Fil Info

Voici les dernières actualités de The Walt Disney Company.

Voici les dépêches d’actualité brûlante concernant tous les pans de l’activité de The Walt Disney Company.

Fil Info

Tout ce qu’il faut savoir sur Disney, à l’instant T, résumé en quelques lignes, complété si besoin de liens vers des articles et dossiers pour approfondir les sujets abordés !

Les dernières actualités

▼ Aller en bas de la liste ▼
— 09 octobre 2019 • 18H30 —
Manon Fourès
La Mouseketeer Karen Pendleton s'est éteinte— 09 octobre 2019 • 18H30 — Manon Fourès —

Karen Pendleton, née le 1er août 1946 à Glendale en Californie, était l'un des membres principaux de la troupe des Mouseketeers, se produisant dans la première version du Mickey Mouse Club sur ABC. L'émission, emmenée par Jimmie Dodd de 1955 à 1959, mit à l'honneur 39 Mouseketeers au fil de ses quatre saisons.
Karen Pendleton fut repérée par des producteurs faisant le tour des écoles de danse de la région pour recruter de jeunes talents, et fit partie du groupe surnommé le « Core Nine » ; autrement dit, elle fut l'une des neuf Mouseketeers à participer à l'émission de ses débuts jusqu'à la fin. Étant l'une des membres les plus populaires auprès du public, elle se trouva également dans la « Red Team ».
Connue pour ses boucles blondes, elle fut avec Cubby O'Brien la plus jeune des neufs Mouseketeers originaux, les deux se retrouvant souvent associés pour des numéros musicaux, notamment pour le fameux Alma Mater qui clôturait chaque épisode.

Après l'arrêt du Mickey Mouse Club, Karen se retira du show-business et continua ses études, se maria, et eut une fille en 1973, avant de divorcer en 1981. En 1983, elle fut victime d'un accident de la route qui la laissa paraplégique. Elle retourna néanmoins à l'université où elle obtint un master en psychologie. Elle travailla par la suite dans un refuge pour femmes battues, et s'engagea comme membre du conseil auprès de l'Association des Handicapés Moteurs de Californie.

En tant qu'ancienne Mouseketeer, elle participa tout au long de sa vie à de nombreuses réunions du Mickey Mouse Club, souvent lors de parades à Disneyland Resort, ainsi que dans des conventions.

« Ma mère aimait sa famille de Mouseketeers. » déclare sa fille, Staci. « Se réunir avec ses co-stars était toujours une grande joie. Cela lui donnait l'opportunité de revivre de beaux souvenirs, et de rencontrer beaucoup de fans du Mickey Mouse Club qui regardaient l'émission étant enfants, et l'aimaient. Beaucoup lui ont confié avoir nommé leurs filles Karen en son honneur ! »

Karen Pendleton s'est éteinte, victime d'une crise cardiaque, le 6 octobre 2019. Elle avait 73 ans.

— 09 octobre 2019 • 13H32 —
Matthieu Baudry
Le casting de la série Helstrom se dévoile— 09 octobre 2019 • 13H32 — Matthieu Baudry —

Au mois de mai 2019, Jeph Loeb, le Président de Marvel Television, avait annoncé que deux séries télévisées seraient diffusées en 2020 sur la plateforme de vidéo à la demande, Hulu. Intitulés Ghost Rider et Helstrom, les deux programmes devaient, ensemble, former le début de la franchise Adventure into Fear, un cycle télévisé constitué de séries télévisées interconnectées dans une ambiance à la croisée du fantastique et de l'horreur. C'était malheureusement sans compter sur l'annulation de Ghost Rider, annoncée le 25 septembre 2019, pour cause de différends artistiques entre l'équipe créative de la série et la plateforme. Dans ces conditions, et alors que les deux séries s'annonçaient comme des programmes majeurs de la saison 2019/2020, les fans se sont évidemment montrés anxieux, redoutant déjà l'annonce d'une annulation pure et simple de la série Helstrom peu de temps après celle de Ghost Rider. Il n'en est fort heureusement rien, puisqu'hier, le 8 septembre 2019, Marvel Entertainment a présenté le casting de la série, tout en rassurant les téléspectateurs : le cycle Adventure into Fear est toujours d'actualité !
Voici le casting principal de la série Helstrom :

  • Tom Austen (The Royals, E!) dans le rôle de Daimon Helstrom, un professeur d'éthique qui pratique également l'exorcisme. Daimon concentre son attention et ses efforts sur les gens qui sont proches de lui. Loin d'avoir la prétention de sauver le monde, il se retrouvera pourtant embarqué dans une guerre contre les puissances maléfiques et sera bien décidé à éliminer les démons qui entraveront son chemin.
  • Sydney Lemmon (Fear the Walking Dead, AMC) dans le rôle d'Ana Helstrom, la propriétaire d'une salle d'enchères qui traque les personnes qui, comme son père autrefois, font du mal aux autres. Bien décidée à faire payer les criminels, Ana vit dans la peur que son père, un tueur en série notoire, ne refasse surface.
  • Elizabeth Marvel (Fargo, FX) dans le rôle de Victoria Helstrom, la mère de Daimon et d'Ana, internée pendant 20 ans dans un hôpital psychiatrique.
  • Robert Wisdom (The Fix, ABC) dans le rôle de Caretaker, un gardien du savoir de l'occulte. Grâce à sa relation privilégiée avec Ana et ses connaissances, il s'efforce de repousser les démons.
  • June Carryl (Grey's Anatomy : À Cœur Ouvert, ABC) dans le rôle du Docteur Louise Hastings, une psychologue qui veille sur la famille Helstrom, et notamment sur Victoria, dont elle s'occupe à l'hôpital.
  • Ariana Guerra (Insatiable, Netflix) dans le rôle de Gabriella Rosetti, une femme venue du Vatican pour aider Daimon et le docteur Hastings à enquêter sur des cas de possessions démoniaques.
  • Alain Uy (True Detective, HBO) dans le rôle de Chris Yen, le meilleur ami et partenaire professionnel d'Ana.

En plus de présenter le casting, Jeph Loeb a également déclaré ceci à propos de Helstrom : « Ce casting est le moyen idéal d'introduire nos téléspectateurs à la franchise Adventure into Fear, tout en causant de délicieux cauchemars à propos de ce qui se prépare ! ». Il semblerait donc que, malgré l'annulation de Ghost Rider, le premier cycle télévisé d'horreur signé Marvel soit toujours sur les rails, pour le plus grand bonheur des téléspectateurs !
La série sera diffusée sur la plateforme Hulu, dans le courant de l'année 2020. Elle est coproduite par Marvel Television et ABC Signature Studios, et créée par Paul Zbyszewski, qui a produit de très nombreux épisodes de la série Les Agents du S.H.I.E.L.D. (ABC).

— 08 octobre 2019 • 18H32 —
Geoffrey El Islami
L'Hiver Gourmand de Disneyland Paris revient !— 08 octobre 2019 • 18H32 — Geoffrey El Islami —

Après une première édition couronnée de succès suivant le modèle du Rendez-Vous Gourmand de Disneyland Paris, L'Hiver Gourmand de Disneyland Paris revient du 7 novembre 2019 au 15 mars 2020.

Un nouveau chalet fera son entrée sur les pavés de La Place de Rémy : Les Saveurs de Saison offrira une palette de veloutés, de vins et de spécialités hivernales comme le boeuf bourguignon. Un quatuor de chalets fera son retour comme Les Douceurs d'Hiver et ses marrons chauds, Les Recettes de la Cigogne et ses spécialités alsaciennes, La Bigoudène Gourmande et ses saveurs bretonnes et enfin les Goûts & Saveurs des Montagnes, une véritable ode à la Savoie ! Rémy et Emile seront de la fête à La Place de Rémy qui sera décorée de ses plus beaux atours de Noël.

— 07 octobre 2019 • 20H11 —
Matthieu Baudry
Le Roi Lion de retour à Mogador en 2020— 07 octobre 2019 • 20H11 — Matthieu Baudry —

C'est officiel : Le Roi Lion, la comédie musicale, sera de retour au Théâtre Mogador à partir de l'automne 2020. Stage Entertainment France, le producteur du spectacle avait, le 6 juin 2019, proposé un sondage sur son site internet et ses réseaux sociaux, afin de sonder les envies du public pour le spectacle à venir. Parmi les choix, Aladdin, Anastasia, Le Roi Lion et Mary Poppins se disputaient les faveurs du public, qui a ultimement tranché : Simba sera donc de retour à Paris l'an prochain. Si la comédie musicale de Julie Taymor est assurément l'un des coups de cœur du public depuis maintenant plus de 20 ans, récipiendaire d'innombrables prix, dont 3 Molières en France, le fan français a de quoi se montrer déçu, voire dépité, que parmi quatre spectacles majeurs dont trois inédits dans l'Hexagone, il lui soit proposé Le Roi Lion une quatrième année. Le Roi Lion version 2019 n'est en tout cas certainement pas étranger à ce choix, le film ayant attiré, au 1er octobre 2019, plus de 9,6 millions spectateurs français dans les salles obscures, soit trois millions de plus que le film Avengers : Endgame. Il est ainsi le plus gros succès de l'année 2019 en France.

Présenté au Théâtre Mogador pendant trois saisons, de 2007 à 2010, Le Roi Lion fut un succès colossal en France, ayant été vu par près d'un million et demi de spectateurs. Pour l'occasion, c'est à Stéphane Laporte qu'a été confiée la tâche de traduire les chansons et le livret du spectacle. Bien ancrée dans le contexte français pour les uns, avec des références culturelles et de l'argot qui fait mouche ou simple passage à la moulinette d'une oeuvre dont la version française du long-métrage de 1994 était iconique et parfaite pour les autres, la traduction de Laporte a largement alimenté les discussions, tout en laissant une partie des fans franchement perplexes. Et si le traducteur avait déclaré que Julie Taymor insistait pour que soit gardée la symbolique du cercle dans la chanson d'ouverture, Le Cercle de la Vie (Circle of Life en version originale), il n'est pas certain que des coquetteries telles la chanson Moi j'Veux Super Vite Être Roi, la sortie de Timon, « dans cette atmosphère ultra magique, on court à la cata » ou encore la phrase de Scar durant la chanson Soyez Prêts, « Pour vous, sans Bibi, c'est ceinture ! » soient vouées à demeurer immuables tant elles sont terriblement datées et les témoins de leur époque. Et quid du désir du spectateur d'entendre sur scène les chansons qu'il a auparavant chantées des centaines de fois, après avoir été biberonné au film d'animation de 1994 ?

L'appel à auditions, publié juste après l'annonce de la reprise du spectacle en 2020, stipule pour le rôle de Rafiki que le personnage interprète la chanson Le Cercle de la Vie. C'est dire que les premiers indices ne jouent guère en la faveur des spectateurs pleins d'espoirs qui, à défaut de se voir proposer un spectacle inédit en France, espèrent de tout cœur qu'une reprise des chansons du long-métrage d'animation soit au programme, le tout assorti d'une traduction du livret au goût du jour.

— 06 octobre 2019 • 00H40 —
Geoffrey El Islami
L'affiche Pin Trading d'Octobre 2019— 06 octobre 2019 • 00H40 — Geoffrey El Islami —

Le mois d'octobre a dévoilé son déluge de pin's mettant à l'honneur la fête d'Halloween tout en brandissant haut et fier les couleurs des États-Unis et faisant la part belle à l'un des plus gros succès des Classiques d'animations Disney. Voici le descriptif de ce qui attend les pins traders amateurs ou avertis :

  • Le samedi 5 octobre 2019, la gamme des pin's Are You Brave Enough? présente Maléfique, Ursula et un employé de la Hollywood Tower Hotel dans leurs plus effrayants atours tandis que le pin Minnie rose glitter met un peu de paillettes dans cette gamme halloweenesque.
  • Le samedi 12 octobre 2019, en vente au Pueblo Trading Post, la gamme World's Best Friends rend hommage à Rox et Rouky alors que Raiponce fait des tours de carrousel, tous deux en édition limitée à 700 exemplaires.
  • Le samedi 19 octobre 2019, les États-Unis d'Amérique font une entrée haute en couleurs sur des pin's Mickey Americana Head, Main Street Americana ou même Mickey Americana. La Reine des Neiges 2 n'est pas en reste avec un pin Olaf, un pin Anna, un autre Elsa ou, pour ceux souhaitant avoir toute la famille, un pin à l'effigie des quatre héros d'Arendelle ! Au Pueblo Trading Post, des pin's aux couleurs d'Halloween mettront à l'honneur Lilo et Stitch... et même Scrump !
  • Le mercredi 23 octobre 2019, des pin's médailles édités à 150 exemplaires sont frappés des lignes de Figaro, Pinocchio et Sven.
  • Le 25 octobre 2019, a lieu la Pin Trading Night à La Cantina du Disney's Hotel Santa Fe.
  • Le samedi 26 octobre 2019, à Disney Village, dans The Disney Gallery, Stitch se veut timide sur un pin en édition limitée à 700 exemplaires.
  • Enfin, les pin's Noël sont ce mois-ci dédiés à Dumbo et Panpan portant un joli bonnet rouge à pompon blanc tandis que d'autres pin's avec Tic & Tac, Mickey ou encore Minnie attendent avec impatience l'année 2020 !

— 05 octobre 2019 • 18H17 —
Matthieu Baudry
Marvel, toujours méprisé par Hollywood ?— 05 octobre 2019 • 18H17 — Matthieu Baudry —

Le succès public des films des Marvel Studios n'est clairement plus à démontrer. À travers 23 films répartis sur 11 ans, à commencer par Iron Man en 2008, le Marvel Cinematic Universe n'a jamais cessé de fédérer de nouveaux fans à travers le monde, qui suivent tous avec passion les aventures de Captain America, Spider-Man ou encore Black Panther. Preuve de ce succès phénoménal, les quatre films estampillés Avengers sont, pour l'heure, dans le classement* des dix plus grands films de tous les temps au Box Office ; Avengers : L'Ère d'Ultron est ainsi dixième, Marvel's Avengers est huitième, Avengers : Infinity War est cinquième et, finalement, Avengers : Endgame est le premier du classement. Black Panther, lui non plus, n'a pas à rougir de son succès : film profondément engagé, il est le onzième plus grand succès du cinéma.

Pourtant, et malgré un amour jamais démenti du public pour les longs-métrages Marvel, la critique et les grandes pointures du cinéma, elles, n'hésitent souvent pas à clouer au pilori sans aucune autre forme de procès les films de super-héros, insultant tout à la fois les films mais également, par ricochet, les spectateurs ! Dans une entrevue accordée au magazine Empire, Martin Scorsese, le réalisateur de nombre de films ayant à jamais marqué l'histoire du cinéma, à l'image de La Dernière Tentation du Christ, Gangs of New York ou encore La Couleur de l'Argent, a fait savoir tout le mal qu'il pensait des films Marvel. Au détour d'une phrase qui a depuis enflammé les réseaux sociaux, le réalisateur de renom a ainsi déclaré que les films des Marvel Studios n'étaient tout simplement « pas du cinéma » !

« Je ne les ai pas vus [les films des Marvel Studios]. J'ai essayé, vous savez ? Mais ça n'est pas du cinéma. […] Honnêtement, si je devais faire un rapprochement, et même si les films sont très bien faits, avec des acteurs qui donnent le meilleur d'eux-mêmes malgré les circonstances, je les comparerais à des Parcs à Thème. Ce n'est pas un cinéma d'être humains cherchant à transmettre des expériences émotionnelles et psychologiques à un autre être humain. »

Évidemment, les fans du MCU sont rapidement montés au créneau sur les réseaux sociaux pour défendre bec et ongles leurs films favoris, dans des propos parfois très cruels à l'égard de Martin Scorsese. Plusieurs réalisateurs des films des Marvel Studios ont également réagi à ces propos, dont James Gunn, qui explique avoir été outré quand La Dernière Tentation du Christ avait été condamné en 1988 par des gens qui n'avaient pas vu le film, avant de se dire triste que Scorsese traite ses propres films de la même manière aujourd'hui.

Il est vrai que l'élitisme hollywoodien et sa bien-pensance sont aussi vieux que l'industrie du cinéma elle-même. L'an dernier, Zoe Saldana, qui est apparue pour la première fois dans le MCU en 2014 sous les traits de Gamora dans Les Gardiens de la Galaxie, avait largement critiqué l'élitisme de Hollywood dans une interview accordée à Net-a-Porter. L'actrice avait ainsi laissé entendre que de nombreux acteurs et réalisateurs méprisaient les films de super-héros et, pire, accusaient carrément les acteurs du MCU d'être « des vendus » ! Pour autant, Saldana avait assuré qu'elle était fière d'inspirer les jeunes générations. En 2016 déjà, Ridley Scott (Alien, le Huitième Passager) confiait quant à lui à Digital Spy que les films de super-héros péchaient par leur manque flagrant d'histoire.
 D'autres grands noms du cinéma, à l'image de Quentin Tarantino (Pulp Fiction), sont à l'inverse beaucoup plus enthousiastes à propos des films du MCU. Le réalisateur avait d'ailleurs avoué avoir un faible pour Thor : Ragnarok dans les pages d'Empire en juin 2019.

Élitisme éhonté qui insulte tout à la fois 23 films et des millions de fans ou simples propos maladroits, les paroles de Martin Scorsese ont tout de même le mérite d'attirer l'attention sur le mépris (trop) souvent manifeste avec lequel sont traités les films des Marvel Studios à Hollywood, mais également les films de super-héros en général. Les lignes bougent, certes, comme en témoigne la cérémonie des Oscars 2019. Black Panther est alors le premier film du MCU à avoir été récompensé par The Academy of Motion Picture Arts and Sciences, pour sa musique, sa direction artistique et ses costumes. Évidemment, recevoir un Oscar n'est certainement pas un gage de qualité certifiée pour un long-métrage. Toutefois, il faut davantage y voir ici un signe évident que l'industrie cinématographique accorde de plus en plus de crédit aux films Marvel Studios tout en reconnaissant que, bien loin d'être de simples blockbusters pop-corn aussitôt vus, aussitôt oubliés, les films de super-héros ont des choses à dire et contribuent, à leur manière, à faire avancer la société en inspirant les jeunes générations.

*Ce classement, relevé le 5 octobre 2019, ne prend pas en compte l'inflation.

— 04 octobre 2019 • 19H06 —
Laurent Armand-Zuniga
Disney XD, première victime de Disney +— 04 octobre 2019 • 19H06 — Laurent Armand-Zuniga —

Disney rationalise son bouquet de chaînes de télé à travers la planète et ferme à tour de bras des déclinaisons de ses chaînes linéaires. Et ce mouvement de fond dans l’offre télévisuelle vient de toucher l’Europe puisque Disney Italie vient de fermer Disney XD.

En fait, The Walt Disney Company tire ici les conséquences d’une évolution structurelle de la consommation de ses chaînes. Il se trouve, en effet, que les jeunes générations ne regardent plus la télévision en linéaire et plébiscitent le replay et les plateformes. Pour elles, plus question d’avoir des rendez-vous télévisuels mais il s’agit d’accéder à leur programme où elles veulent, quand elles veulent. Les chaînes jeunesse sont ainsi les premières victimes de ce nouveau mode de consommation et voient leur audience en linéaire inexorablement baisser d’année en année. Disney entend donc réorienter son offre télé en fermant d’une part des chaînes jugées trop fragiles, histoire de tout concentrer sur Disney Channel et assurer à sa chaîne vitrine le maximum de programmes frais tout en canalisant l’audience vers elle, mais aussi, d’autre part, favoriser le recours à Disney+, sa nouvelle plateforme exclusive.

Disney XD, la chaîne « Garçons » du bouquet Disney est donc la première à tomber à l'international. En France, elle est d’ailleurs la plus fragile, véritable enfant malade des chaînes Disney, son audience n’ayant jamais vraiment décollé tout comme sa notoriété. Elle survit, en réalité, économiquement grâce au seul Groupe Canal qui paye chèrement l’exclusivité de sa présence dans ses offres. Le fera-t-il encore longtemps, rien n’est moins sûr.
Disney CINÉMA est d’ailleurs elle aussi en situation précaire : avec Disney+, l’attrait que représente dans un bouquet TV, une chaîne de films Disney devient, en effet, plus que discutable.

Pour un temps protégées par leur contrat juteux conclus avec le Groupe Canal qui paye à prix d’or leur exclusivité dans ses bouquets, les chaînes Disney en France vont donc à terme se prendre la vague de rationalisation de l’offre télé linéaire orchestrée par The Walt Disney Company au niveau mondial. Pour la firme de Mickey, l’avenir c'est Disney+ ; le vieux modèle des chaînes de télévision linéaires a vécu. Seule Disney Channel, iconique, sera sauve... Un temps.

— 03 octobre 2019 • 15H34 —
Alexandre Chierchia
Sélection de comics du mois d'octobre 2019— 03 octobre 2019 • 15H34 — Alexandre Chierchia —

Deux évènements majeurs approchent dans le monde des comics. D'une part, les fêtes de fin d'année, synonymes de gros coffrets et de belles éditions luxueuses (et donc assez chères), et d'autre part, le Comic Con Paris 2019, la grande messe annuelle de la Pop Culture, qui se déroule cette année du 25 au 27 octobre 2019. Cela signifie que les trois prochains mois vont être chargés en comics !

Softcovers

Du côté des softcovers, peu de grandes nouveautés à découvrir ce mois-ci (en attendant le remaniement de janvier 2020 de la part de Panini Comics…).

  • X-Men continue toutefois sa mutation après la saga X-Termination publiée le mois dernier. Sortie le 2 octobre 2019.
     
  • Spider-Man entame une nouvelle série, Friendly Neighborhood Spider-Man. Sortie le 2 octobre 2019.

Librairie

  • Avengers T01 : Le Monde des Avengers, Marvel Deluxe. La réédition du run de Hickman qui prend donc la suite de Bendis. Une saga orientée cosmique qui amène doucement vers les évents Infinity et Secret Wars plus tard. Sortie le 2 octobre 2019.
     
  • Fantastic Four T02 : M. et Mme Grimm, 100% Marvel. L'ouvrage présente le mariage de Ben Grimm, alias la Chose ! Sortie le 9 octobre 2019.
     
  • Jessica Jones : L'Enfant Pourpre, 100% Marvel. Le pire cauchemar de Jessica semble devenir réalité : Dany, sa fille, a la peau de la même couleur que son pire ennemi : l'Homme Pourpre ! Sortie le 9 octobre 2019.
     
  • Spider-Man : La Saga du Clone T01, Marvel Omnibus. Nouvelle édition dans un format omnibus remanié. La saga la plus décriée concernant le Tisseur, mais un achat obligatoire pour tous les fans. Sortie le 9 octobre 2019.
     
  • Thanos : Le Coffret de l'Infini, Marvel Graphic Novel. La saga culte de Jim Starlin méritait une édition à sa hauteur et c'est chose faite ! Incluant La Quête de Thanos et la Trilogie de l'Infini, c'est l'artefact parfait à faire signer par Starlin, qui sera à Paris fin octobre durant le Comic Con ! Sortie le 9 octobre 2019.
     
  • Je Suis Dark Vador, Star Wars Anthologie. Le Seigneur Sith n'aura plus de secrets pour les lecteurs avec cette anthologie. Sortie le 2 octobre 2019.
     
  • Star Wars - L'Ère de la République : Les Vilains, 100% Star Wars. Faisant suite à l'ouvrage du mois dernier consacré aux héros de la République, c'est au tour de Dark Maul, Jango Fett, le comte Dooku ou encore le général Grievous d'être au centre de l'action ! Sortie le 2 octobre 2019.
     
  • Kanan : Le Dernier Padawan, Star Wars Deluxe. Première oeuvre Star Wars à se voir publier au format Deluxe, Kanan : Le Dernier Padawan est un excellent récit qui mérite véritable cette édition. Sortie le 9 octobre 2019.

— 02 octobre 2019 • 13H33 —
Matthieu Baudry
Disney Hachette Presse rachetée par UHM— 02 octobre 2019 • 13H33 — Matthieu Baudry —

Fin d’un modèle. Sous les coups de butoir du web et des changements radicaux de comportements d’achats des consommateurs, comme l’a vécue avant elle l’industrie du disque, la presse écrite est en crise et notamment la presse magazine. Tout le secteur est, en effet, en restructuration permanente aboutissant à des cessions de titres entre grands groupes, des repositionnements de journaux (la publi-information multi-canal remplaçant le plus souvent la démarche journalistique) ou carrément des fermetures. La presse Jeunesse était en revanche jusque-là plutôt épargnée par les grandes manœuvres de concentration, forte, sur ce marché spécifique, de déjà très gros opérateurs, historiques et rentables.
Disney Hachette Presse, une joint-venture réunissant sous un même pavillon le groupe Lagardère (49%) et The Walt Disney Company France (51%) était de ceux-là et même l’un de ces fleurons. Éditant environ 15 titres jeunesse dont les mastodontes, au niveau des ventes, Le Journal de Mickey, Super Picsou Géant et Picsou Magazine, elle disposait même de sa régie de publicité intégrée. Un vraie machine à cash à faire pâlir d’envie bien des éditeurs…
Mais voilà, la mauvaise santé du groupe Lagardère, plombé par des erreurs stratégiques majeures arbitrées par un Président, Arnaud Lagardère, plus habitué à liquider ses actifs qu’à créer de la (nouvelle) richesse, vient mettre un terme à cette enviable situation de rente en décidant le démantèlement pur et simple de Disney Hachette Presse.

Le groupe Unique Heritage Media (UHM), après avoir annoncé publiquement en juin 2019 des négociations exclusives auprès de The Walt Disney Company et du groupe Lagardère pour l’acquisition de Disney Hachette Presse, a communiqué que le rachat était désormais acté au 1er octobre 2019. Suite à cette acquisition, Disney Hachette Presse se voit alors renommée Unique Heritage Entertainment, mais ce n'est pas là le seul changement à prévoir ; ce rachat implique surtout, en réalité, une prise de contrôle qui se soldera évidemment par la modification en profondeur du fonctionnement de l’ensemble. Finie la gouvernance partagée entre deux entités et passage à un seul propriétaire ! Unique Heritage Media contractera dès lors simplement une licence auprès de The Walt Disney Company pour utiliser les marques et les personnages Disney dans le domaine de la presse jeunesse, comme Glénat l’a fait dans le domaine de la Bande Dessinée.
Il faut dire que le modèle de joint-venture que constituait Disney Hachette Presse était une spécificité bien française, le recours à la licence étant la norme dans les autres pays.

Ce changement de modèle va évidemment entraîner un refonte complète du catalogue : le lecteur doit à coup sûr s’attendre à la disparition de titres et à la rationalisation des éditions…

— 01 octobre 2019 • 17H04 —
Matthieu Baudry
Sélection de livres et de BD d'octobre 2019— 01 octobre 2019 • 17H04 — Matthieu Baudry —

Qu'il s'agisse de romans, de Beaux-Livres ou bien encore de bandes dessinées mettant aussi bien en scène les univers de Star Wars, de Marvel, ou encore les personnages emblématiques de Disney, l'activité littéraire de The Walt Disney Company est toujours foisonnante. Chronique Disney se propose donc, chaque mois, de présenter à ses lecteurs une sélection des ouvrages à ne pas manquer, en français comme en anglais, pour être toujours parfaitement au fait de l'actualité littéraire.
Voici la sélection de romans, Beaux-Livres et bande dessinées du mois d'octobre 2019.

Romans et Récits

Dooku : Jedi Lost (anglais, Del Rey). Cet ouvrage, qui est en réalité le script du livre audio éponyme sorti le 30 avril 2019 (Random House Audio), a pour personnage principal Asajj Ventress. L'apprentie va alors s'entraîner auprès du Comte Dooku, tout en découvrant de nombreux secrets dissimulés dans le passé de son maître... Écrit par Cavan Scott, le script de ce livre audio sera disponible le 1er octobre 2019.

Frozen II : Forest of Shadows (anglais, Disney Press). Cette histoire originale, qui fait le lien entre les films La Reine des Neiges et La Reine des Neiges II, emmène le lecteur aux côtés d'Anna et d'Elsa dans une quête dangereuse et palpitante. Le livre, écrit par Kamilla Benko, sera disponible le 4 octobre 2019.

Maître et Apprenti (français, Pocket). L'ouvrage, écrit par l'auteure des romans Étoiles Perdues et Liens du Sang, propose au lecteur de retourner quelques années avant les événements dépeints dans Star Wars : La Menace Fantôme, à l'occasion du vingtième anniversaire cette année du long-métrage, alors que Qui-Gon Jinn entraîne son jeune apprenti, Obi-Wan Kenobi. Le roman, écrit par Claudia Gray, sera disponible le 31 octobre 2019.

Beaux-Livres et Livres Grand Format

Star Wars : Tout Han Solo (français, Huginn & Muninn). À travers plus de 200 illustrations et images d'archives, l'histoire de l'un des personnages les plus iconiques du cinéma est entièrement révélée. L'ouvrage retrace notamment les apparitions de Han Solo dans les films, comics, romans, jeux vidéo et même les figurines Star Wars. Le livre, écrit par Gina Mcintyre, sera disponible le 4 octobre 2019.

Marvel : L'Encyclopédie, version augmentée (français, Huginn & Muninn). Mise à jour à l'occasion des 80 ans de Marvel, cette encyclopédie promet à son lecteur un voyage au coeur de l'histoire de la Maison des Idées, à travers la présentation de ses personnages, des plus emblématiques aux plus obscurs pour le lecteur occasionnel. La version augmentée de ce livre sera disponible le 11 octobre 2019.

Star Wars : Alien Archive (français, Hachette Heroes). Dans ce livre richement illustré, le lectorat apprendra tout ce qu'il y a à savoir sur les centaines de races de créatures et d'aliens différentes qui peuplent la galaxie de Star Wars. Le livre sera disponible le 16 octobre 2019.

Marvel Monograph : The Art of Sara Pichelli (anglais, Marvel). Ce livre propose de réunir quelques-unes des plus belles pages et couvertures dessinées par Sara Pichelli, qui est notamment la co-créatrice et la première dessinatrice de Miles Morales. Le livre, écrit par John Rhett Thomas sera disponible le 22 octobre 2019.

Les Recettes Enchantées Disney (français, Hachette Heroes). Pour les petites et les grandes faims, il y a toujours une recette inspirée de Disney à ajouter au menu, que ce soit la tarte aux prunes de Grincheux ou le Gombo de Tiana. Le livre, écrit par Thibaud Villanova, sera disponible le 23 octobre 2019.

Essais

James Cameron - Histoire de la Science-Fiction (français, Mana Books). Accompagnant la série documentaire éponyme produite par AMC, ce livre retrace les discussions tenues entre James Cameron (Avatar) et six des plus grands noms du fantastique et de la science-fiction au cinéma : Guillermo del Toro (La Forme de l'Eau - The Shape of Water, Blade II), George Lucas (Star Wars), Christopher Nolan (trilogie The Dark Knight, Interstellar), Arnold Schwarzenegger (Terminator : Dark Fate), Ridley Scott (Alien, le Huitième Passager, Prometheus) et Steven Spielberg (Ready Player One). Le livre, écrit par James Cameron, sera disponible le 17 octobre 2019.

The Queens of Animation: The Untold Story of the Women Who Transformed the World of Disney and Made Cinematic History (anglais, Little, Brown and Company). À travers ce livre, le lectorat est invité à découvrir le travail des nombreuses femmes artistes des Walt Disney Animation Studios, dessinatrices ou scénaristes, qui ont contribué à la magie Disney, des années 30 jusqu'à aujourd'hui. Le livre, écrit par Nathalia Holt, sera disponible le 22 octobre 2019.

Bandes Dessinées

Mickey and Donald's Adventures (français, Glénat). Ce coffret regroupe deux bandes dessinées présentées comme étant « deux histoires Disney oubliées des années 60 qui auraient été retrouvées par hasard par Lewis Trondheim et Nicolas Keramidas », se nommant Mickey's Craziest Adventures et Donald's Happiest Adventures : À la Recherche du Bonheur. La première raconte comment le trésor de Picsou a, une fois de plus, attiré la convoitise de Pat Hibulaire et des Rapetou. Mickey et Donald partiront alors à la poursuite des bandits dans une aventure effrénée. Dans la seconde, Picsou envoie Donald à la recherche d'un trésor inestimable : le bonheur. Écrites par Lewis Trondheim sur des dessins de Nicolas Keramidas, ces deux aventures réunies en un coffret seront disponibles le 23 octobre 2019.

— 01 octobre 2019 • 10H02 —
Laurent Armand-Zuniga
Le démantèlement de Disneynature est en marche— 01 octobre 2019 • 10H02 — Laurent Armand-Zuniga —

Disneynature, le label documentaire et nature de Disney, avait depuis plus d’un an déjà du plomb dans l’aile et les derniers signaux le concernant ne sont pas bons. Affaibli par des contre-performances au box-office - ses derniers opus ayant enregistré des scores bien décevants en salles au point que la sortie de certains a été réorientée uniquement sur la distribution dématérialisée, SvAD traditionnels et Disney+ - Disneynature devait en effet aussi batailler, en interne, pour défendre sa position face au rouleau compresseur National Geographic dont les activités tentaculaires en cinéma, télévision, presse et édition - et tout autant la grande popularité et légitimité - sont tombés dans le giron de The Walt Disney Company depuis le rachat de 21st Century Fox.
Le départ de son fondateur Jean-François Camilleri, qui a quitté Disney en mars 2019, n’arrange d’ailleurs pas les choses, laissant désormais Disneynature totalement orphelin face aux arbitrages faits dans le groupe. 
Et les décisions tombent les unes après les autres.
Pas question d’enterrer le label officiellement, cela ne se fait pas chez Disney ; les endormis Touchstone Pictures ou Hollywood Pictures peuvent en témoigner. Non, il est plus question d’élaguer Disneynature puis de le plonger dans un long sommeil dont il a plus de chances de ne jamais sortir que de s’en réveiller plus fringant que jamais…
Et cette marche inexorable vers le démantèlement se fait, si possible, à l’abri des regards. Zoom by Disneynature, lancé en grandes pompes en 2014, vient ainsi de publier sa dernière mise à jour et sera fermé dans la foulée.
Ni fleurs, ni couronnes. La discrétion est de mise mais l'acte de décès de Disneynature est bel et bien au bout du chemin...

▲ Retour en haut de la liste ▲

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.