Fil Info - Décembre 2019

Voici les actualités de The Walt Disney Company.

Voici les dépêches d’actualité concernant tous les pans de l’activité de The Walt Disney Company.

Fil Info

Tout ce qu’il fallait savoir sur Disney, résumé en quelques lignes, complété si besoin de liens vers des articles et dossiers pour approfondir les sujets abordés !

Les actualités de décembre 2019

▼ Aller en bas de la liste ▼
— 30 décembre 2019 • 09H59 —
Laurent Armand-Zuniga
Disney+ impacte déjà l'audience des chaînes Disney— 30 décembre 2019 • 09H59 — Laurent Armand-Zuniga —

2019 est l’année du lancement de Disney+ principalement aux États-Unis avant d’être déployée largement dans le monde entier en 2020. L’analyse des audiences des chaînes américaines revêt donc une saveur particulière puisqu’elles préfigurent déjà l’après. Le marché de la télévision américaine a, en effet, cela de particulier qu’il annonce souvent les bouleversements à venir, en Europe et en France évidemment, même si le rapport au petit écran n’est culturellement pas le même et les processus plus lents.

Une chose est claire, la puissance de la télévision linéaire est attaquée par les plateformes de SvàD et l’arrivée d’un service comme Disney+ produit déjà ses effets : le temps de présence devant les chaînes linéaires régresse nettement, notamment en fin d’année, et par ricochet leurs audiences.
Ainsi, aux États-Unis, en 2019, si le classement des chaînes gratuites reste inchangé, toutes ou presque affichent des scores en nette baisse.
CBS reste la chaîne la plus regardée avec une moyenne de 7,14 millions de téléspectateurs en prime time (-4% sur un an) suivie par NBC (6,33 millions et un effondrement de -19,0%) et ABC (5,19 millions à -4%). Enfin, 4ème avec une moyenne de 4,26 millions de fidèles, la chaîne Fox est l’exception qui confirme la règle en étant la seule parmi les grandes chaînes à connaître une progression de l'ordre de 4% en 2019. 

Dans le giron du groupe Disney, si ABC, le navire amiral résiste à grands coups (et coûts) de directs sportifs et programmations événementielles, les chaînes spécialisées et payantes souffrent. Parmi elles, deux grandes perdantes, Disney Channel et Freeform, dont les audiences deviennent préoccupantes.
Disney Channel, qui était dans le top 10 du classement général des chaînes de télévision américaines il y a seulement cinq ans, avec une moyenne de 2 millions de fidèles en prime time, pointe désormais à la 39ème position avec seulement 534 000 téléspectateurs (soit -31% en un an !). La chaîne de Mickey paye cash le lancement de Disney+ ; ses téléspectateurs la désertant au profit de la nouvelle plateforme. Et si Disney Channel souffre, ses sœurs, Disney XD et Disney Junior sont, elles, en quasi arrêt cardiaque et leur fermeture pure et simple n'est plus tabou.
Même constat pour Freeform qui a divisé par deux son audience avec 1,1 million d'adeptes en prime time en moyenne en 2014 contre 593 000 en 2019 : comme les chaînes « jeunesse », les chaînes qui se destinent au public des jeunes adultes subissent de plein fouet la concurrence des plateformes ; la base de téléspectateurs de Disney Channel étant captée par Disney+, celle de Freeform, en plus, par Hulu

Avec la montée en puissance de Disney+ (et de toutes les plateformes - nouvelle ou anciennes - qui la concurrencent), la télévision linéaire s’apprête à vivre en 2020 des secousses sismiques qui vont considérablement impacter le paysage audiovisuel américain et après lui, mondial.

— 27 décembre 2019 • 11H00 —
Geoffrey El Islami
Les Avengers débarquent à l'été 2020— 27 décembre 2019 • 11H00 — Geoffrey El Islami —

En pleine construction actuellement à Disney California Adventure, Avengers Campus, le nouveau Land basé sur l'univers Marvel ouvrira sa base stratégique à l'été 2020.

Faisant partie intégrale d'un réseau de quartiers généraux des Avengers basés tout autour du globe (un ouvrira au Parc Walt Disney Studios à l'horizon 2021 tandis que la Stark Expo se tiendra en 2023 à Hong Kong Disneyland), ces bases serviront pour le recrutement d'une nouvelle génération de super-héros. À Disneyland Resort, plusieurs expériences inédites seront proposées.

  • La Worlwide Engineering Brigade (appelée également WEB), premier parcours scénique sur l'homme-araignée, invitera les visiteurs à tester une nouvelle invention lors d'une journée portes ouvertes de la WEB, le WEB Slinger, un véhicule capable de propulser des jets de toile comme Spider-Man afin de capturer des Spider-Bots.
  • La Pym Test Kitchen utilisera les mêmes technologies d'Ant-Man et la Guêpe, les particules de Pym, leur permettant de grandir ou de rétrécir : dans ce restaurant, ce sont les aliments qui sont réduits ou agrandis.
  • L'Avengers Headquarters deviendra l'un des bâtiments les plus emblématiques du Land et sera le siège d'une nouvelle attraction à la technologie novatrice : une fois monté à bord d'un quinjet avec les Avengers à destination du Wakanda, il faudra se battre contre les plus grandes menaces que les super-héros aient rencontrées.
  • Différents points-photo permettront de rencontrer les super-héros Marvel comme Docteur Strange, Black Widow, Iron Man on encore Les Gardiens de la Galaxie.

— 22 décembre 2019 • 19H38 —
Matthieu Baudry
Nouvelles infos sur The New Mutants début 2020— 22 décembre 2019 • 19H38 — Matthieu Baudry —

Les Nouveaux Mutants, le film qui commençait à prendre des airs d'Arlésienne, semble voir sa sortie prochaine confirmée, aussi est-il bien en passe de devenir le premier long-métrage avec les Mutants chapeauté par Marvel Studios. En effet, le 21 décembre 2019 sur Instagram, le réalisateur Josh Boone a tout simplement annoncé l'arrivée d'une nouvelle bande-annonce pour janvier 2020 ! Cette nouvelle fait alors suite aux déclarations de l'artiste Bill Sienkiewicz, invité du podcast de Kevin Smith, Fatman Beyond, où il a déclaré ceci :

« Il y a deux jours, j'ai eu des nouvelles de Josh Boone, le réalisateur, et il m'a envoyé la nouvelle bande-annonce. Ils ont énormément travaillé dessus, et le résultat est phénoménal. J'ai eu des frissons. Grâce à la situation Disney-Fox [sic], la fusion, la prise de contrôle, ou peu importe, le film a obtenu l'approbation de Marvel. Et le résultat ressemble à ce que Marvel fait habituellement, mais les éléments d'horreur du film sont également présents. De ce que j'en ai vu, c'est vraiment excellent. »

Alors que Les Nouveaux Mutants devait sortir sur grand écran le 13 avril 2018, le développement du film a été un chaos tel que le long-métrage a été repoussé à de multiples reprises. Suite à ces nombreux reports et le rachat par The Walt Disney Company de 20th Century Fox, des rumeurs faisant état d'une sortie du film sur la plateforme de SVàD Hulu, voire carrément d'une mise au placard définitive ont enflé sur la toile, au point que l'annonce le 7 mai 2019 d'une nouvelle date de sortie le 3 avril 2020 avait laissé perplexe les spectateurs. Les informations du week-end ressemblent dès lors à un cadeau de Noël pour les fans des Mutants. Si la sortie du film en avril 2020 est bien maintenue, Les Nouveaux Mutants sera donc le premier film des Mutants à sortir sous l'égide de Marvel Studios, qui a eu un regard créatif sur la production du long-métrage depuis le rachat de 20th Century Fox. Le long-métrage pourrait donc fort bien donner une indication sur l'intégration des Mutants au MCU, à moins que le long-métrage ne soit totalement déconnecté de l'univers cinématographique mis en place par Marvel Studios depuis 10 ans, ce qui serait également une première pour un film supervisé par le studio super-héroïque.

— 20 décembre 2019 • 08H18 —
Laurent Armand-Zuniga
Joyeuses Fêtes sur Chronique Disney— 20 décembre 2019 • 08H18 — Laurent Armand-Zuniga —

Comme chaque année à pareille époque, Chronique Disney fait une pause pendant les fêtes de fin d'année. Ce vendredi marque ainsi la fin de la mise en ligne de critiques inédites pour l'année 2019 avec notamment la révélation du tout dernier Podcast consacré au phénomène de La Reine des Neiges !

Si toute l'équipe prend des vacances, les rubriques du site continuent, elles, de s’alimenter normalement pendant toute la trêve des confiseurs :

  • le Fil Info sera mis à jour en cas d’actualité notable ou brûlante ;
  • l’Actualité Disney traitera toujours de l’actualité Cinéma mais aussi des fictions Disney diffusées notamment en prime sur les chaînes nationales ;
  • le Patrimoine de Noël proposera de redécouvrir un panel de critiques ou d’analyses d'oeuvres consacrées aux fêtes de fin d'années ;
  • les Anniversaires du Jour de personnalités ou d’œuvres seront évidemment toujours célébrés chaque matin ;
  • les différents Agendas Disney fonctionneront normalement permettant de suivre les sorties Cinéma, les programmes Télé, les rendez-vous de Fans et les sorties Vidéo ;
  • enfin, petit écart aux vacances, la critique inédite de Star Wars : L'Ascension de Skywalker, sera mise en ligne juste avant Noël, histoire de laisser le temps à tous les intervenants de l'équipe qui travailleront sur la fiche de voir le film...

Toute l’Équipe de Chronique Disney sera de retour, fidèle au poste, dès le 5 janvier 2020 au matin, avec la mise en ligne de la toute première critique inédite de la nouvelle année.
Elle reste par ailleurs active sur les Réseaux Sociaux, canaux de relais du site (FacebookTwitter et Instagram) même si sa présence se fera plus discrète, histoire de prendre un peu de repos et de se ressourcer en famille ou entre amis…

Joyeuses Fêtes à tou•te•s !

— 18 décembre 2019 • 14H54 —
Laurent Armand-Zuniga
Disney Channel mise sur Satine Wallé— 18 décembre 2019 • 14H54 — Laurent Armand-Zuniga —

Disney Channel a décidé de confier la présentation de son rendez-vous hebdomadaire We Love Family à Satine Wallé. Tous les samedis et dimanches, la jeune fille, qui s’est faite connaître sur les réseaux sociaux, incarnera en effet l’émission qui, entre 11h et 13h, diffuse des épisodes des séries phares de la chaîne comme par exemple Coop et Cami, Camp Kikiwaka, Sidney au max ou encotre Gabby Duran, Babysitter d’Extraterrestres. Outre leur lancement, Satine Wallé partagera notamment avec les téléspectateurs des informations optimistes, des jeux, des reprises de chansons ou encore des tutoriels… 
Cette nouvelle incarnation d’un programme sur Disney Channel semble vouloir renouer avec l’ancienne politique éditoriale de la chaîne et de Disney en général qui a disposé, en France, pendant de nombreuses années d’une ambassadrice pour supporter la marque. Certes, la démarche est encore embryonnaire puisqu’elle ne représente que quelques minutes de présence à l’antenne par semaine, concentrées qui plus est sur les week-ends, mais elle est à souligner dans sa capacité à se voir potentiellement développée tous azimuts : albums, concerts, doublages...

— 17 décembre 2019 • 10H16 —
David Scordia
Shortlists des Oscars— 17 décembre 2019 • 10H16 — David Scordia —

L'Academy of Motion Picture Arts and Sciences a révélé aujourd'hui sa shortlist de films dans certaines catégories pour les Oscars. Il s'agit de l'étape précédant les nominations effectives, ces listes attendant d'être réduites, de moitié pour certaines. En attendant, cela permet de voir quels sont les films qui sont encore dans la course pour la récompense suprême.
Voici ceux qui concernent The Walt Disney Company :

Cliquer ici pour découvrir les listes complètes.

Les nominations définitives seront annoncées le 13 janvier 2020.
La cérémonie aura lieu le 9 février 2020 et sera retransmise par Disney sur la chaîne ABC.

— 16 décembre 2019 • 12H02 —
Laurent Armand-Zuniga
Comment s'abonner à Disney+ en France— 16 décembre 2019 • 12H02 — Laurent Armand-Zuniga —

Une interview croisée dans le journal économique « Les Échos » de Kevin Mayer, Directeur de la division Direct-To-Consumer and International de The Walt Disney Company et de Maxime Saada, Président du directoire du groupe Canal+ permet d’en apprendre un peu plus sur les conditions de l’arrivée de Disney+ en France ; Maxime Saada a, en outre, fourni des précisions complémentaires au cours de l'émission consacrée au monde des médias sur Europe 1.

Sur le calendrier, pas de vrai changement mais une possibilité d’avancement de la date de lancement dans l’hexagone puisque ce n’est plus le 31 mars 2020 qui est clairement annoncé mais le mois de mars 2020. De là à penser que les Français vont grappiller quelques jours ou semaines sur le calendrier initial pour accéder à Disney+, il n’y a qu’un pas.

Sur le mode d’accès à Disney+, The Walt Disney Company - France a décidé de confier l’exclusivité de la distribution de sa plateforme au Groupe Canal+. Disney France rejoue là ce qu’elle a fait avec le lancement de Disney Channel en 1997. À l’époque, en effet, une guerre entre deux bouquets satellites fait rage et le - alors nommé - CanalSat décide de se payer à prix d’or l’exclusivité de la chaîne de Mickey pour se démarquer de son concurrent TPS (concurrent racheté quelques années plus tard).
Vers la fin de la décennie 2010, le Groupe Canal+ dont la chaîne phare est en perdition (l’hémorragie de son nombre d’abonnés est spectaculaire) a mis en place une stratégie de couplage d’offres pour convaincre ses abonnés de rester et d’autres nouveaux de souscrire. Ainsi, tout est commercialisé par lot avec comme dénominateur commun la chaîne Canal+ dont le tarif d’abonnement s’est d’ailleurs effondré, tarifé désormais à un prix inférieur à celui de son lancement en 1984 (18.29 € / 120 FF).

Ainsi dans cette nouvelle démarche commerciale, le Groupe Canal+ a logiquement cherché à obtenir l’exclusivité de distribution de Disney+ tandis que The Walt Disney Company – France, qui n’a pas la structure humaine et technique pour gérer pareille plateforme, s’est empressée de faire monter les enchères et de signer avec cet opérateur qu’elle connaît bien. C’est en effet le Groupe Canal+ qui, par les redevances qu’il paye pour garder l’exclusivité des chaînes Disney XD, Disney Junior et Disney CINEMA, sauve leur compte d’exploitation.

Si pour le Groupe Canal+ et The Walt Disney Company – France, cet accord est une bonne nouvelle ; pour le consommateur, ce n’est pas forcément le cas.
Il convient d’ailleurs de distinguer les situations en trois points.

  1. Que les choses soient claires : il ne sera pas obligatoire d'être abonné à Canal+ ou à une offre Canal pour accéder à Disney+ ! Il existe en effet toujours la possibilité de souscrire directement à Disney+ en OTT (en Over The Top), c’est-à-dire en s’affranchissant d’un quelconque bouquet TV, comme c'est par exemple le cas pour Netflix. Il suffit pour cela d’une bonne connexion Internet et d'un abonnement à l’application Disney+ pour regarder ses programmes sur smartphone, tablette et/ou ordinateur. Ces mêmes programmes sont ensuite visibles sur la télévision mais à certaines conditions : si le téléviseur est un poste connecté, il n’y a pas de manipulation particulière à faire. Il suffit de lancer l’application Disney+ directement sur son téléviseur. Si le téléviseur n’est pas un poste connecté, il faut alors utiliser une astuce technologique pour diffuser sur la télévision un contenu disponible sur Internet, comme par exemple le recours à une clé Chromecast.
     
  2. Pour les abonnés à une offre Canal, la situation est bien plus simple : l’accès à Disney+ sera possible sans changer d’opérateur ni d'équipement. Il faudra juste souscrire à Disney+ moyennant le prix d’une option (non connu à la date de l’interview, il devrait se situer sous les 7€ mensuels). Le Groupe Canal+ - qui n’est pas réputé pour être tendre avec ses abonnés – contraindra peut-être ceux qui ne disposent que du bouquet basique (le moins cher) à souscrire obligatoirement à un bouquet supérieur (plus cher) pour juste avoir le droit d’accéder à la possibilité de souscrire à l’option Disney+. Un double effet Kiss Cool qui alourdirait donc la facture de l’abonné. 
     
  3. Pour les téléspectateurs qui ne sont pas abonnés à une offre Canal mais disposent d’un bouquet TV directement chez un FAI, (un Fournisseur d’Accès Internet de type Orange, Free, SFR ou Bouygues Telecom), il leur faudra soit se tourner vers la solution en OTT décrite en point 1 (c'est la solution la plus économique) ; soit souscrire, en plus de leur bouquet de chaînes chez leur FAI respectif, un abonnement supplémentaire à une offre Canal contenant l'accès à Disney+ (cela revient à un enchevêtrement de bouquets TV qui renchérit fortement le coût de l'ensemble).

Enfin, dernière annonce et pas des moindres, l’accord de distribution de Disney+ signé entre le Groupe Canal+ et The Walt Disney Company – France, fait des dégâts collatéraux sur les chaînes Disney. Le Groupe CANAL+, déjà diffuseur des chaînes National Geographic, Nat Geo Wild, Voyage et du SVàD Fox Play, récupère en effet l’exclusivité de distribution de Disney Channel qui, disponible jusque-là en offre basique chez tous les FAI, disparaîtrait de leurs bouquets TV. Disney Channel adopterait ainsi le même statut que sa petite sœur Disney Junior. Pis encore, le silence radio maintenu dans l’interview sur la situation des sœurettes Disney XD et Disney CINEMA rend un peu plus plausible la rumeur de leurs fermetures.

— 13 décembre 2019 • 23H16 —
Geoffrey El Islami
En route (rénovée) vers Autopia— 13 décembre 2019 • 23H16 — Geoffrey El Islami —

Depuis 1992, les visiteurs dévalent l'autoroute menant à Solaria, la cité de l'éternel été, à bord d'astrocoupés dans l'attraction Autopia à Discoveryland. Ayant tenu la route toutes ces années, Autopia avait fermé ses portes pour l'une des plus grandes réhabilitations de son histoire.
Samedi 14 décembre 2019 marquant sa réouverture, voici en quelques points les différents changements et points d'amélioration sur lesquels s'est portée cette rénovation sans précédent :

  • la file d'attente, bénéficiant dorénavant de bornes Wi-Fi, a été totalement repeinte et ses 700 mètres carré de sol réhabilités ;
  • les néons de la file d'attente, d'une longueur d'un kilomètre environ ont été changés ;
  • un revêtement antidérapant tapisse le sol des zones d'embarquement et de débarquement ;
  • l'autoroute, d'une longueur de 2,4 kilomètres, a reçu plus de six mille mètres cubes de béton ;
  • l'éclairage au bord de la piste (dont certaines zones ont été reboisées) se dote de la technologie LED (1500 lumières LED au total réduisant la consommation d'électricité de 450 à 42 kilowatts) et offre un meilleur rendu des couleurs désormais mises en avant par des effets de lumière ;
  • les panneaux, parties métalliques du toit de la file d'attente et autres éléments de décor ont été remis à neuf ;
  • en coulisses, une nouvelle zone de maintenance a été construite.

— 12 décembre 2019 • 15H22 —
David Scordia
Nominations aux Screen Actors Guild Awards— 12 décembre 2019 • 15H22 — David Scordia —

Aujourd'hui, les nominations aux Screen Actors Guild Awards ont été annoncées. Voici celles qui concernent The Walt Disney Company.

  • Meilleur acteur :
  • Meilleure actrice dans un second rôle :
  • Meilleur casting :
    • Jojo Rabbit (Fox Searchlight Pictures)
  • Meilleures cascades :
  • Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série :
    • Sam Rockwell (Fosse/Verdon - FX)
  • Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série :
    • Patricia Arquette (The Act - Hulu)
    • Joey King (The Act - Hulu)
    • Michelle Williams (Fosse/Verdon - FX)
  • Meilleur acteur dans une série dramatique :
    • Sterling K. Brown (This Is Us - 20th Century Fox Television)
  • Meilleure actrice dans une série dramatique :
    • Elisabeth Moss (La Servante Écarlate - The Handmaid's Tale - Hulu)
  • Meilleur casting d'une série dramatique :
    • La Servante Écarlate - The Handmaid's Tale (Hulu)

— 11 décembre 2019 • 19H58 —
Matthieu Baudry
Marvel Studios absorbe Marvel Television— 11 décembre 2019 • 19H58 — Matthieu Baudry —

Moins de deux mois après la nomination du président de Marvel Studios, Kevin Feige, au poste de Chief Creative Officer de Marvel, lui garantissant un contrôle artistique sur toute la production télévisée, animée ainsi que sur les comics de la Maison des Idées, Variety annonçait hier que Marvel Television est en train d'être absorbé par Marvel Studios. Le studio, dirigé depuis maintenant près de dix ans par Jeph Loeb, est à l'origine de plusieurs succès télévisés pour Marvel, parmi lesquels certaines séries de la saga des Defenders sur Netflix, la série Legion (FX), acclamée par le public, mais aussi quelques échecs, dont le plus fameux est très certainement Inhumans (ABC).

Si Variety rapportait au mois d'octobre 2019 que Jeph Loeb annoncerait avant Thanksgiving son départ de Marvel Television, le Pape de la télévision super-héroïque est pour l'heure toujours en place, et il s'occupe de chaperonner la transition avant de quitter officiellement ses fonctions. Les projets qui étaient en cours de développement au sein de Marvel Television avant la fusion continueront de l'être, mais leur production sera désormais supervisée par Marvel Studios. Ces projets incluent la série Helstrom, mais aussi les programmes animées pour adultes Tigra & Dazzler (qui connaît quelques difficultés de production actuellement), M.O.D.O.K., Hit-Monkey, Howard the Duck et The Offenders. En outre, la septième et dernière saison des (Les) Agents du S.H.I.E.L.D. sera bien diffusée sur ABC dans le courant de l'année 2020, sa production s'étant achevée cette année. La production d'autres séries à un stade antérieur de développement est en revanche annulée, et c'est désormais Marvel Studios qui s'occupera de produire et de développer les prochaines séries estampillées Marvel. Marvel Studios s'est déjà lancé dans la production de séries télévisées cette année, suite à l'annonce que de nombreuses séries, diffusées sur Disney+ dans les années futures, feront partie intégrante de la Phase IV du MCU. Les futurs projets télévisés développés par Marvel Studios pourraient dès lors fort bien suivre cette même logique, et s'intégrer de manière plus harmonieuse au MCU que ne l'avaient fait des productions comme Jessica Jones ou Daredevil, qui se passaient bien dans le même univers mais qui se contentaient toutefois de références discrètes.

Parmi les personnages clés de Marvel Television, Karim Zreik, Vice-Président Senior de la Production et de la Programmation, ainsi que son équipe, rejoignent Marvel Studios afin de poursuivre le développement des projets en cours. En revanche, il est attendu que les autres équipes actuellement en place soient remplacées, et de nombreux postes seront également supprimés suite à cette fusion des deux entités. Cort Lane, le Vice-Président Senior de Marvel Animation & Family Entertainment, quittera pour sa part le studio d'ici janvier 2020, une fois la transition achevée, a rapporté Variety. Lane a notamment collaboré au tout premier projet Marvel à destination des tout-petits, avec la série Spidey and His Amazing Friends, qui sera diffusée en 2021 sur Disney Junior.

— 11 décembre 2019 • 18H00 —
Karl Derisson
Palmarès 2019 du National Film Registry— 11 décembre 2019 • 18H00 — Karl Derisson —

Vingt-cinq nouveaux longs-métrages viennent de rejoindre ce mercredi 11 décembre 2019 le National Film Registry :

  • Amadeus (1984)
  • Becky Sharp (1935)
  • Before Stonewall (1984)
  • Body and Soul (1925)
  • Boys Don’t Cry (1999)
  • Clerks : Les Employés Modèles (1994)
  • Nashville Lady (1980)
  • Emigrants Landing at Ellis Island (1903)
  • Entrée des Employés (1933)
  • The Fog of War (2003)
  • Hantise (1944)
  • George Washington Carver at Tuskegee Institute (1937)
  • Girlfriends (1978)
  • I Am Somebody (1970)
  • La Dernière Valse (1978)
  • My Name Is Oona (1969)
  • A New Leaf (1971)
  • Fidèle Vagabond (1957)
  • The Phenix City Story (1955)
  • Platoon (1986)
  • Purple Rain (1984)
  • Ana (2002)
  • Nola Darling n'en Fait qu'à sa Tête (1986)
  • La Belle au Bois Dormant (1959)
  • Zoot Suit (1981)

Choisis par le National Film Preservation Board pour leur "importance culturelle, historique ou esthétique", chacun de ces longs-métrages s'ajoute à la longue liste des chefs-d'oeuvre entreposés au sein de la prestigieuse Bibliothèque du Congrès afin d'y être préservés.

Fidèle Vagabond et La Belle au Bois Dormant rejoignent ainsi les autres classiques de Disney élus les années précédentes à l'instar de Blanche Neige et les Sept Nains, Fantasia, Pinocchio, Willie, le Bateau à Vapeur, Le Désert Vivant, La Belle et la Bête, Toy Story, Les Trois Petits Cochons, Bambi, Mary Poppins, Le Vieux Moulin, Qui Veut la Peau de Roger Rabbit, Le Roi Lion, 20 000 Lieues sous les Mers, Dumbo et Cendrillon.

— 09 décembre 2019 • 15H53 —
David Scordia
Nominations aux Critics' Choice Awards— 09 décembre 2019 • 15H53 — David Scordia —

La saison des récompenses se poursuit avec les Critics' Choice Awards dont voici les nominations qui concernent The Walt Disney Company.

  • Meilleur film :
  • Meilleur film d'animation :
  • Meilleur film d'action :
  • Meilleure comédie :
    • Jojo Rabbit (Fox Searchlight Pictures)
  • Meilleur film de science-fiction ou d'horreur :
    • Ad Astra (20th Century Fox),
    • Avengers : Endgame (Marvel Studios)
  • Meilleur actrice :
    • Saoirse Ronan (Les Filles du Docteur March - New Regency Productions)
  • Meilleur actrice dans un second rôle :
    • Scarlett Johansson (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures),
    • Florence Pugh (Les Filles du Docteur March - New Regency Productions)
  • Meilleur jeune acteur/actrice :
    • Roman Griffin Davis (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures),
    • Thomasin McKenzie (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures),
    • Archie Yates (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures)
  • Meilleur casting :
    • Les Filles du Docteur March (New Regency Productions)
  • Meilleur réalisateur/réalisatrice :
    • Greta Gerwig (Les Filles du Docteur MarchNew Regency Productions)
  • Meilleur scénario adapté : 
    • Greta Gerwig (Les Filles du Docteur MarchNew Regency Productions),
    • Taika Waititi (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures)
  • Meilleur photographie :
    • Le Mans 66 (20th Century Fox)
  • Meilleure direction artistique : 
    • Les Filles du Docteur March (New Regency Productions)
  • Meilleur montage : 
    • Le Mans 66 (20th Century Fox)
  • Meilleurs costumes : 
    • Les Filles du Docteur March (New Regency Productions)
  • Meilleurs effets visuels :
  • Meilleure chanson :
    • I'm Standing With You (Breakthrough - 20th Century Fox),
    • Dans un Autre Monde / Into the Unknown (La Reine des Neiges II - Walt Disney Animation Studios),
    • Parler / Speechless (Aladdin - Walt Disney Pictures),
    • Pour Toi / Spirit (Le Roi Lion - Walt Disney Pictures)
  • Meilleure musique :
    • Les Filles du Docteur March (New Regency Productions)
  • Meilleure série - Drame :
    • Pose (FX),
    • This Is Us (20th Century Fox Television)
  • Meilleur acteur dans une série dramatique :
    • Sterling K. Brown (This is Us - 20th Century Fox Television),
    • Freddie Highmore (Good Doctor - ABC Studios),
    • Billy Porter (Pose - FX)
  • Meilleure actrice dans une série dramatique :
    • Mj Rodriguez (Pose - FX)
  • Meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique :
    • Asanta Blackk (This Is Us - 20th Century Fox Television),
    • Justin Hartley (This Is Us - 20th Century Fox Television)
  • Meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique :
    • Susan Kelechi Watson (This Is Us - 20th Century Fox Television)
  • Meilleure série - Comédie :
    • PEN15 (Hulu)
  • Meilleur acteur dans une série comique :
    • Ramy Youssef (Ramy - Hulu)
  • Meilleure série limitée :
    • Catch-22 (Hulu),
    • Fosse/Verdon (FX)
  • Meilleur téléfilm :
    • Patsy & Loretta (Lifetime)
  • Meilleur acteur dans une série limitée ou un téléfilm :
    • Christopher Abbott (Catch-22 - Hulu),
    • Sam Rockwell (Fosse/Verson - FX)
  • Meilleure actrice dans une série limitée ou un téléfilm :
    • Megan Hilty (Patsy & Loretta - Lifetime),
    • Joey King (The Act - Hulu),
    • Jessie Mueller (Patsy & Loretta - Lifetime),
    • Michelle Williams (Fosse/Verdon - FX)
  • Meilleur acteur dans un second rôle dans une série limitée ou un téléfilm :
    • George Clooney (Catch-22 - Hulu)
  • Meilleur actrice dans un second rôle dans une série limitée ou un téléfilm :
    • Patricia Arquette (The Act - Hulu),
    • Margaret Qualley (Fosse/Verdon - FX)
  • Meilleure série d'animation :
    • Les Simpson (20th Century Fox Television)

— 09 décembre 2019 • 15H16 —
David Scordia
Nominations aux Golden Globes— 09 décembre 2019 • 15H16 — David Scordia —

Cette semaine, la saison des récompenses est lancée avec les nominations des Golden Globes.

Voici toutes celles qui concernent les productions de The Walt Disney Company.

  • Meilleur film d'animation :
  • Meilleur film - Musical ou Comédie :
  • Meilleur acteur - Drame :
  • Meilleur actrice - Drame :
  • Meilleur acteur - Musical ou Comédie :
    • Roman Griffin Davis (Jojo Rabbit - Fox Searchlight Pictures)
  • Meilleure musique :
    • Les Filles du Docteur March (New Regency Productions)
  • Meilleure chanson : 
    • Dans un Autre Monde / Into the Unknown (La Reine des Neiges II - Walt Disney Animation Studios),
    • Pour Toi / Spirit (Le Roi Lion - Walt Disney Pictures)
  • Meilleure série - Comédie :
    • The Politician (Fox 21 Television Studios)
  • Meilleur téléfilm ou mini-série :
    • Fosse/Verdon (FX), Catch-22 (Hulu)
  • Meilleur acteur - Série dramatique :
    • Billy Porter (Pose - FX)
  • Meilleur acteur - Série comique :
    • Ben Platt (The Politician - Fox 21 Television Studios)
    • Ramy Youssef (Ramy - Hulu)
  • Meilleur acteur - Téléfilm ou mini-série :
    • Sam Rockwell (Fosse/Verdon - FX),
    • Christopher Abbott (Catch-22 - Hulu)
  • Meilleure actrice - Téléfilm ou mini-série :
    • Michelle Williams (Fosse/Verdon - FX),
    • Joey King (The Act - Hulu)
  • Meilleure actrice dans un second rôle - Série, mini-série ou téléfilm :
    • Patricia Arquette (The Act - Hulu)

— 09 décembre 2019 • 05H54 —
Matthieu Baudry
Le développement de Tigra & Dazzler en pause— 09 décembre 2019 • 05H54 — Matthieu Baudry —

Maillon d'un vaste projet particulièrement ambitieux, la série animée pour adultes Tigra & Dazzler est – pour l'heure – stoppée net dans son développement, comme le rapporte en exclusivité The Hollywood Reporter. Produite par Marvel Television pour la plateforme de SVàD Hulu, Tigra & Dazzler est annoncée comme faisant partie d'un ensemble de séries animées comprenant également M.O.D.O.K., Hit-Monkey et Howard the Duck, le tout amenant ultimement au crossover The Offenders, à la manière du cycle sériel Marvel diffusé sur Netflix.

Selon The Hollywood Reporter, la showrunner Erica Rivinoja (notamment productrice de nombreux épisodes de South Park) ainsi que l'ensemble de l'équipe scénaristique ont été contraints de quitter le projet suite à des différends artistiques avec Marvel. Pour l'heure, le développement des autres séries ne se trouve pas perturbé par cette mise en veille du projet, et il est à espérer que Marvel Television et Hulu trouvent rapidement un•e showrunner capable de remplacer au pied levé Erica Rivinoja pour poursuivre le développement de ce projet terriblement alléchant.
Il y a quelques mois, Marvel Television avait présenté un autre projet ambitieux de séries interconnectées développées pour la plateforme Hulu : Adventure into Fear. La première de ces séries, Ghost Rider, avait alors été annulée le 25 septembre 2019, là encore pour des raisons de différends artistiques. Fort heureusement, les fans ont été rassurés d'apprendre que la seconde série, Helstrom, continuait à être développée et avait même trouvé son casting. Helstrom est actuellement la seule série « live » développée par Marvel Television quand les séries déjà bien installées et en cours de diffusion, elles, ont été annulées les unes après les autres.

— 08 décembre 2019 • 22H33 —
Matthieu Baudry
Les annonces du Comic Con Experience 2019— 08 décembre 2019 • 22H33 — Matthieu Baudry —

Du 5 au 8 décembre 2019 se tenait le Comic Con Experience 2019 (ou CCXP19) à São Paulo au Brésil, l'une des conventions les plus populaires et les plus fréquentées dans le monde. Pour l'occasion, The Walt Disney Company se devait donc d'être présente et d'offrir aux visiteurs de quoi patienter avant la sortie des grands événements cinématographiques et sériels à venir prochainement. Disney, Pixar Animation Studios, Lucasfilm Ltd., 20th Century Fox ou encore Marvel Studios étaient donc de la partie, venus présenter aux visiteurs des images exclusives des productions à venir ou bien encore organiser des panels et rencontres avec les artistes qui font l'actualité de la compagnie au Château Enchanté.

Black Widow

C'est très certainement Marvel Studios qui a été le plus généreux en images inédites et autres annonces en tous genres lors de ce week-end, à commencer par le film Black Widow. Suite à la première bande-annonce, accompagnée de la première affiche du film dévoilées plus tôt dans la semaine, Marvel Studios a partagé un nouveau poster exclusif, avant de présenter des images inédites du film au public. Kevin Feige a alors précisé que, si Black Widow se déroule bien dans le passé, et plus précisément entre les événements de Captain America : Civil War et Avengers : Infinity War, le film « explorera le passé du personnage tout en posant les bases du futur du MCU ». Back Widow sortira le 29 avril 2020 au cinéma en France.

Eternals

Eternals est l'autre film de Marvel Studios a avoir été présenté aux visiteurs du CCXP19. Ces derniers ont eu la chance de découvrir en exclusivité les toutes premières images du film (dans une version largement non finalisée), qui confirment que Les Éternels seront bien opposés aux Déviants (très différents de leur homologues de papier présentés dans les comics) dans le long-métrage. Le film présentera des événements s'étalant sur une période de 7000 ans, avec la volonté d'inscrire véritablement ces nouveaux personnages dans le MCU. Ce film qui va « redéfinir et changer le visage du MCU durant la Phase IV » selon Feige s'annonce, à en juger par les réactions des spectateurs présents lors de la convention, comme l'un des événements cinématographiques majeurs de l'année 2020. En France, le film sortira dans les salles le 4 novembre 2020.

Les Séries de Marvel Studios sur Disney+

Du côté des séries de Disney+ produites par Marvel Studios, c'est The Falcon and the Winter Soldier et WandaVision qui ont été mises à l'honneur. Concernant la première, attendue autour du mois d'août 2020 sur la plateforme, des images inédites montrant Bucky Barnes (Sebastian Stan) et Sam Wilson (Anthony Mackie) ont été présentées aux spectateurs. Feige a confirmé ensuite dans une interview que la série tournera autour des nouvelles responsabilités de Sam Wilson, maintenant qu'il a accepté de porter le bouclier de Captain America. De son côté, WandaVision, attendue au printemps 2021, a livré une image inédite en noir et blanc, très représentative de l'ambiance 50's-60's de la série et de son hommage aux sitcoms de l'époque. La série montrera toute l'étendue des pouvoirs de Wanda Maximoff, quant au nom de Scarlet Witch, il sera enfin prononcé dans le MCU. Concernant les autres séries de Disney+, il a été confirmé que la production des séries Ms. Marvel, She-Hulk et Moon Knight sera quasiment terminée dès la fin de l'année 2020, et que Loki sera connectée, de même que WandaVision, aux événements de Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Kevin Feige s'est en outre livré à une analyse du MCU depuis ses débuts, il y a plus de 10 ans, avant de se confier sur ce qui attend les spectateurs prochainement :

« Quand on a commencé le MCU, tout tournait autour de Tony Stark. On a introduit le monde de Tony Stark et l'armure d'Iron Man. Puis, on a présenté qui étaient les Asgardiens, on a rencontré des super-soldats et on les a réunis tous ensemble dans Marvel's Avengers. J'ai toujours adoré les films se déroulant dans l'espace, et j'ai toujours adoré les histoires intergalactiques, c'est pour ça qu'on a fait Les Gardiens de la Galaxie et les spectateurs ont embarqué avec nous, jusqu'à ce qu'on puisse faire un film comme Avengers : Endgame. J'ai toujours voulu traiter du sujet du voyage temporel, ce qu'on a finalement réussi à faire dans Avengers : Endgame. Le Multivers est le prochain stade dans l'évolution du MCU, et Doctor Strange in the Multiverse of Madness va le fracturer de telle façon que cela va avoir des répercutions sur une série de Disney+ qui se déroule avant le film et qui n'est pas WandaVision, ainsi que sur les histoires qui se passeront après [...] ».

Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Peu de nouvelles informations ont été partagées quant au film événement, Star Wars : L'Ascension de Skywalker, qui sortira en France le 18 décembre 2019. Une scène augmentée d'une course poursuite a été partagée avec les visiteurs, ainsi qu'une vidéo montrant les liens d'amitié qui se sont tissés au fil des années entre les acteurs de la saga Star Wars, alors que J.J. Abrams, Daisy Ridley, Oscar Isaac et John Boyega étaient présents sur scène pour présenter le film. J.J. Abrams s'est livré à quelques commentaires sur les aventures attendant les personnages dans cet ultime opus :

« Du côté sombre, je suis impatient que les gens découvrent cette histoire, je pense que c'est l'histoire la plus intense que ces personnages aient jamais vécue. Du côté lumineux, c'est la première fois que l'on verra ce groupe de personnages vivre une aventure tous ensemble. [...] Concernant [le personnage de retour récemment dévoilé], comme vous le verrez, il possède un pouvoir extraordinaire. Je suis impatient que vous voyiez comment et pourquoi il est de retour, et ce que cela implique pour les autres personnages. »

Les chanceux ayant assisté au panel ont eu l'occasion de repartir avec une mini-affiche exclusive.

En Avant

Les spectateurs présents lors du panel dédié au prochain film signé Pixar Animation Studios, En Avant, ont pu découvrir en primeur trois courts extraits du film, qui sortira en France le 4 mars 2020, ainsi que des documents de travail montrant plusieurs créatures apparaissant dans le long-métrage. Durant le panel, le réalisateur Dan Scanlon en a profité pour se confier sur le lien qu'il entretient avec son film, qui trouve une certaine résonance avec son propre passé. Une image montrant les personnages principaux, les frères Ian et Barley, a également été dévoilée au grand public.

Free Player

Le nouveau film de Shawn Levy mettant en scène Ryan Reynolds, Free Player, a largement été présenté aux visiteurs du CCXP19, puisque ce sont une affiche inédite et une première bande-annonce qui ont été partagées pour l'occasion. Ryan Reynolds était présent sur scène lors de la présentation du long-métrage, en avançant que l'équipe du film avait le désir de présenter aux générations modernes un film dans la lignée de Retour Vers le Futur. Reynolds a en outre cité Robert Zemeckis comme l'une de ses influences, en même temps que ses inspirations du travail de Will Ferrell dans le film Elfe et de Peter Sellers dans Bienvenue, Mister Chance dans la construction et l'interprétation du personnage principal de Free Player. Enfin, l'acteur en a profité pour dire qu'il s'agit là du film auquel il a préféré participer, avant d'ajouter : « Ça veut dire beaucoup pour moi, parce que j'ai fait Deadpool » ! En France, Free Player sortira le 1er juillet 2020.

— 07 décembre 2019 • 10H44 —
Geoffrey El Islami
L'affiche Pin Trading de Décembre 2019— 07 décembre 2019 • 10H44 — Geoffrey El Islami —

Dernier mois de l'année, emmitouflé dans ses films de Noël et un bon chocolat chaud, décembre est aussi celui de la dernière fournée de pin's... pour l'année 2019 ! Célébrant en force les festivités de fin d'année, les pin's mettent aussi à l'honneur la Force sous ses plus charismatiques personnages. Ci-après, le descriptif de ce qui attend les pins traders amateurs ou avertis.

  • Le samedi 7 décembre 2019, une sélection de pin's La Belle et la Bête sont mis en vente ainsi que trois autres à l'effigie de Winnie l'Ourson et ses amis, heureux de fêter Noël. Les animaux de la Forêt des Rêves Bleus sont disponibles au Pueblo Trading Post à Frontierland en vente exclusive. 
  • Le jeudi 12 décembre 2019, à Thunder Mesa Riverboat Landing, une vente exclusive a lieu lors de la Soirée Pass Annuel avec deux pin's de Mickey et Minnie qui souhaitent à tous un "Joyeux Noël".
  • Le samedi 14 décembre 2019 se place sous le signe de la Force avec une pluie de pin's en l'honneur des héros Star Wars (R2-D2, C3PO, BB-8, Chewbacca, etc.) Chacun est disponible en open edition de 6,99 € à 12,99 € selon les exemplaires.
  • Le samedi 21 décembre 2019, Bambi accueille l'hiver avec élégance tandis que Tigrou souhaite une "Bonne Année 2020". Enfin, Tiana sur son carrousel est disponible en édition limitée à 700 exemplaires tandis qu'ne lanière Star Wars Droïdes est elle aussi de la partie.
  • Le samedi 28 décembre 2019, Stitch se sent triste, certainement à cause de cette merveilleuse année qui se termine... alors qu'une autre arrive avec de nouvelles surprises !

— 04 décembre 2019 • 14H05 —
Geoffrey El Islami
Pluie d'infos pour Walt Disney World Resort— 04 décembre 2019 • 14H05 — Geoffrey El Islami —

Le site officiel de fans Disney, géré par The Walt Disney Company, D23, a révélé tout un déluge de nouveautés et d'informations concernant Walt Disney World Resort pour les prochaines années à venir. Ces annonces concernent majoritairement l'arrivée de nouvelles expériences sur le Resort floridien, en voici la primeur :

  • Le premier parcours scénique sur Mickey et Minnie, Mickey & Minnie’s Runaway Railway, ouvrira le 04 mars 2020 à Disney’s Hollywood Studios.
  • Le tout premier Hôtel Disney Star Wars, Star Wars: Galactic Starcruiser, nommé Halcyon, qui offria une immercion totale dans l'univers de George Lucas, ouvrira ses portes intergalactiques en 2021.
  • Remy’s Ratatouille Adventure, l'attraction basée sur le Disney Pixar Ratatouille et copiant Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy du Parc Walt Disney Studios, ouvrira à l'été 2020 dans le Pavillon France d'Epcot.
  • Dans le Pavillon The Land à Epcot, le film d'une dizaine de minutes Awesome Planet reviendra sur la beauté et les paysages somptueux de la planète Terre, accompagné d'une bande-originale composée par Steven Price (Suicide Squad).
  • Dans le Pavillon Canada à Epcot, la mise à jour du spectacle O Canada! intitulé Canada Far and Wide in Circle-Vision 360 aura le droit à une nouvelle composition musicale orchestrée par le compositeur canadien Andrew Lockington (Percy Jackson : La Mer des Monstres, San Andreas) et sera narré par l'actrice canadienne Catherine O’Hara (Maman, J'ai Raté l'Avion) et Eugene Levy (American Pie, Le Monde de Dory) également acteur et réalisateur canadien.
  • Dans le Pavillon France à Epcot, le film Beauty and the Beast Sing-Along narré par Angela Lansbury (voix originale de Madame Samovar dans le film de 1991) sera proposé en alternance avec Impressions de France qui bénéficiera d'une version 4K.
  • À Disney's Hollywood Studios, le The Mickey Shorts Theater, qui ouvrira en mars 2020, diffusera un court film dans le style de la série Disney Channel Mickey Mouse

— 03 décembre 2019 • 17H19 —
Matthieu Baudry
Le musical La Reine des Neiges à Londres en 2020 — 03 décembre 2019 • 17H19 — Matthieu Baudry —

Actuellement en rénovation jusqu'à l'automne prochain, le Theatre Royal Drury Lane de Londres accueillera dès sa réouverture à la fin du mois d'octobre 2020 une comédie musicale encore inédite en Europe : La Reine des Neiges ! Les spectateurs peuvent dès aujourd'hui s'inscrire jusqu'au 12 janvier 2020 sur le site officiel de la comédie musicale pour bénéficier en avant-première, à la fin du mois de janvier, de ventes prioritaires de billets. L'ouverture des ventes de billets au grand public aura quant à elle lieu à compter du 6 mars 2020.
Il est à noter que cette mouture de la comédie musicale ne sera pas la première présentée à l'international, puisque La Reine des Neiges sera joué au Capitol Theatre de Sydney à partir du mois de juillet 2020, ainsi qu'au Japon, dans le JR East Shiki Theatre HARU de Tokyo en septembre 2020. Plus tard, en 2021, une nouvelle production de la comédie musicale s'installera à Hambourg en Allemagne.

— 03 décembre 2019 • 13H34 —
Alexandre Chierchia
Panini Comics justifie ses hausses de prix— 03 décembre 2019 • 13H34 — Alexandre Chierchia —

Les lecteurs de comics en France le savent, la politique tarifaire de Panini Comics, détenteur des droits de publication de la Maison des Idées dans l'Hexagone, est confiscatoire. Et alors qu'une nouvelle et conséquente augmentation se profile pour janvier 2020 (+1.40€ pour les revues softcovers !), l'éditeur italien sort pour la première fois de son silence par le biais d'un communiqué de presse disponible sur ses réseaux sociaux.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Depuis quelque temps, certains d’entre vous nous écrivent pour exprimer leur mécontentement quant à l’augmentation du prix de certaines de nos publications, dont en particulier celui des softcovers où sont prépubliés bon nombre des contenus que nous éditons.

Les raisons de cette augmentation, dues à l’évolution de notre écosystème, sont de nature économique mais également liées à des exigences qualitatives.

En effet, l’augmentation significative des charges (matières premières, coûts du travail, prestations, et autres facteurs invisibles tels que - entre autres - le changement du réseau de distribution de nos prépublications il y a deux ans) conjuguée à notre volonté de ne proposer que des ouvrages de qualité ne nous ont laissé d’autre choix que de procéder à ces augmentations de prix. En ce qui concerne les softcovers, le changement de distribution de nos prépublications nous a incité à proposer un format davantage adapté au « réseau librairie ». Extrêmement qualitatif, ce format (couverture avec rabat plus épaisse, papier plus épais et de meilleure qualité, apparat rédactionnel plus riche) offre une expérience de lecture unique au monde, comme nous le disent avec beaucoup d’enthousiasme et envie les auteurs que nous accueillons dans le cadre des salons de bande dessinée auxquels nous participons.

Par ailleurs, Panini est engagé depuis plusieurs années dans une démarche éco-responsable, non seulement dans le domaine des comics, mais dans tous les secteurs d’activité dans lesquels l’entreprise opère. Issus de matériaux et fournisseurs toujours plus écologiques, nos produits font
l’objet d’un contrôle qualité rigoureux. Certifié FSC, le papier que nous utilisons provient de forêts/plantations gérées de manière responsable et durable, le respect de l’environnement étant au cœur de nos priorités.

Nous ne pourrions conclure ces quelques lignes sans souligner le fait qu’en dépit des dernières augmentations, nos softcovers continuent de bénéficier d’un « coût à l’épisode » particulièrement avantageux comparé à celui de l’édition américaine (où chaque épisode d’une vingtaine de pages
est proposé au prix de 4 $ US hors taxes), tout en offrant un meilleur confort de lecture. Il en va de même pour toutes nos éditions cartonnées, du format le plus standard (collection 100%) au plus prestigieux (Absolute), notre seul objectif depuis toujours étant de satisfaire nos lecteurs, qu’ils soient collectionneurs, lecteurs occasionnels ou nouveaux lecteurs.

Conscients que ces quelques lignes ne suffiront pas à apaiser tous les esprits, nous redoublerons d’efforts pour améliorer la qualité de nos publications et enrichir votre expérience
de lecture avec de nouvelles propositions éditoriales (2020 vous réserve de belles surprises !),ainsi que des innovations. Ce sera d’ailleurs le cas dès janvier, mois à partir duquel nos
softcovers contiendront des bonus numériques, vous offrant quelques moments de lecture supplémentaires et la possibilité de découvrir le début de certains de nos albums.

Dans l’attente d’avoir le plaisir d’échanger avec vous au FIBD d’Angoulême,
Continuez à nous suivre car, soyez en sûrs, le meilleur reste à venir.

Sébastien Dallain et toute l’équipe de Panini Comics

Les arguments avancés par l'éditeur méritent attention.

  • La volonté d'augmenter la qualité du livre ? Panini a-t-il réalisé une étude de marché concernant la volonté de ses lecteurs, les comprend-il seulement ? Beaucoup pourraient largement se passer d'une couverture à rabat et se contenter d'un papier de qualité standard si telle était vraiment la cause des augmentations folles imposées depuis ces deux dernières années. Panini fait en realité mine d'ignorer que le marché des softcovers vendu en kiosque n'est pas le lieu pour des publications dites "nobles", c'est la librairie qui est adaptée à cela.
  • La démarche éco-responsable ? Difficile de ne pas s'esclaffer devant ce paragraphe tant l'argument est fallacieux. Alors oui le papier est certifié CSF mais la très vague mention "Achevé d'imprimer en Italie" cache bien des choses comme notamment... une impression en Chine. Que Panini publie donc son bilan carbone...
  • Le coût des épisodes Dollars versus Euros ? Encore un argument facilement démontable ! Oui l'ensemble d'un softcover revient moins cher que les singles issues (format VO) achetées à l'unité, mais, si et seulement si le lecteur est intéressé par toutes les séries regroupées dans le magazine, ce qui est loin d'être automatique. Mieux encore, en librairie, la comparaison ne tient plus du tout ! Alors qu'un TPB (recueil souple regroupant d'environ 6 épisodes) en VO se retrouve entre 13 et 15 $ en France, Panini propose seulement des éditions dite "Hardcover" à couverture rigide vendues entre 18 et 22 €.
  • Les bonus numériques ? Difficile de juger tant que des précisions n'auront pas été faites mais Panini n'a jamais brillé par sa qualité éditoriale. La confiance étant rompue sur ce point depuis longtemps, il est permis de douter de l'intérêt de ces bonus sortis du chapeau. D'ailleurs, indice notable sur ce qui attend le lecteur, le lien vers des débuts d'albums n'est ni plus ni moins ce qui est déjà proposé sur les pages Facebook et instagram de l'éditeur ! Il est donc capable d'oser apposer un simple QR Code renvoyant vers ses albums déjà disponibles gratuitement sur les réseaux sociaux !

Les arguments avancés par Panini sont tout bonnement risibles quand ils ne sont pas en plus honteux. Après des années de silence, l'éditeur, qui choisit enfin de communiquer, le fait de la pire des façons en prenant tout simplement ses lecteurs pour des imbéciles. Tout son argumentaire témoigne d'un mépris incroyable et constitue une insulte à l'intelligence de ceux qui le font vivre. Et que dire de ses non-dits sur le prix des intégrales qui ne s'adaptent pas à la pagination de leurs contenus, des derniers omnibus (Supreme Power ou la Saga du Clone) dont le rapport prix/pages est juste scandaleux ou encore de la justification du reboot inutile de janvier des softcovers allant à l'encontre de la volonté exprimée du directeur éditorial américain C.B. Cebulski ?

En fait, quand Panini ne se tait pas, il ment ! 

— 02 décembre 2019 • 12H31 —
Alexandre Chierchia
Sortie Comics Décembre 2019— 02 décembre 2019 • 12H31 — Alexandre Chierchia —

Panini Comics joue la carte de l'anticipation avec la plupart des ouvrages disponibles le 27 novembre 2019 : un petit point fort utile sur les sorties notables pour les fans et les néophytes et qui se retrouveront peut-être au pied du sapin !

  • Côté softcovers : pas de grandes nouveautés, si ce n'est des numéros à la pagination augmentée avant leur fin de publication pour laisser place au reboot de janvier 2020.
  • Daredevil Legacy T03, 100% Marvel, le 27 novembre 2019 : fin du run de Charles Soule sur le Justicier Aveugle ; Matt Murdock va tenter de faire la lumière sur les agissements de Wilson Fisk, le Caïd de la mafia devenu Maire de New York.
  • Doctor Strange (Fresh Start) T02, 100% Marvel, le 27 novembre 2019 : Mark Waid, scénariste phare, fait s'affronter le Sorcier Suprême et... lui-même ! 
  • House of M, Marvel Deluxe, le 27 novembre 2019 : récit fondateur des années 2000, les plus grands Avengers et Mutants se retrouvent pour décider du sort d'un de leurs membres ayant sombré dans la folie.
  • Marvel Legacy : Avengers - Jusquà la Mort, 100% Marvel, le 27 novembre 2019 : réédition de la maxi-série qui voit la Terre devenir le terrain de jeu de deux puissances cosmiques tandis que le retour de Voyager, membre fondateur oubliée des Avengers, va faire pencher la balance.
  • Spider-Verse, Marvel Deluxe, le 27 novembre 2019 : après le kiosque, le 100% Marvel et le Marvel Event, le crossover phare trouve enfin sa place dans la collection vedette de Panini même si les fans attendent toujours une édition complète en omnibus...
  • Star Wars : L'Ascencion de Skywalker - Allégeance, 100% Star Wars, le 11 décembre 2019 : juste à temps avant la sortie de Star Wars : L'Ascension de Skywalker, un récit qui suit les Résistants survivants en quête d'une nouvelle flotte pour lutter contre le premier Ordre.

— 01 décembre 2019 • 16H49 —
Laurent Armand-Zuniga
Nouvelle playlist Noël sur Main Street, U.S.A.— 01 décembre 2019 • 16H49 — Laurent Armand-Zuniga —

Chronique Disney a réuni sur Spotify une playlist réunissant tous les airs musicaux diffusés sur Main Street, U.S.A. pendant la période de Noël.

Des flocons de neiges tombent doucement devant les vitrines des magasins de la rue principale de cette petite ville américaine figée dans le début du XXième siècle. Des branches de houx mêlées à celles de sapin décorent les devantures des restaurants. Des odeurs de cannelle, de pain d'épices et de marrons chaud parfument avec gourmandise l'atmosphère. Un groupe de Christmas Carolers en tenue victorienne interprètent a cappella un air connu au coin d'une petite ruelle passante qui s'éveille doucement dans la torpeur de l'hiver.
Pas de doute, les festivités de la saison de Noël viennent de commencer sur Main Street, U.S.A. !

La playlist Airs de Noël sur Main Street, U.S.A. est à retrouver et écouter dans le Spotify de Chronique Disney, aux côtés de toutes les autres déjà disponibles et consacrées elles à d'autres thèmes liés à l'univers Disney.
 

— 01 décembre 2019 • 11H57 —
Matthieu Baudry
Sélection de livres et de BD de décembre 2019— 01 décembre 2019 • 11H57 — Matthieu Baudry —

Qu'il s'agisse de romans, de Beaux-Livres ou bien encore de bandes dessinées mettant aussi bien en scène les univers de Star Wars, de Marvel, ou encore les personnages emblématiques de Disney, l'activité littéraire de The Walt Disney Company est toujours foisonnante. Chronique Disney se propose donc, chaque mois, de présenter à ses lecteurs une sélection des ouvrages à ne pas manquer, en français comme en anglais, pour être toujours parfaitement au fait de l'actualité littéraire.
Voici la sélection de romans, Beaux-Livres et bandes dessinées du mois de décembre 2019.

Romans

Le Collectionneur (français, Pocket). Le roman raconte, avant Star Wars : Le Réveil de la Force, l'histoire de Karr Nuq Sin, un jeune adolescent comme il en existe beaucoup d'autres, à un détail près : quand il touche certains objets, il a des visions de personnes et d'endroits qu'il n'a jamais vus auparavant. Le jeune homme partira bientôt dans un long périple qui lui permettra de comprendre le lien qu'il entretient avec la Force... Le roman Jeune Adulte Officiel, écrit par Kevin Shinick, sera disponible le 12 décembre 2019.

Beaux-Livres

One Day at Disney : Meet the People Who Make the Magic Across the Globe (anglais, Disney Editions). Dans ce somptueux livre venant compléter la série documentaire One Day at Disney diffusée sur Disney+, les lecteurs passeront une journée aux côtés de 80 artisans de la magie de The Walt Disney Company répartis sur tous les continents. Le livre, écrit par Bruce Steele et préfacé par Bob Iger, sera disponible le 3 décembre 2019.

Walt Disney's Ultimate Inventor : The Genius of Ub Iwerks (anglais, Disney Editions). Dans cette réédition de l'un des ouvrages de référence consacré au travail du génial Ub Iwerks, de nouvelles photos et des textes additionnels viennent apporter un éclairage inédit sur l'oeuvre de cet artiste hors norme, et notamment sur son travail d'animation de Mickey Mouse... Le livre, écrit par Don Iwerks et préfacé par Leonard Maltin, sera disponible le 10 décembre 2019.

Les Illustrations de Don Rosa (français, Glénat). Géniale figure de l'univers des canards, et tout particulièrement des aventures de Picsou, Don Rosa a créé des centaines d'affiches, de couvertures et de bandes dessinées toutes plus merveilleuses les unes que les autres au fil de sa très prolifique carrière. Ce recueil se propose de réunir en un volume quelques-uns des plus prestigieux travaux du génie italien. Le livre sera disponible le 11 décembre 2019.

The Art of Spies in Disguise (anglais, Titan Books). Ce livre rassemble de nombreux documents de travail et des entrevues de l'équipe technique du film Les Incognitos, le premier film d'animation signé Blue Sky Studios sorti au cinéma depuis le rachat du studio par The Walt Disney Company. Le livre, préfacé par Troy Quane et Nick Bruno, sera disponible le 17 décembre 2019.

Tout l'Art de Star Wars : L'Ascension de Skywalker (français, Huginn & Muninn). Dans ce livre exceptionnel, venu accompagner la sortie au cinéma de Star Wars : L'Ascension de Skywalker, des centaines de documents de travail rendant hommage aux artistes de Lucasfilm Ltd. sont réunis. L'occasion de clore en beauté l'ennéalogie la plus ambitieuse de la galaxie. Le livre, écrit par Phil Szostak et préfacé par Doug Chiang, sera disponible le 20 décembre 2019.

Marvel Monograph : The Art of Ed McGuinness (anglais, Marvel). C'est au tour d'Ed McGuinness d'obtenir un recueil dédié à son travail graphique. L'artiste s'est notamment illustré grâce à ses dessins uniques sur les personnages de Deadpool et de Hulk dans de nombreux comics Marvel. Le livre, écrit par John Thomas, sera disponible le 24 décembre 2019.

Bandes Dessinées et Mangas

Café Zombo (français, Glénat). C'est un coffret exceptionnel que Glénat propose en fin d'année avec une réédition à tirage limité de cette bande dessinée, faisant évoluer Mickey et Horace dans une Amérique capitaliste en crise. Chaque page de l'ouvrage présente les différentes étapes de la création de la bande dessinée, le tout augmenté de dessins inédits et de textes explicatifs. La bande dessinée, écrite et dessinée par Régis Loisel, sera disponible le 4 décembre 2019.

Princesse Kilala, Tome 4 (français, nobi nobi !). La réédition du manga culte se poursuit, avec cette fois-ci un voyage de Kilala dans les royaumes de La Belle et la Bête et de La Belle au Bois Dormant. Le manga, écrit par Rika Tanaka sur des dessins de Nao Kodaka, sera disponible le 11 décembre 2019.

▲ Retour en haut de la liste ▲

Les autres dépêches

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.