la situation, Maître Hibou s’inquiète malgré tout du coût des opérations. Un véritable dialogue de sourd s’installe avec Grignotin qui, faute de regarder où il met les pattes, tombe dans son propre trou. « Et voilà notre expert perdu… », se lamente Maître Hibou. Il faut ainsi attendre plusieurs jours avant qu’enfin, Winnie soit sorti d’affaire ! L’oiseau parade alors aux côtés de Jean-Christophe, Maman et Petit Gourou et Bourriquet qui s’en vont secourir le petit ourson. Enfin délivré, ce dernier est finalement projeté à la vitesse de l’éclair dans les airs avant de terminer sa course dans un trou d’arbre… rempli de miel !

Winnie l'Ourson dans le Vent (1968)

Toujours réalisé par Wolfgang Reitherman, Winnie l'Ourson dans le Vent, le deuxième court-métrage des aventures de Winnie l'ourson, débarque dans les salles le 20 décembre 1968 en même temps qu'une ressortie du (Le) Cheval aux Sabots d'Or. Ce second opus s'inspire des chapitres 3, 5 et 9 de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà, ainsi que des parties 8 et 9 de Winnie l'Ourson : La Maison d'un Ours-comme-çà.

Alors qu’une terrible tempête s’abat sur la Forêt des Rêves Bleus, Winnie et Porcinet tentent tant bien que mal de lutter contre le vent. Sur le point de s’envoler dans les airs, le petit cochon est rattrapé in extremis par l’ourson qui le tient par le fil en laine de son écharpe. Voilà donc Porcinet chahuté dans le ciel tel un cerf-volant. Alors que les rafales se font encore plus fortes, Winnie et lui terminent finalement leur course contre la porte vitrée de la maison de Maître Hibou.

Occupé à faire la sieste dans sa demeure qui culmine au sommet d’un arbre, l’oiseau est surpris par cette arrivée des plus impromptues. Ouvrant sa porte, il invite ses deux amis à prendre un siège. Déblatérant sur ce « doux zéphir printanier » qui ne ressemble en rien au petit vent qu’il a connu en 67 – ou bien était-ce en 76 ? – il ne réalise pas à quel point cela souffle dehors. Évoquant ses souvenirs de famille et la fois où sa tante Machin-Chouette rendit visite à sa cousine, une soprano de l’opéra du Massachuchouette, Maître Hibou ne sent pas que son arbre tangue de plus en plus. Sous l’effet des bourrasques, celui-ci est bientôt déraciné. La maison est écrasée sur le sol. « Ma parole, j’ai l’impression que quelqu’un… Winnie ? C’est toi qui a fait ça ? », interroge Maître Hibou.

Dès l’annonce de la catastrophe, tous les compagnons de Winnie accourent pour venir en aide à Maître Hibou. Bourriquet se met alors à la recherche d’une nouvelle maison pour son ami. Cela devrait lui prendre au moins deux jours. Loin d’être traumatisé par la situation, Maître Hibou profite alors de ce temps pour parler de son oncle le Grand-Duc, au grand dam de Jean-Christophe, Coco Lapin et Porcinet qui semblent avoir déjà entendu cette histoire des dizaines de fois.

Dans les jours suivants, le vent fait place à des pluies diluviennes. Toute la Forêt des Rêves Bleus est submergée. Voyant l’eau monter inexorablement, Porcinet envoie une bouteille à la mer. Jean-Christophe demande alors à Maître Hibou de voler vers la maison du petit cochon pour le prévenir de son sauvetage imminent. En survolant la forêt inondée, il aperçoit Winnie et Porcinet en train de flotter, le premier la tête coincée dans un pot de miel et le second en train de se cramponner à une chaise prise dans un tourbillon. « Une opération de sauvetage est en cours », annonce Maître Hibou, « Sois brave, Porcinet ! ». Pour changer les idées de Porcinet, totalement pris de panique, le hibou commence à raconter une histoire au sujet de l’un de ses cousins éloignés.

Incapable de s’empêcher de palabrer, Maître Hibou ne se rend pas compte que Winnie et Porcinet viennent d’être emportés par une cascade. Heureusement, tout est bien qui finit bien. L’ourson et le cochon sont sauvés. Maître Hibou et ses compagnons peuvent alors fêter dignement l’héroïsme de Winnie au cours d’un formidable banquet.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Bourriquet annonce qu’il a enfin trouvé une nouvelle maison pour Maître Hibou. « C’est très bien Bourriquet. C’est du bon travail », se félicite l’oiseau, « Ça me plaît beaucoup. Adjugé ! ». Content d’être ainsi relogé, Maître Hibou ne comprend pas que ce nouveau logis est en réalité celui de Porcinet qui, avec tristesse, accepte de le céder à son ami. Le petit cochon peut cependant compter sur l’intervention de Winnie qui lui propose de s’installer chez lui. Les deux compères sont alors portés en triomphe, l’un pour avoir lutté contre la tempête, l’autre pour avoir accepté d’offrir sa maison. « Hip Hip Hourra pour Winnie et Porcinet ! ».

Winnie l'Ourson et le Tigre Fou (1974)

En 1974, John Lounsbery prend les rênes d’une troisième aventure. Intitulée Winnie l’Ourson et le Tigre Fou, elle est proposée le 20 décembre en première partie de L'Île sur le Toit du Monde. Bien que présenté dans le générique repris des opus précédents, Maître Hibou est étonnamment absent de l’intrigue de ce nouvel épisode qui offre la vedette à Tigrou.

La Conception du personnage (1966-1977)

Introduit dans le chapitre 4 du premier recueil des aventures de Winnie l’ourson, Maître Hibou est présenté par A. A. Milne comme un oiseau ayant la réputation de tout savoir sur tous les sujets. Dès lors, c’est vers lui que se tournent les habitants de la Forêt des Rêves Bleus lorsqu’ils s’interrogent sur tel ou tel sujet. Par exemple, lorsque Winnie se met à la recherche de la queue de Bourriquet, c’est tout naturellement auprès de Maître Hibou qu’il vient chercher conseil. L’ourson et ses camarades sont par ailleurs persuadés que l’oiseau est le seul, hormis Christophe Robin, à savoir lire et écrire. Lorsqu’ils doivent déchiffrer un message, Maître Hibou est par conséquent un référent incontournable.

Logé dans une maison perchée au sommet d’un majestueux châtaigner, Maître Hibou impressionne ses compagnons en utilisant des mots compliqués tels qu’Encyclopédie et Rhododendron. Le lecteur n’est d’ailleurs pas certain que l’oiseau en connaisse véritablement le sens. Le personnage sait par ailleurs tenir ses amis en haleine en leur racontant d’innombrables histoires au sujet de son exubérante et surtout très nombreuse famille.

Cette supposée érudition semble provenir du fait que Maître Hibou n’est pas un résident de la forêt comme les autres. Si la plupart des compagnons de jeu de Christophe Robin sont à l’évidence des jouets, l’oiseau apparaît en effet comme étant pour sa part être un vrai animal, une caractéristique qu’il partage d’ailleurs avec Lapin. Un court dialogue présent dans le chapitre 5 de Winnie l'Ourson : La Maison d'un Ours-comme-çà confirme d’ailleurs cet état de fait. S’adressant à Hibou, Lapin explique en effet que tous les deux ont un cerveau là où les autres ne sont fait que de peluche (« You and I have brains. The others have fluff »).

L’intelligence de Maître Hibou reste toutefois fort limitée. Ses approximations et erreurs de jugement sont en effet légion. Le volatile est notamment incapable d’épeler son nom correctement. Prénommé Owl en version originale, il inverse en effet les lettres et écrit WOL. Lorsque Winnie lui demande d’écrire HAPPY BIRTHDAY sur le pot de miel vide qu’il souhaite offrir à Hi-Han, Hibou note HIPY PAPY BTHUTHDTH THUTHDA BTHUTHDY. En mélangeant de la sorte les consonnes et les voyelles, A. A. Milne fait ainsi parler Hibou de la même manière que Christopher Robin, son petit garçon qui, âgé de cinq ou six ans à l’époque de l’écriture des aventures de Winnie l’Ourson, était certainement en train d’apprendre à lire et à écrire.

Lorsqu’ils se lancent dans l’écriture de Winnie l’Ourson et l’Arbre à Miel au milieu des années 1960, Xavier Atencio, Larry Clemmons, Ken Anderson, Vance Gerry, Dick Lucas et Ralph Wright font le choix de coller au plus près de l’œuvre d’A. A. Milne. Maître Hibou est ainsi représenté tel un animal bavard et prétendument savant ayant une généalogie impressionnante. L’un des ressorts comiques du film repose dès lors sur sa capacité à dire n’importe quoi. Le public peut également rire de ses longs monologues digressifs durant lesquels il fatigue tout le monde en racontant encore et encore ses sempiternelles histoires au sujet de tantes, d’oncles et de cousins dont personne n’a jamais entendu parler hormis lui.

Dans l’œuvre d’A. A. Milne, Hibou est notamment mis en scène dans les superbes illustrations créées par l’illustrateur anglais Ernest Shepard. Si Winnie, Cochonnet, Hi-Han et Tigrou ont clairement une apparence de peluches, l’oiseau est pour sa part représenté comme un vrai rapace. Dépourvu d’aigrettes, ce qui le fait dès lors davantage ressembler à une chouette, il possède des yeux perçants placés au centre de grands disques faciaux. Recouvert d’un plumage épais, il conserve souvent ses ailes ramassées contre son corps. Acérées, ses serres lui servent parfois à tenir la plume dont il se sert pour écrire.


Feuilles de modèles

Chez Disney, l’apparence de Maître Hibou change radicalement. Comme pour la plupart des protagonistes du film, Walt Disney demande en effet à ses artistes de s’éloigner de l’œuvre originale. Les personnages dessinés par Ernest Shepard sont certes adorables. Mais ils semblent tous trop figés pour être animés. L’aspect réaliste du hibou est dès lors altérée et changée contre une apparence bien plus anthropomorphe et surtout cartoonesque. Maître Hibou possède ainsi un corps plus élancé recouvert d’un plumage beige et marron. Ses pattes sont plus allongées. Ses ailes sont davantage déployées. C’est désormais avec elles qu’il saisit divers objets, et non plus avec ses serres comme sur les illustrations originales. Sa tête est agrandie, surtout au niveau des joues et du menton. Son bec et ses yeux, surmontés de sourcils, deviennent par ailleurs plus expressifs. Contrairement à Winnie, Porcinet, Bourriquet ou bien Maman et Petit Gourou, Maître Hibou ne possède aucune caractéristique pouvant laisser penser qu’il s’agit d’un jouet. Cela corrobore dès lors l’idée qu’il s’agit d’un vrai oiseau. Étonnant, toutefois, que les créateurs du film aient choisi de le faire apparaître sous la forme d’une peluche dans le générique d’ouverture.

Recherche graphique par Ken Anderson
Ken Anderson

Cette apparence plus « disneyenne » de Maître Hibou est notamment issue du travail du directeur artistique Ken Anderson. Né le 17 mars 1909 à Seattle, dans l’État de Washington, l’artiste étudie l’architecture en Europe, notamment à l’école américaine des Beaux-Arts de Fontainebleau puis à l’Académie de Rome. Élève de l’Université de Washington, il subit comme d’autres la crise économique qui frappe durement les États-Unis au début des années 1930. Pour gagner sa vie, il part alors à Los Angeles afin de trouver un travail dans l’animation. Engagé par MGM pour qui il conçoit les décors de plusieurs films parmi lesquels La Voile des Illusions, il rejoint les studios Disney en 1934. À l’œuvre sur La Déesse du Printemps et Trois Petits Orphelins, il est repéré par Walt Disney qui le nomme directeur artistique sur Blanche Neige et les Sept Nains, un poste qu’il occupe ensuite lors de la production de Pinocchio et de Fantasia. Animateur sur Le Dragon Récalcitrant et Mélodie du Sud, il participe à l’écriture du scénario de Mélodie Cocktail, Danny, le Petit Mouton Noir et Cendrillon. Nommé Imagineer, Anderson épaule ensuite Disney lors de la création de Disneyland et participe à la conception d’attractions aussi célèbres que Peter Pan’s Flight et Mr. Toad’s Wild Ride. Directeur artistique de La Belle au Bois Dormant, il subit cependant les foudres du patron qui déteste le style utilisé pour Les 101 Dalmatiens. Au travail sur Merlin l’Enchanteur et Le Livre de la Jungle, Ken Anderson participe au développement de l’Haunted House de Disneyland. Après la mort de Walt Disney, il continue son travail sur des films comme Les Aristochats, Robin des Bois, Peter et Elliott le Dragon, Les Aventures de Winnie l’Ourson et Les Aventures de Bernard et Bianca. Associé à l’édification d’Epcot, il prend finalement sa retraite en 1978. Parfois surnommé le « Dixième vieux monsieur », en référence aux Nine Old Men, il meurt le 13 décembre 1993, deux ans après avoir reçu un Disney Legends Award pour l’ensemble de sa carrière.

John Lounsbery
Dessins d'animation par John Lounsbery

L’animation de Maître Hibou est supervisée par John Lounsbery. Originaire de Cincinnati où il voit le jour le 9 mars 1911, l’artiste étudie sur les bancs de l'Institut des Arts de Denver puis de l'Art Center School of Design de Los Angeles avant d’entamer sa carrière chez Disney dès 1935. Devenu l’un des spécialistes de Pluto qu'il a animé dans de nombreux courts-métrages, il donne en outre vie à des dizaines de personnages remarquables tels que la Reine Grimhilde changée en sorcière, Grand Coquin et Gédéon, Ben Ali Gator, Chicken Little, le Loup, Willie le géant, la Rose chef d'orchestre et le Chat de Cheshire dans Alice au Pays des Merveilles, Monsieur Darling, le duo Tony et Joe dans La Belle et le Clochard, les rois de La Belle au Bois Dormant, le colonel Hathi, le Shérif de Nottingham ou bien encore Tigrou. Nommé coréalisateur des (Les) Aventures de Winnie l'Ourson et des (Les) Aventures de Bernard et Bianca, il décède le 13 février 1976 avant que les deux longs-métrages ne soient achevés. Un Disney Legends Award remis à titre posthume couronne sa carrière.

Les Voix de Maître Hibou (1966-1977)

Dans les premières aventures de Winnie l’Ourson, Maître Hibou est incarné par Hal Smith. Né le 24 août 1916 à Petoskey, dans le Michigan, Harold John Smith débute sa carrière dès 1936 sur les ondes de la radio locale WIBX diffusée dans la région de New York. Engagé dans l’US Air Force durant la Seconde Guerre mondiale, il s’installe à Hollywood et commence à apparaître à la télévision dans des séries comme I Married Joan, The Great Gildersleeve, Clutch Cargo, Denis la Malice, The Donna Reed Show et The Red Skelton Show. Interprète d’Otis Campbell dans The Andy Griffith Show, il joue également au cinéma dans Les Yeux de Ma Mie, Demain est un Autre Jour, L’Amour Coûte Cher, La Garçonnière, Les Trois Stooges contre Hercule ou bien encore Après Lui, le Déluge et Quatre Bassets pour un Danois. Hal Smith prête par ailleurs sa voix à des dizaines de personnages animés parmi lesquels Elmer Fudd, l’Oncle Tex dans Les Pierrafeu, Taurus dans Space Angel, Maître Hibou dans Les Aventures de Winnie l’Ourson, Dingo/Jacob Marley dans Le Noël de Mickey, Archibald Gripsou et Géo Trouvetou dans La Bande à Picsou et Philibert dans La Belle et la Bête. Le comédien décède le 28 janvier 1994 à l’âge de soixante-dix-sept ans.

Hal Smith
Henry Djanik

En France, le rôle est offert à Henry Djanik. Né à Varna, en Bulgarie, le 21 mars 1926, l’acteur étudie l’art dramatique avant de débuter sa carrière dans les années 1950. Au théâtre, il apparaît alors dans Colombe, Médée ou bien encore Le Cheval Chinois. Au générique de certains épisodes de L’Inspecteur Leclerc Enquête, Au Théâtre Ce soir, Les Bridages du Tigre et Les Enquêtes du Commissaire Maigret, il joue par ailleurs au cinéma dans Cet Homme est Dangereux, L’Aventurière du Tchad, Les Trois Font la Paire, Z, Peur sur la Ville, Le Corps de Mon Ennemi ou bien encore 588, Rue Paradis. Dès les années 1960, Henry Djanik devient par ailleurs la voix française d’Anthony Quinn, Ernest Borgnine et Telly Savalas. Il incarne également Akela, Corniaud, Bourriquet, Maître Hibou, Bill Sykes et Monsieur d’Arque. Henry Djanik disparaît le 18 août 2008 à l’âge de quatre-vingt-deux ans.

Les Autres Apparitions Cinématographiques de Maître Hibou
Winnie the Pooh Discovers the Seasons (1981)

Maître Hibou est de retour sur les écrans dès 1981 dans Winnie the Pooh Discovers the Seasons, un court-métrage éducatif inédit sous-traité aux équipes du réalisateur Rick Reinert qui externalise la production dans son propre studio. D'une durée de huit minutes, le dessin animé débute dans la maison de Winnie. Un pot de miel sous le bras, l'ourson est profondément endormi dans son fauteuil. Quelqu'un frappe à la porte. C'est Jean-Christophe qui a un cadeau pour son meilleur ami, un calendrier grâce auquel l'ourson pourra compter les jours, les semaines, les mois et les saisons.

Maître Hibou entre en scène durant le mois de juillet. L’été bat son plein. C’est la saison idéale pour voir la nature prospérer. Comme le constate Maître Hibou, c’est aussi le moment de l’année où les températures sont les plus élevées. Pour gagner un peu de fraîcheur, chacun plonge dans la rivière sous l’œil circonspect de l’oiseau qui se pose sur le ventre de l’ourson.

L’automne est la période de l’année où les arbres prennent de jolies couleurs chaudes avant de perdre leurs feuilles emportées par le vent. C'est l'époque des pommes, des courges et des citrouilles. Les animaux se préparent à passer l'hiver. Maître Hibou admire la qualité des provisions glanées par Winnie afin de passer l’hiver.

Alors que la neige recouvre à présent le sol, Maître Hibou explique à Winnie que l’hiver est la saison durant laquelle la nature se repose. C’est aussi le moment de l’année où la rivière se transforme en glace. Les plantes et les animaux hibernent quant à eux en attendant le printemps et une nouvelle ronde des saisons...

Winnie l'Ourson et Une Sacrée Journée pour Bourriquet (1983)

Le 11 mars 1983, Winnie et ses amis reviennent sur grand écran dans une nouvelle aventure, Winnie l'Ourson et Une Sacrée Journée pour Bourriquet, proposée conjointement lors d'une ressortie de Merlin l'Enchanteur. Toujours sous-traité aux équipes de Rick Reinert, le moyen-métrage s'inspire du chapitre 6 de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà, Dans Lequel Hi-Han Fête son Anniversaire et Reçoit Deux Cadeaux (In Which Eeyore has a Birthday and Gets Two Presents), et de la sixième partie de Winnie l'Ourson : La Maison d'un Ours-comme-çà, Dans Lequel Winnie Invente un Nouveau Jeu et Hi-Han y Prend Part (In Which Pooh Invents a New Game and Eeyore Joins In).

L'épisode débute au cœur de la Forêt des Rêves Bleus. Poussé par le vent, Winnie se rend vers l'un de ses endroits préférés, un ponton de bois enjambant le ruisseau. Là, il invente un nouveau jeu, le « bâton de Winnie » qui consiste à jeter une branche d’un côté du pont pour ensuite la regarder glisser le long du cours d’eau. La partie est cependant bientôt suspendue par Bourriquet surpris en train de flotter sur l'eau. Incapable de rejoindre la rive, l'âne se laisser porter par le courant pendant que ses amis cherchent un moyen de le ramener sur la terre ferme.

Triste de constater à quel point Bourriquet est morose, Winnie se met en tête de célébrer comme il se doit son anniversaire en lui offrant un pot de miel. Pris d’une petite fringale, l’ourson ne tarde cependant pas à tout avaler. Qu’à cela ne tienne, le pot vide fera malgré tout un merveilleux présent. Winnie se rend donc chez Maître Hibou, occupé à accrocher au mur le portrait de l’un de ses illustres ancêtres. Invitant son hôte à entrer, l’oiseau ne peut s’empêcher de palabrer au sujet de l’anniversaire de son grand-oncle, Hibourgeon, qui vient d’atteindre l’âge avancé de cent-trois ans. Il est toutefois coupé dans son élan par Winnie qui lui demande ce qu’il compte offrir à Bourriquet.

Bottant en touche, Maître Hibou examine le pot apporté par Winnie avant de proposer d’écrire « Joyeux Anniversaire » dessus. Chaussant ses lunettes, l’oiseau se met à l’œuvre et barbouille maladroitement « HIPY PAPY BTHUTHDTH THUTHDA BTHUTHDY ». Se demandant pourquoi il y a tant de mots d’écrit, Winnie repart ravi de l’aide que vient de lui apporter Maître Hibou qui s’envole sans tarder chez Jean-Christophe pour l’informer de la fête qui se prépare.

En route, il aperçoit Porcinet qui, en tombant, fait malencontreusement éclater le ballon rouge qu’il souhaitait offrir à Bourriquet. Mais tout est bien qui finit bien. L’âne est malgré tout content de ses cadeaux et du beau gâteau qu’il partage avec ses amis. Incapable de se taire, Maître Hibou recommence alors à parler de son grand-oncle Hibourgeon qui vient de fêter ses cent-trois ans. Après le goûter, tous se retrouvent sur le ponton pour jouer au « bâton de Winnie ».

Winnie l'Ourson 2 : Le Grand Voyage (1997)

En 1997, c'est cette fois le marché de la vidéo qui permet à Winnie et ses amis de revenir sur le devant de la scène avec Winnie l'Ourson 2 : Le Grand Voyage, le tout premier long-métrage d'un seul tenant du petit ourson réalisé par Karl Geurs.

Maître Hibou entre dans l’histoire au moment le plus tragique. Jean-Christophe semble avoir disparu et Winnie est très inquiet. Accompagné par Coco Lapin, Porcinet, Tigrou et Bourriquet, il se rend chez Maître Hibou afin que celui-ci lise le mystérieux message qui accompagne le pot de miel qu’il a retrouvé plus tôt dans la matinée devant sa porte.

Avec sa loupe, Maître Hibou se livre à l’exercice. Obligé d’utiliser une pince pour enlever le miel que Winnie a fait couler sur le papier, il déchiffre les mots un par un. « Tard… Far… Cher Winnie… Inquiète-toi pour moi… Car je suis farti… Euh… Parti très loin. Aide-moi… Et c’est signé… Cruche-Muche-Litophe… Ah ! Ton ami Jean-Christophe ! ». En entendant ces mots, tout le monde est immédiatement très inquiet. Winnie, pour sa part, est effondré. « Ah ! Ah ! Je viens de trouver où il est allé ! », s’exclame soudain Maître Hibou, « Un C… Et un R… Oh malheur… ». Pris de panique, Maître Hibou barricade sa porte et tire ses rideaux. « Il est allé au C, R, Â, N, E… Crâne… ».

Au cours d’un numéro musical exaltant, Maître Hibou exhorte bientôt ses amis à se mettre en route afin de porter secours à Jean-Christophe. Pour les y aider, il entreprend de dessiner une carte qui les conduira jusqu’au terrifiant Crâne. En expliquant qu’ils croiseront certainement des éfélants, des nouifes, des jagulars et l’effrayant Cranosaurus, Maître Hibou fait malgré lui monter la peur chez ses compagnons tout en parvenant malgré tout à les galvaniser. Lui-même ne participe toutefois pas à cette incroyable aventure. « Je vous tire ma révérence ! », dit-il à ses amis en les saluant de loin, « Et ceux qui jamais ne reviendront, je leur tire deux fois d’avance ! ».

Maître Hiboux ne revient que très brièvement à la fin du film pour saluer le grand retour de Jean-Christophe qui n’était que parti pour l’école.

Winnie l'Ourson : Joyeux Noël (1999)

Pour célébrer les fêtes de fin d'année comme il se doit, DisneyToon Studios propose un nouveau film d'animation, Winnie l'Ourson : Joyeux Noël, disponible dès le 9 novembre 1999 sur le marché de la vidéo. Pour l’occasion, un nouveau générique est créé dans lequel Maître Hibou et les autres héros de la Forêt des Rêves Bleus apparaissent pour la toute première fois en 3D.

Trônant sur la table placée au centre de la chambre de Jean-Christophe, un livre transporte le public au cœur de nouvelles histoires mettant en scène Winnie et ses amis. Maître Hibou apparaît dans le deuxième récit, une reprise du moyen-métrage Winnie l'Ourson : Thanksgiving réalisé en 1998 par June Falkenstein. Il rejoint alors ses compagnons à la table des festivités en emportant avec lui des biscuits réalisés selon la recette de l’un de ses grands-oncles.

Pendant que Winnie et Porcinet partent chasser une dinde à la demande de Coco Lapin, Maître Hibou s’affaire à nettoyer la vaisselle. La maladresse des uns et des autres a toutefois tôt fait de transformer les célébrations de Thanksgiving en véritable fiasco. L’ourson et le cochon ne sont pas parvenus à capturer la moindre dinde. Quant à la vaisselle, elle est entièrement détruite après que Maître Hibou a glissé en marchant sur une tarte. Afin d’atténuer le chagrin de Coco Lapin qui rêvait de cette fête, chacun se met alors en quatre pour réparer les erreurs commises.

La troisième histoire est centrée sur Cassie, un oisillon sauvé de l'hiver par Coco Lapin. Avec Winnie, Tigrou et Porcinet, ce dernier tente alors de prendre soin de la petite. Maître Hibou est lui-même mis à contribution afin de lui apprendre à voler.

Les Aventures de Tigrou (2000)

Le 11 février 2000, Winnie l'ourson fait son grand retour dans les salles obscures avec Les Aventures de Tigrou de Jun Falkenstein. La vedette est alors offerte au tigre dont les extravagances sont souvent à l’origine de catastrophes. Triste de n’avoir personne avec qui bondir, Tigrou se met en tête de retrouver sa famille. Avant de débuter sa quête, il se rend chez Maître Hibou qui, comme d’habitude, est intarissable dès lors qu’il s’agit de parler de ses parents proches ou éloignés.

L’automne passe sans que Tigrou n’obtienne de nouvelles de ses proches. Pour soulager sa peine, Petit Gourou décide donc d’inventer une fausse lettre supposément rédigée par les membres de la famille du tigre. Bien entendu, cette tâche d’écrire le courrier incombe à Maître Hibou armé de sa plus belle plume.

Cette ruse n'a toutefois pas vraiment l'effet escompté. Après avoir lu la lettre, Tigrou est plus que jamais persuadé que les siens sont sur le point de venir lui rendre visite. Pour aller dans son sens et lui faire plaisir, ses compagnons se déguisent alors en tigres. Mais lorsque la supercherie est découverte, Tigrou est plus triste que jamais. Seul, il part à la recherche de sa famille malgré la neige et le froid.

Imaginant le pire, Winnie suggère à ses amis de venir en aide au tigre. Maître-Hibou ne participe toutefois pas à l’expédition. Il ne reparaît ainsi qu’à la fin de l’aventure, lorsque Tigrou réalise que sa vraie famille, ce sont ses amis.

Les Aventures de Porcinet (2003)

En 2003, c'est au tour d’un autre compagnon de Winnie d’être à l'honneur dans Les Aventures de Porcinet de Francis Glebas, l'adaptation des chapitres Dans Lequel Kangou et le petit Rou Arrivent dans la Forêt, et Cochonnet Prend un Bain (In Which Kanga and Baby Roo Come to the Forest and Piglet has a Bath) ; Dans Lequel Christophe Robin Dirige une Expotition en Gaule (In Which Christopher Robin Leads an Expotition to the North Pole) extraits de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà, et Dans Lequel on Bâtit une Maison pour Hi-Han au Coin-de-Winnie (In Which a House Is Built at Pooh Corner for Eeyore) extrait de Winnie l'Ourson : La Maison d'un Ours-comme-çà.

Après avoir constaté la disparition de Porcinet, Winnie et sa bande se rendent chez Maître Hibou afin de savoir s’il n’aurait pas aperçu le petit cochon. Expliquant avoir déjà vu Porcinet par le passé, le volatile se lance dans une énième digression au sujet de son cousin germain Hibousol. Il ne se rend alors pas compte que ses amis, lassés de ses histoires, préfèrent s’en aller plutôt que de l’écouter palabrer.

Maître Hibou revient bien plus tard dans le film en rejoignant Jean-Christophe, Winnie et leurs amis partis pour une expédition en direction du Pôle Nord. Durant leur escapade, le groupe est séparé. Maître Hibou se retrouve alors seul avec Jean-Christophe à qui il raconte – encore – des histoires au sujet de sa famille.

Le personnage apparaît une dernière fois à la fin de l’histoire au moment de célébrer l’héroïsme de Porcinet.

Winnie l'Ourson (2011)

Le 15 juillet 2011, Stephen J. Anderson et Don Hall réalisent Winnie l'Ourson, sorte de chant du cygne pour l'animation traditionnelle estampillée Disney... Possédant une trame assez proche de celle de Winnie l'Ourson 2 : Le Grand Voyage, ce 51e grand classique animé des Walt Disney Animation Studios s'inspire des chapitres Dans Lequel Hi-han Perd sa Queue et Winnie en Trouve Une (In Which Eeyore Loses a Tail and Pooh Finds One) ; Dans Lequel Christophe Robin Dirige une Expotition en Gaule (In Which Christopher Robin Leads an Expotition to the North Pole) extraits de Winnie l'Ourson : Histoire d'un Ours-comme-çà, et du chapitre Dans Lequel Lapin est Très Occupé, et Nous Apprenons ce que Fait Christophe Robin Tous les Matins (In Which Rabbit Has a Busy Day, and We Learn What Christopher Robin Does in the Mornings) extrait de Winnie l'Ourson : La Maison d'un Ours-comme-çà.

Maître Hibou apparaît à la sixième minute. Extatique, il vient de retrouver l’arbre dans lequel il a éclos, une excellente occasion pour lui de rédiger ses mémoires en commençant par raconter sa naissance. Il est cependant interrompu par Winnie qui lui demande son aide pour retrouver la queue de Bourriquet. Confiant son carnet et son crayon à l’ourson, Maître Hibou énumère alors les choses à faire pour solutionner ce problème, à commencer par offrir une récompense à celui qui retrouvera ladite queue. Il suggère ensuite d’aller voir Jean-Christophe afin que ce dernier conçoive des affiches.

Une grande réunion est organisée par le petit garçon qui décide d’organiser un concours pour trouver une nouvelle queue à Bourriquet. Maître Hibou explique qu’en de telles occasions, il faut prévoir une récompense pour le vainqueur. Lui-même participe en proposant d’accrocher sur le derrière de l’âne une ardoise sur laquelle il a noté le mot « queue » (orthographié ‘Tael’ au lieu de ‘Tail’ en anglais). Il reçoit alors la récompense promise, un pot de miel que Winnie aurait pourtant bien aimé engloutir.

Au moment de savourer sa victoire, Maître Hibou est mis à contribution par l’ourson qui lui tend un message laissé devant chez lui par Jean-Christophe. Observant la feuille de papier sous tous les angles, il tente de déchiffrer le message. « Il est écrit… Absent… Occupé… Poil Long… Signé Jean-Christophe ». Soudain, Maître Hibou panique. « Notre ami Jean-Christophe a été enlevé », s’exclame-t-il, « Par une créature qui s’appelle Poil Long !!! ».

Immédiatement, une expédition se met en route pour « sauver » le pauvre Jean-Christophe de ce que Maître Hibou décrit comme « une horrible créature ! Monstrueuse ! Très féroce aussi ! Et pire que tout… Terriblement occupée ! ». Cherchant une image du monstre dans l’un de ses livres, l’oiseau est invité à le dessiner. Une craie à la main, il esquisse une créature énorme dont « la peau est recouverte d’un tapis poilu ». Son visage est une « marmite joufflue ». Sur sa tête, « deux cornes décorent une touffe de cheveux roux flamboyants ».

Suivant le plan établi par Coco Lapin, Winnie et Porcinet creusent un trou pour capturer le monstre. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et c’est toute l’équipe, à l’exception du petit cochon, qui se retrouve elle-même piégée. Le salut de chacun repose donc désormais sur les épaules de Porcinet qui tente, tant bien que mal, d’aider ses amis. Observant ce dernier se démener pour trouver une solution, personne ne réalise que Maître Hibou est capable de voler et, évidemment, de sortir du trou !

En attendant les secours, Maître Hibou se lance encore une fois dans un interminable récit. Écoutant d’une oreille distraite l’oiseau parler de sa famille, Winnie parvient finalement à sortir du trou en utilisant les lettres du livre racontant l'histoire portée à l'écran. Grâce à lui, tout le monde est sain et sauf au moment où Jean-Christophe réapparaît. Celui-ci était à l’école. Il n’avait donc en aucun cas été enlevé par un monstre. En découvrant la vérité, Winnie et ses amis ne peuvent s’empêcher de jeter un regard désapprobateur en direction de Maître Hibou qui prend la poudre d’escampette !

À la recherche de nourriture pour remplir son ventre gargouillant, Winnie arrive jusqu’à la porte de Maître Hibou. « Ne pas frapper. Sonnez », indique la pancarte cloutée près de l’entrée. Observant le cordon relié à la cloche, Winnie se rend compte qu’il s’agit en réalité de la queue de Bourriquet que Maître Hibou a trouvée quelques jours plus tôt dans un champ de chardons.

L’énigme du début du film est dès lors enfin résolue. Bourriquet a retrouvé sa queue. Winnie est donc en droit de réclamer sa récompense sous les yeux de ses amis, extatiques.

Jean-Christophe et Winnie (2018)

En 2018, Marc Foster réalise Jean-Christophe & Winnie, le premier long-métrage en prises de vues réelles mettant en scène le petit ourson qui fait ainsi une entrée fracassante dans le monde « réel ».

Les années ont passé depuis les premières aventures de Winnie. Et Jean-Christophe (Ewan McGregor) a bien grandi. Après un ultime goûter, il a laissé derrière lui ses amis de la Forêt des Rêves Bleus dont il a oublié jusqu'au dernier souvenir. L'adolescence a produit ses effets... La guerre aussi... L'insouciance de l'enfance s'est évaporée pour être remplacée par une vie de père de famille bien remplie et parfois bien morose.

Réduit à un rôle très mineur, Maître Hibou apparaît dès les premières minutes du film durant le goûter célébrant le départ prochain de Jean-Christophe. Plus tard, lorsque ce dernier est de retour dans la Forêt des Rêves Bleus, il redécouvre la maison de Maître Hibou qui est encore tombée de l’arbre. Jean-Christophe retrouve ensuite ses anciens amis qui, au départ, ne le reconnaissent pas. Cachés dans un tronc d’arbre creux, Maître Hibou émet l’hypothèse qu’il s’agit peut-être en réalité d’un éfélant.

Sortis de leur cachette, Maître Hibou et les autres finissent enfin par reconnaître leur copain de jeux. L’oiseau ne participe cependant pas à l’expédition mise sur pied par Winnie, Bourriquet, Porcinet et Tigrou qui se risquent tous les quatre à aller à Londres afin de ramener le porte-documents que Jean-Christophe a égaré dans la forêt.

À la fin du long-métrage, Maître Hibou est là pour accueillir ses amis de retour dans la Forêt des Rêves Bleus en compagnie de Jean-Christophe, de sa femme Evelyn et de sa fille Madeline. Il participe alors avec eux au pique-nique organisé au cœur de la clairière.

La Conception du personnage (1981-...)

Depuis le début des années 1980 et le retour des aventures de Winnie sur le petit et le grand écran, des dizaines d'animateurs ont pris la relève afin de donner vie à Maître Hibou. Si l’apparence graphique du personnage a peu évolué depuis sa création, son tempérament a néanmoins quelque peu changé. L’excentricité de Maître Hibou augmente en effet au fur et à mesure que sa filmographie s’allonge. Devenant de plus en plus loufoque et cartoonesque, en particulier dans le long-métrage Winnie l’Ourson sorti en 2011, l’oiseau voit dès lors sa parole de plus en plus questionnée par ses compagnons qui semblent davantage se rendre compte qu’il lui arrive de raconter absolument n’importe quoi. Ces derniers manifestent par ailleurs de plus en plus d’ennui lorsqu’il s’agit d’écouter ses interminables monologues au sujet de tel ou tel membre de sa famille.

Engagés par les Rick Reinert Productions et non par les studios Disney, les directeurs de l'animation Ennis McNulty et Dave Bennett et les dessinateurs Nancy Beiman, Irv Anderson, Tom Ray, Ken O'Brien, Virgil Ross, Lars Hult et Spencer Peel se sont occupés d’animer le cartoon éducatif Winnie the Pooh Discovers the Seasons en 1981 puis le moyen-métrage Winnie l'Ourson et Une Sacrée Journée pour Bourriquet en 1983.

Rick Reinert
Nancy Beiman
Ken O'Brien
Virgil Ross

Quatorze ans plus tard, l'animation de Winnie l'Ourson 2 : Le Grand Voyage est pour sa part supervisée par le réalisateur Karl Geurs ainsi que Terence Harrison, Mitch Rochon et Bob Zamboni. Celle des (Les) Aventures de Tigrou est quant à elle délocalisée au sein de la filiale japonaise des studios Disney où officient la réalisatrice June Falkenstein et les directeurs de l'animation Hiroshi Kawamata et Takeshi Atomura. Ce dernier dirige la création des (Les) Aventures de Porcinet aux côtés de Kawamata, Kiyomi Miyakawa, Jyunpei Tatenaka, Kenichi Tsuchiya, Hisashi Wada et Yuji Watanabe.

Mitch Rochon
Bob Zamboni
June Falkenstein
Hiroshi Kawamata

La carrière de Maître Hibou connaît un petit trou d’air entre 2003 et 2011. Le personnage est en effet étonnamment absent des (Les) Aventures de Petit Gourou, Winnie l’Ourson et l’Éfélant et n'est que mentionné rapidement dans Lumpy Fête Halloween. Il ne revient ainsi sur les écrans qu’en 2011 dans Winnie l'Ourson de Stephen J. Anderson et Don Hall. Son animation est alors supervisée par Dale Baer.


Feuilles de modèles (Winnie l'Ourson, 2011)

Originaire de Denver, dans le Colorado, où il voit le jour le 15 juin 1950, l’artiste étudie à l’Institut CalArts avant d’être engagé chez Filmation puis chez Disney en 1971. Intervalliste lors de la production de Robin des Bois, il collabore en particulier avec John Lounsbery, son mentor et créateur de Maître Hibou dans Les Aventures de Winnie l’Ourson. Promu animateur, Baer enchaîne ensuite avec Les Aventures de Bernard et Bianca et Peter et Elliott le Dragon. Lassé de la mauvaise ambiance au sein du département animation, il démissionne cependant et rejoint les équipes de Ralph Bakshi puis celles de Richard Williams. Créateur au début des années 1980 de son propre studio, The Baer Animation Company, il retisse des liens avec Disney en travaillant sur Taram et le Chaudron Magique, Basil, Détective Privé, Le Noël de Mickey, Qui Veut la Peau de Roger Rabbit, Le Prince et le Pauvre, La Belle et la Bête et Le Roi Lion. Au générique de Tom et Jerry : Le Film, Excalibur, l’Épée Magique et Le Roi et Moi, Dale Baer resigne chez Disney en 1998. Il donne alors vie à Kerchak, Alameda Slim, le docteur Doppler et surtout Yzma qui lui vaut de remporter un Annie Award. Associé à la création de Chicken Little, Bienvenue Chez les Robinson, La Princesse et la Grenouille, La Ballade de Nessie et À Cheval !, l’animateur décède le 15 janvier 2021 à l’âge de soixante-dix ans.

Dale Baer
Dessin d'animation par Dale Baer

Pour animer Maître Hibou, Dale Baer est assisté par Lieve Miessen et Ginny Parmele.
Débutant sa carrière à la fin des années 1980, Lieve Miessen travaille notamment sur Astérix et le Coup du Menhir avant de rejoindre les studios Disney basés à Montreuil, dans la région parisienne. Là, l’artiste planche sur Super Baloo, Winnie l’Ourson : Noël à l’Unisson, Dingo et Max, Le Bossu de Notre-Dame et Hercule. Miessen enchaîne ensuite avec Mulan, Tarzan, Fantasia 2000, Kuzco, l’Empereur Mégalo, Atlantide, l’Empire Perdu, La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers (Morph), La Ferme se Rebelle (Maggie), Il Était une Fois, La Princesse et la Grenouille (Lawrence), Comment Brancher son Home Cinéma, La Ballade de Nessie et Winnie l’Ourson.

Lieve Miessen
Ginny Parmele

Virginia (Ginny) Parmele débute dès la fin des années 1970. Associée aux productions des (Les) Entrechats, Pinocchio et l’Empereur de la Nuit et Bugs Bunny’s Wild World of Sports, elle entre chez Disney et participe à la création de Back to Neverland, de La Petite Sirène et du (Le) Prince et le Pauvre. Elle poursuit en tant qu’assistante animatrice de Belle, Jasmine, Mufasa, Sarabi, Esmeralda, Zeus, Héra, les Muses, les gorilles de Tarzan, le commandant Rourke, Buck et Pearl, Ray et Maître Hibou. Sa filmographie comprend aussi les films Georges le Petit Curieux, Les Secrets des Cinq Cyclones, Schtroumpfs Noël, ainsi que Tom et Jerry et le Haricot Géant.

Chris Lawrence
Michael Eames

Dans Jean-Christophe & Winnie, Maître Hibou retrouve une apparence réelle semblable à celle imaginée par Ernest Shepard dans l’œuvre originale d’A. A. Milne. Possédant les traits d’un Grand-duc d’Europe, il est animé par les équipes des studios Framestore et Method Studios sous la direction de Chris Lawrence (Troie, Charlie et la Chocolaterie, Prince of Persia : Les Sables du Temps, Gravity, Seul sur Mars, Kingsman : Le Cercle d'Or) et Michael Eames (Les 101 Dalmatiens, Dinotopia, Underdog : Chien Volant Non Identifié, Le Monde de Narnia - Chapitre 2 : Le Prince Caspian, Avengers : L'Ère d'Ultron).

Les Voix de Maître Hibou (1981-...)

Après avoir joué Maître Hibou durant près de vingt-cinq ans, Hal Smith est remplacé derrière le micro par Andre Stojka qui reprend le rôle de 1997 à 2007. Né le 26 mai 1944 à Los Angeles, l’acteur débute dans les années 1960 en tant que producteur associé de la série Le Virginien. À partir de 1979, il intègre l’univers du doublage en prêtant sa voix à différents personnages des séries Les Voyages Fantômatiques de Scooby-Doo, Les Jetson, Superman, Spider-Man, Richie Rich, Pac-Man, La Panthère Rose… Après avoir incarné Starlite dans Rainbow Brite and the Star Stealer, Stojka interprète un chevalier dans Les Gummi et Sir Glumfield dans Mystermask avant d’hériter du rôle de Maître Hibou. Les studios Disney lui offrent ensuite le rôle de Topo dans Kuzco, l’Empereur Mégalo puis celui du rôle du Roi dans Cendrillon 2 : Une Vie de Princesse et Le Sortilège de Cendrillon.

Andre Stojka

Lors de la production de Winnie l’Ourson en 2011, Craig Ferguson prend la relève dans le rôle du hibou excentrique. Originaire de Glasgow, en Écosse, où il naît le 17 mai 1962, il débute sa carrière artistique à la fin des années 1970 comme batteur dans le groupe de rock Exposure puis dans le groupe de punk rock The Bastards from Hell. Sur les conseils du chanteur du groupe, l’acteur Peter Capaldi, Ferguson se tourne bientôt vers la comédie. Remarqué pour son incarnation sur scène du personnage de Bing Hitler, il tente de percer à la télévision en 1990 avec The Craig Ferguson Show qui, faute de succès, ne passera pas l’étape du pilote. Reprenant le rôle de Brad Majors dans le Rocky Horror Show, il multiplie ensuite les apparitions sur le petit écran avant de s’installer à Los Angeles où il est engagé dans la sitcom Maybe This Time avec Betty White puis dans The Drew Carey Show grâce auquel il obtient une belle notoriété grâce au rôle du patron qu’il tient de 1996 à 2003. Présentateur du Late Late Show de CBS entre 2004 et 2014 puis du jeu télévisé Celebrity Name Game, Craig Ferguson fait quelques incursions au cinéma dans The Big Tease, Saving Grace, Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaires, Kick Ass et I’ll Be There qu’il réalise. Pour les studios Pixar, il a par ailleurs incarné le Seigneur Macintosh dans Rebelle.

Craig Ferguson
Toby Jones

Dans Jean-Christophe et Winnie, Maître Hibou est cette fois interprété par Toby Jones. Fils des comédiens Jennifer et Freddie Jones né à Londres le 7 septembre 1966, il apprend les rudiments de la comédie à Paris au sein de L’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq. Primé d'un Laurence Olivier Award qui récompense son jeu dans The Play What I Wrote, sa toute première apparition au théâtre produite dans le West End en 2001, Jones alterne entre la scène, la radio et les écrans. À la télévision, il apparaît ainsi dans Victoria and Albert, The Girl, Inspecteur Barnaby et The English. Au cinéma, son nom est inscrit au générique de dizaines de longs-métrages parmi lesquels Les Misérables, Jeanne d’Arc, Neverland, Madame Henderson Présente, The Mist, Captain America - First Avenger, My Week With Marilyn, Hunger Games, Jurassic World : Fallen Kingdom et Indiana Jones et le Cadran de la Destinée. Toby Jones prête en outre sa voix à Aristide Filoselle dans Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne et à l’elfe Dobby dans la saga Harry Potter.

Bernard Alane

En France, Henry Djanik est remplacé par Bernard Alane dès 1997. Né à Paris le 25 décembre 1948, le comédien débute sa carrière à la fin des années 1960. Interprète de l’Hiberné Paul Fournier dans Hibernatus aux côtés de Louis de Funès, il apparaît notamment dans La Vie Parisienne, L’Été de Nos Quinze ans et Agathe Cléry. Pensionnaire de la Comédie-Française entre 1972 et 1973 à l’affiche de pièces comme Pygmalion, Roméo et Juliette, Le Bourgeois Gentilhomme, Peter Pan, Un Mari Idéal et La Cage aux Folles, Bernard Alane se produisant en parallèle au théâtre tout en jouant à la télévision dans Les Compagnons d’Éleusis, Les Amours sous la Révolution et Le Grand Charles. Voix française de Stanley Tucci, Stephen Tobolowsky et David Thewlis, il interprète par ailleurs des dizaines de personnages animés : Atchoum, Bambi, Maître Hibou, Clopin et La Muraille, Fil, le Professeur Z, le Duc de Weselton, Averell Dalton, Panoramix...

Maître Hibou à la télévision

Le succès des (Les) Aventures de Winnie l’Ourson se poursuit dès les années 1980 à la télévision. Les moyens-métrages originaux sont ainsi plusieurs fois diffusés dans les émissions hebdomadaires Disney diffusées sur CBS, NBC puis sur ABC. Le 29 janvier 1989, Winnie l'Ourson et Une Sacrée Journée pour Bourriquet est mis à l’antenne dans The Magical World of Disney sur NBC. Un mois et demi plus tard, le 5 mars 1989, Winnie l'Ourson dans le Vent est à son tour programmé. Le 21 janvier 1990, les téléspectateurs profitent cette fois de Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel. Les Aventures de Winnie l'Ourson boucle la boucle le 3 novembre 1991 avec une programmation au sein de l'émission The Disney Channel elle-même multi-rediffusée le 21 février 1993 et le 16 avril 1995. Quelques extraits du long-métrage sont par ailleurs utilisés pour créer le court-métrage éducatif Winnie the Pooh's ABC of Me en 1990.

Winnie the Pooh's ABC of Me
Welcome to Pooh Corner

Dans l'intervalle, Winnie et ses amis sont devenus les héros de leurs propres émissions télévisées. Le 18 avril 1983, Maître Hibou apparaît ainsi dans Welcome to Pooh Corner, une série diffusée sur Disney Channel, la toute nouvelle chaîne estampillée Disney lancée sur le câble le même jour. Doublé par Hal Smith qui reprend au passage le rôle de Winnie, l’oiseau est interprété par un comédien dissimulé sous un costume conçu par Ken Forsse et ses équipes d'Alchemy II, Inc.. Pour l’occasion, le personnage est doté d’une paire de lunettes qu’il ne quitte jamais. Le hibou possède en outre sa propre chanson, Responsible Persons. D'une durée de trente minutes, Welcome to Pooh Corner donne rapidement naissance à quelques numéros spéciaux célébrant telle ou telle fête : Pooh Corner Thanksgiving (1983), Christmas at Pooh Corner (1983), Pooh's Funny Valentine's Day (1984), Because It's Halloween (1984) et Christmas Is For Sharing (1984). Plusieurs courts-métrages éducatifs sont également réalisés : Too Smart for Strangers, with Winnie the Pooh (1985), Pooh's Great School Bus Adventure (1986), One and Only You (1989) et Responsible Persons (1989).

Because It's Halloween
Pooh's Great School Bus Adventure

Rediffusée sans interruption jusqu'au 30 mai 1997 et proposée partiellement sur le marché de la vidéo, Welcome to Pooh Corner s'exporte aux quatre coins du monde. En France, la série est diffusée dans l'émission Le Disney Channel programmée sur la chaîne publique FR3 (actuelle France 3) chaque samedi soir dès 1985. Retitrée Les Aventures de Winnie l'Ourson, elle reprend alors la plupart des séquences originales auxquelles sont associées des introductions et des intermèdes inédits présentés par l'acteur Jean Rochefort. Quatre-vingts épisodes de vingt-six minutes sont ainsi montrés en France du 26 janvier 1985 au 31 décembre 1988, l'animateur Vincent Perrot prenant le relais de Rochefort durant la dernière année.

Les Nouvelles Aventures de Winnie l'Ourson
Les Plumes de Maître Hibou

Le 17 janvier 1988, Winnie l'Ourson est la vedette de sa première série animée, Les Nouvelles Aventures de Winnie l'Ourson. Créée par Mark Zaslove, elle est divisée en quatre saisons rassemblant un total de quatre-vingt-deux épisodes diffusés sur Disney Channel puis sur ABC jusqu'au 26 octobre 1991. Tous les habitants de la Forêt des Rêves Bleus sont alors de la partie. Maître Hibou est lui-même à l’honneur de trois épisodes en particulier, Les Plumes de Maître Hibou, La Famille de Maître Hibou et Un Joli Filet de Voix de Maître Hibou qui permet aux téléspectateurs de faire la connaissance du Cousin Ibouscule, de l’Oncle Ibascule et de la Tante Chouquette. Remises à l'antenne le 4 janvier 1997, Les Nouvelles Aventures de Winnie l’Ourson donnent lieu à quatre téléfilms spéciaux : Winnie l'Ourson : Noël à l'Unisson (1991), Winnie l'Ourson : Hou ! Bou ! et Re-Bouh ! (1996), Winnie l'Ourson Thanksgiving (1998) et Winnie l'Ourson : Je t'Offre mon Cœur (1999).

La Famille de Maître Hibou
Un Joli Filet de Voix de Maître Hibou

En 2001, Maître Hibou et ses complices reviennent à la télévision sous la forme de marionnettes dans Le Livre de Winnie l'Ourson. Réalisée par Mitchell Kriegman et Dean Gordon pour le compte de Playhouse Disney, la chaîne des plus petits, la série permet aux héros de revivre de nouvelles aventures diffusées du 22 janvier 2001 au 29 novembre 2004. Doublée par Andre Stojka, la marionnette de Maître Hibou est manipulée par Victor Yerrid.

Le Livre de Winnie l'Ourson
Tales of Friendship with Winnie the Pooh

Absent de la distribution de Mes Amis Tigrou & Winnie, Maître Hibou est de retour en 2012 dans Tales of Friendship with Winnie the Pooh. Diffusée du 15 octobre au 21 décembre, la série est présentée par le comédien anglais Robert Webb chargé de raconter des petites histoires ne durant qu'une poignée de minutes et mises en images grâce aux illustrations d'un livre de contes. L’épisode 13, Owl Be Seeing You, rend en particulier hommage au hibou.

Les Autres Apparitions de Maître Hibou

Avec ses amis de la Forêt des Rêves Bleus, Maître Hibou est l’un des protagonistes de la série de DVD Disney Learning Adventures. Dans Winnie the Pooh: 1 2 3, il fait lire les nombres au jeune public. Dans Winnie the Pooh: ABC's, il lui fait réviser son alphabet. Dans Winnie the Pooh: Shapes and Sizes, il aide chacun à appréhender les formes, les lettres et les nombres. Dans Winnie the Pooh: Wonderful World Adventures, il livre un exposé sur les mots ayant un sens opposé.

Winnie the Pooh: Shapes and Sizes
Winnie the Pooh: Wonderful World Adventures

En 1999, Maître Hibou fait un caméo discret dans Mickey, Il Était une Fois Noël. Un oiseau semblable à lui est alors visible une poignée de secondes parmi le public qui écoute Mickey jouer de l’harmonica dans la troisième partie du film, Mickey : Le Plus Beau des Cadeaux. Maître Hibou fait en outre partie des nombreux personnages faisant quelques apparitions dans la série Disney’s Tous en Boîte. Au début de l’épisode Monsieur Je-Sais-Tout, il est par exemple visible aux côtés du Professeur Owl et d’Archimède.

Mickey : Le Plus Beau des Cadeaux
Disney's Tous en Boîte

Maître Hibou apparaît furtivement dans I Am With You, le dernier opus de la série At Home With Olaf. Alors que le bonhomme de neige chante sa chanson, un bref extrait des (Les) Aventures de Winnie l’Ourson le montre en train d’examiner un globe terrestre aux côtés de Coco Lapin.

I Am With You
Winnie the Pooh - The New Musical Adaptation

Dès 2019, Disney Theatrical Productions développe un nouveau spectacle, Winnie the Pooh - The New Musical Adaptation. Inspirée par Les Aventures de Winnie l'Ourson, la comédie musicale propose au public de revivre les péripéties du petit ourson et de ses amis représentés sur scène sous la forme de marionnettes. Organisées à New York sur la scène du Theatre Row Building, les avant-premières débutent dès le 21 octobre 2021 avant la grande première montée quant à elle le 4 novembre. Le succès, critique et public, est rapidement au rendez-vous. Du 15 mars au 12 juin 2022, la comédie musicale se déplace sur la scène du Mercury Theatre de Chicago. Emmanuel Elpenord incarne alors Maître Hibou.


Il Était une Fois un Studio

Le 16 octobre 2023, les Walt Disney Animations Studios célèbrent en grande pompe leur centième anniversaire avec Il Était une Fois un Studio, un court-métrage spécial dans lequel sont exceptionnellement rassemblés des centaines de personnages Disney d’hier et d’aujourd’hui. Maître Hibou est notamment de la partie et figure sur la grande et belle photo de famille prise sur l’esplanade du Roy E. Disney Animation Building.

Plébiscitée par le public, les péripéties de Winnie l’Ourson au cinéma, à la télévision et sur scène ont donné naissance à des centaines de produits dérivés au fil des décennies. Depuis 1966, chaque histoire avec Winnie et ses amis est ainsi adaptée en livres ou en bandes dessinées. Les moyens-métrages sont par ailleurs assortis d’une transposition en livre-disque. Dans les versions vendues aux États-Unis, le rôle de Maître Hibou est repris par Sam Edwards. De nouvelles histoires sont par ailleurs publiées dans lesquelles les habitants de la Forêt des Rêves Bleus vivent d'autres aventures. Maître Hibou est incarné par Junius Matthews dans le livre-disque A Happy Birthday Party with Winnie the Pooh édité en 1966. L’oiseau est également au centre des volumes Owl's World et Winnie the Pooh: Owl's Reading Lessons parus respectivement en 1996 en 2015. Maître Hibou a enfin parfois eu l’honneur d’une apparition en Une de tel ou tel magazine.

Animated StoryBook:
Winnie the Pooh and the Honey Tree
Winnie the Pooh:
Adventures in the Hundred Acre Wood

Maître Hibou apparaît enfin dans les jeux vidéo inspiré des aventures de Winnie comme Animated StoryBook: Winnie the Pooh and the Honey Tree. Il est aussi présent dans Winnie the Pooh: Adventures in the Hundred Acre Wood pour Game Boy Color, Winnie the Pooh's Rumbly Tumbly Adventure pour Game Boy Advance et Nintendo GameCube, ainsi que Tigger's Honey Hunt sur PlayStation et Piglet's Big Game sur PS2. Le hibou peut enfin être rapidement aperçu dans les jeux éducatifs Ready to Read with Pooh et Ready for Math with Pooh conçus pour les plus jeunes afin de leur apprendre à lire et à compter.

Tigger's Honey Hunt
Piglet's Big Game

Dans la série Kingdom Hearts, les joueurs sont invités au cœur de la Forêt des Rêves Bleus où, bien entendu, ils sont amenés à rencontrer Maître Hibou. Dans Kingdom Hearts et Kingdom Hearts II, l’oiseau aide le joueur dans sa quête en lui expliquant les règles de son niveau. Dans Kingdom Hearts Re: Chain of Memories, Maître Hibou participe aux investigations pour retrouver Winnie et ses amis.

Kingdom Hearts
Disney Tsum Tsum

Maître Hibou apparaît par ailleurs dans plusieurs autres jeux Disney tels que Kinect : Disneyland Adventures, Disney Tsum Tsum et Disney Magic Kingdoms.

Maître Hibou dans les Parcs Disney

Maître Hibou est un personnage très rare dans les Parcs Disney du monde entier.
Le personnage est notamment de sortie en 1972. Cette année-là, Richard Nixon concourt à sa réélection face au démocrate George McGovern. Les studios Disney décident alors de profiter de l’événement pour organiser trois journées de célébrations spéciales au Disneyland Park. Baptisées « Pooh in ‘72 », celles-ci ont lieu du 21 au 23 octobre 1972. Pour l’occasion, Vesey Walker dirige chaque jour la fanfare du Parc au son de Hip-Hip-Pooh-Ray, la chanson de Winnie l'Ourson dans le Vent. Winnie défile avec le chapeau et la veste de l'Oncle Sam. « Pooh for President » devient le mot d'ordre ! Des badges sont distribués aux visiteurs. Des dizaines de produits dérivés sont mis sur le marché. L'ourson part ensuite en tournée dans tout le pays. Winnie passe par Los Angeles, Kansas City, Chicago, Washington, Seattle... Les festivités se déroulent en parallèle à Walt Disney World Resort. Le 1er octobre 1972, jour du premier anniversaire du Magic Kingdom, Winnie est choisi comme candidat à la présidence pour le Parti des Enfants. Maître Hibou est présenté comme son futur vice-président. Bourriquet joue son directeur de campagne. Tigrou est son attaché de presse !

Pooh in ‘72
The Many Adventures of Winnie the Pooh

Maître Hibou fait naturellement partie des différentes attractions inspirées des aventures de Winnie. Développée dès la fin des années 1970 dans le cadre de la rénovation totale de la section Fantasyland du Disneyland Park, The Many Adventures of Winnie the Pooh ouvre finalement bien des années plus tard, le 4 juin 1999, à Walt Disney World. Assis dans un pot de miel, les visiteurs peuvent alors se promener dans les pages du livre de Winnie et rencontrer les habitants de la Forêt des Rêves Bleus. Un cadre accroché à l'entrée du parcours met en scène Maître Hibou en train de serrer la main au baron Crapaud, le héros de l'attraction Mr. Toad's Wild Ride qui occupait jadis le même bâtiment avant sa fermeture un an plus tôt

The Many Adventures of Winnie the Pooh
The Many Adventures of Winnie the Pooh

Remportant un beau succès, l'attraction inspire Tokyo Disneyland qui inaugure le 4 septembre 2000 une version inédite, plus ambitieuse et avec un parcours sans rail intitulée Pooh's Hunny Hunt. Une attraction proche de la version floridienne arrive ensuite en Californie en 2003. Les visiteurs peuvent ainsi se promener dans les aventures de Winnie à bord, non pas d'un pot de miel, mais d'un véhicule en forme de ruche. Ouverte le 11 avril, elle trône au cœur de Critter Country en lieu et place du spectacle Country Bear Jamboree. Deux ans plus tard, le 12 septembre 2005, The Many Adventures of Winnie the Pooh arrive à Hong Kong Disneyland. Le 16 juin 2016, Shanghai Disneyland obtient sa propre version du dark ride.

Pooh's Hunny Hunt
Winnie l'Ourson et ses Amis

À Disneyland Paris, le héros apparaît enfin dans le spectacle Winnie l’Ourson et ses Amis joué sur la scène du Théâtre du Château entre 1998 et 2005.

Protagoniste devenu au fil des années de plus en plus loufoque et décalé, Maître Hibou est un personnage haut en couleur qui permet d’apporter une bonne dose de charme et d’humour aux nombreuses aventures de Winnie l’Ourson.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel
Animation 2D
1966
Cinéma
1966
Cinéma
002
Winnie l'Ourson Dans le Vent
Animation 2D
1968
Cinéma
1968
Cinéma
003
Winnie l'Ourson et le Tigre Fou
Animation 2D
1974
Cinéma
1974
Cinéma
004
Les Aventures de Winnie l'Ourson
Animation 2D
1977
Cinéma
1977
Cinéma
005
Animation 2D
1981
16 mm
1981
16 mm
006
Compilation
1982
Télévision
1982
Télévision
007
Winnie l'Ourson et Une Sacrée Journée pour Bourriquet
Animation 2D
1983
Cinéma
1983
Cinéma
008
Personnages Costumés • 4 Saisons
1983 • 1986
Télévision
1983 • 1986
Télévision
009
Éducatif
1985
16 mm
1985
16 mm
010
Éducatif
1986
16 mm
1986
16 mm
011
Animation 2D • 4 Saisons
1988 • 1991
Télévision
1988 • 1991
Télévision
012
Éducatif
1989
16 mm
1989
16 mm
013
Éducatif
1989
16 mm
1989
16 mm
014
Animation 2D
1990
16 mm
1990
16 mm
015
Winnie l'Ourson : Noël à l'Unisson
Animation 2D
1991
Télévision
1991
Télévision
016
Winnie l'Ourson : Hou ! Bouh ! et Re-Bouh !
Animation 2D
1996
Télévision
1996
Télévision
017
Winnie l'Ourson 2 : Le Grand Voyage
Animation 2D
1997
Vidéo
1997
Vidéo
018
Winnie l'Ourson : Thanksgiving
Animation 2D
1998
Télévision
1998
Télévision
019
Winnie l'Ourson : Je t'Offre Mon Cœur
Animation 2D
1999
Télévision
1999
Télévision
020
Winnie l'Ourson : Joyeux Noël
Animation 2D
1999
Vidéo
1999
Vidéo
021
Mickey, Il Était Une Fois Noël
Animation 2D
1999
Vidéo
1999
Vidéo
022
Les Aventures de Tigrou
Animation 2D
2000
Cinéma
2000
Cinéma
023
Disney's Tous en Boîte
Animation 2D
2001 • 2003
Télévision
2001 • 2003
Télévision
024
Marionnettes • 2 Saisons
2001 • 2004
Télévision
2001 • 2004
Télévision
025
Mickey, la Magie de Noël
Animation 2D
2001
Vidéo
2001
Vidéo
026
Winnie l'Ourson : Bonne Année !
Animation 2D
2002
Vidéo
2002
Vidéo
027
Les Aventures de Porcinet
Animation 2D
2003
Cinéma
2003
Cinéma
028
Animation 2D
2004
Vidéo
2004
Vidéo
029
Animation 2D
2004
Vidéo
2004
Vidéo
030
Animation 2D
2006
Vidéo
2006
Vidéo
031
Animation 2D
2006
Vidéo
2006
Vidéo
032
Winnie l'Ourson
Animation 2D
2011
Cinéma
2011
Cinéma
033
Animation 2D / Film "Live" • 18 Épisodes
2012 • 2012
Télévision
2012 • 2012
Télévision
034
Jean-Christophe & Winnie
Aventure
2018
Cinéma
2018
Cinéma
035
At Home With Olaf
Caméo • Animation 3D
2020 • 2020
Internet
2020 • 2020
Internet
036
Il Était une Fois un Studio
Animation 2D / Animation 3D / Film "Live"
2023
Cinéma
2023
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.