Fil Info - Janvier 2020

Voici les actualités de The Walt Disney Company.

Voici les dépêches d’actualité concernant tous les pans de l’activité de The Walt Disney Company.

Fil Info

Tout ce qu’il fallait savoir sur Disney, résumé en quelques lignes, complété si besoin de liens vers des articles et dossiers pour approfondir les sujets abordés !

Les actualités de janvier 2020

▼ Aller en bas de la liste ▼
— 31 janvier 2020 • 13H36 —
Laurent Armand-Zuniga
Chronique Disney recherche des rédacteurs•trices— 31 janvier 2020 • 13H36 — Laurent Armand-Zuniga —

Dans le cadre de son projet éditorial, et afin de renforcer son équipe, Chronique Disney recherche des pur(e)s fans, maîtrisant totalement leur sujet, avec un excellent rédactionnel, une solide connaissance des outils informatiques et du temps disponible pour rédiger des analyses et critiques ou couvrir des événements.

Le besoin s’établit actuellement dans les domaines suivants :

À noter : si un•e postulant•e ne se retrouve pas dans ces catégories de besoin, mais pense pouvoir apporter ses connaissances et/ou son savoir-faire de fan ultime dans un domaine couvert par Chronique Disney, qu'il ou elle n'hésite pas à faire acte de candidature qui sera étudiée avec attention.

Comment procéder ?
Avant tout, le ou la candidat•e est invité•e à prendre connaissance de la présentation de l’équipe, ici, du statut juridique des médias de Chronique Disney mais aussi de la démarche éditoriale et l'état d'esprit suivis par les membres actuels. Il est conseillé également d'écouter le podcast consacré à la gestion d'un site de fans qui permet d'appréhender toutes les problématiques liées à la participation à une équipe telle que celle œuvrant sur Chronique Disney.
À ce stade, il est rappelé que tous•tes les collaborateurs•rices de Chronique Disney sont bénévoles et contribuent à l’alimentation du site et de ses réseaux sociaux sur leur temps de loisirs.
Ensuite, si le ou la candidat•e estime correspondre à l’un des profils recherchés, il convient d’envoyer un Message Privé de motivation par le biais de la page Facebook de Chronique Disney en étant le plus complet possible. Après discussion avec le ou la Rédacteur•trice en Chef de la section à laquelle il ou elle postule, si la candidature est jugée sérieuse, le ou la postulant•e se verra proposer un test rédactionnel. S’il est concluant, il ou elle intégrera l’équipe sachant que son engagement moral à y participer est d’un an. En décembre de chaque année, le Directeur de Publication fait le bilan de l’action des chroniqueurs•euses et leur propose alors de poursuivre ou non pour une année de plus.
À noter : près de la moitié des membres de l’équipe actuelle de Chronique Disney a été recrutée sur une annonce de ce type et ne se connaissait pas avant.
Enfin, à toutes fins utiles, Chronique Disney ne pratique aucune discrimination. Il est donc possible de postuler quels que soient son sexe, religion, couleur de peau, taille, orientation sexuelle, âge (avec un minimum de 16 ans*), handicap, situation professionnelle, rang social, situation amoureuse, parentalité ou pas, lieu de résidence, nationalité… 

*l’autorisation des parents est exigée et ils conservent le droit d'obtenir le départ de l’équipe du (de la) collaborateur•rice mineur•e concerné•e à tout moment.

— 31 janvier 2020 • 09H54 —
Laurent Armand-Zuniga
Les conséquences du Brexit dans l'audiovisuel— 31 janvier 2020 • 09H54 — Laurent Armand-Zuniga —

Le Brexit, qui entre en vigueur aujourd’hui - le Royaume Uni quittant l’Union Européenne ce soir à minuit (heure de Paris) - aura évidemment des conséquences sur l’audiovisuel, un domaine de prédilection chez Disney.

Les chaînes de télévision émettant depuis le Royaume Uni dans l’Union Européenne perdent ainsi leur licence de diffusion. Pour pouvoir diffuser sur tout le territoire de l’Union, il faut en effet soit y appartenir, soit détenir sur le territoire de l’Union des infrastructures suffisamment conséquentes pour pourvoir déposer une demande de licence de diffusion. Il ne s’agit pas là d’une simple boite postale, il faut des bureaux, du personnel, des moyens etc. de nature à justifier du bien-fondé de son activité. Disney CINEMA, diffusée depuis l’Angleterre, est typiquement dans ce cas de figure. Disney va devoir donc réorganiser son réseau à moins que la chaîne ne soit carrément fermée après le lancement de Disney+, comme cela se murmure...

Concernant les productions audiovisuelles britanniques et leur diffusion sur les chaînes de l’Union Européenne, pas de changement de statut : elles continueront à se voir comptabilisées dans les quotas d’obligation de diffusion de 60% d’œuvres européennes. Pourquoi ce traitement de faveur ? Tout simplement parce que ce statut n’est pas directement lié à l’Union Européenne mais lui est bien antérieur, à une époque, au sortir de la Guerre, où les nations européennes, la France et l’Allemagne en tête, ont décidé de retisser des liens, notamment par le biais de la culture. L’UER (l’Union Européenne de Radiodiffusion) est née et regroupait alors toutes les chaînes publiques européennes : elle a notamment organisé un embryon de marché audiovisuel entre elles, créé le concours de l’Eurovision etc. Côté Disney, cela signifie que les séries et téléfilms anglais diffusés notamment sur Disney Channel en France continueront d’être comptés dans les quotas d’œuvres européennes.

— 31 janvier 2020 • 01H44 —
Geoffrey El Islami
Spider-Man à Avengers Campus cet été— 31 janvier 2020 • 01H44 — Geoffrey El Islami —

Depuis la création de Walt Disney Imagineering en 1952 (connu sous le nom de WED Enterprises à l'époque), les imagineers, ces artistes de talents alliant l'imagination à l'ingénierie, n'ont cessé de repousser les limites de la technologie au service du rêve Disney. Parmi leurs plus brillantes idées, il convient ainsi de citer les Audio-Animatronics, des robots imitant à la perfection des personnages humains ou animaux et peuplant nombre d'attractions iconiques des Parcs à thèmes Disney à travers le monde (Pirates of the Caribbean, The Hall of Presidents, Phantom Manor, etc.).

Avancées technologiques aidant, ces créatures mécaniques sont de plus en plus perfectionnées et ouvrent la porte à de nouvelles applications. Ainsi, le 29 juin 2018, le département Disney Parks de The Walt Disney Company dévoile une toute nouvelle génération d'Audio-Animatronics des plus bluffantes : les Stuntronics, développés par les imagineers Disney, peuvent en effet effectuer des sauts dans les airs, à plus de dix-huit mètres au-dessus du sol et décider en temps réel quand tourner pour réaliser un atterrissage parfait.

Le 30 janvier 2020, Disney en révèle alors la tout première application pratique. Au travers d'une vidéo d'une trentaine de secondes, le public découvre un Peter Parker en Stuntronic effectuant pirouettes et acrobaties dans les airs dans le costume du célèbre homme-araignée. Cette nouvelle technologie pourra ainsi être observée à l'ouverture d'Avengers Campus, le Land dédié à l'univers Marvel, à Disney California Adventure, dès l'été 2020. Spider-Man se balancera alors de toit en toit au cœur d'Avengers Campus, l'un des quartiers généraux des héros Marvel servant à la recherche et l'entraînement de nouvelles recrues. À ce jour toutefois, aucune information n'a été précisée concernant l'arrivée de ces robots uniques en leur genre à Avengers Campus au Parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris.

Entre nouvelles expériences inédites (The Worldwide Engineering Brigade, Avengers Headquarters) et technologies de pointe, Avengers Campus semble décidément être une belle promesse à la hauteur des standards de qualité des Parcs Disney !

— 30 janvier 2020 • 13H47 —
Laurent Armand-Zuniga
Cession de FoxNext Games LA et Cold Iron Studios— 30 janvier 2020 • 13H47 — Laurent Armand-Zuniga —

Disney revend FoxNext Games LA et Cold Iron Studios, deux studios de jeux vidéo hérités du rachat de 21st Century Fox. L'acheteur est Scopely. Par ailleurs, Disney ferme définitivement Fogbank Entertainment, autre studio de jeux vidéo hérité de ce même rachat.
La division Disney Interactive Studios ne possède donc plus que Disney Mobile et Gamestar (dont les nouvelles se font rares) si bien qu'il est possible de considérer que Disney ne possède plus de réels studios de jeux vidéo en interne.

— 27 janvier 2020 • 11H18 —
Laurent Armand-Zuniga
Le #DollyPartonChallenge chez Disney— 27 janvier 2020 • 11H18 — Laurent Armand-Zuniga —

Avec beaucoup d’humour et recul sur elle, la chanteuse américaine Dolly Parton a créé un mème en publiant quatre clichés censés la représenter sur LinkedIn, Facebook, Instagram et Tinder. Et l’idée a fait le tour de la toile mondiale, toutes les stars mais aussi les particuliers ont repris l’idée et se sont appliqués le concept à eux-mêmes.

L’équipe de Chronique Disney s’est elle aussi amusée à l’appliquer à des Personnages Disney

— 27 janvier 2020 • 09H11 —
Laurent Armand-Zuniga
Hommage à Kobe Bryant— 27 janvier 2020 • 09H11 — Laurent Armand-Zuniga —

Légende du basket et du sport, Kobe Bryant est mort dimanche 26 janvier 2020 dans un crash d'hélicoptère en Californie. Celui qui était surnommé Black Mamba, était âgé de 41 ans et avait notamment évolué pendant 20 ans au sein de la franchise NBA des Los Angeles Lakers.

S’il n’a jamais travaillé directement avec The Walt Disney Company, se remarque toutefois en octobre 2010, une collaboration de Marvel Comics au numéro de pré-saison d'ESPN Magazine avec une couverture représentant Kobe Bryant détenant le gant d'Iron Man, Kevin Durant, le marteau de Thor et LeBron James, le bouclier de Captain America. À l'intérieur, une série de fausses couvertures de comics par équipe NBA montrait, en outre, celle des Lakers avec Kobe Bryant dans une armure d'Iron Man aux couleurs des Los Angeles Lakers.

Par ailleurs, Kobe Bryant était une star sur ESPN, la chaîne Disney consacrée au sport détenant des droits de diffusion des tournois de la NBA, célébrés notamment au cours du bloc de programme NBA on ESPN de 1982 à 1984, puis de 2002 à aujourd'hui (le contrat actuel court jusqu'à 2025).

Chose notable également, Dear Basketball, un cartoon d'animation réalisé par Glen Keane et Kobe Bryant, sorti en 2017, a reçu l'Oscar du meilleur court métrage d'animation en 2018 : aucun lien direct ici avec Disney, si ce n’est la participation aux côtés du champion, de Glen Keane, un grand nom des Walt Disney Animation Studios.

Enfin, Bob Iger, Président de The Walt Disney Company, s’est fendu d’un twitt saluant sa mémoire, repris par le fil officiel de The Walt Disney Company :

Notre compagnie Disney pleure la perte tragique de Kobe Bryant... l'un des athlètes les plus respectés et les plus populaires de notre temps... un ami et un de nos fans, plein de vie et qui nous a été enlevé trop tôt.

— 26 janvier 2020 • 11H25 —
Geoffrey El Islami
Coronavirus : Hong Kong Disneyland fermé — 26 janvier 2020 • 11H25 — Geoffrey El Islami —

En ce dimanche 26 janvier 2020, la direction de Hong Kong Disneyland Resort a pris la décision radicale de fermer, et ce jusqu'à nouvel ordre, le Parc Hong Kong Disneyland par mesure de prévention face au coronavirus qui fait rage en ce moment en Asie. Les Hôtels du Resort restent cependant et pour le moment ouverts. Il s'agit de l'une des rares fois dans l'histoire du Resort que le Parc ferme, l'autre exemple s'étant produit en septembre 2018 après le passage du typhon Mangkhut qui, malgré des dégâts mineurs, poussa la destination à fermer ses portes une journée.

Quelques jours auparavant, la totalité de Shanghai Disney Resort avait aussi fermé ses portes pour les mêmes raisons sans annoncer de dates de réouverture. Chacun de ces Resorts a ainsi diffusé l'information via la plupart de ces canaux de communication (application mobile, site internet, réseaux sociaux) en précisant leur étroite collaboration avec les autorités locales et de santé.

Le coronavirus est, à date, à l'origine de la mort de 56 personnes en Chine, tandis que plusieurs cas émergent sur d'autres continents comme l'Europe ou l'Amérique. En Asie, seul Tokyo Disney Resort reste ouvert à ce jour et se retrouve dans une configuration identique qu'à son ouverture en 1983 : il est en effet la seule destination touristique Disney sur le territoire asiatique accueillant actuellement des visiteurs.

— 26 janvier 2020 • 09H52 —
Karl Derisson
Palmarès des Annie Awards 2020— 26 janvier 2020 • 09H52 — Karl Derisson —

Le samedi 25 janvier 2020, les professionnels de l'animation se sont réunis au Los Angeles's Royce Hall pour la 47ème cérémonie des Annie Awards au cours de laquelle ont été récompensés les meilleurs productions animées de l'année 2019.

  • Dans la catégorie Meilleur Film d'animation : La Reine des Neiges II et Toy Story 4 se sont inclinés face à Klaus de Sergio Pablos.
  • Dans la catégorie Meilleur Programme pour les tous petits : Elena d'Avalor s'est inclinée face à La Boîte à Réponse des Storybots.
  • Dans la catégorie Meilleur Programme pour la jeunesse : Disney Mickey Mouse remporte le prix.
  • Dans la catégorie Meilleurs Effets visuels pour un programme TV : Star Wars Galaxy of Adventures s'incline face à Love, Death ans Robots.
  • Dans la catégorie Meilleurs Effets visuels pour un long-métrage de cinéma : La Reine des Neiges II remporte le prix face à Abominable, Monsieur Link, Toy Story 4 et Les Enfants du Temps.
  • Dans la catégorie Meilleur Animateur pour la télévision : Juliane Martin (Raiponce, la série) s'incline face à Aulo Licinio (À la Croisée des Mondes).
  • Dans la catégorie Meilleur Animateur pour un long-métrage d'animation : Andrew Ford (La Reine des Neiges II) s'incline face à Sergio Martins (Klaus).
  • Dans la catégorie Meilleur Animateur pour un long-métrage en prises de vues réelles : Sidney Kombo-Kintombo, Sam Sharplin, Keven Norris, Tim Teramoto, Jacob Luamanuvae-Su'a remportent le prix pour Avengers : Endgame. Spider-Man : Far From Home est alors battu.
  • Dans la catégorie Meilleur Animateur pour un jeu-vidéo : Kingdom Hearts III s'incline face à Unruly Hereos.
  • Dans la catégorie Meilleure Création de personnage pour un long-métrage animé : Bill Schwab (La Reine des Neiges II) et José Manuel Fernades Oli (Les Incognitos) s'inclinent face à Torsten Schrank (Klaus).
  • Dans la catégorie Meilleur Réalisateur pour la télévision : Alonso Ramirez Ramos remporte le prix pour Disney Mickey Mouse.
  • Dans la catégorie Meilleur Réalisateur pour un long-métrage de cinéma : Jennifer Lee et Chris Buck (La Reine des Neiges II) s'inclinent face à Sergio Pablos (Klaus).
  • Dans la catégorie Meilleure Musique pour un long-métrage de cinéma : Christophe Beck, Frode Fjellheim, Kristen Anderson-Lopez, Robert Lopez (La Reine des Neiges II), Randy Newman (Toy Story 4) et Mark Ronson, Theodore Shapiro (Les Incognitos) s'inclinent face à Dan Levy (J'ai Perdu Mon Corps).
  • Dans la catégorie Meilleurs Décors pour la télévision : Alan Bodner, Brian Woods, Stephen Nicodemus, Laura Price, Leonard Robledo remportent le prix pour Raiponce : La Série.
  • Dans la catégorie Meilleur Doublage pour la télévision : Marieve Herington (Les Green à Big City) s'incline face à H. Jon Benjamin (Bob's Burger)
  • Dans la catégorie Meilleur Doublage pour le cinéma : Josh Gad (La Reine des Neiges II) remporte le prix notamment face à Tony Hale (Toy Story 4).
  • Dans la catégorie Meilleur Scénario pour le cinéma : Jennifer Lee (La Reine des Neiges II) et Andrew Stanton et Stephany Folsom (Toy Story 4) s'inclinent face à Jérémy Clapin, Guillaume Laurant (J'ai Perdu Mon Corps).
  • Dans la catégorie Meilleur Montage pour la télévision : Dao Le, Joe Molinari, Charles T. Jones, David Vasquez (Baymax et Les Nouveaux Héros) et Tony Molina (Disney Mickey Mouse) s'inclinent face à Bo Juhl, Stacy Auckland, Valerian Zamel (Love, Death and Robots).
  • Dans la catégorie Meilleur Montage pour le cinéma : Axel Geddes, Torbin Xan Bullock, Greg Snyder (Toy Story 4) s'inclinent face à Pablo García Revert (Klaus).

Au cours de la soirée, John Musker et Ron Clements, les réalisateurs de La Petite Sirène, Aladdin, Hercule, La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers, La Princesse et la Grenouille et Vaiana, la Légende du Bout du Monde ont été couronnés d'un Winsor McCay Lifetime Award pour l'ensemble de leur carrière.

— 24 janvier 2020 • 09H03 —
Laurent Armand-Zuniga
Coronavirus : Shanghai Disney Resort fermé— 24 janvier 2020 • 09H03 — Laurent Armand-Zuniga —

Shanghai Disney Resort a été contraint de fermer ses portes en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus qui sévit en Chine et se propage. Le gouvernement chinois a en effet mis en place une stratégie de confinement des populations de grande envergure et fait limiter au maximum les déplacements et rassemblements. Il espère ainsi freiner la propagation de ce nouveau virus qui, inconnu jusque-là, provoque des pneumonies mortelles.
Cette fermeture pour raisons sanitaires est un coup dur pour les finances du Resort qui se voit privé des retombées économiques des festivités liées au Nouvel An chinois marquant, en 2020, l'entrée dans l'année du Rat de Métal.
À savoir : il s'agit là de la deuxième fermeture du Resort depuis son ouverture en 2016 ; la première s'étant produite le 10 août 2019 pendant une journée après le passage du typhon Lekima.

Entre les troubles sociaux en cours depuis le dernier trimestre 2019 à Hong Kong et la nouvelle pandémie en Chine continentale, les Resorts Disney asiatiques ne sont décidément pas à la fête ces derniers temps...

— 22 janvier 2020 • 14H18 —
Laurent Armand-Zuniga
Corporate Equality Index 2020 : Disney au top — 22 janvier 2020 • 14H18 — Laurent Armand-Zuniga —

Pour la 14e année consécutive, The Walt Disney Company a obtenu le score maximal de 100% au baromètre 2020 du Corporate Equality Index (CEI). Cette enquête nationale menée auprès des entreprises américaines par la Human Rights Campaign Foundation mesure leurs politiques et pratiques en matière d'égalité au travail concernant les LGBTQ.

Le CEI 2020 classe ainsi les entreprises selon des critères suivantes : les politiques de non-discrimination, l'accès aux avantages sociaux, la valorisation des compétences au regard de la diversité et d'inclusion LGBTQ, la non discrimination des fournisseurs et l'engagement public en faveur de l'égalité LGBTQ et de citoyenneté responsable.

Disney s'est en réalité distinguée dès la mise en place de ce baromètre par notamment l'ouverture des avantages sociaux aux couples de même sexe mais aussi la promotion de l'égalité au travail, en soutenant par exemple les employés en transition, en formant les managers sur les questions LGBTQ ou en encourageant la visibilité des employé•e•s LGBTQ. Disney soutient également depuis longtemps des organisations défendant la communauté LGBTQ et œuvrant pour l'égalité, notamment Out & Equal Workplace Advocates, GLSEN, Trevor Project et Human Rights Campaign.

Disney a ainsi toujours obtenu le score maximal de 100% au CEI depuis 2007 et donc, de nouveau en 2020.

— 21 janvier 2020 • 09H59 —
Laurent Armand-Zuniga
Date de lancement et tarif de Disney+ en France— 21 janvier 2020 • 09H59 — Laurent Armand-Zuniga —

C'est officiel. La date de lancement de Disney+ est enfin connue pour le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, l'Autriche, la Suisse et la France : ce sera le 24 mars 2020 !
Pour Monaco, l'ouverture de Disney+ se fera le 30 avril 2020 tandis que pour la Belgique, le Portugal et les pays nordiques, elle est fixée à l'été 2020.

Le tarif de Disney+ sera de 6,99€ (ou £5.99) par mois, ou 69,99€ (ou £59.99) par an.

En complément de ces informations nouvelles, les enjeux pesant sur Disney+ pour The Walt Disney Company sont exposés dans ce dossier tandis que les conditions d'abonnement, et notamment le lien avec CANAL, est expliqué dans cette dépêche.

— 20 janvier 2020 • 11H37 —
David Scordia
Récompenses aux Screen Actors Guild Awards— 20 janvier 2020 • 11H37 — David Scordia —

La cérémonie des Screen Actors Guild Awards a eu lieu hier soir. Sur ses douze nominations, The Walt Disney Company remporte trois récompenses.

  • Meilleures cascades :
  • Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série :
    • Sam Rockwell (Fosse/Verdon - FX)
  • Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série :
    • Michelle Williams (Fosse/Verdon - FX)

— 20 janvier 2020 • 11H02 —
Laurent Armand-Zuniga
Ghibli chez Netflix en France— 20 janvier 2020 • 11H02 — Laurent Armand-Zuniga —

Le Studio Ghibli a passé un accord avec Netflix. Tous les films du studio seront ainsi disponibles dans cet ordre :

À noter également, cet accord ne concerne pas les États-Unis, le Canada et le Japon sachant qu' aux États-Unis et au Canada, ces films seront disponibles sur HBO Max, la plateforme de WarnerMedia. Enfin, aux États-Unis, il sera intéressant de voir si les logos Disney seront gommés des films Ponyo sur la Falaise et Arrietty, le Petit Monde des Chapardeurs ou non.

— 17 janvier 2020 • 21H16 —
Fabien Dupont
Disney retire la marque Fox du nom de ses studios— 17 janvier 2020 • 21H16 — Fabien Dupont —

Variety rapporte que The Walt Disney Company s'apprête à renommer les studios de cinéma qu'elle a acquis le 20 mars 2019 : l'iconique 20th Century Fox doit devenir 20th Century Studios tandis que le studio spécialisé dans les films indépendants Fox Searchlight Pictures prendra la dénomination simplifiée de Searchlight Pictures. Respectivement présents parmi les nommés aux Oscars avec Le Mans 66 et Jojo Rabbit, les deux studios vont donc perdre la dénomination hautement symbolique Fox. Aucun bouleversement n'est pour autant à prévoir, les logos des studios ne faisant l'objet que d'une simple mise à jour tandis que la célèbre fanfare continuera de retentir au début de chaque film !

La décision est autant stratégique qu'évidente de la part de la compagnie de Mickey, le nom de la marque Fox étant hautement lié à la branche de l'ex-21st Century Fox conservée par la famille Murdoch. Justement nommée Fox Corporation, elle comprend notamment les chaînes de télévision américaine Fox et Fox Sports ainsi que la très politisée Fox News. Ce choix relève donc tant d'une pure logique commerciale et d'un souci d'éviter toute confusion que du souhait de préserver l'image davantage consensuelle de l'entreprise fondée par Walt Disney.

Le processus de changement des noms a déjà débuté, les adresses de courriel des collaborateurs de Searchlight Pictures ayant déjà été remplacées (un nouveau searchlightpictures.com s'est substitué à l'ancien fox.com). Une évolution similaire peut être attendue pour les studios de télévision 20th Century Fox Television et Fox 21 Television Studios. Si les sources de Variety indiquent qu'une telle décision n'est pas actée, il ne fait aucun doute qu'elle interviendra rapidement.

Cette nouvelle ère doit s'ouvrir avec Downhill, avec Julia Louis-Dreyfus et Will Ferrell, qui sortira le 14 février 2020 aux États-Unis avec le logo Searchlight Pictures. Le premier film portant la marque 20th Century sera quant à lui L'Appel de la Forêt, avec Harrison Ford, dont la sortie est prévue le 19 février 2020 en France. Une preuve que l'histoire est un éternel recommencement, le dernier film de 20th Century Pictures avant sa fusion avec Fox Film pour former 20th Century Fox ayant été... L'Appel de la Forêt, en 1935. Incroyable !

— 17 janvier 2020 • 01H56 —
Geoffrey El Islami
La Reine des Neiges enflamme le Lac Disney— 17 janvier 2020 • 01H56 — Geoffrey El Islami —

À Disneyland Paris, les spectacles pyrotechniques et musicaux sont variés et journaliers (Disney Illuminations, Disney Dream!, etc.) et permettent de finir avec panache une journée passée dans les Parcs, au cœur de la magie Disney. Il faut cependant payer l'entrée d'au moins un des deux Parcs pour pouvoir profiter de ces feux d'artifice grandioses accompagnés de projections ou « mapping » sur des attractions iconiques comme Le Château de la Belle au Bois Dormant ou The Hollywood Tower Hotel. Les événements de ce type sont ainsi rarement gratuits mais existent comme Disney's Magical Fireworks and Bonfire, les Feux Magiques de Mickey ou encore le tout nouveau Magie sur le Lac Disney : Édition La Reine des Neiges sur le Lac Disney à Disney Village. Ce nouveau spectacle dévoile ici ses secrets...

Conceptualisé par Denis Lemonne, en charge des feux d'artifice du Bonfire depuis une dizaine d'années, la première édition de Magie sur le Lac Disney fait écho à la toute nouvelle saison du Parc Disneyland - Célébration de la Reine des Neiges (du 11 janvier au 03 mai 2020) - en s'inspirant de l'univers des princesses d'Arendelle. Ce spectacle d'une douzaine de minutes s'ouvrant avec le plus connu des bonhommes de neige, Olaf, est jouée pendant trois soirs (les 24, 27 et 29 janvier 2020) et tire son inspiration du cœur narratif de La Reine des Neiges II - les quatre éléments - mis à l'honneur à grands coups de jeux de lumière (grâce à cinquante-quatre projecteurs automatiques), de fontaines (par le biais de six fontaines pouvant propulser des boules de feu et une multijet à sept directions), d'effets pyrotechniques (via huit générateurs de flamme et près de cent kilogrammes de poudre par spectacle), de lasers (au nombre de trois) et de projections d'extraits des deux opus sur deux écrans géants de douze mètres de large chacun. Rendez-vous fin janvier pour une expérience hors du commun alliant la magie de l'univers Disney et les dernières technologies en matière de show pyrotechnique !

— 14 janvier 2020 • 14H35 —
Laurent Armand-Zuniga
Gusteau s'installe en Floride— 14 janvier 2020 • 14H35 — Laurent Armand-Zuniga —

L’enseigne du plus célèbre restaurant étoilé français, du moins chez Pixar Animation Studios, vient d’être tout juste installée aux États-Unis, en Floride précisément, sur un lopin de terre rendant hommage à la France. Le pavillon français d’Epcot accueillera en effet à l'été 2020 une version de Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy, appelée là-bas Remy’s Ratatouille Adventure. Les travaux avancent donc bon train si bien que cette attraction constituera la troisième du pavillon tricolore aux côtés du cinéma panoramique diffusant le film vieillot – mais toujours terriblement populaire auprès du public américain – Impressions de France ainsi que le tout nouveau Beauty and the Best Sing-Along prévu dans la même salle dès le 17 janvier 2020.

Enfin, et pour être tout à fait complet, l'été 2020 verra également ouvrir à Epcot un tout nouveau restaurant offrant une restauration rapide et un service à table, nommé La Crêperie de Paris et dont le menu a été créé par le célèbre chef, Jérôme Bocuse, fils du défunt Paul Bocuse, qui lui même a inspiré le personnage d'Auguste Gusteau.

— 13 janvier 2020 • 15H13 —
David Scordia
Nominations aux Oscars— 13 janvier 2020 • 15H13 — David Scordia —

C'est fait. Après des mois de spéculations, les nominations aux Oscars sont tombées ! Voici donc toutes celles qui concernent les productions de The Walt Disney Company.

— 13 janvier 2020 • 09H20 —
David Scordia
Résultats des Critics' Choice Awards— 13 janvier 2020 • 09H20 — David Scordia —

Hier soir, a eu lieu la cérémonie des Critics' Choice Awards. Voici la liste des prix remportés par les productions de The Walt Disney Company.

  • Meilleur film d'animation :
  • Meilleur film d'action :
  • Meilleur jeune acteur/actrice :
    • Roman Griffin Davis (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures)
  • Meilleur scénario adapté : 
    • Greta Gerwig (Les Filles du Docteur MarchNew Regency Productions)
  • Meilleurs effets visuels :
    • Avengers : Endgame (Marvel Studios)
  • Meilleure actrice dans une série limitée ou un téléfilm :
    • Michelle Williams (Fosse/Verdon - FX)
  • Meilleure émission spéciale comique :
    • Live in Front of a Studio Audience: Norman Lear’s All in the Family and The Jeffersons (ABC)

— 12 janvier 2020 • 01H40 —
Alexandre Chierchia
Les Ventes de Comics Marvel en 2019— 12 janvier 2020 • 01H40 — Alexandre Chierchia —

Vainqueur par K.O. Difficile de dire les choses autrement en voyant les chiffres des ventes de comics Marvel.
Il convient d'apporter quelques petites précisions avant de détailler les données fournies par Diamond Comic Distributor, Inc. : les chiffres concernent uniquement les comics en Version Originale et sont donc exprimés en dollars. Mais surtout, il ne s'agit pas de ventes réelles mais des commandes effectuées par les revendeurs auprès de Diamond, le distributeur de comics américain.
Deux méthodes de comptage existent :

  •  La première en unités de vente, c'est-à-dire en nombre de comics vendus. Le top 3 est quasiment le même tous les mois : Marvel, suivi de DC Comics et en queue de peloton, Image Comics. Les trois éditeurs réalisent alors respectivement 44,72%, 30,74% et 7,69% des ventes . Une belle performance pour la Maison des Idées qui fait 4 points de mieux que l'année précédente.
  • Et la deuxième en parts de marché, en dollars. Sans surprise le trio de tête reste le même malgré une part moindre pour Marvel (40,20%) mais qui reste en augmentation avec +2% par rapport à 2018.

Même si les deux comics les plus distribués de l'année le sont par des concurrents (Detective Comics #1000 et Spawn #300), le top 10 comprend sept titres édités par Marvel ! Tous sont des #1 (exception faite du numéro anniversaire Marvel Comics #1000), notamment House of X #1 et Power of X #1, les deux récits ouvrant le run de Hickman sur sa reprise de l'univers Mutants.
Niveau TPB (les versions reliées des comics), Marvel est carrément absent du Top 10 ! DC Comics et Image se partageant le plus gros du gâteau, tandis que Dark Horse Comics arrive à placer un titre dans le classement. Un moyen de se rendre compte que les adaptations audiovisuelles relancent grandement les ventes, la première place étant obtenu par Watchmen d'Alan Moore (1986), dont l'adaptation est diffusée sur HBO ou encore The Umbrella Academy (2007) avec Netflix à la production d'une série.

Difficile de se projeter pour 2020, l'année s'annonçant calme au niveau des commémorations pour Marvel et DC Comics (pas de numéro #1000 notamment) et The Walking Dead, l'un des fers de lance de Image Comics, vient de se terminer. La Maison des Idées semble se tourner vers une année orientée cosmique pour ses publications avec notamment Empyre, le gros event supervisé par AL Ewing, déjà derrière le numéro anniversaire Marvel Comics #1000, tandis que la Distinguée Concurrence est complètement éparpillée ! Après une ère New 52 et Rebirth qui semblait converger vers un univers totalement cohérent et gravitant autour d'un mystère devant trouver sa résolution dans Doomsday Clock, les multiples retards de la maxi-série ont tué son apport dans l'oeuf, tandis que Snyder et Bendis semble tenir les rennes de l'éditeur, mais chacun dans une direction différente. Toutefois, DC Comics tend vers un event (Years of the Vilains, dans la veine du Dark Reign il y a quelques années chez Marvel), peut-être de quoi déranger l'actuel leader dans les charts ?

— 10 janvier 2020 • 14H42 —
Laurent Armand-Zuniga
Une saison sacrifiée à Disneyland Paris— 10 janvier 2020 • 14H42 — Laurent Armand-Zuniga —

La lecture du programme de la première semaine d'une nouvelle saison à Disneyland Paris est toujours très intéressante car elle donne le pouls de la qualité des animations mises spécialement en place sur la période concernée. De leur qualité certes, mais aussi de leur nombre. Et force est de constater que la Célébration de la Reine des Neiges qui s'étalera dans le Parc Disneyland du 11 janvier au 3 mai 2020 est affligeante de pauvreté ! 
C'est bien simple, les festivités de la saison se résument à... un char (qui sera bien entendu mis en valeur dans le cadre d'un spectacle qui, aussi réussi sera-t-il peut-être, ne peut décemment pas à lui tout seul porter sur les épaules le poids d'une saison entière) !
Uniquement un char qui certes passe 4 fois par jour...
Un seul char, donc, le temps d'une animation dénommée pompeusement La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur ; les plus experts remarquant au passage l'erreur sur le nom, 2 devant normalement être écrit en nombre romain comme l'exige le titre du film (anglais comme français).
Un seul char pour faire une saison ! Même pas un point photo où rencontrer Anna et Elsa dans leurs nouvelles tenues : c'est misérable ou risible, ou les deux.

Alors, certes, il convient de préciser que le Parc d'à côté contient une nouvelle attraction Animation Celebration consacrée à La Reine des Neiges et intitulée La Reine des Neiges : Une Invitation Musicale à la fin de laquelle il est possible de rencontrer Olaf (la rencontre ne pouvant se faire que sur réservation via l'application Lineberty, mettant sur le carreau la majorité des visiteurs). Mais c'est oublier un peu vite que le Parc Walt Disney Studios célèbre en réalité lui une autre saison, Légendes de la Force - Une Célébration Star Wars, et qu'Animation Celebration n'a rien de saisonnier, restant accessible toute l'année. Cette attraction ne peut donc pas être légitimement considérée comme faisant partie du programme de la saison Célébration de la Reine des Neiges.

Après avoir proposé la plus chiche offre de divertissements jamais connue dans un Parc Disney depuis 1955Disneyland Paris décroche une nouvelle palme : celle du Parc Disney ayant proposé la saison la plus misérable jamais montée...

— 09 janvier 2020 • 09H21 —
Laurent Armand-Zuniga
Record d'audience pour Chronique Disney — 09 janvier 2020 • 09H21 — Laurent Armand-Zuniga —

Hier, tous les records de fréquentation du site sur une journée ont été pulvérisés depuis que l'audience de Chronique Disney est mesurée par Google Analytics, soit 2013.

Ainsi, près de 40 000 visiteurs sont venus lire sur la journée près de 50 000 pages.

— 08 janvier 2020 • 11H27 —
Laurent Armand-Zuniga
La chaîne YouTube de Chronique Disney déclassée— 08 janvier 2020 • 11H27 — Laurent Armand-Zuniga —

Chronique Disney a décidé de basculer sa chaîne YouTube en chaîne destinée à un jeune public. L’équipe tire là les conséquences des effets de la loi américaine COPPA (Children Online Privacy Protection Act : Loi pour la Protection pour la Vie Privée En Ligne des Enfants) applicables au 1er janvier 2020 car il se trouve que des vidéos sur le thème Disney (même conçues et pensées à destination d’un public adulte !) sont réputées être de fait à l’attention des enfants. Et il est hors de question de se battre pour faire entendre raison à YouTube ; c’est peine perdue.

Donc, pour faire simple, afin de se mettre à l’abri de toutes sanctions financières, la chaîne YouTube de Chronique Disney est désormais pré-supposée être accessible aux enfants. Dès lors, il n’est plus possible pour les visiteurs de laisser dessus des commentaires, de j’aimer ou ne pas j’aimer une vidéo, de s’abonner à une chaîne de notification de nouvelles vidéos, de créer une playlist personnelle avec le contenu de la chaîne, etc. Bref, de faire ce qui d’habitude permet de partager avec sa communauté…

Cela est sans conséquence réelle pour Chronique Disney puisque, comme l’ensemble de ses médias, sa chaîne Youtube n’était pas monétisée et aucun revenu n’en était tiré. Quant à son rayonnement, elle reste accessible depuis le navire amiral qu’est le site www.chroniquedisney.fr sur lequel sera, en outre et désormais, indiqué la mise en ligne de nouvelles vidéos.

— 06 janvier 2020 • 08H42 —
Laurent Armand-Zuniga
Golden Globes : un cru 2020 bien maigre— 06 janvier 2020 • 08H42 — Laurent Armand-Zuniga —

Voici les maigres récompenses récoltées à des degrés divers par The Walt Disney Company

Grande surprise, Monsieur Link, remporte le Golden Globes du Meilleur film d'animation : ce n'est pas un film à proprement parler Disney mais une simple distribution à l'international opérée par 20th Century Fox International. Il remporte ainsi contre toute attente le prix face à La Reine des Neiges II (Walt Disney Animation Studios) et Toy Story 4 (Pixar Animation Studios) et, dans une moindre mesure, Le Roi Lion (Walt Disney Pictures).

Le Golden Globes de la Meilleure actrice pour un téléfilm ou mini-série a été attribué à Michelle Williams (Fosse/Verdon - FX) tandis que celui de la Meilleure actrice dans un second rôle pour un série, une mini-série ou un téléfilm s'est vu donné à Patricia Arquette (The Act Hulu). Enfin, Ramy Youssef (RamyHulu) a remporté le prix dédié au Meilleur acteur dans une série comique ou musicale.

Et c'est tout !

La chanson Dans un Autre Monde / Into the Unknown (La Reine des Neiges II (Walt Disney Animation Studios) n'a notamment rien obtenu...

— 02 janvier 2020 • 20H00 —
Geoffrey El Islami
L'affiche Pin Trading de Janvier 2020— 02 janvier 2020 • 20H00 — Geoffrey El Islami —

La première fournée de pin's de l'année vient d'arriver ! Certaines collections développent leur contingent alors que de nouvelles créations, pour quelques-unes inspirées de créateurs talentueux, proposent des pin's inédits et de toute beauté.
Voici un tour d'horizon de ce qui attend les pin traders amateurs et avertis en ce premier mois de l'année 2020 :

  • Le samedi 4 janvier 2020 sera placé sous le signe du film d'animation Aladdin avec deux pin's à l'effigie du Génie et d'Aladdin mais aussi Raja avec sa princesse d'Agrabah, Jasmine. Pendant ce temps, au Pueblo Trading Post à Frontierland, deux collections s'enrichissent chacune d'un nouveau modèle (en édition limitée à 700 exemplaires) : celle des Princesses Disney sur carrousel avec Merida et celle des World's Best Friends avec Raiponce et l'adorable Pascal.
  • Le samedi 11 janvier 2020 marque la date officielle du début de la saison Légendes de la Force - Une Célébration Star Wars qui commence donc sur les chapeaux de roue avec une série de pin's la mettant à l'honneur, notamment avec Kylo Ren et R2-D2.
  • Le samedi 18 janvier 2020, la créatrice influenceuse Lola Dubini s'associe une nouvelle fois avec Disneyland Paris pour créer une série de pin's sur des Personnages Disney iconiques : Pacha, Bob Razowski, Mushu ou encore Terk seront ainsi en édition limitée à 400 exemplaires au Pueblo Trading Post ! Deux pin's supplémentaires seront aussi disponibles en open edition représentant Bruni, l'espiègle esprit du feu de La Reine des Neiges II.
  • Le samedi 25 janvier 2020, une vente exclusive au Pueblo Trading Post proposera six pin's aux couleurs des personnages de La Reine des Neiges : Olaf, Anna, Elsa ou Kristoff posent ainsi devant Le Château de la Belle au Bois Dormant fêtant La Célébration de la Reine des Neiges, saison enchanteresse du Parc Disneyland du 11 janvier au 3 mai 2020. Les 101 Dalmatiens auront aussi droit à une pléiade de pin's tandis que Stitch, adepte des pin's en solo, profite de la nouvelle année pour offrir un bouquet de roses ou se grimer en Elvis Presley.
  • Enfin, deux nouveautés pour les pin traders ce mois-ci se rajoutent au déluge de pin's proposés. Un nouvel événement est, en effet, annoncé et s'intitule le Pin Trading Time sans autre information supplémentaire tandis que la page Facebook du seul groupe officiel Pin Trading de Disneyland Paris vient d'ouvrir sous le nom Disneyland Paris Official Pin Trading.

— 02 janvier 2020 • 17H26 —
Alexandre Chierchia
Sortie Comics Janvier 2020— 02 janvier 2020 • 17H26 — Alexandre Chierchia —

La révolution (à des fins plus financières qu'éditoriale) de Panini Comics est en marche ! Janvier 2020 marque, en effet, un renouveau pour l'éditeur avec un reboot de ses parutions softcovers (les remplaçants des revues disponibles en kiosque), avec une augmentation à la clef... 
Petit point sur les publications à suivre de près.

Softcovers

Disponibles le 2 janvier 2020.

  • Avengers : No Road Home 1.
    La maxi-série fait suite à celle publiée l'année dernière en softcover et récemment en librairie : Avengers : No Surrender. Le récit, toujours signé par Mark Waid, marque le grand retour de la mystérieuse Voyager.
     
  • Spider-Man 1.
    Ramos reprend sa place de dessinateur pour un récit mettant en scène Kraven.
     
  • Thanos 1.
    Donny Cates, LE scénariste en vogue chez Marvel, fait ses débuts sur la série centrée sur Les Gardiens de la Galaxie.
     
  • War of the Realms 1 et 1.5.
    Deux magazines pour publier l'évent de début d'année qui voit Malekith déclarer une guerre au sein des dix Royaumes.
     
  • Star Wars 1.
    Changement de format pour le magazine accueillant les séries Star Wars mais pas d'évolution dans son contenu avec Star Wars et Doctor Aphra au programme.
Librairie

  • Daredevil : L'Homme Sans Peur, sortie le 2 janvier 2020, 100% Marvel.
    Volume One Shot de transition entre le run de Charles Soule et celui de Chip Zdarsky.
     
  • Marvels, sortie le 2 janvier 2020, Marvel Hors Collection.
    Le récit culte de Kurt Busiek et Alex Ross a fêté ses 25 ans l'année dernière, l'occasion de sortir dans une nouvelle édition agrémentée d'un épilogue inédit.
     
  • X-Men : Dieu Crée, l'Homme Détruit, sortie le 2 janvier 2020, Best Of Marvel.
    Chris Claremont signe un album iconique enfin disponible à nouveau en français. À noter : il a servi de base pour le film X-Men 2.
     
  • Siège, sortie le 8 janvier 2020, collection Marvel Deluxe.
    Encore une réédition pour l'un des derniers event de l'ère Bendis chez Marvel, avec le frenchie Coipel au dessin : il est temps de mettre fin au règne de Norman Osborn et au Dark Reign qui plane sur l'univers Marvel.

— 02 janvier 2020 • 08H05 —
Laurent Armand-Zuniga
Record d'audience de Chronique Disney en 2019— 02 janvier 2020 • 08H05 — Laurent Armand-Zuniga —

2019 est une nouvelle année historique en terme d’audience pour Chronique Disney puisque le site a, une nouvelle fois, battu tous ses records de fréquentation quel que soit le critère retenu : Session, Utilisateurs ou Pages Lues ; tous les compteurs ont explosé !

Sur toute l’année 2019, Chronique Disney a ainsi reçu 982 344 visiteurs uniques (+18,65 %) venus 1 417 803 fois (+14,32 %) lire 2 907 617 pages (+11,06 %) : c’est tout simplement le record absolu depuis que l’audience du site est mesurée par Google Analytics soit depuis décembre 2012. Fait notable, la progression en pourcentage par rapport à 2018 (à l’époque déjà une année historique) est supérieure à 2 chiffres.

Ces chiffres d’audience sont d’autant plus remarquables que Chronique Disney n’utilise aucun artifice pour les gonfler : les critiques et analyses ne sont en effet pas découpées en plusieurs pages pour augmenter artificiellement le nombre de Pages Lues ; aucune galerie de photos n’est mise en place pour faire cliquer sur chaque cliché ; de même, aucun article «putaclic », de type « le top 10 des stars Disney ayant eu affaire à la justice » et autre « Pourquoi Walt Disney s’est-il fait congeler ? » n’a droit de cité.
La ligne éditoriale de Chronique Disney ne varie pas depuis son origine (20 ans en 2020) : sérieuse et encyclopédique, elle s’adresse plutôt aux gens soucieux d’obtenir une information précise et sure sur toute la galaxie Disney.
Le site reste, en outre, totalement philanthrope, dépourvu de toutes publicités, ce qui, outre un confort de lecture optimale, lui garantit une liberté rédactionnelle totale. Rien n’y est publié pour faire de l’audience, faire rentrer des recettes publicitaires ou vendre un produit. Seule la passion anime l’équipe !

Chronique Disney a connu en 2019, 359 mises à jour, que ce soit des fiches, des articles ou des listes (portant son total à 3315) auxquels se rajoutent 276 dépêches dans le fil info et 71 réponses dans la Foire aux Questions. La fin d’année a, en outre, été marquée par l’accord conclu avec le site Personnages Disney qui organise le rapatriement de tous ses portraits sur Chronique Disney mais aussi la rédaction d’inédits.

Grande nouveauté de 2018, Chronique Disney – Le Podcast s’est développé tout au long de l’année 2019. 14 épisodes sont désormais en ligne et ont réuni près de 100 000 auditeurs. Le top 3 des épisodes, niveau audience, est formé par, au 3ème rang, celui consacré à La Gestion d’un Média de Fans Disney, au 2ème rang celui revenant sur L’Évolution des Princesses Disney et au 1er rang celui départageant Les Meilleurs Lands du Parc Disneyland. Chronique Disney - Le Podcast a, en outre, décroché la récompense du Meilleur Podcast Pop Culture aux Podcast Awards 2019. Enfin, fait amusant, l’épisode consacré aux Musicals Disney a été diffusé un dimanche après-midi sur une radio locale... bretonne !

Enfin, Chronique Disney poursuit sa présence sur Spotify en y proposant régulièrement de nouvelles playlists Disney.

2019 est une très belle année pour Chronique Disney : 2020, année de son 20ème anniversaire, commence donc avec enthousiasme !

— 01 janvier 2020 • 13H39 —
Matthieu Baudry
Sélection de livres et de BD de janvier 2020— 01 janvier 2020 • 13H39 — Matthieu Baudry —

Qu'il s'agisse de romans, de Beaux-Livres ou bien encore de bandes dessinées mettant aussi bien en scène les univers de Star Wars, de Marvel, ou encore les personnages emblématiques de Disney, l'activité littéraire de The Walt Disney Company est toujours foisonnante. Chronique Disney se propose donc, chaque mois, de présenter à ses lecteurs une sélection des ouvrages à ne pas manquer, en français comme en anglais, pour être toujours parfaitement au fait de l'actualité littéraire.
Voici la sélection de romans, Beaux-Livres et bandes dessinées du mois de janvier 2020.

Romans

  • Bia : Vacances Entre Amies – Le Préquel de la Série (français, Hachette Romans). Violetta et Soy Luna l'ont prouvé, les télénovelas diffusées sur Disney Channel enthousiasment tout particulièrement les spectateurs. Avec Bia, dont la diffusion débute le 6 janvier 2020 en France, Disney Channel mise donc sur le nouveau phénomène latino-américain qui présente Bia et ses amis, des adolescents qui ont en commun d'exprimer leurs passions pour les arts sur les réseaux sociaux, tout en jonglant avec leurs vies privées tumultueuses. Dans ce roman, qui sert de préquel à la série, Bia et ses amies, Chiara et Céleste, sont en vacances au Brésil. Mais entre amourettes d'été et concours de chant et de danse, les amies passeront sans doute des vacances mouvementées ! Le roman, écrit par Sarah Mallah, sera disponible le 22 janvier 2020.

Beaux-Livres

  • L'Art de Princesse Mononoké (français, Glénat). Après avoir traité de Mon Voisin Totoro et du (Le) Voyage de Chihiro, Glénat rempile en ce début d'année avec un nouvel ouvrage, en explorant cette fois l'extraordinaire film d'Hayao Miyazaki : Princesse Mononoké. L'ouvrage propose alors au lecteur de découvrir de splendides documents de travail, des esquisses et des recherches préparatoires ayant permis de réaliser ce film d'animation du Studio Ghibli qui est, à plus d'un titre, exceptionnel. Le livre sera disponible le 2 janvier 2020.
     
  • Marvel Monograph : The Art of Declan Shalvey (anglais, Marvel). La somptueuse collection Marvel Monograph rend cette fois hommage au travail de Declan Shalvey, en collectant ses travaux graphiques ainsi que ses couvertures les plus emblématiques, de Deadpool en passant par Moon Knight. Le livre, écrit par John Rhett Thomas, sera disponible le 21 janvier 2020.
     
  • Star Wars : La Saga Skywalker – Le Livre Pop-Up (français, Huginn & Muninn). Dans ce somptueux livre-objet tiré à 3000 exemplaires, les fans de la saga intergalactique Star Wars pourront, au travers de scènes dépliantes extravagantes, voir se déployer devant eux l'histoire des Skywalker. Le livre, conçu par Matthew Reinhart sur des illustrations de Kevin M. Wilson, sera disponible le 31 janvier 2020.

Bandes Dessinées et Mangas

  • Princesse Mononoké – L'Anime Comics (français, Glénat). Accompagnant le livre d'art du film, ce volumineux ouvrage promet aux lecteurs de revivre l'histoire de Princesse Mononoké dans un format atypique : celui d'un manga dont les illustrations en couleur sont tirées du film. Le manga sera disponible le 2 janvier 2020.
     
  • Les Grandes Aventures Disney – Intégrale Romano Scarpa – Tome 6 : 1961/1962 – La Flamme Éternelle de Kalhoa et Autres Histoires (français, Glénat). Dans ce nouveau tome de la collection rassemblant tous les travaux du maître italien Romano Scarpa, les lecteurs se délecteront d'histoires emblématiques de Mickey Mouse ou encore de Donald Duck ! Le livre sera disponible le 8 janvier 2020.
     
  • Mickey Mouse par Floyd Gottfredson – Tome 5 : 1938/1940 – Mickey Contre le Fantôme Noir et Autres Histoires (français, Glénat). C'est un autre maître de la bande dessinée, cette fois américain, qui est mis à l'honneur dans cette collection dédiée au travail de Floyd Gottfredson, publié en noir et blanc. Ici, se sont ses travaux réalisés entre 1938 et 1940 qui sont présentés, et notamment la première apparition de l'un des plus grands ennemis de Mickey : le Fantôme Noir ! Le livre sera disponible le 22 janvier 2020.

▲ Retour en haut de la liste ▲

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.