Fil Info - Décembre 2020

Voici les actualités de The Walt Disney Company.

Voici les dépêches d’actualité concernant tous les pans de l’activité de The Walt Disney Company.

Fil Info

Tout ce qu’il fallait savoir sur Disney, résumé en quelques lignes, complété si besoin de liens vers des articles et dossiers pour approfondir les sujets abordés !

Les actualités de décembre 2020

▼ Aller en bas de la liste ▼
— 28 décembre 2020 • 16H11 —
Matthieu Baudry
Netflix et Prime Video : Action en janvier 2021— 28 décembre 2020 • 16H11 — Matthieu Baudry —

Disney+ est certes la plateforme sur laquelle les utilisateur•trice•s peuvent retrouver, à volonté, leurs programmes Disney favoris, mais cela ne veut pas pour autant dire que des plateformes comme Netflix ou Prime Video n'ont pas, elles aussi, quelques pépites signées Disney dans leurs catalogues. En attendant l'arrivée de Star le 23 février 2021 en France, la plateforme qui accueillera les programmes de la Société aux Grandes Oreilles jugés non-familiaux, d'autres services proposent donc en France certains films et programmes Disney majeurs.
En janvier 2021, Prime Video et Netflix passent à l'action, avec des programmes remplis d'adrénaline, mais aussi des programmes tout en légèreté, signés par diverses filiales de The Walt Disney Company. En voici la liste :

Le 1er janvier 2021 :

Le 8 janvier 2021 :

Le 26 janvier 2021 :

— 28 décembre 2020 • 12H34 —
Laurent Armand-Zuniga
Soul en audiodescription par défaut sur Disney+— 28 décembre 2020 • 12H34 — Laurent Armand-Zuniga —

Depuis sa mise en ligne le 25 décembre 2020 sur Disney+, Soul, le tout dernier Pixar Animation Studios et premier à ne pas passer par la case Cinéma, est proposé en France en audiodescription par défaut. 
L’audiodescription - qui consiste en une voix off qui décrit ce qu'il se passe à l'écran en complément des dialogues et autres bruitages - est une fonctionnalité qui permet de rendre des films accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes. Si elle est évidemment très utile voire indispensable pour les personnes auxquelles elle se destine, elle ruine tout autant l'expérience des autres, tant elle est intruisive.

Nombre d'abonnés à Disney+, peu aguerris aux paramétrages de la plateforme, se sont ainsi fait piéger et ont suivi le film en audiodescription malgré eux, s'émouvant par la suite sur les réseaux sociaux officiels de Disney+ d'avoir subi un visionnage laborieux... Sans que l'audiodescription par défaut ne soit corrigée pour autant !

Un énième loupé à rajouter au compte de la gestion calamiteuse de la plateforme en France.

— 24 décembre 2020 • 12H00 —
Franck Armand-Zuniga
Les prochains romans Star Wars pour début 2021— 24 décembre 2020 • 12H00 — Franck Armand-Zuniga —

Lors d'une table ronde virtuelle, Lucile Galliot, directrice de la collection Star Wars chez Pocket, et trois invités : Lloyd Chéry (journaliste pour Le Point et podcasteur de C'est plus que de la SF), Absolute (Youtubeur Star Wars) et Lain Anksoo (chroniqueur littéraire sur le site Star Wars Universe) ont annoncé le planning alléchant des romans Star Wars chez Pocket pour le premier semestre 2021.

Leia : princesse d'Alderaan

Claudia Gray • 25 février 2021

La princesse Leia Organa, 16 ans, fait face à la tâche la plus difficile de sa vie à ce jour : faire ses preuves dans les domaines du corps, de l'esprit et du cœur pour être officiellement nommée héritière du trône d'Alderaan. Elle suit pour cela des cours de survie rigoureux, s'entraine au jeu de la politique et dirige des missions de secours dans des mondes sous contrôle impérial. Mais Leia a des soucis au-delà de sa prétention à la couronne. Ses parents, Breha et Bail, agissent en effet fort curieusement ces derniers temps ; ils sont distants et préoccupés, apparemment plus concernés par l'organisation de dîners d'apparat pour leurs alliés au Sénat que par l'avenir de leur propre fille. Déterminée à découvrir les secrets de ses parents, Leia s'engage alors sur un chemin de plus en plus dangereux qui la place bien malgré elle sous l'œil vigilant de l'Empire...

La Haute République : La Lumière des Jedi

Charles Soule • 25 mars 2021

Le récit se déroule lors de la Haute République, environ 200 ans avant les films Star Wars. Le régime républicain est alors en plein âge d’or même si son territoire s’arrête à la Bordure Médiane. La Bordure Extérieure est en effet encore une région sans foi ni loi, un Far West à l’échelle galactique. Deux factions majeures s'y retrouvent : les Jedi (sorte de Chevaliers de la Table Ronde) qui officient à la manière de shérifs et le gang des Nihil, une organisation de malfaiteurs semant le désordre. Un cataclysme touchant à l'hyperesepace va venir pourtant ébranler la galaxie...

En cadeau, pour Noël, Pocket offre de lire gratuitement les premières pages :

La Haute République : En Pleines ténèbres

Claudia Gray • 22 avril 2021

Le Padawan Reath Silas doit quitter Coruscant, la capitale galactique, pour se rendre en mission dans une région frontalière encore peu développée... ce qui n’est pas vraiment pour lui plaire. Il préférerait en effet rester au Temple Jedi à étudier les Archives. Mais lorsque son vaisseau se voit éjecté de l’hyperespace à la suite d’une catastrophe d’échelle galactique, Reath se retrouve au centre de l’action. Le Jedi et ses compagnons trouvent ainsi refuge à bord d’une station spatiale abandonnée. Bien vite, des choses étranges commencent à se produire et les poussent à enquêter sur ce lieu mystérieux...

Poe Dameron : Chute Libre

Alex Segura • Juin 2021

Poe Dameron a passé sa vie à vouloir piloter des vaisseaux spatiaux, et sa mère, ancienne pilote A-wing de la Rebellion, était plus qu'heureuse de montrer à son fils l'étendue de son savoir dans le domaine. Mais quand elle meurt de façon prématurée, le jeune homme se retrouve avec son père, Kes Dameron, qui lutte avec son propre chagrin et fait de son mieux pour garder son fils au prés de lui et en sécurité. Mais Poe en veut plus. Il n'a qu'une seule envie : quitter la lune endormie de Yavin IV et trouver l'aventure dans la galaxie...

— 22 décembre 2020 • 12H55 —
Geoffrey El Islami
Snow White's Enchanted Wish à Disneyland Resort— 22 décembre 2020 • 12H55 — Geoffrey El Islami —

Rares sont les attractions ayant survécu aux aménagements successifs et modifications technologiques des Lands des Parcs Disney à travers le monde. À Disneyland Resort, il n'en reste à ce jour qu'une petite poignée datant de l'ouverture du Parc en 1955. Parmi elles, se trouvent l'indémodable Snow White Adventures, renommée Snow White's Scary Adventures lors de la grande rénovation de Fantasyland en 1983. Mais l'attraction vient d'écrire une nouvelle page de son histoire, alliant progrès technologique et révision narrative, pour proposer une nouvelle expérience aux visiteurs : Snow White's Scary Adventures devient en effet Snow White's Enchanted Wish et promet de belles surprises.

Les premières images de l'attraction rénovée, révélées au public pour le 83e anniversaire de Blanche Neige et les Sept Nains le 21 décembre 2020, donnent un avant-goût de ce qui attendra les visiteurs à la réouverture du Parc californien toujours fermé depuis le 14 mars 2020 par mesure sanitaire pour endiguer la propagation de la pandémie de la COVID-19. À l'extérieur, la façade, portant dorénavant le nouveau nom de l'attraction, a été repeinte avec des nuances plus chaudes de rose, de bleu et d'or. L'un des changements majeurs réside dans la multiplication des apparitions de Blanche Neige, qui était bien trop peu représentée par rapport à la Reine Grimhilde, même si la rénovation de 1983 avait rajouté la Princesse au sein de l'attraction. Elle apparaît ainsi dès la première scène dans la chaumière, dansant avec les Nains qui l'hébergent, sa robe virevoltant par ses gestes guidés par la musique entraînante. D'autres éléments ont été modifiés ou complètement réimaginés à l'instar d'une nouvelle bande musicale, d'un nouvel éclairage ultraviolet à LED, des projections lasers ou encore d'un nouveau système de projections d'ombres. Tous les sens seront ainsi mobilisés, jusqu'à l'odorat : les effluves de la tarte aux pommes confectionnée par Prof titilleront les narines des visiteurs, gourmands et moins gourmands !

Enfin, deux scènes ont eu droit à une attention plus particulière. Dans la mine, les diamants et pierres précieuses brillent plus que jamais, comme inspirée de celle de l'attraction floridienne et de Shanghai Disneyland, Seven Dwarfs Mine Train, tandis que le final sera bien plus heureux : la scène du baiser ayant été reconstituée, la Princesse se réveillant d'un long sommeil grâce au Prince, tous deux éclairés par un rai de lumière des plus magiques !

Alors que le Resort californien n'a toujours pas rouvert ses portes depuis près de neuf mois, les visiteurs n'ont pas eu l'occasion de faire une dernière fois la version de l'attraction connue depuis 1983. Malgré tout, la version originale peut toujours se retrouver à Fantasyland de Disneyland Paris, dans l'attraction Blanche Neige et les Sept Nains.

— 21 décembre 2020 • 23H15 —
Matthieu Baudry
Les comics Marvel du 13 janvier 2021— 21 décembre 2020 • 23H15 — Matthieu Baudry —

Panini Comics a annoncé ses sorties du 13 janvier 2021 ! Forcément, avec l'arrivée de la série WandaVision sur Disney+ le 15 janvier 2021, Panini entre dans la danse et fête dignement l'évènement avec une collection de comics mettant en scène Scarlet Witch et La Vision ! Il n'y a plus qu'à choisir entre Le Best Of Marvel La Vision & La Sorcière Rouge : Le Mariage, le Marvel Hors-Collection Wanda & La Vision ou l'excellente série de 2015 rééditée en Marvel Deluxe : Wanda : La Sorcière Rouge : La Route des Sorcières !

D'autres jolis titres du patrimoine débarquent également le 13 janvier, parmi lesquels Silver Surfer : Démons Intérieurs, le Marvel Deluxe Mystique : Femme Fatale et le second tome de Runaways, lui aussi édité en Marvel Deluxe, titré Héros Pour Toujours. Du côté des Intégrales éditées dans la collection Marvel Classic, trois superbes ouvrages viendront compléter la bibliothèque des collectionneurs passionnés : X-Men : L'Intégrale 1995 (II), Marvel Two-In-One Présente La Chose et La Légion de la Liberté ! : L'Intégrale 1975-1976 et surtout une saga entièrement inédite en France de Black Panther, dans Black Panther : L'Intégrale : 1989.
Pour les amoureux de la galaxie lointaine, très lointaine, une jolie collection de récits liés aux derniers films produits par Lucasfilm Ltd. est réunie dans le 100% Star Wars : Les Secrets de la Galaxie.

Au rayon des titres inédits, enfin, lectrices et lecteurs découvriront la fin de la saga Dead Man Logan et le troisième tome des aventures du Spider-Man du jeu vidéo PlayStation ! De quoi démarrer l'année du bon pied et oublier bien vite la morose 2020 !

Tous ces titres, ainsi que ceux à paraître au mois de janvier 2021 et les mois suivants sont présentés dans l'agenda de Chronique Disney : Parutions en Librairie.

— 21 décembre 2020 • 17H20 —
Laurent Armand-Zuniga
En janvier, Disney Channel célèbre Miraculous— 21 décembre 2020 • 17H20 — Laurent Armand-Zuniga —

Du lundi 4 au dimanche 31 janvier 2021, Disney Channel lance une programmation spéciale Miraculous sous la forme d’un amusant calendrier de l’après dévoilant tous les jours, à partir de 17h30, des productions inédites ou non autour de Miraculous : Les Aventures de Ladybug et Chat Noir, dont de nouveaux épisodes de la saison 3 de la série, une rediffusion du téléfilm Miraculous World : New York, les Héros Unis mais aussi des programmes courts inédits ou encore des marathons d'épisodes.

Chaîne Jeunesse payante, Disney Channel est uniquement disponible dans les offres Canal.
 

— 21 décembre 2020 • 14H03 —
Franck Armand-Zuniga
Des VF retrouvées sur Disney+— 21 décembre 2020 • 14H03 — Franck Armand-Zuniga —

Le 13 décembre 2020, près de 70 œuvres disparues de Disney+ en novembre 2020 avaient fait leur retour sur la plateforme française ce qui était déjà une excellente nouvelle en soi.

Mieux encore, au détour d'un visionnage, il apparaît que, sur un certain nombre de films ou de téléfilms, la version française a été, en outre, rajoutée. Il peut être cité notamment : Casse-Cou (1971), Le Cheval de Justin Morgan (1972) ou Super Grand-Père (1986).

Cela prend du temps, la plateforme française communique très mal, mais des efforts sont visiblement menés en coulisses pour améliorer Disney+ en France : Chronique Disney salue donc les efforts entrepris.

— 21 décembre 2020 • 09H52 —
Laurent Armand-Zuniga
Free offre Disney+ 6 mois gratuitement— 21 décembre 2020 • 09H52 — Laurent Armand-Zuniga —

Pour fêter l’arrivée de Disney+ dans son offre, l’opérateur Free offre un accès gratuit pendant six mois à la plateforme, sans engagement. Au-delà, l’abonné Free pourra choisir de conserver Disney+, au tarif normal.

Concrètement, cette offre concerne les abonnés à la Freebox Pop ou Freebox Delta avec Player Pop.

L’arrivée de Disney+ chez Free (mais aussi chez Orange) met un terme de fait à l’exclusivité de distribution que le Groupe Canal avait chèrement payée au lancement de la plateforme. Il a en effet décidé de revendre les droits de distribution à d’autres fournisseurs d’accès, histoire de rentabiliser un peu son contrat avec The Walt Disney Company – France, un accord qui n’a pas produit la ruée espérée d’abonnements sur les offres Canal. Il sera donc intéressant dans quatre ans de voir si le groupe Canal sera toujours aussi enthousiaste à l’idée de se payer chèrement (50 millions d’euros par an) l’exclusivité de distribution de Disney+ mais aussi des chaînes Disney Channel et Disney Junior, dont la survie ne repose que sur ce contrat (elles ont déjà été fermées dans nombre de pays occidentaux à l’instar en France de Disney XD et Disney CINEMA).
 

— 21 décembre 2020 • 02H44 —
Geoffrey El Islami
Un Hôtel Marvel aux expériences inédites— 21 décembre 2020 • 02H44 — Geoffrey El Islami —

Depuis janvier 2019, date de fermeture du Disney's Hotel New York, les travaux vont bon train pour transformer l'établissement ouvert avec le Resort parisien en 1992, en véritable galerie d'art contemporain de la métropole new-yorkaise à la gloire de Marvel, prenant comme nouveau dénominatif : Disney's Hotel New York - The Art of Marvel. Au-delà d'une complète rethématisation s'inspirant des héros de l'écurie Marvel, ce sont de véritables expériences inédites qui seront proposés aux visiteurs et qui se dévoilent de plus en plus.

Après deux ans d'étude préliminaire suivis de deux années de conception, Disney's Hotel New York - The Art of Marvel sera unique en de nombreux points. Sa décoration, composée de plus de trois-cents œuvres réalisées par pas moins de quatre-vingt-quinze artistes, comportera une cinquantaine de créations spécialement conçues pour l'établissement. Dès l'entrée, les visiteurs seront éblouis par une gigantesque bande-dessinée dôté d'un rétroéclairage tandis que trois armures en taille réelle d'Iron Man - la Mark 2, la Mark 21 et l'iconique Mark 45B (visible dans Avengers : L'Ère d'Ultron en son centre - se tiendront fièrement à côté du bouclier de Captain America.

Question restauration, les visiteurs n'auront que l'embarras du choix. Tout d'abord, le Manhattan Restaurant en impose d'emblée avec son massif chandelier d'une tonne cent et de quatre mètres de diamètres, composé de 255 éléments avec inclusion de métal, reprenant la forme et les couleurs de l'île de Manhattan et Asgard, royaume de Thor. Plus loin, le Downtown Restaurant, qui s'inpire des delis du centre-ville new-yorkais, a troqué ses caricatures de stars contre quatre-vingt-dix esquisses au crayon de divers artistes Marvel, le lieu décrochant ainsi le record du plus grand nombre d'oeuvres Marvel au mètre carré de l'Hôtel ! Enfin, le Skyline Bar, invitera les visiteurs à un bol d'air tout en haut d'un gratte-ciel new-yorkais et offrant une vue imprenable sur des bâtiments mythiques de New York, Tour des Avengers y compris. Pour réaliser ce tour de force et sans donner le vertige aux consommateurs du bar, les Imagineers de Glendale en Californie ont utilisé la technologie 3D et la réalité virtuelle pour reproduire le plus fidèlement possible dans l'espace un panorama à couper le souffle. Après un bon repas, la digestion pourra s'effectuer dans une authentique bouche de métro new-yorkaise où les résidents de l'Hôtel pourront y piquer une tête ! La Metro Pool, piscine de l'Hôtel, et son entrée aux arches métalliques, s'inspire de ce symbole de ma métropole new-yorkaise en reprenant ses codes : marquages au sol imitant ceux des quais, carrelage typique et mosaïques indiquant des noms de stations de métro que les super-héros Marvel ont pu traversé comme Times Square ou 59th Street, près de Central Park.

L'ouverture de Disney's Hotel New York - The Art of Marvel, initialement prévue pour juin 2020 puis décalée à cause de la pandémie de COVID-19 forçant le Resort parisien à fermer ses portes, est attendue pour mars 2021.

— 18 décembre 2020 • 23H32 —
Matthieu Baudry
Les comics Marvel du 6 janvier 2021— 18 décembre 2020 • 23H32 — Matthieu Baudry —

Panini Comics a annoncé ses sorties du 6 janvier 2021 ! Si les parutions mensuelles Spider-Man, Dawn of X et Avengers se poursuivent, le relaunch du Softcover Star Wars, lui, se décline à travers six couvertures !

Du côté du patrimoine, deux Marvel Must-Have incontournables sont proposés : Spider-Man : Le Dernier Combat par Mark Millar et Terry Dodson d'abord, mais aussi Punisher : Bienvenue, Frank !, par le duo iconique Garth Ennis et Steve Dillon. À noter également, la superbe réédition des comic strips de Amazing Spider-Man se poursuit : plus de 700 strips scénarisés par Stan Lee sur des dessins de John Romita Sr. sont collectés dans le second tome, allant de Janvier 1979 à Janvier 1981. Enfin, le second volume en Marvel Deluxe des (Les) Gardiens de la Galaxie, titré La Fin des Gardiens est également annoncé.

Tous ces titres, ainsi que ceux à paraître au mois de janvier 2021 et les mois suivants sont présentés dans l'agenda de Chronique Disney : Parutions en Librairie.

Mise à jour du 20 décembre 2020 : Panini Comics a communiqué, via ses réseaux sociaux, que le second volume de X-Men : L'Intégrale 1995 se voit finalement reporté au 13 janvier 2021. Le Marvel Deluxe Les Gardiens de la Galaxie : Tome 2 : La Fin des Gardiens prend sa place dans la checklist du 6 janvier 2021.

— 18 décembre 2020 • 10H53 —
Laurent Armand-Zuniga
Joyeuses Fêtes sur Chronique Disney— 18 décembre 2020 • 10H53 — Laurent Armand-Zuniga —

Comme chaque année à pareille époque, Chronique Disney fait une pause pendant les fêtes de fin d'année. Ce vendredi marque ainsi la fin de la mise en ligne de critiques, analyses et portraits inédits pour l'année 2020.

Si toute l'équipe prend des vacances, les rubriques du site continuent, elles, de s’alimenter normalement pendant toute la trêve des confiseurs :

  • le Fil Info sera ainsi mis à jour en cas d’actualité notable ou brûlante ;
  • l’Actualité Disney traitera toujours de l’actualité Disney+ mais aussi des fictions Disney diffusées notamment en prime sur les chaînes nationales ;
  • le Patrimoine de Noël proposera de redécouvrir un panel de critiques ou d’analyses d'oeuvres consacrées aux fêtes de fin d'années ;
  • les Anniversaires du Jour de personnalités, de Personnages ou d’œuvres seront évidemment toujours célébrés chaque matin ;
  • les différents Agendas Disney fonctionneront normalement permettant de suivre, pour la période des fêtes ou pour 2021, les sorties Cinéma, les programmes Télé, les rendez-vous de Fans, les sorties Vidéo et les Parutions de livres à venir.

Toute l’Équipe de Chronique Disney sera de retour, fidèle au poste, dès le 4 janvier 2021 au matin, avec la mise en ligne de la toute première critique et du premier portrait inédits de la nouvelle année.
Elle reste par ailleurs active sur les Réseaux Sociaux, canaux de relais du site (FacebookTwitter et Instagram) même si sa présence se fera plus discrète, histoire de prendre un peu de repos et de se ressourcer en famille ou entre amis…

Joyeuses Fêtes et, d'ores et déjà, Belle Année 2021 !

— 18 décembre 2020 • 10H30 —
Thibaut Ange
La Rétrospective 2020 de Chronique Disney— 18 décembre 2020 • 10H30 — Thibaut Ange —

En 2020, toute l’équipe de Chronique Disney a poursuivi d’arrache-pied son projet éditorial en publiant pas moins de 594 chroniques inédites, et se montrant prolifique dans l’ensemble des champs d’analyse de l’univers de The Walt Disney Company couverts par le site.

Pour tous les fans Disney français, l’année 2020 a été indéniablement marquée par le lancement de Disney+, plateforme de vidéo à la demande. Chronique Disney s’est d’ailleurs parfaitement adapté à ce nouveau média, mettant en place un catalogue complet des œuvres de The Walt Disney Company disponibles dessus. En parallèle, le site a publié l’analyse d’une cinquantaine de productions estampillées Disney+ Originals, qu’il s’agisse de films live plus ou moins attendus (La Belle et le Clochard, Togo, Stargirl, Éléphants, Black Is King…), de cartoons (les séries Fourchette Se Pose des Questions, Sparkshorts, Short Circuit), de séries tel le produit d’appel Star Wars : The Mandalorian ou encore d’émissions présentant les coulisses de tournage (Souvenirs de Tournage…) ou des Parcs à thème Disney (Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney). Au-delà de l’enthousiasme d’un tel lancement, Chronique Disney a usé de son regard critique pour dénoncer, en novembre, la gestion calamiteuse de Disney+ en France après le constat fait d’une disparition massive d’œuvres du patrimoine de la plateforme réapparues un mois plus tard sans que jamais Disney France ne communique dessus.

Disney+ a en outre permis de découvrir des œuvres n’ayant pas pu sortir au cinéma ou ayant vu leur carrière sur grand écran écourtée par la situation sanitaire liée à l’épidémie de la Covid-19, telles que Artemis Fowl, Le Seul et Unique Ivan, Hamilton et surtout Mulan, toutes chroniquées au cours de l’année. Chronique Disney a aussi proposé la critique d’En Avant (Pixar), seul film d’animation Disney sorti en salle en 2020, quand Soul (Pixar) a vu lui sa sortie décalée au 25 décembre 2020 directement sur Disney+ et Raya et le Dernier Dragon (Walt Disney Animation Studios) repoussée au 12 mars 2021.

En parallèle, le travail d’analyse d’œuvres patrimoniales s’est poursuivi tout au long de l’année, à travers les cartoons (tous les cartoons de Donald Duck sont désormais chroniqués, tandis que huit Silly Symphonies, sept Dingo et trois Mickey Mouse ont été ajoutés cette année), les films d’animation (avec la réécriture du (Le) Dragon Récalcitrant), les films live (De L’Autre Côté du Paradis, La Fiancée de Papa, Super Noël…) ou encore les émissions télévisées d’anthologie (Le Plausible Impossible, From All of Us to All of You…).

De nombreuses productions Disney ont également été analysées, tant des téléfilms que des séries télévisées de divers labels : Disney Television Animation (Star Butterfly, Mickey Mouse…), Disney Channel (Andi, Miraculous, les Aventures de Ladybug et Chat Noir), Lucasfilm Ltd. (Star Wars: The Clone Wars, Star Wars : Résistance), ABC Signature (Monk, Cougar Town…) ou encore 20th Television (Buffy Contre les Vampires, Love, Victor).

La multiplication des labels sous le giron de The Walt Disney Company a d'ailleurs permis de diversifier les films live chroniqués, qu’il s’agisse de films Marvel (Blade Trinity), 20th Century Studios (Crazy Night, Mr. & Mrs. Smith, La Mouche, Percy Jackson : Le Voleur de Foudre, La Nuit au Musée, les quatre suites de la saga Die Hard…), Touchstone (Coyote Girls), Searchlight Pictures (Jojo Rabbit, Hitchcock…) ou encore Miramax (La Vie Est Belle, Smoke…).

En 2020, Chronique Disney s’est également attaqué à un monument de la télévision : Les Simpson (20th Animation), série animée la plus longue de la télévision américaine, proposant l’analyse de ses première et deuxieme saisons. Le site a aussi ouvert une section spécifique consacrée aux personnages de la série dans sa rubrique Portraits, avec quatre premiers portraits mis en ligne, ainsi qu’une section consacrée aux Comics Les Simpson dans sa rubrique consacrée aux Livres & BD.

La section Portraits a été particulièrement active tout au long de l’année, poursuivant le processus de fusion et d’intégration des fiches du site Personnages Disney. Ce sont ainsi 238 Personnages Disney qui ont rejoint Chronique Disney cette année, parmi lesquels d’illustres d’entre eux tels qu’Anna, Baymax, Simplet, les Trois Petits Cochons, Clochard, Rémy, Mégara, Pocahontas ou encore Buzz l’Eclair. L’équipe a aussi proposé huit biographies de Personnalités Disney, dont celui de Bob Iger et cinq en hommage à des personnes qui sont décédés cette année (Bob Matheison, Kelly Asbury, Chadwick Boseman, Sean Connery et Marge Champion).

La section Disneyland Paris n’est pas en reste, poursuivant sa couverture du resort parisien. L’équipe en charge de la destination a ainsi proposé en 2020 l’analyse d’illustres attractions (Star Wars Hyperspace Mountain, Indian Canoes, CinéMagique, Studio Tram Tour - Behind the Magic…), restaurants (Au Chalet de la Marionnette, Explorers Club Restaurant, The Lucky Nugget Saloon…), hôtels (Disneyland Hotel, Disney’s Séquoia Lodge), parades (Disney ImagiNations, La Parade Électrique de Main Street…) et spectacles (Disney Illuminations…). En janvier, l’équipe pointait la pauvreté de l’offre proposée au Parc Walt Disney Studios puis, en avril, dans le contexte d’épidémie de COVID-19, proposait une liste exhaustive des fermetures des Parcs Disney depuis leur ouverture.

L’équipe Culture de Chronique Disney a de son côté analysé de nombreuses œuvres cette année, dont une douzaine d’albums musicaux, trois jeux vidéo et plus de soixante livres dans des domaines aussi variés que la bande dessinée, les romans, les beaux livres et les comics couvrant les labels Disney, Star Wars et Marvel. En parallèle, plusieurs entretiens ont été mis en ligne, proposant d’explorer l’univers du dessinateur Tebo, de la jeune actrice Lévanah Solomon, de la dessinatrice de comics Elsa Charretier et de l’auteur Thibaut Claudel.

En 2018, Chronique Disney avait diversifié ses médias en s’invitant également dans le monde des Podcasts. L’année 2020 a marqué l’accroissement du nombre d’épisodes mis en ligne, couvrant de façon large tout le spectre de la galaxie Disney, s’intéressant par exemple à la Postlogie Star Wars, aux Femmes de la famille Disney, à l’offre de restauration de Disneyland Paris, au film Mélodie du Sud ou encore aux attractions disparues du resort parisien. En fin d’année, l’équipe a aussi proposé un nouveau format de podcasts proposant ses coups de cœur parmi les productions Disney+, les films d’animations, les séries animées et les livres Disney.

Côté réseaux sociaux, Chronique Disney a été particulièrement dynamique. Ainsi la page Facebook a gagné plus de 20 000 abonnés atteignant en fin d'année les 115 000 fans, le fil Twitter a conquis 1 000 twittos supplémentaires établissant son compteur à 7 700 tandis que le compte Instagram a carrément doublé son nombre d'abonnés avoisinant les 16 000 membres en décembre. Chacun de ces canaux de communication a conservé sa ligne éditoriale propre, offrant aux lectrices et lecteurs une offre d'information Disney différenciante : la page Facebook est ainsi à la fois informative et divertissante n'hésitant pas à donner dans le communautaire et l'humour, le fil twitter est lui 100% pur info et patrimoine, toujours sérieux dans son propos tandis que le compte Instagram a pour but de faire rêver ses abonnés en proposant des photographies les plus qualitatives possibles des différentes destinations Disney mais aussi d'entretenir un lien privilégié avec la communauté des fans au moyen de stories quotidiennes. Chronique Disney est en outre resté présent sur Spotify proposant une nouvelle playlist voulue délibérement optimiste pour contrebalancer l'ambiance morose vécue tout au long de l'année 2020 en raison de la crise sanitaire mondiale.

Au sujet des chiffres de fréquentation du site chroniquedisney.fr, 2020 - année de son vingtième anniversaire - restera une année record puisque tous les compteurs ont battu leur score historique. Ainsi, le site a reçu plus de 2 millions de visiteurs uniques sur l'année, venus plus de 3 millions de fois, lire plus de 6 millions de pages. Jamais Chronique Disney n'avait atteint un tel niveau d'audience ! Couplé au dynamisme de ses réseaux sociaux et de leur nombre d'abonnés sans oublier les auditeurs des podcasts, Chronique Disney est indéniablement un influenceur majeur de la communauté des fans Disney francophones.

Enfin, et pour compléter cette rétrospective, Chronique Disney propose l'écoute d'un podcast bonus dédié à son bilan éditorial 2020, les raisons et conséquences de la dégradation sans précédent de ses relations entretenues avec The Walt Disney Company - France et ses projets pour 2021.

Tout l'Équipe de Chronique Disney remercie chaleureusement l'ensemble de ses lectrices et lecteurs qu'ils ou elles lisent le site, suivent ses réseaux sociaux, écoutent ses podcasts et ses playlists ou évidemment - et c'est encore mieux - tout à la fois.

Joyeuses Fêtes et, d'ores et déjà, Belle Année 2021 !

— 18 décembre 2020 • 03H30 —
Geoffrey El Islami
Cars à l'assaut de Studio Tram Tour— 18 décembre 2020 • 03H30 — Geoffrey El Islami —

Après dix-huit années de (pas si) bons et loyaux services, Studio Tram Tour - Behind the Magic tirait sa révérence le 5 janvier 2020 pour faire place aux nouveaux projets issus de l'extension du Parc Walt Disney Studios, tout en faisant naître sur la partie restante de son parcours une nouvelle attraction basée sur la franchise à succès des Pixar Animation Studios, Cars. Peu à peu, Cars Route 66 Road Trip prend donc forme et se prépare à une ouverture prochaine... sur les chapeaux de roues !

Cette aventure unique au monde aura pour objectif de faire découvrir aux visiteurs des éléments iconiques de la Route 66 revisités à la sauce Cars à l'instar du Plus Grand Écrou à Tête Plate au Monde ou de Carstatrophe Canyon (clin d'œil évident à l'ancienne attraction) tout en rencontrant sur la route des Personnages inoubliables de la franchise aux voitures parlantes tel que le bavard mais attachant Martin. Travaillant de concert avec les artistes Pixar et les Imagineers de Disneyland Paris, le chantier s'est dôté d'une expertise locale avec l'aide d'artisans des environs et de Seine-et-Marne et allant chercher des fournisseurs sur le sol européen, en Italie et au Royaume-Uni. L'une des scènes les plus stupéfiantes de Studio Tram Tour - Behind the Magic et la seule rescapée de l'ancienne attraction, Catastrophe Canyon, voit en outre ses falaises de grès repeintes tandis que son mythique camion-citerne, autrefois appartenant à la Mohave Oil Company, est remplacée par un camion de la société Dinoco d'un bleu éclatant.

La nouvelle attraction, initialement prévue pour l'été 2020 puis repoussée à cause d'un contexte sanitaire imposant au Resort de fermer ses portes, ralentissant de fait ses projets en cours, est attendue pour une ouverture courant 2021.

— 18 décembre 2020 • 02H54 —
Geoffrey El Islami
Buzz Lightyear Laser Blast rutile de nouveau— 18 décembre 2020 • 02H54 — Geoffrey El Islami —

Depuis 2006, le plus célèbre ranger de l'espace invite les héros de toute la galaxie afin de combattre l'infâme Empereur Zurg dans une expérience demandant de l'agilité et de la précision : Buzz Lightyear Laser Blast est ainsi devenue au cours des années une attraction familiale immanquable de Discoveryland. Après un an de la plus grande réhablitation que l'attraction ait jamais connue depuis son ouverture, elle s'apprête à rouvrir en février 2021 avec quelques changements, à l'extérieur comme à l'intérieur.

Grâce à la coordination de deux départements de Disneyland Paris (Maintenance pour l'intérieur et Construction pour l'extérieur), les personnages et les décors de l'attraction âgée de quatorze ans ont en effet bénéficié d'une nouvelle couche de peinture fraîche histoire de faire ressortir l'éclat des couleurs comme au premier jour, au moyen de la technologie « black light », utilisant un éclairage de lumière ultraviolette. Une quarantaine d'objets animés ont en outre été passés en revue au même titre que les Audio-Animatronics et leurs effets spéciaux associés. Sur la façade, la majorité des néons haute tension ont été remplacés par des rubans LED, moins gourmands en énergie et donc plus écologiques.

À ce jour, le Resort parisien est toujours fermé par mesure sanitaire face à la pandémie de COVID-19 jusqu'au 12 février 2021 et compte donc rouvrir par la suite avec l'aventure Buzz Lightyear Laser Blast complètement rénovée. Vers l'infini... et à l'année prochaine !

— 17 décembre 2020 • 19H12 —
Geoffrey El Islami
À Disneyland Paris, le Château fait pierre neuve— 17 décembre 2020 • 19H12 — Geoffrey El Islami —

Depuis 1992, Le Château de la Belle au Bois Dormant a connu de nombreuses réhabilitations plus ou moins importantes afin de préserver le joyau de Disneyland Paris, véritable icône du Resort. L'une des dernières en date remonte à 2012 où des travaux d'ampleur ont eu lieu afin d'accueillir le spectacle Disney Dreams!. Mais c'est bien en 2021 que la demeure royale d'Aurore connaîtra sa plus grande réhabilitation depuis plus de 28 ans !

En préparation depuis deux ans, le chantier débutera donc en janvier 2021 et sera mené en coordination avec des artisans français, certains ayant notamment travaillé sur des bâtiments historiques (à l'instar de la toiture confiée à des artisans ayant œuvré sur la Cathédrale Notre-Dame de Paris). Pour aller encore plus loin, certaines tours de l'édifice seront reconstruites hors chantier et seront déposées à l'aide de grues, rappelant la construction du Château dès 1990. Pendant la durée du chantier, les boutiques du château (La Boutique du Château et Merlin l'Enchanteur) resteront ouvertes tandis que l'édifice sera recouvert de bâches thématisées afin de minimiser l'impact visuel des travaux.

Si le chantier se poursuit sans encombres, Le Château de la Belle au Bois Dormant sera prêt pour les 30 ans de la destination en 2022 !

— 17 décembre 2020 • 14H03 —
Laurent Armand-Zuniga
Chouette, Pas Chouette : nouvelle série engagée— 17 décembre 2020 • 14H03 — Laurent Armand-Zuniga —

Dans le cadre de la Grande Cause, Stop aux violences faites aux femmes, initiée en 2017 par la plateforme de mobilisation citoyenne Make.org, en partenariat avec la Fondation Kering, les chaînes Disney Channel et Disney Junior programment sur leur l'antenne Chouette, Pas Chouette, une série animée à destination des enfants de 4 à 6 ans qui déconstruit les stéréotypes sexistes.

Produite par 2 Minutes en coproduction avec Gaumont, elle est constituée de programmes courts ayant pour vocation de sensibiliser les plus jeunes enfants à la lutte contre le sexisme et au respect de la différence.

Les 16 épisodes de la série seront ainsi proposés à partir de 13 janvier 2021, du lundi au jeudi à 20h sur Disney Channel puis tous les dimanches à 13h10 et, parallèlement, à raison d’un épisode par semaine, chaque mercredi à 14h55 sur la chaîne Disney Junior

Chaînes Jeunesse payantes, Disney Channel et Disney Junior sont uniquement disponibles dans les offres Canal.

— 17 décembre 2020 • 13H52 —
Laurent Armand-Zuniga
Les Merveilles Cachées de l’Hiver — 17 décembre 2020 • 13H52 — Laurent Armand-Zuniga —

Dans le cadre de la série documentaire Les Merveilles Cachées de l’Hiver, diffusée sur la chaîne National Geographic Wild le mercredi 13 janvier 2021, trois épisodes inédits retraceront chacun la vie d'espèces sauvages, du tigre de Sibérie à l’ours polaire en passant par le renard blanc ou l’élan, sur trois continents différents, L’Amérique, l’Asie et l’Europe, lors de l'offensive du froid :

  • dès 20h45, La Frontière de Glace de l’Amérique ;
  • dès 21h40, Les Contrées Glacées d’Asie dès 21h40 ;
  • dès 22h30, Les Contrées Glacées d’Europe dès 22h30.

Chaîne documentaire payante à la programmation axée sur la Nature et les animaux, National Geographic Wild est uniquement disponible dans les offres Canal.

— 13 décembre 2020 • 09H18 —
Franck Armand-Zuniga
Le catalogue disparu de Disney+ France de retour— 13 décembre 2020 • 09H18 — Franck Armand-Zuniga —

Les 13 et 20 novembre 2020, Chronique Disney remarquait qu'un certain nombre de cartoons, de films et de séries relevant du patrimoine Disney avaient, sans annonce ni raison valable apportées, disparu de la version française de la plateforme Disney+. Bonne nouvelle, dans la nuit du 12 au 13 décembre 2020, soit plus d'un mois après l'effarant constat, la quasi totalité des titres disparus en novembre est revenue à l'exception du téléfilm Badger, le Blaireau (1975), du film d'animation James et la Pêche Géante (1996) et de la série Super Hero Squad (2009). Les autres titres retirés en septembre comme Iron Man (2008) le demeurent toujours, s'agissant là surement d'une question de conflit de droits avec un autre média ; La Nuit au Musée 2, étant, par exemple, annoncé être de nouveau disponible le 1er janvier 2021.
Cerise sur le gateau, tous les Grands Classiques d'animation Disney qui étaient disponibles en 4K UHD Dolby Vision dans le reste du monde mais demeuraient proposés uniquement en HD en France sont passés en 4K sauf Aladdin, toujours en HD ainsi que Le Monde de Nemo et Rebelle, du côté de Pixar Animation Studios.

Chronique Disney se réjouit de ces retours et espère que le manque de rigueur ayant conduit à cette situation ne se reproduira pas à l'avenir.

Voici ainsi la liste des œuvres de retour sur la plateforme française.

Cartoons & Courts-Métrages

Films

Série

NB : pour ces trois séries, il manque cependant des épisodes et ceux qui sont présents le sont dans le désordre.

— 12 décembre 2020 • 15H28 —
Laurent Armand-Zuniga
Une nouvelle version du site Personnages Disney— 12 décembre 2020 • 15H28 — Laurent Armand-Zuniga —

L'année dernière, le 8 novembre 2019 précisément, Chronique Disney décidait de s'unir au site Personnages Disney. Il s'agissait ainsi pour le premier d'absorber le second en rapatriant l’intégralité de son contenu représentant plus de 900 fiches de personnages ainsi que de nombreux dossiers et billets thématiques afin d’en renforcer l’exposition et, au-delà, d’en développer le champ d’analyse.

L’opération a depuis rondement été menée au cours de l'année 2020 puisque plus d'un tiers du contenu de Personnages Disney a été accueilli sur Chronique Disney en respectant sa charte et bénificiant de l'avantage de son responsive design, un barbarisme qui signifie simplement que le site s'adapte automatiquement à toutes les tailles d'écran, optimisant son affichage et facilitant sa visite.

Fort de tout le travail accompli, il est vite apparu judicieux d'aller encore plus loin dans le processus et de basculer également la page d'accueil de Personnages Disney chez Chronique Disney, lui faisant épouser ainsi toute son iconographie et scellant son appartenance. C'est chose faite depuis ce jour - samedi 12 décembre 2020 à 11h22 précisément - puisque Personnages Disney a cessé d'exister de manière autonome après douze ans de bons et loyaux services.
Désormais, un portail, ouvert sur le site Chronique Disney et consacré uniquement à l'actualité éditoriale des portraits de personnages, le remplace. Il reste évidemment accessible depuis le nom de domaine historique, www.personnages-disney.com.

Personnages Disney est mort. Vive Personnages Disney !

— 11 décembre 2020 • 05H27 —
David Scordia
Compte-rendu du Disney Investor Day— 11 décembre 2020 • 05H27 — David Scordia —

The Walt Disney Company a dorénavant plus de 137 millions d'abonnés sur ses plateformes de streaming (dont 86,8 millions sur Disney+) et en prévoit entre 300 et 350 millions à l'horizon 2024.
Disney+ s'enrichira de plus de 100 contenus originaux par an.

En Europe, au Canada et en Océanie, la section Star sera lancée sur Disney+ le 23 février 2021, multipliant par deux la quantité de titres disponibles dans le catalogue. Pour l'occasion, le tarif de Disney+ passera à 8,99€ par mois. Ce même jour, Disney+ (avec Star) sera lancé à Singapour puis, courant 2021, en Europe de l'Est, en Corée du Sud, au Japon et à Hong Kong.

La section Star proposera des contenus plus matures, accessibles via un mot de passe et intégrant les productions des filiales Disney (20th Century Studios, 20th Television, ABC Signature, FX, Freeform, 20th Animation, Searchlight Pictures, Touchstone Pictures, Hollywood Pictures, Buena Vista International) mais aussi des contenus locaux en fonction des marchés. Nombre de ces contenus seront inédits en France et présentés en tant que Star Originals (à l'image des Disney+ Originals). Par ailleurs, les films non familiaux tels que Deadpool ou Logan seront également ajoutés dans la catégorie Marvel (et visibles uniquement si utilisation d'un compte débloquant ces contenus).

En Amérique latine, la nouvelle plateforme Star+ sera lancée en juin 2021 au tarif d'environ 7,5$/mois et intègrera les contenus Star, mais également des programmes sportifs en direct soutenus par ESPN. Un pack incluant Disney+ et Star+ sera proposé à environ 9$/mois.

Les nouvelles annonces pour le cinéma

Raya et le Dernier Dragon sortira le 5 mars au cinéma et sur Disney+ en Accès Premium (29,99$). En France, la chronologie des médias imposera à Disney France de choisir l'une ou l'autre de ces solutions. Le film d'animation de Noël 2021, Encanto, se déroulera en Colombie et sera porté par des chansons de Lin-Manuel Miranda (Vaiana, la Légende du Bout du Monde).

En 2022, Turning Red est l'histoire d'une jeune fille qui, lorsqu'elle perd son sang-froid, se transforme en panda roux tandis que Lightyear raconte l'histoire des origines du véritable Buzz l'Éclair (Chris Evans) qui aurait inspiré le jouet.

Ant-Man and The Wasp : Quantumania est le titre du troisième volet d'Ant-Man et Fantastic Four sera le premier film des Quatre Fantastiques produit par Marvel Studios.

Star Wars : Rogue Squadron de Patty Jenkins (Wonder Woman) sortira en 2023 et l'on apprend également que le studio produit un film original inspiré du roman à succès intitulé Children of Blood & Bone.

Les annonces pour Disney+

Ont été confirmés Hocus Pocus 2, Tic & Tac : Rangers du Risque avec John Mulaney et Andy Samberg, Pinocchio de Robert Zemeckis avec Tom Hanks, Peter Pan & Wendy avec Jude Law dans le rôle de Crochet mais aussi Disenchanted, suite d'Il Était une Fois, avec Amy Adams. Également trois films de sport : Greek Freak, un biopic de Keanon Lowe et un autre sur Chris Paul.

Journal d'un Dégonflé et La Nuit au Musée reviendront sous la forme de films d'animation et The Ice Age Adventures of Buck Wild sera un spin-off de L'Âge de Glace 3 : Le Temps des Dinosaures.

  • Autres films live :

Le reboot de Trois Hommes et un Bébé avec Zac Efron, un remake de Treize à la Douzaine et Sister Act 3 avec Whoopi Goldberg.

  • Séries Walt Disney Animation Studios :

Pour la première fois, le studio historique produira des séries. Sont annoncées Baymax !, Zootopie+, Tiana, Vaiana : La Série et Iwájú, une co-production de science-fiction avec la compagnie africaine Kugali.

  • Séries Pixar Animation Studios :

Le studio produira sa première série de format long, Win or Lose (automne 2023) ainsi que des séries au format court telles que Pixar Popcorn, Dug Days et une sur l'univers de Cars.

Un spin-off de La Belle et la Bête avec Luke Evans (Gaston) et Josh Gad (Le Fou) et des chansons d'Alan Menken, une série remake des Robinsons des Mers du Sud par Ron Moore et John M. Chu, une série remake de Percy Jackson : Le Voleur de Foudre, une série sur Les Petits Champions intitulée The Mighty Ducks: Game Changers, une série sur le basketball féminin intitulée Big Shot, une série adaptée du best-seller de la littérature jeunesse Le Mystérieux Cercle Benedict, une série remake Turner & Hooch.

Parmi les séries prévues par Marvel Studios, l'on compte Secret Invasion (avec Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury), Ironheart (avec Dominique Thorne), Armor Wars (avec Don Cheadle dans le rôle de War Machine). Il faudra également compter sur Ms. Marvel, Hawkeye, She-Hulk (dans laquelle reviendront Mark Ruffalo et Tim Roth dans les rôles de Hulk et l'Abomination), Moon Knight, la série animée What If...?, Guardians of the Galaxy Holiday Special et la série courte I Am Groot avec Bébé Groot.

Les futures séries seront Star Wars : Obi-Wan Kenobi (située dix ans après Star Wars : La Revanche des Sith, et avec Ewan McGregor et Hayden Christensen), deux séries parallèles à Star Wars : The Mandalorian (Star Wars : Rangers of the New Republic et Star Wars : Ahsoka), Star Wars : Andor (avec Cassian Andor et qui précèdera chronologiquement Rogue One - A Star Wars Story), Star Wars : Lando, Star Wars : The Acolyte, Star Wars : A Droid Story et la série animée Star Wars : The Bad Batch. À noter que Lucasfilm produit également une série qui fera suite au film Willow, avec Warwick Davis.

Une nouvelle saison de Genius sur Martin Luther King, Jr., un film documentaire sur la vie de Cousteau, une docusérie avec Chris Hemsworth (Limitless) et une autre avec Will Smith (Welcome to Earth), une série documentaire sur les baleines produite par James Cameron et narrée par Sigourney Weaver (Secret of the Whales), la docusérie sur les insectes A Real Bug's Life et une autre sur la beauté de l'Amérique, America the Beautiful.

  • Star :

Les séries Only Murders in the Building, The Dropout, Dopesick, les séries originales FX telles que la première série Alien (produite par Ridley Scott), The Stones (sur l'histoire du groupe Rolling Stones), la très ambitieuse Shogun dans le Japon féodal, The Old Man, American Horror Stories, Platform, Y: The Last Man et Reservation Dogs ainsi que quatre nouvelles saisons de Philadelphia. Une émission de télé-réalité avec la famille Kardashian Jenner sera également disponible.

Les annonces pour Hulu

En plus des contenus Star Originals (qui seront ici présentés comme des Hulu Originals) s'ajouteront les quatrième et cinquième saison de The Handmaid's Tale - La Servante Écarlate ainsi que la nouvelle série Nine Perfect Strangers.

Les annonces pour ESPN

La chaîne américaine a signé un contrat de 10 ans avec Southeastern Conference (SEC), lui offrant les droits de diffusion des matches de football universitaire les plus suivis, à partir de la saison 2024. Dès 2021, certains matches SEC seront également proposés sur ESPN+. La plateforme se verra enrichie d'une troisième saison de Peyton's Places et de nouveaux programmes tels que Stephen A’s World, Man in the Arena: Tom Brady et, dès janvier, d'une nouvelle version de SportsNation.

Cliquez ici pour plus de détails sur le lancement de Star.
Cliquez ici pour plus de détails sur chacun des programmes annoncés.

— 09 décembre 2020 • 12H27 —
Laurent Armand-Zuniga
Chronique Disney recherche des rédacteurs— 09 décembre 2020 • 12H27 — Laurent Armand-Zuniga —

Dans le cadre de son projet éditorial, et afin de renforcer son équipe, Chronique Disney recherche des pur(e)s fans, maîtrisant totalement leur sujet, avec un excellent rédactionnel, une solide connaissance des outils informatiques et du temps disponible pour rédiger des analyses et critiques ou couvrir des événements.

Le besoin s’établit actuellement dans les domaines suivants :

  • un rédacteur ou une rédactrice de dépêches Fil Info, axé(e) sur la veille de l'actualité de Disney+ ;
  • un rédacteur ou une rédactrice de dépêches Fil Info axé(e) sur la veille de l'actualité de The Walt Disney Company ;
  • un chroniqueur ou une chroniqueuse spécialiste de musique et Bandes Originales ;
  • un ou une photographe pour alimenter le compte Instagram ;
  • un technicien ou une technicienne Podcast ;
  • un ou une graphiste pour assister le responsable de l’habillage de notre page Facebook et fil Twitter.

À noter : si un ou une postulant ne se retrouve pas dans ces catégories de besoin, mais pense pouvoir apporter ses connaissances et/ou son savoir-faire de fan ultime dans un domaine couvert par Chronique Disney, qu'il ou elle n'hésite pas à faire acte de candidature qui sera étudiée avec attention.

Comment procéder ?
Avant tout, le candidat ou la candidate est invité(e) à prendre connaissance de la présentation de l’équipe, ici, du statut juridique des médias de Chronique Disney mais aussi de la démarche éditoriale et l'état d'esprit suivis par les membres actuels. Il est conseillé également d'écouter le podcast consacré à la gestion d'un site de fans qui permet d'appréhender toutes les problématiques liées à la participation à une équipe telle que celle œuvrant sur Chronique Disney.
À ce stade, il est rappelé que tous les collaborateurs et collaboratrices de Chronique Disney sont bénévoles et contribuent à l’alimentation du site et de ses réseaux sociaux sur leur temps de loisirs.
Ensuite, si le candidat ou la candidate estime correspondre à l’un des profils recherchés, il convient d’envoyer un Message Privé de motivation par le biais de la page Facebook de Chronique Disney en étant le plus complet possible. Après discussion avec le Rédacteur ou la Rédactrice en Chef de la section à laquelle il ou elle postule, si la candidature est jugée sérieuse, le postulant ou la postulante se verra proposer un test rédactionnel. S’il est concluant, il ou elle intégrera l’équipe sachant que son engagement moral à y participer est d’un an. En décembre de chaque année, le Directeur de Publication fait le bilan de l’action des chroniqueurs et chroniqueuses et leur propose alors de poursuivre ou non pour une année de plus.
À noter : près de la moitié des membres de l’équipe actuelle de Chronique Disney a été recrutée sur une annonce de ce type et ne se connaissait pas avant.
Enfin, à toutes fins utiles, Chronique Disney ne pratique aucune discrimination. Il est donc possible de postuler quels que soient son sexe, religion, couleur de peau, taille, orientation sexuelle, âge (avec un minimum de 16 ans*), handicap, situation professionnelle, rang social, situation amoureuse, parentalité ou pas, lieu de résidence, nationalité… 

*l’autorisation des parents est exigée et ils conservent le droit d'obtenir le départ de l’équipe du (de la) collaborateur•rice mineur•e concerné•e à tout moment.

— 03 décembre 2020 • 10H44 —
Franck Armand-Zuniga
La Saison 3 de La Bande à Picsou sera la dernière— 03 décembre 2020 • 10H44 — Franck Armand-Zuniga —

Disney XD ainsi que les créateurs de la série, Matt Youngberg et Francisco Angones, viennent de l'annoncer : la Saison 3 de La Bande à Picsou sera la dernière saison. L'excellente série, l'une des meilleures de Disney, s'arrêtera avec le grand final qui sera diffusé en 2021.

Voici la déclaration des deux auteurs :

Nous avons toujours dit qu'on devait avoir à l'esprit que chaque saison d’une série pouvait être la dernière et que nous devions ne rien laisser sur la table et avoir confiance en notre équipe pour réussir ce défi. Dans cet esprit, nous avons conçu la Saison 3 de La Bande à Picsou comme étant centrée sur l'héritage, sur l'avenir de la famille Duck et sur ce que cela signifie, tout en répondant aux questions et aux mystères qui ont été mis en place dans le tout premier épisode de notre série. Donc, en fin de compte, nous étions préparés pour que cette saison soit la dernière.

Toute notre équipe est si fière de faire partie de l'héritage légendaire de ces personnages. Plus encore, nous sommes fiers de la communauté que cette série nous a apportée, de nos chers amis de l'équipe et de la distribution, à tous les fans que nous avons rencontrés en personne et en ligne qui partagent le même amour que nous avons pour ces personnages incroyables. Nous sommes sûrs que nous aurons plus à dire plus tard, mais pour le moment, nous voulons vous remercier pour toutes vos aimables paroles et votre soutien tout au long de cette aventure, et nous concentrer, alors que la série approche de sa fin, à proposer une conclusion épique et grandiose pour le Clan McDuck. Parce qu’au bout du compte, nous sommes tous des fans. Et nous sommes tous de la famille.

Et la famille est vraiment la plus grande aventure de toutes.

Huh. C’est bizarre. Habituellement, il y a une sorte de plantage avant que nous puissions terminer

OH NON !!! LE SOL !!!!

Woo-oo,

Matt et Frank

— 01 décembre 2020 • 10H57 —
Laurent Armand-Zuniga
L'inclusif Guide Parents de Disneyland Paris— 01 décembre 2020 • 10H57 — Laurent Armand-Zuniga —

Dans la toute dernière édition de son Guide Parents, visant à présenter toutes les facilités mises en place pour une venue en famille avec de jeunes enfants âgés de moins de 7 ans, Disneyland Paris fait preuve d’une volonté d’inclusion remarquable. En effet, au détour de quelques photos, le Resort Parisien met en scène une famille homoparentale ; deux papas évoluant dans le Parc avec leur bambin.

Cette volonté de parler à tous les publics et donc toutes les familles est désormais une constante chez The Walt Disney Company qui décline cette philosophie dans tous ses domaines d’activités ; les personnages gays et lesbiens s'invitant par exemple ouvertement dans les films d'animation.
 

▲ Retour en haut de la liste ▲

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.